Auparfum

Addict

Dior

Flacon de Addict - Dior
Note des visiteurs : (23 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Dior Toc

par Jeanne Doré, le 19 mai 2007

La femme Dior a changé de cap depuis le début de l’ère Galliano. Elle est devenue plus jeune, plus trash, un peu plus salope, mais surtout plus vulgaire. Dior Addict incarne pour moi cette nouvelle femme, jeune vieillie, ou vieille voulant se rajeunir, la femme Addict se pavane avenue Montaigne perchée sur ses talons aiguilles, avec son sac monogramme et ses lunettes over-size roses, elle se dirige vers un kiosque à journaux, et achète Public pour être au courant des dernières aventures de Paris Hilton et de Nicole Ritchie, parce qu’au fond, c’est un peu tout ce qui l’intéresse dans la vie.

Sinon elle aime bien son parfum, il sent fort la vanille, l’ambre, il est gourmand, facile à comprendre, facile à porter, et tout le monde le sent. Et c’est bien la seule chose qui vienne vraiment de chez Dior dans tout ce qu’elle porte. Dior Addict en lui-même n’est pas si mauvais, juste un peu lourd et sucré, mais certaines femmes qui l’ont adopté en ont malheureusement fait une référence incontournable du parfum de pouffe.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

grand'ourse

par grand’ourse, le 13 avril 2011 à 14:10

"Bonjour, je m’appelle Grand’ourse et je porte Addict.
Bonjour Grand’Ourse
 !"
Je ne trouve pas du tout qu’Addict soit la quintessence de la pouffitude, je le dirais plutôt super maternel : pour moi c’est un petit flan rond à l’eau de fleur d’oranger, comme ceux de ma grand mère.
Celle qui avait un kitchissime tablier à fleurs, un jardin plein de giroflées et des bols, même pas écaillés ;), avec avec une violette peinte main et un liseré en métal qui fait des étincelles dans ton micro-ondes quand tu veux te faire, 20 ans après, une virée en nostlagie.
Des bols donc, où fumait le café du grand’père, à côté du bocal en verre avec les Stoptou (oui, clin d’oeil à Jeux de Peau inside, mon autre mal aimé, il faut croire que j’ai quelque chose avec eux).
Pour moi, Addict, c’est un peu comme un petit Shalimar, en très très simple et très très pas sexy, en mode nourricier quoi.
Après les parfums de la honte, bientôt la AuParfumiste de la honte ? Même pas peur !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 13 avril 2011 à 15:35

Bonjour Grand’Ourse,
Je n’ai même pas pris la peine d’aller sentir et tester cet Addict après l’avis de Jeanne.
Mais ta description est si jolie qu’il me donne envie ce petit flan à la fleur d’oranger.
J’aime bien les deux et ça m’arrive de faire des flans à la vanille moi-même pour mes loulous.
Or, je n’ai jamais pensé à y ajouter une lichette d’eau de fleur d’oranger. Je retiens pour la prochaine fois !
Alors, pour le parfum et ta description façon Boucle d’Or et les Trois Ours, promis, la prochaine fois, je teste en pensant à toi ;-)
Puisque j’aime déjà "Jeux de Peau" sur mouillette, on sera peut-être deux auparfumistes de la honte ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

xxerus

par xxerus, le 12 avril 2011 à 16:00

Hi hi hi !

Le pire dans tout ça, c’est que depuis qu’elle est avec mon beauf’, elle l’a rhabillé version djeun’s et qu’elle met un point d’honneur à lui acheter toutes les nouveautés chez Séphora.
.
Et quand je dis, toutes, c’est TOUTES : L’Homme, La Nuit de L’Homme, 1Million, L12.12... que du bon en somme...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par mitsouko, le 12 avril 2011 à 16:06

Hmmm.... Doivent être sympa les réunions de famille ! =)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par xxerus, le 12 avril 2011 à 16:15

L’HORREUR ! On les évite au possible...
.
Y a qu’elle qui parle : "Mmm, j’ai acheté ceci, je connais untel, il est super connu ; quoi tu le connais pas ??... Mmm, j’adooooooore Thierry Mugler... on est allés dans un centre commercial : y avait toutes les marques qu’on aime !... Mmmmm !
.
Mon beau père ne la supporte pas. Un jour il l’a même traitée de demie-mondaine... c’est très poliment dit...
.
Sinon, quand elle ne porte pas Addict... elle met ANGEL... Et oui,un truc pareil, ça ne s’invente pas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lolo, le 12 avril 2011 à 18:03

Oh, une quinquagénaire pouffe !
Comme moi ! j’aimerais bcp la connaitre ! mais moi en ce moment je porte JICKY EDP !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dominique, le 12 avril 2011 à 18:59

J’ai rarement lu un si beau portait de ce qu’on peut nommer le "pire cauchemar d’une belle-mère" !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

xxerus

par xxerus, le 12 avril 2011 à 15:28

Ma belle soeur est une idiote : elle ne parle pas, elle caquette ! Et si elle ne caquette pas, elle pérore ! Et en permanence, avec ça !
.
Ma belle soeur parle fort, il faut qu’on la REMARQUE.
Vulgaire et ménopausée à souhait, elle pousse la bêtise à donner systématiquement les noms des marques et prix de tout ce qu’elle achète.
Car en plus, elle achète en permanence ! Rien à faire de dépenser l’argent du ménage puisqu’elle se fait entretenir par mon beau frère.
Elle a l’habitude car elle n’a jamais vraiment travaillé de sa vie ou alors, à l’horizontale... Et pour occuper ses longues journées où elle n’a rien à faire, elle dépense sans compter, tout et n’importe quoi.
.
Ma belle soeur est BLING-BLING, porte des talons de 3 mètres, s’habille comme une djeun’s et elle adore ça !
Rien n’est trop VULGAIRE ou voyant pour elle : il faut que ça claque, il faut que ça brille, il faut qu’on voit que ça a couté CHER.
Et vas-y que je te rajoute des bijoux, et vas-y que je t’accroche des colliers : elle passerait à côté d’un arbre de Noël qu’il en perdrait toutes ses aiguilles de jalousie !
.
.
Bref, vous l’aurez compris : ma belle soeur est une POUFFE.
Au fait : elle porte Dior Addict...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par incense, le 12 avril 2011 à 15:36

J’aime !!

La voilà rhabillée pour l’hiver celle-là !! ;-))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 12 avril 2011 à 15:40

Programme du jour de Xxerus :

 

- Se lever et manger : ok.

- Se connecter sur auparfum : ok.

- Lire tous les messages (ces derniers jours, ça se déchaine !) : ok

- Casser sa belle-soeur : ça c’est fait !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 12 avril 2011 à 15:44

On dirait ma cousine. Si ça se trouve, on est de la même famille...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 12 avril 2011 à 16:17

Un petit jeu qu’on fait rarement entre copines, mais ça défoule ! Quand on sait qu’on va toutes se réunir lors d’une occasion, on joue parfois à la Super Pouffe. On s’habille avec le total look, ensuite on célèbre la gagnante ! maintenant, je sais quoi porter en parfum. ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 12 avril 2011 à 16:22

Ma mère fait ça aussi. Lorsqu’elle part le soir des fois en semaine, elle fait ce qu’elle appelle un "diner de pouffes", avec les autres pouffes avec au menu du jour : élection de miss pouffe du mois (aidées de Grazia, Glamour et tout), partage de pouffe (recettes, anecdotes, blagues, sites, astuces), soutien moral de pouffe.

 

Sauf que dans ces occasions là, ma mère sent toujours bon =) (normal, c’est ma môman !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 12 avril 2011 à 16:28

C’est vrai que porter un truc qui sent la Pouffe toute une sortie, pas certaine que j’y arriverai ! ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lylya, le 11 février 2011 à 12:23

Chère Jeanne,
Merci pour votre réponse. Il est vrai que ma réponse a été un peu acerbe, je m’en excuse, mais elle renvoyait juste au ton un poil trop catégorique à mon goût que vous avez utilisé pour décrire ce parfum. Bien entendu j’apprécie la critique qui n’est pas plate et sans saveur. Et là dessus, vous avez raison, une critique du genre je n’aime pas ce parfum, mais il peut être sympa n’a aucun intérêt ni pour les lecteurs ni pour vous. Car à quoi bon prendre du temps pour écrire des platitudes ? Félicitez-vous au moins que votre critique suscite tant de réponses, c’est qu’elle est lue et suscite de l’intérêt. Au final ce que je reprochais à votre critique c’était l’amalgame général et systématique dior addict/pouffe. Mais je ne m’en suis pas offensée, rassurez-vous, j’ai conscience de ne pas être une pouffe.
Et pour le petit changement à la fin de votre texte, je dois dire que ce petit rien, lui donne une autre saveur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lylya, le 5 septembre 2010 à 14:18

Très franchement cher Jeanne, je vous trouve un tantinet trop catégorique, que vous n’aimiez pas ce parfum soit, les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas. Cependant, la hargne que vous mettez à détruire ce parfum dessert votre critique qui aurait pu être davantage constructive. Comme l’a dit une autre lectrice avant moi, j’ai beaucoup de défauts, mais nullement celui d’être vulgaire, bien au contraire, je crains la vulgarité par dessus tout, quitte à être extrême niveau vestimentaire, porter une jupe qui monte plus haut que le dessus du genoux est inenvisageable à mes yeux et que dire des décolletés de bimbo qui m’horrifient tellement ils desservent la femme. Je n’ai pas acheté Dior Addict, "parce que c’est Dior", j’ai porté beaucoup de parfums de marques bien moins connus, simplement parce que j’aimais l’odeur, et Dior addict tout simplement parce que pour moi, là encore il s’agit d’un goût personnel que vous n’êtes pas tenu de partager, c’est un très bon parfum, et en aucun cas vulgaire. J’ai vu des pouffes comme vous dites si bien porter ce parfum, mais une pouffe n’a nullement besoin de ce parfum pour être une pouffe, c’est l’attitude et l’apparence qui définissent la pouffe, non le parfum. Cependant je vous rejoins sur le fait que ces pouffes portent ce parfum parce que c’est du Dior, mais pour elles, seule la marque compte, elles ne sont nullement capables de saisir la subtilité de ce parfum, qui n’a pas que son caractère "envahissant" à faire valoir, il possède bien d’autres facettes. Et puis à ce compte là, je pourrais dire que The One de D&G est un parfum pour pouffe écervelée de 16ans, puisque c’est sur ces gamines que je l’ai senti le plus souvent, pour autant, je me garde bien de cataloguer ainsi toutes les femmes qui le portent. Idem avec Angel qui fait autrement plus vulgaire ou du moins bois de boulogne. On pourrait appliquer votre critique à toutes les marques de hautes coutures à ce compte là, pour autant, serait-ce constructif ? J’en doute fort. Et pou finir de vous répondre, ainsi qu’à d’autres internautes, si il est vrai que la marque Dior est devenue plus trash, il en va de même pour beaucoup d’autres marques, et la plupart des femmes que j’ai vu porter Dior Addict ne sont pas des pouffes de bases, son succès est à chercher autre part ;)
Bien à vous,
Une anti-pouffe convaincue qui porte Dior Addict

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 5 septembre 2010 à 14:41

Nan mais c’est sûr ce que vous dites, c’est pas parce qu’on porte Dior Addict qu’on est une pouffe, mais il y a quand même une forte impression je trouve.

Perso, je l’aime bien ce parfum, il est bien construit et tout, mais il est rigolo.

 

En fait j’ai une image en tête lorsque je sens le parfum, c’est une impression d’huile solaire. D’autobronzant. Vous savez, le truc avec lequel les "pouffes" se douchent avec.C’est tellement réalistes, que ça en devient indissociable.

 

Mais voyez-vous, il y a deux manières de porter Dior Addict, comme pour la plupart des parfums. Soit on est une pouffe, auquel cas le parfum est l’accessoire ultime. Auquel cas, on créé un décalage par rapport à notre aspect / personnalité.

Je prend mon cas et celui de Shalimar. C’est vrai que pour certains, Shalimar a une image de poule : la mémé botoxée au parfum qui sent fort la vanille. Mais par exemple, moi j’ai 16 ans, je suis un jeune homme qui n’était même pas à l’état de projet en 1925. Et quand je porte Shalimar, ça fait un effet de fou. Les gens se retournent, s’interrogent et me parlent. Alors que si j’avais eu 65 ans avec un visage de fille de 45, les gens auraient encore souffler à l’ennui.

Il y a plusieurs manière de porter un parfum. Personnellement j’avoue aimer jouer sur le décalage (avec Vol de Nuit, Jicky ou Shalimar), parfois sur des notes ambigues (Nahéma ou le 19) ou parfois totalement en accord avec ce que je parait, pour se parfumer simplement mais avec classe quand même (Guerlain Homme dans mon cas).

 

L’essentiel c’est de toruver un parfum qui nous correspond, à long terme ou sur un moment succint, et de le porter comme on veut.

Donc, et je termine^^, Dior Addict peut très facilement faire "pouffe", mais à porter d’une certain manière, je suis certain qu’il doit être exquis.

Il y a des associations inévitables. Vous parlez de The One, je suis entièrement d’accord. Individuellement, il est pas mauvais, mais (et surtout dans mon cas de lycéen), le sentir tous les jours et sur le même genre de personne, ça me blase mais vous pouvez pas savoir ! Alors que le sentir sur un homme autour de la quarantaine, ça doit être plutôt interessant...

 

Bon j’ai fini ^^, bon dimanche et Vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 7 septembre 2010 à 20:38

Chère Lylya, cette critique de Dior Addict n’a décidemment pas fini de faire couler de l’encre !

Je comprends que ce texte ait pu blesser, pourtant il n’y a aucune "hargne", croyez moi contre les femmes qui le portent, j’ai une de mes meilleures amies qui l’adore, et c’est devenu une blague entre nous, ce parfum !

Mais j’assume ma critique, car quand on écrit, on doit choisir un angle, un style, parfois maladroit, parfois catégorique, ou mal interprété, c’est le risque à prendre, mais c’est un choix sinon on passerait notre temps à écrire des trucs du genre "ce parfum je l’aime pas trop, mais quand même on a le droit de l’aimer", qui passionneraient nettement moins les lecteurs, avouez-le.

Pour vous prouver que je n’ai aucune haine envers les addicts d’Addict, j’ai modifié ma dernière phrase, qui je l’avoue, portait à confusion : j’ai remplacé "les femmes" par " certaines femmes", comme cela, vous pourrez décider que vous ne faites pas partie de la catégorie désignée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par miroulette, le 25 octobre 2010 à 09:49

Jeanne vous ne devez pas vous justifier. Vos critiques sont bien écrites, interpelantes et passionnantes. Certe, tous le monde ne partage pas votre avis, et alors ? C’est cela la richesse d’un forum de discussion, on discute, on échange des points de vue différents. Par ailleurs, il est dommage que des personnes se sentent visées et offensées par un exercice de style. Il faut prendre de la distance chers internautes et ne pas tout ramener à sa personne.

D’autres part, j’ai eu l’occasion de lire des réactions concernants des propos de Jicky, quand il dit par exemple qu’il "adore les enfants". Moi, il me semble que ce sont des propos innocents et sympathiques, je n’y discerne rien de tendancieux et de dangereux. Je constate depuis quelques années (eh oui j’ai 40 ans) un recul de la liberté d’expression, qui m’inquiète tès fort. On ne peut plus rire de tout, ni s’exprimer librement sur un tas de sujet (les personnes de couleur, les musulmans, les handicapés, les enfants...). On voit le mal partout, on ne prend plus de distance, tout est pris au premier degré. Gainsbourg, aujourd’hui ne trouverait plus de maison de disque pour soutenir "lemon incest". Cet album ne verrait jamais le jour. Des humoristes se font virer de France Inter, des écrivains sont menacés de mort...
C’est le règne du politically correct, notre liberté d’expression est en danger !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 25 octobre 2010 à 11:53

Mais c’est pas du tout ça ! :p (et de toute façon, the rebel gardener le sait ^^)... Ca veut dire ue je m’entend super bien avec eux ! (je me souviens de mes vacances de l’année dernière, y’avait pleins de jeunes de mon âge entre 15-18 ans, puis les enfants de 6-8 ans... Devinez c’était qui qu’ils avaient pris pour victime les gamins ! Mon Dieu je me suis pris des coups...)

 

De toute manière, je pense que les gens du forum avaient compris (ils me connaissent à force —’)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par miroulette, le 25 octobre 2010 à 15:30

On est d’accord, vos propos sont innocents et sympathiques, c’est ce que je dis.
et jamais il ne me viendrait à l’idée d’y voir autre chose.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 24 mai 2010 à 23:19

Dau, merci pour ce témoignage qui me donne (en partie) raison !

Phoebus, merci pour ce scenario Dioresque, en fin de compte, plutôt que "pouffe", la femme Addict serait tout plutôt simplement... une sorte de bimbo blonde, non ?!

Jicky, oui, il y a sûrement beaucoup de coumarine (constituant de la fève tonka) dans Addict, d’ou ce côté amandé, qui mélangé aux fleurs blanches, donne un aspect un peu plastique....

Eh Andy, Madame Chirac incompatible avec pouffe ? Je ne sais pas, mais la vois mal portant Addict, tout de même ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 25 mai 2010 à 09:42

je plaisantias, c’est vrai que je ne l’imagine pas vraiment avec addict, ne serait-ce qu’à cause du nom... Je la vois plus Chanel ou Guerlain dans le style, ou un Diorissimo, quelque chose comme ça.. Mais.. ça n’en fait pas pour autant quelqu’un de "classe", vraiment pas.
D’ailleurs on peut se demander dans quelle mesure un parfum fait le moine !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 25 mai 2010 à 10:13

Je n’imaginais pas Bernadette en tailleur camouflage et elle l’a fait, donc, Addict, pourquoi pas…

Maintenant, non, aucun parfum ne peut donner une aura élégante à une femme, pas si tout le reste est, bon, disons commun… quand tout est juste et bien choisi, y compris le parfum, ça peut aider, mais ça vient quand même de plus profond…

Loana en tailleur Saint Laurent vintage et N°5, même démaquillée, ça reste Loana. Et Kirsten Dunst peut mettre tout ce qu’elle veut, y compris du Addict, elle reste invariablement « cute »

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par incense, le 25 mai 2010 à 10:41

Et il paraît que Carla porte Vol de Nuit... Etonnant, non ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 25 mai 2010 à 18:09

En plus d’être drôle, Phoebus a raison... vous auriez vu les minettes que j’ai vu la dernière fois au stand Dior, vous auriez ri pendant des heures ("celui là... oh là là, ça sent la grand-mêre hih hih ihi"). Et puis alors, c’est vrai que l’image de Dior actuelle, c’est horrible. La dernière campagne de J’Adore (ah bah oui ! La fête des mères !)... pfffff c’est kitch !!! Par contre en parlant de magazine (je me comprend^^), dans le dernier Grazia (non je ne lis pas grazia, mais je l’ai vu dans la salle d’attente de mon médécin, c’est le nouveau je confirme avec Naomi Watts en couverture), il y a une dizaine de pages sur les pafums avec les présentations des parfums d’été puis des "interviews" de nez comme Isabelle Doyen ou Olivier Polge sur leurs gouts etc. Au cas où.

Sinon je verrais bien notre Bernadette nationale avec Chamade et oui, Carla porte Vol de Nuit, et je trouve ça étonnant aussi. Eh andy et dau, toujours dans le petit truc provocateur qui me tue tout seul chez moi (devant l’air hébétée de ma soeur, qui je l’espère sera une future AuParfumiste)...

Et enfin, merci Jeanne pour cette précision ! Maintenant que j’y pense, c’est vrai que la coumarine est très proche de la fève tonka ! Et là je trouve que Dior Addict a pas le côté animal de la coumarine, donc je sais pas trop. Mais je disais que j’étais pas trop sûr de cette "odeur millésimée", et par association je me suis dit "c’est peut de la tonka". Donc c’est de la coumarine...

Vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 25 mai 2010 à 18:28

oh non pas ne me tuez pas chamade, je crois qu’il était plus censé évoquer bardot que bernadette chirac, ce qui n’a a quand même rien à voir niveau sensualité (et c’est un euphémisme :))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 25 mai 2010 à 18:42

Il en faut plus pour tuer un parfum. Dieu merci.
Quoique... En même temps, si ça suffisait, on pourrait envoyer quelques flacons des parfums qu’on déteste le plus à Bernadette. Moi je veux bien souscrire pour Hypnôse Sense.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par The Rebel Gardener, le 25 mai 2010 à 18:47

Bonne idée : pour ma part, ce serait une citerne de Nina, une autre de Hypnôse et peut-être insolence de Guerlain qui me fait penser à un mauvais sorbet à la violette.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 25 mai 2010 à 18:48

Hum... Mon coeur se partage alors entre Chloé, Hypnôse Senses et Hugo de Hugo Boss....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par The Rebel Gardener, le 25 mai 2010 à 18:50

La version eau de parfum de Chloé est la plus atroce. Je préfère l’odeur de la lessive de ma maman !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par The Rebel Gardener, le 25 mai 2010 à 18:50

m*rde, je pensais à la version eau de toilette.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 25 mai 2010 à 18:55

Non mai son se comprend. La version intense est moins aseptisée, mais bon, c’est pour moi toujours pas ça !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par Jicky, le 24 mai 2010 à 21:19

Je suis d’accord entièrement avec la description de Jeanne ! Le seul truc, c’est que j’aime son odeur ! J’aime pas les pouffes, mais là, si on fait abstraction de qui pourrait porter cette création, je lui trouve une réelle beauté et une addiction peut dès lors se créer.

Faisons abstraction.

Le départ est je trouve, très vert. D’ailleurs Thierry Wasser dit : "Le vert, c’est mon tic". Mais la facette disparait sous une sorte de frangipane très chaude, aromatisée à la fleur d’oranger et bien sûr une amande velouté quoique trop sucrée à mon gout. On passe bien sûr par une façade florale avec du jasmin et tout, mais je trouve que c’est juste pour faire genre, malgré une tubéreuse que je trouve très jolie, car Dior a voulu miser sur le sillage. Dior Addict est un parfum très caricatural du genre solaire ambré des années 2000. Il est bien réalisé certe, mais un peu too much. La frangipane s’est alourdie, la vanille est là, avec une facette tantôt ambrée brillante et luisante, et tantôt associée à un aspect que je préfère plus rond, plus crémeux et assez millésimé. Je serais incapable de donner un nom à ce millésime pour le coup, mais il a une petit ressemblance avec Tonka Impériale, la subtilité en moins (peut être il y a de la fève tonka...).

Je vois ainsi un corps enduit d’huile solaire, en fin de journée où on rentre à la maison pour sortir du four sa gourmandise à l’amande préparée avant de partir, au détour d’un sentier de fleurs blanches et de roses douces et la douceur de l’herbe sous nos pieds.

Mais ça c’est la vision poétique.... Car il est vrai qu’en réalité, il fait un peu, je vais employer une périphrase que vous comprendrez tous, "demoiselle du bois de boulogne".

Vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 24 mai 2010 à 21:35

Je suis passé hier près d’une femme qui s’était emparé d’un tester pour s’en asperger dans un grand magasin. Et franchement, j’ai aimé aussi. Je me suis demandé pourquoi je l’avais tant détesté. Et puis, j’ai pensé à mon impression si une collègue devait le porter à coté de moi toute la journée… et je me suis souvenu.

Et la femme, puisqu’on ne peut pas la qualifier de dame, vraiment pas, correspondait tout à fait à la description de Jeanne : un peu trop âgée pour des vêtements un peu trop moulants, relativement élégante si on aime le genre fausse fourrure sur le col du cardigan assortie à l’imprimé léopard de la micro jupe…

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 24 mai 2010 à 21:47

^^ Là encore on se rejoint !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Phoebus, le 24 mai 2010 à 22:25

Les poufs, les poufs...Je ne vois pas pourquoi il faudrait coller cette étiquette au seul parfum "addict". C’est plutôt la marque toute entière qui a été contaminée. Attention, je ne dis pas que toutes les femmes qui portent des parfums Dior sont des poufs, mais plutôt que toutes les femmes qui portent un parfum Dior parce que c’est du Dior sont des poufs, et ça c’est prouvé scientifiquement.

Quand à ce Addict en lui même...Il sent bon, il est gourmand, il sent le gâteau à la vanille caramélisé comme il faut avec un nappage chocolat et de la poudre d’amande saupoudrée. Essayons un exercice de psychologie inversée : une pouf rentre dans une parfumerie, elle voit les initiales "CD", elle fonce. La voila devant les parfums Dior à faire des essayages : "pas J’Adore parce que c’est celui de ma mère... pas Diorissimo parce que ça sent comme ma vieille voisine de pallier qui s’habille mal et vit seule avec ses chats - elle n’a aucun goût...Pas Miss Dior Chérie parce que c’est ma petite soeur qui le porte...Voyons...Ah, les midnight poison...J’aimais bien la pub avec la fille super sexy en rouge ! Mais..Je ne comprend pas comment ça marche, c’est quoi cette espèce de chambre à air comme dans les années 20 ? Comment ça fonctionne ? Oh puis zut, tant pis. Tiens, Miss Dior l’original, le vintage parait que c’est à la mode, c’est Vogue qui me l’a dit, voyons voir...*pshit pshit* kof ! kof ! Olala ça pue, c’est vraiment mal fait ! Bon, que reste t-il ? Diorella et Dolce Vita sont trop bas, si je me baisse on verra mon string, la honte. Pourquoi pas les Escales ? *snif snif* Oh, non, alors, ça sent le paic citron ! Et je déteste faire la vaisselle. tiens ? Dior Addict ? *snif snif*...Mais c’est une tuerie ce truc...J’en mangerais presque...*snif snif* Ah ! Je le VEUX ! Ca sent le gâteau, et je fais un régime perpétuel pour garder une taille 32, mais sous forme de parfum j’ai le droit haha !"
Et la caisse enregistreuse fait $cring cring$ 5 minutes plus tard.

Bon, passons aux aveux : je l’aime bien ce Dior addict (mais non, je ne porte pas de string. Encore que... ça dépend pour quelles occasions ;)). Donc nous voila avec un parfum qui sent bon, c’est indéniable, mais qui manque cruellement de subtilité à mon sens. Comme il a un effet "boule", que tout viens d’un coup nous barbouiller la bouche d’une moustache de crème anglaise, ça en fait un parfum linéaire... Je l’ai sentit sur le poignet d’une copine, j’étais content au premier snif. Puis un quart d’heure plus tard, je l’ai ressentit, et...Rien n’avait bougé, j’ai trouvé ça très frustrant. En fait, il est lassant, pour mon nez. Le plus gros défaut de ce parfum, c’est qu’il est "figé", je ne sais pas comment me l’expliquer...Un peu comme le visage retouché sur papier glacé d’une star qui pose pour un magasine. C’est beau, certes, mais frustrant.

(Ca mérite bien 2 étoiles, tout de même. Le sentir dans la rue, une fois, en passant donc, Oui. Mais le porter toute une journée, je ne pourrais jamais).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 24 mai 2010 à 22:58

Non seulement je suis d’accord, mais je vous dois un grand merci pour un beau fou rire !

Soyons cependant honnête : il n’y a pas que des pouffes dans les clientes de Dior, il y a aussi Bernadette Chirac.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 24 mai 2010 à 23:04

et c’est incompatible ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par janeblackbet, le 18 mai 2010 à 16:46

Je trouve ce parfum incroyablement entetant, je l’ai essayé pour voir l’évolution sur mes habits : une horreur ! impossible de sentir autre chose tant ce parfum engouffre tout sur son passage ! en soi, l’odeur n’est pas mauvaise....une sorte d’oriental vanillé (moi j’aime !) mais il est si fort qu’il en devient écrasant et parfaitement écoeurant...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 25 mars 2010 à 20:52

Chère Sev, et oui, je suis dure avec Addict, je l’avoue et je l’assume ! J’ai beau comprendre pourquoi on peut aimer ce parfum (l’effet enveloppant, regressif, excessif), je n’arrive pas à le supporter, désolée !

Après, l’association avec une certaine vulgarité est sans doute due en partie au hasard, et à ma subjectivité , car je l’ai croisé de nombreuses fois sur des filles pas vraiment, heu..disons, élégantes, mais j’ai aussi des amies, très loin d’être vulgaires, qui l’adorent !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par etiennesuper, le 25 mars 2010 à 21:35

Je trouve aussi l’équation Addict = parfum de pouffe assez réductrice mais j’ai effectivement observé qu’il était souvent porté par ce genre de femmes ! C’est sûrement lié à la publicité qui jouait à fond sur le "porno chic" en vogue à l’époque et qui a attiré un certain type de clientes. Je me souviens très bien de la photo de cette fille posant lascivement devant l’objectif, luisante de sueur, en bikini devant une vitre derrière laquelle brillaient des néons. Petite anecdote amusante que m’a raconté un ami de chez Dior à l’époque : sur le premier projet de photo, la fille avait son flacon dans son slip de bain mais ils ont finalement décidé de l’enlever et de le placer en incrustation classique dans le coin du visuel ! Sacré John Galliano !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sev1334, le 16 mars 2010 à 17:12

Je suis assez d’accord avec quelques uns des précédents messages. En effet Jeanne, je vous trouve très dure sur "Addict", mais surtout sur l’image que vous en avez, car je pense avoir bcp de défauts mais certainement pas celui d’être vulgaire, et je l’ai pourtant porté un bon moment ce jus. Je le trouve doux et enveloppant, et franchement plutôt réussi, à ne porter qu’en hiver pour ma part. Je pense que "Ange ou Démon" dont vous parlez moins durement bien plus affirmé coté provoc !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

leynou

a porté Addict le 27 mars 2020

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Addict le 8 novembre 2018

zapakh

zapakh

a porté Addict le 7 novembre 2018

zapakh

zapakh

a porté Addict le 4 octobre 2018

Sargane

a porté Addict le 21 août 2018

Sa note :

EDM

a porté Addict le 15 septembre 2017

Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 17 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 15 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 12 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 11 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Addict le 10 août 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
Gwendolfactive

Gwendolfactive

a porté Addict le 8 octobre 2016

LesVieuxAmants

LesVieuxAmants

a porté Addict le 11 septembre 2015

Sa note :

liliris

a porté Addict le 4 février 2015

Sa note :
mara

mara

a porté Addict le 9 décembre 2014

Depuis mes 18 ans j’aime le monde des odeurs. C’est à cet âge que j’ai reçu mon premier parfum : Princesse d’Albret. Le second fut L’Air du Temps de Nina Ricci. Et après je n’ai cessé de partir à la (...)
Sa note :

à la une

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Entrons maintenant dans la facette cuirée du parfum.

en ce moment

il y a 3 heures

Je l’appellerai Charnel, connotation en anglais ou pas, je m’en tape. C’est comme ça, et c’est(…)

il y a 3 heures

Tu fais rire personne.

il y a 4 heures

"Charnel" est évité à cause de la connotation en anglais. "Charnel" (tchaa(r)neul) veut dire(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019