Auparfum

Le réveil des belles endormies : Houbigant, les racines de la parfumerie moderne

Le réveil des belles endormies : Houbigant, les racines de la parfumerie moderne

par Jessica Mignot, le 4 mai 2022

Ces dernières années, la parfumerie a vu renaître plusieurs maisons historiques qui avaient été laissées en sommeil, parfois durant plusieurs décennies.
Née en 1775, Houbigant a contribué à la naissance de la parfumerie moderne. Retour sur son origine, sa disparition, son relancement, sa direction olfactive, et son rapport au passé.

Naissance
En 1775, Jean-François Houbigant ouvre sa boutique « À la Corbeille de Fleurs » rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Il aura rapidement les faveurs des familles royales et nobles, comptant parmi sa clientèle notamment de Marie-Antoinette, Napoléon, la Princesse Adélaïde d’Orléans, jusqu’à être nommé parfumeur de la reine Victoria d’Angleterre en 1838 et de la Cour impériale de Russie. Léon Tolstoï et Guy de Maupassant s’y fournissent également. En 1880, le parfumeur Paul Parquet prend les rênes de la maison, et crée la Fougère royale et Le Parfum Idéal. Robert Bienaimé le rejoint en 1912, et compose notamment Quelques Fleurs.
Paul Schving et Marcel Billot lui succéderont, et développeront la marque au niveau mondial. La maison semble être en demi-sommeil à la fin du XXᵉ siècle.

Reprise
La famille Perris, qui détient également la marque Perris Monte Carlo, a acquis le contrôle du nom Houbigant en 2005 et relancé la marque. La composition est toujours réalisée à Grasse, où son fondateur a créé ses premières fragrances.

Rapport aux formules anciennes
La marque réédite ses grands classiques comme Fougère royale, La Belle Saison, Quelques fleurs. Elle lance aussi des déclinaisons comme Quelques fleurs jardin secret ou Quelques fleurs royales, mais aussi de nouvelles créations comme Essence rare.
Hormis la mythique Fougère royale revisitée par Rodrigo Flores-Roux en 2010 - qui modernise quelque peu la version d’origine, mais demeure un archétype du « parfum masculin » -, le reste de la collection perpétue une esthétique classique, majoritairement florale, aux intonations poudrées, rosées, fraîches ou plus ambrées, mais toujours fidèles à l’héritage de la maison.

Direction olfactive
Elisabetta Perris

Parfumeurs
Jean-Claude Ellena, Rodrigo Flores-Roux, Céline Ellena, Luca Maffei, Mathieu Nardin, Jacques Fleury.

Positionnement prix
Eaux de parfum 68 euros/30ml, 98 euros/50ml, 150 euros/100ml, collection privée à 185 euros/100ml, extraits 450 euros/100ml

Best-sellers
Quelques fleurs l’original, Fougère royale, Mon boudoir

Dernier lancement
La Belle Saison, signé Céline Ellena qui a travaillé un mimosa duveteux et amandé, entouré de fleur d’oranger et de notes miellées, dans un sillage à la fois ouaté et lumineux.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

L'Irréprochable

L’Irréprochable - Onskad

Avec sa nouvelle collection « Fashion Icon », la marque Onskad rend hommage à trois femmes dont l’allure a marqué l’histoire de la mode.

en ce moment

il y a 14 heures

Je suis une inconditionnelle de "A Scent" ! Je le trouve sur internet et j’espère que ce n’est(…)

Auphile a commenté Cristalle

il y a 15 heures

Bonjour Adina ! Ravie de lire le récit de cette expérience, je vais me débrouiller pour faire un(…)

Farnesiano a commenté Le Lion

il y a 15 heures

Lionne plus que lion.

Avec le soutien de nos grands partenaires