Auparfum

Pour Monsieur

Chanel

Flacon de Pour Monsieur - Chanel
Les Classiques
Note des visiteurs : (14 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Dandy des bas étages

par Phoebus, le 1er mai 2014

Je me suis souvent posté devant les étagères Chanel du rayon homme, en espérant qu’une des références me fasse vibrer comme Cristalle sait si bien le faire de l’autre côté du séphora.

Je sais que Bleu a été calibré pour me satisfaire et effectivement je le trouve sympathique – mais sympathique, c’est tout ce qu’on trouve à dire des personnes qui ne sont ni méchantes, ni particulières. Je sais qu’Allure pour Homme, avec le succès qu’on lui connait, a inspiré un nombre incalculable de gels douches et de déodorants qui m’ont été imposés durant mon adolescence. Je connais bien Egoïste, mais je lui préfère son ainé Bois des Îles. Je connais mal Antaeus, et j’attribue cette lacune à ma faible sensibilité pour les powerhouse 80’s.

Pour Monsieur, je l’ai carrément ignoré plusieurs années. Les torts sont partagés - il se cache très souvent en bas de la colonne des "C" - mais n’ayant jamais rien lu nulle part à son sujet, je n’avais pas la curiosité d’aller le débusquer. Il demeure pourtant le seul et unique parfum masculin créé du vivant de Mademoiselle. Et lorsqu’on sait l’identité des hommes qui ont eut le loisir de rire, de discuter et de travailler avec Gabrielle Chanel, on ne peut qu’être curieux de sentir sa vision de la masculinité. Peut-être qu’en fermant les yeux, la mouillette sous le nez, je peux me retrouver au Bateau Lavoir sur la Butte Montmartre : assister à un brainstorming entre Chanel, Cocteau et Picasso à propos de la mise en scène d’Antigone, façon Midnight in Paris ?

Sorti au milieu des années 50, alors que les hommes commençaient à vouloir autre chose que des eaux fraiches et propres, il incarnait un chic-un-peu-séducteur devenu intemporel. Le départ se voulait frais, pour ne pas bousculer les habitudes, habillé de verveine de citron et de petit grain. Le gingembre et le basilic assuraient la transition vers un fond boisé de cèdre, patchouli et mousse de chêne, révélant enfin son pédigrée de chypre aromatique.

C’est grâce à un échantillon issu d’un flacon datant d’il y a quelques années que j’ai appris à aimer Pour Monsieur. Je me suis attaché à son départ assez signé, quoiqu’un peu poussiéreux, se muant assez vite en une animalité fine, comme des ondes plus chaudes et fauves en sourdine. Le rendu est à la fois classique et très identifiable, portant l’imagerie d’un dandy séducteur.

Malheureusement je suis allé le sentir en parfumerie récemment, et comme d’autres nez me l’ont confirmé, le portrait de Dorian Grey s’est révélé quelque peu étiolé. Une verveine encore plus écrasée en tête sur un accord qui sonne faux, c’est étonnant. On m’a dit que Pour Monsieur a porté plusieurs visages au cour du temps, et l’actuel ne serait de loin pas le meilleur. La faute à une variation ponctuelle dans la qualité des matières première ? C’est possible. A une reformulation maladroite ? On pense au N°5 et au N°19 qui ont plutôt bien passé l’épreuve du temps. Ou encore à une hallucination collective ?

On ne peut pas identifier la raison du problème, juste le déplorer. Alors en attendant je retourne au rayon femme, en espérant que l’état de Pour Monsieur s’améliore – qui sait, après un lifting harmonique à-la-Mitsouko ? Ou encore, si j’ai bien saisi la thèse du Woody Allen cité plus tôt, en attendant que Chanel me donne une raison nouvelle d’aimer mon époque.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par sniff, le 29 octobre 2019 à 19:25

Séquence nostalgie. Pour Monsieur, il y a encore 10 ans était une merveille. J’aimais son élégance et sa délicieuse faculté de se réactiver lorsque la peau s’échauffait.
Mais un essai récent m’a fait rejoindre vos avis : il ne reste plus qu’une cologne à la verveine qui s’épuise au bout de deux heures. Snif, dit Sniff.
Mais j’ai un plan B pour les orphelins de ce très beau parfum en attente de reformulation qui le ressusciterait.
Par curiosité j’ai testé l’autre jour le rare (car peu distribué) Troisième Homme de Caron.
Je trouve qu’il y a un air de famille, surtout peut être avec Pour Monsieur concentré (l’eau de parfum). Du moins mon nez peu expérimenté a relié les deux (merci de ne pas m’envoyer par le courrier de petits cercueils remplis d’échantillons de « La Vie et bêle » ou de « Sot-Vache », pitié).
Le troisième homme de Caron est lui aussi chypré et épicé, mais il est plus fort et tient, lui, plus d’une journée à l’aise.
Le Caron est doucement désuet, mais cela peut plaire et devenir hype : un jeune citadin d’une vingtaine d’année l’a acheté devant moi. Et c’était pour lui... car la vendeuse lui a proposé avec succès de l’en asperger.
Ce qui m’amuse c’est l’amorce de ce Troisième Homme : une odeur proche...d’un soda au Cola. Ce sont peut être les épices et le clou de girofle.
À une époque où même plus anciennes veulent sentir la praline et les délires glucosés, pourquoi ne pas tenter le cola ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 18 juin 2018 à 21:34

L’envie m’a saisi cet après-midi de terminer ma journée par un petit tour au rayon parfumerie d’un grand magasin qui par bonheur se trouva presque désert. J’ai joui d’un calme absolument délicieux, la Belgique jouait alors son premier match et bon nombre de compatriotes étaient rentrés chez eux pour voir leur équipe écraser celle du Panama. J’ai porté mon nez vers différentes choses négligées trop longtemps, les Chanel, e. a. Quel bonheur de retrouver Cristalle ! L’edt plus légère que l’edp garde ma préférence, sa verte transparence est vraiment troublante : quelle singularité que cette senteur, la matière elle-même du parfum semble unique au monde. Du grand art ! Déçu par contre par l’actuelle version d’Allure Homme, moins riche, moins ronde, et moins comment dire, " étoilée ". Puis mes pas m’ont mené vers l’étagère Dior. Le Dioressence actuel n’a pas la profondeur sensuelle, l’étrangeté mixte de mon ancienne version. Le retrouver ainsi que le joyeux et vibrant Diorissimo ont ranimé de beaux souvenirs familiaux. Bonheur aussi de me replonger dans Dune pour homme qui demeure assez fidèle, quoique plus figue que jamais.
On évoquait le galbanum récemment sur Ap dans un échange passionné, passionnel et pour moi vivifiant. J’aime la verdeur du galbanum, je l’adore et je crois même pouvoir affirmer qu’elle me va bien. j’aime aussi les chypres qu’ils soient verts, fruités ou fleuris. Homme, plus tout jeune :-), je porte aussi bien ces beaux galbanums présents dans L’Heure Exquise, 3 Fleurs (la colonne vertébrale qui soutient ce triple bouquet composé de rose, de jasmin et de tubéreuse) que Pino Silvestre. La verdeur du 19, de Mito, du Chypre Palatin, d’A Scent et surtout du formidable Bas de Soie me conviennent dans tous les sens du terme et d’aucuns me complimentent, qui ne sont pas spécialistes. Et puis, je ne veux oublier de mentionner ce fabuleux et indémodable androgyne qu’est JL Scherrer qui pourrait aisément figurer dans mon " scénario catastrophe ". Je l’ai senti une fois sur un homme noir, costaud, en costard et grand manteau sur qui ce classique faisait merveille. Comme quoi... Et vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Passacaille

par Passacaille, le 5 novembre 2016 à 17:31

Aujourd’hui j’ai fais le comparatif entre les deux versions eau de toilette (dont parle Phoebus dans son article) et eau de parfum plus récente (d’ailleurs je ne suis pas sûr mais il semble que cette version ait été lancée sous l’appellation eau de toilette concentrée au départ).

Ne connaissant pas cette version EDP, j’ai une question à son propos. Celui que j’ai testé au Sépho a une tête assez générique bien moins intéressante que son ainé EDT, mais ensuite une note "poudre-à-canon" ou "feu d’artifice" un peu comme dans Baptême du Feu de Lutens ou Néroli Outrenoir de Guerlain prend le dessus. Avez-vous aussi ce ressenti , et si oui, est-il récent ou était-il présent dès la création de la version EDP ? Je soupçonne un nouveau bois-ambré à odeur cramée/pierre-à-fusil.

Merci pour vos impressions :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Struddel

par Struddel, le 23 octobre 2015 à 14:22

C’est presque dommage de vous lire déplorer les reformulations de tous les classiques même si je comprends vos désarrois lorsque vous espériez retrouver un univers et que celui-ci s’est retrouvé bouleversé.

Mais pour ceux qui comme moi s’intéressent au parfum depuis à peine plus de 5 ans, c’est presque frustrant, car on voudrait savoir ce que vous pensez de ces grands classiques, mais sans savoir ce que vous avez perdu.

Non pas que ce ne soit pas intéressant, mais qu’en est-il de la fragrance actuelle ? N’a-t-elle aucun intérêt (je n’ai pas dit plus d’intérêt, mais pas d’intérêt, la nuance est importante) ?

Qu’est ce que vous diriez à un jeune ou moins jeune mais novice qui souhaite découvrir les parfums du marché actuel ?

Ces grands classiques dénaturés sont-ils toujours des valeurs sûres ?

Toujours dans ma semi-quête de compléter mon parfum quotidien par un parfum pour les températures chaudes, j’ai lu tellement de choses sur Pour Monsieur qu’il a vite été intégré à ma liste.

Malheureusement, je n’ai pu le tester qu’en parfumerie, faute d’avoir déniché un échantillon, et après expérience, je me rends bien compte que ce n’est absolument pas suffisant pour tester un parfum, ne serait-ce que parce qu’il est très important pour moi de savoir l’effet que me fait un parfum au début de la journée et quand je vais me coucher.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 23 octobre 2015 à 18:16

Bonjour Struddel,

Une question similaire à la vôtre avait été posée il y a environ un an, je me permets donc de vous recopier la réponse :

"Concernant Pour Monsieur, et les classiques en général, ici, on est en général très critiques et exigeants, quand on a connu un parfum qui était un chef d’oeuvre et qu’il devient juste "correct", on est forcément déçu. Mais cela ne signifie en aucun cas que le parfum est mauvais, c’est juste relatif.
Et je vous confirme que Pour Monsieur reste un très joli parfum que vous avez le droit d’aimer, d’acheter et de porter !
Si vous aimez ce genre classique, élégant, sensuel, vous pouvez aller essayer des Guerlain (Vétiver, Habit Rouge) ou New-York."

Donc oui, vous pouvez foncer essayer tous les classiques !

Par ailleurs, si vous voulez faire des essais plus approfondis, n’hésitez pas à demander à une vendeuse qu’elle vous fasse un échantillon sur place (très courant chez Séphora par exemple) sinon, parfumez-vous dans le magasin..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Struddel, le 23 octobre 2015 à 21:07

Bonjour Jeanne,

j’avais lu votre réponse en effet, plus qu’une question, c’était surtout un appel aux habitués d’auparfum et aux parfumistas de longue date pour les futurs commentaires ;-)

Merci pour l’information sur la création d’échantillon sur place, je ne savais pas que Sephora faisait ça, je leur demanderai un échantillon de Pour Monsieur quand j’irai acheter mon prochain flacon dans ce cas !

Pour le parfumage dans le magasin, c’est ce que je fais mais je trouve que ça ne permet pas de savoir ce que ça donne au petit matin quand on arrive au travail ou tard le soir quand on se parfume pour sortir, or ce sont les deux moments les plus importants pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chanel de Lanvin

par Chanel de Lanvin, le 23 août 2015 à 14:05

Ce Chanel à été un coup de foudre pour moi quand je l’ai découvert fin des années70’.
Depuis cette maladie qu’ils ont de reformuler ( sans raisons ) je l’ai oublié et seul son souvenir me reste.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par parbar, le 25 mars 2015 à 18:03

Bonjour à tous !
Effectivement il est très surprenant ( dans le sens agréable du terme !! ) qu’un "jeune" connaisse et s’intéresse à ce parfum mythique ... Je le porte moi même depuis l’âge de 18 ans ( comme quoi y a pas d’âge ) et comme nombre de "connaisseurs" de cette eau de toilette ici je m’interroge aussi sur la question de la reformulation .... qui est ici à mon sens un peu décevante (c’est relatif cependant) ... par contre concernant une maison comme Chanel (je n’en dirais pas autant des parfums Dior ) je me garde personnellement de leur jeter la pierre car les parfumeurs ont bien été obligé, comme nous le savons tous, de s’adapter aux directives européennes (notamment concernant l’usage de la mousse de chêne qui a abouti récemment à un "accord" d’ailleurs) ... Au cours de ces différents "visages" de "Pour Monsieur" on a l’impression que justement il y a eu une "recherche" autour de la fragrance d’origine... Le visage actuel me semble plus chypré ... plus tenace presque .. il me fait un peu penser à "Pour Homme" d’Yves Saint Laurent ....
Il reste malgré tout un parfum intemporel, que je continue à porter avec énormément de plaisir !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nounours, le 29 novembre 2014 à 01:32

Je n ’ ai pas terminé le flacon que j ’ avais acheter il y a presque 20 ans et j ’ ai bien raison apparement . Comme vous tous je déplore les reformulation des classiques de la parfumerie et je trouve qu ’ ils devraient rester tels qu ’ ils ont été crée car c’ est ce qui fait leur identité selon moi . Reformuler un parfum pour moi est un sacrilège et consiste à lui enlever son ame .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hico, le 16 novembre 2014 à 10:14

Bonjour à tous,
Nouveau sur ce site, je tiens d’abord à vous dire merci du partage de votre passion et de cette mine d’informations très intéressante qu’est auparfum. On a envie de plonger dans le monde de la parfumerie à naseaux ouverts !

Je voulais avoir vos avis sur ce Pour Monsieur de Chanel. Savez-vous si la composition a encore changé récemment ? Je viens de le sentir aux galeries Lafayette (eau de toilette) et je suis très étonné des critiques plutôt négatives. Je le trouve bien dosé et sucré, une touche de sensualité que j’aime beaucoup. Alors certes, je ne connais pas l’original, donc il m’est difficile d’avoir une idée de l’évolution de ce parfum. Dans le même style, en connaissez-vous d’autres ?

Merci et bon dimanche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 16 novembre 2014 à 12:29

Bonjour Hico, bienvenue sur auparfum ! N’Hésitez pas à vous laisser plonger à "naseaux grand ouverts" :)
Concernant Pour Monsieur, et les classiques en général, ici, on est en général très critiques et exigeants, quand on a connu un parfum qui était un chef d’oeuvre et qu’il devient juste "correct", on est forcément déçu. Mais cela ne signifie en aucun cas que le parfum est mauvais, c’est juste relatif.
Et je vous confirme que Pour Monsieur reste un très joli parfum que vous avez le droit d’aimer, d’acheter et de porter !
Si vous aimez ce genre classique, élégant, sensuel, vous pouvez aller essayer des Guerlain (Vétiver, Habit Rouge) ou New-York.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hico, le 16 novembre 2014 à 15:28

Merci Jeanne. En fait, j’en essaye plusieurs grâce à vos critiques. Je suis assez critique ayssi et ne tombe pas facilement amoureux d’un parfum. Je comprends donc vos exigences. J’ai également essayé Eau d’orange verte d’Hermès que j’aime beaucoup mais qui est complètement différent de Pour Monsieur. Je compte essayer eau de narcisse bleu qui semble avoir de très bonnes critiques, et New-York que vous recommandez si jamais je le trouve. C’est très difficile mais je ne compte pas choisir à la légère ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Donald Bovy, le 17 mai 2014 à 14:31

Vous sentez juste. la composition actuelle est beaucoup plus fade que celle d’il y a une vingtaine d’années. Comme si Chanel avait voulu baisser le volume pour les personnes âgées qui le portent encore. Dommageable de jouer cette attitude de la part d’une maison qui se veut à la pointe en parfumerie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

kranzler

par kranzler, le 8 mai 2014 à 05:47

Cher Phoebus,

Je suis ravi de savoir qu’un jeune homme de 19 ans (ciel) connaisse et apprécie "Pour Monsieur". Je vous pardonne donc facilement vos égarements dans le "Bleu".

Continuez votre Belle Curiosité...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Pour Monsieur le 9 décembre 2019

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Patrick Barrabé

Patrick Barrabé

a porté Pour Monsieur le 31 octobre 2017

∞ ∆ - C19H28O2 - /al.tʁɥist/ || vecteur permanent d’enrichissement collectif || rendons ce monde meilleur et l’avenir possible - Innovation Advocate - ❤️
OPomone

OPomone

a porté Pour Monsieur le 1er septembre 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Pour Monsieur le 23 août 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Pour Monsieur le 22 août 2015

Sa note :
gérard

gérard

a porté Pour Monsieur le 27 janvier 2015

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Pour Monsieur le 1er novembre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Pour Monsieur le 22 septembre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Pour Monsieur le 27 juillet 2014

Sa note :

à la une

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Entrons maintenant dans la facette cuirée du parfum.

en ce moment

il y a 4 heures

Bonjour à tous, Je plussoie : un échange passionnant. Merci à l’équipe d’Auparfum de nous(…)

hier

« Bois charnel » est assez joli, vraiment. Dans mon esprit le mot charnel mêle charme, chair et(…)

hier

Je n’ai encore jamais senti les parfums d’Olfactive Studio mais je préfères effectivement les noms(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Bordeaux

Divine Bordeaux

Bordeaux (33)

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019