Auparfum

Petrichor

Ses avis

Chapitre 2 - Le nez dans les essais : Isabelle Doyen compose Nuit de bakélite

le 15 octobre 2020 à 14:21

Oui. Quand on pense à la recette d’un bon parfum, on pense d’abord à un.e nez talentueux.se et à un bon budget pour la formule. On a tendance à ne plus voir ce qui est évident. L’ingrédient le plus important et le plus cher, c’est devenu le temps. (Rien de neuf, quand on y repense, puisque c’est le (...)

Sur la Lagune, le premier Jardin de Christine Nagel

le 12 octobre 2020 à 23:13

Galop est bien. Il est même très très bien, quand on le compare à la production actuelle en parfumerie. Toutefois, je ne peux m’empêcher de rajouter un "mais". C’est ma faute. . Les passioné.e.s de parfum saluent son côté cuir, mais en vérité, il sent énormément la confiture. Sur les (...)

Chez Guerlain, de l’orange, du patchouli et un nouveau Shalimar

le 1er octobre 2020 à 21:08

Je n’ai pas connu Philtre d’amour. Ma passion a commencé autour de 2008. . J’ai juste un vieux Purple fantasy, qui est une sorte de Samsara à l’osmanthus (à confirmer). Je pensais que ces références Guerlain appartenaient au catalogue bizarre aux flacons tout autant bizarre, comme "vol de nuit (...)

Vol de Nuit

le 1er octobre 2020 à 13:25

Merci Jicky :)

Chez Guerlain, de l’orange, du patchouli et un nouveau Shalimar

le 1er octobre 2020 à 13:23

Guerlain a utilisé "philtre" parce qu’ils possédaient probablement déjà ce mot. Ils avaient sorti "Philtre d’amour" en 2000. . La plupart des jolis noms sont déjà pris, déposés, donc c’est une pratique courante pour les marques de réutiliser un nom ancien. (Par exemple, il y a eu deux "Le temps (...)

L’Heure Bleue

le 30 septembre 2020 à 13:12

Il y a une voie intermédiaire, il faut distinguer "snob" et "aspirationnel". Les marques de luxe sont "aspirationnelles", elles nous font rêver car on projette à travers elle notre réussite. "Si j’étais plus riche, plus ceci, plus cela, je pourrais m’offrir et porter ça et faire ça avec". En (...)

Vol de Nuit

le 30 septembre 2020 à 12:22

L’hélice -la partie métallique du flacon d’extrait de Vol de nuit- a en effet une réputation de se casser la figure. . Mais on peut remonter l’histoire plus loin : la première baisse de qualité dans les flacons d’extrait -Guerlain comme les autres marques- fut le passage du cristal au verre, genre dans (...)

L’Heure Bleue

le 27 septembre 2020 à 12:37

C’est dur d’acheter des cadeaux de Noël sans donner son argent aux milliardaires ;) Audrey Vernon en avait fait une chronique humoristique. https://www.youtube.com/watch?v=3nUwwzI8va8 . Pour le reste, tu exagères, la grande majorité des marques n’appartient pas à LVMH. Par contre, le Sephora que tu (...)

L’Heure Bleue

le 26 septembre 2020 à 14:07

Erratum : juste avant la place VENDÔME. Le 356 rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement. C’est un bon coin à parfum : Diptyque, Dior (Mitzah et L’eau noire planqué dans les tiroirs, sur demande), une nouvelle boutique Serge lutens au 324 Rue Saint Honoré, Dusita (11 Rue de la Sourdière). (...)

L’Innommable

le 26 septembre 2020 à 13:46

Bin... avec les parfums, c’est plutôt l’inverse : tu peux sentir les ingrédients supplémentaires. Le vin est fait exclusivement de raisin, avec des assemblages de cépages. Et parfois des vendanges tardives. Et parfois des tonneaux neuf de chêne pour influencer le goût. Et... je digresse. L’analogie (...)

L’Heure Bleue

le 26 septembre 2020 à 13:10

Je ne savais pas pour les testeurs. Chez d’autres marques (boutique ou stand), ils ouvrent la boîte d’un flacon normal, ils mettent une étiquette "testeur" dessus, et basta ! Peut-être que vous aurez plus de chance au 68 avenue des champs élysées (la maison mère), et la boutique du faubourg saint (...)

L’Heure Bleue

le 26 septembre 2020 à 01:54

Je n’ai pas testé l’EDP depuis 18 mois, et ce parfum change très souvent. Thierry Wasser semble expérimenter. Acheter une boîte avec le même code que le testeur constitue déjà un bon conseil. (code à 4 signes, en tout cas avec les 2 mêmes signes du début) L’EDT, quand elle n’est pas abimée par la (...)

Byzance

le 22 septembre 2020 à 22:34

J’ai du mal à regretter Byzance. Je le range dans ces floraux très années 80-90, avec leur note blanche perçante d’ylang-ylang synthétique en ouverture. Je trouvais Byzance trop sage. Je lui ai toujours préféré l’exubérance de Boucheron Boucheron (toujours bon), Loulou (idem), 24 faubourg EDP (...)

Habanita

le 21 septembre 2020 à 05:23

Aujourd’hui, un parfum doit plaire dès les premières secondes. La décision d’achat de la plupart des gens arrive à ce moment. Les marques forcent les parfumeurs à intégrer ce critère. Or, l’art du parfum, c’est plutôt de laisser le temps à certaines notes de se poser, à évoluer. La clientèle d’avant était (...)

Azemour

le 21 septembre 2020 à 04:37

Comparer Azemour à la Cologne d’Hermès est un déclic pour moi. La Cologne d’Hermès/eau d’orange verte arrive à sentir bon. Dans sa complexité, le côté joyeux l’emporte sur le côté confus. On y aime les notes de céleri et de menthe qui encadre l’orange, alors que personne ne se frictionnerait au céleri. Après, (...)

Parfum signé, sillage unique

le 21 septembre 2020 à 04:03

Merci Duolog : ton résumé sur l’ananas est super ! :) Il me reste en tête les mots de Luca Turin. La signature de l’ananas est un ester butyric, et boutyron veut dire beurre en grec. La note ananas est une note fruitée beurrée. On la retrouve parfois sous une note pamplemousse, par exemple dans (...)

Parfum signé, sillage unique

le 21 septembre 2020 à 03:48

Une poire qui pourrait vous plaire, c’est Dolce Vita de Dior. (en distribution élargie, chez les femmes) C’est le même nez qui a fait Féminité du bois et la série des bois chez Serge Lutens, et ça se sent. (Pierre Bourdon) La poire est en filigrane dans la transition de la rose vers les épices, (...)

Parfum signé, sillage unique

le 19 septembre 2020 à 08:36

Creed a servi de marche-pied vers la parfumerie de niche pour bon nombre d’anglo-saxons, surtout des hommes. Dans les années 2000, il y avait une flopée de doux dingues pour en faire le prosélytisme. La marque prône une long passé de parfumeur, la priorité aux matières premières, mais c’est du (...)

31 rue Cambon

le 14 septembre 2020 à 16:27

Et il y a des extraits de 1932 à moitié prix sur Vinted. Peut-être que tu (vous ?) y trouveras l’intensité qui manquait à l’EDP. . https://www.vinted.fr/vetements?search_text=chanel%201932

31 rue Cambon

le 14 septembre 2020 à 15:55

Je déconseille d’acheter à l’aveugle. Ce sont tous des parfums objectivement beaux, mais ça va vraiment dépendre de vos goûts. Il faut que vous ayez un déclic. Le Coromandel que j’ai senti l’an dernier était toujours très beau. Et c’est celui que je porterais avec le plus de plaisir. Il y a toujours eu (...)

Ses parfums

Twilly

Petrichor a porté ce parfum le 24 juillet 2020

Beyond Love - Prohibited

Petrichor a porté ce parfum le 13 mai 2020

Beyond Love - Prohibited

Petrichor a porté ce parfum le 21 septembre 2018

Eau du Ciel

Petrichor a porté ce parfum le 20 septembre 2018

à la une

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Ce chapitre dissèque toutes les facettes qui ont permis de sculpter le cœur floral blanc.

en ce moment

il y a 1 heure

Genial ! J’ai adoré les anecdotes... "il m’a dit de rajouter un peu de bergamote, je l’ai fait(…)

il y a 4 heures

Je me suis régalée de les entendre parler. Ca aurait pu durer encore et encore(…)

il y a 16 heures

Merci Merci Merci pour cette échange rarissime ! Monsieur Bourdon : il faut absolument écrire(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019