Auparfum

Givenchy III

Givenchy

Flacon de Givenchy III - Givenchy
Les Classiques
Note des visiteurs : (19 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

A la recherche de l’élégance perdue

par Aurélien Caillault (PoisonFlower), le 26 mai 2015

Avec Givenchy III, qui referme la période classique des fragrances de la marque, treize ans après les lancements confidentiels de L’Interdit et Le De en 1957, voilà l’occasion de se remémorer une époque où les parfums Givenchy étaient encore un véritable prolongement de la maison de couture et pas un énième gagne-pain pour grand groupe de luxe.
Autant dire un temps où le nom Givenchy n’était pas comme aujourd’hui synonyme de flankers produits à la chaîne, qui trahissent chaque fois un peu plus l’héritage de bon goût et d’élégance à la française du fondateur de la griffe, Hubert de Givenchy...

En préambule, une légère odeur de laque pour cheveux rappelle l’atmosphère rétro et florale aldéhydée inspirée du N°5 qui règne dans les deux parfums fondateurs de la marque.
Puis, les notes vertes, que l’on retrouvera tout au long des années 70, arrivent en trombe avec le traditionnel galbanum, ici adouci par le muguet et la jacinthe, qui apportent une touche humide et printanière, plutôt que froide et distante.
Place ensuite à ce qui constitue selon moi le cœur du parfum : une rose gorgée de sève et recouverte de talc qui se fond dans l’humidité ambiante avec ses pétales délicats d’un vert pâle proche du sépia.
Le fond chypré se fait étonnamment éthéré, presque délavé, sans doute moins charnu et vigoureux que dans la version vintage, et s’encanaille tout juste grâce à quelques inflexions ambrées et légèrement fumées, qui m’évoquent un autre parfum, lui aussi un peu oublié, Empreinte de Courrèges.

A mi-chemin entre un chypre vert et un fleuri vert, entre un Miss Dior Original et un N°19, son exact contemporain, Givenchy III semble arrondir les angles de ces deux monstres sacrés (moins terreux et végétal que le premier, moins intello que le second), moins dans un souci de faire des compromis que dans celui de se faire le plus aimable et élégant possible. Ce qui le rend dans le même temps moins marquant et inoubliable, mais pas moins digne d’intérêt.

Si je ferme les yeux en le respirant, je visualise une dame chic se baladant par un jour gris et triste. Nous sommes au parc des Buttes-Chaumont, lieu magique qui fleure bon la nature et la verdure en plein Paris, dans lequel cette femme se rend régulièrement pour tromper l’ennui en contemplant le paysage. Elle est vêtue d’une robe, coupe simple et élégante, à lavallière et imprimé outrageusement 70s.
Alors qu’elle est sur le point de quitter le parc, un homme en costume noir l’accompagne discrètement vers une Rolls. Il lui ouvre la porte pour la laisser prendre place à l’arrière de la voiture, lui demande où elle souhaite qu’il la conduise, ce à quoi elle répond d’un air faussement blasé : "Voyons, Gaspard, vous savez bien."
Peut-être s’agit-il simplement de la ramener chez elle, à l’hôtel particulier du XVIème arrondissement qu’elle occupe avec son mari, un riche banquier d’affaires, ou bien de la déposer au Ritz pour retrouver une amie... à moins qu’il ne s’agisse d’un amant ? Mais cela, Givenchy III est trop bien élevé et discret pour me le révéler !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Farnesiano

par Farnesiano, le 18 juillet 2019 à 09:27

C’est sans doute la première fois que je peux réellement porter ce fameux Givenchy III, grâce au cadeau que vient de me faire une amie. Quelle merveille, quelle grâce, quelle classe. Le chic par excellence. J’y vois du vert, un vert sobre, profond, tirant vers un gris clair rosé sans fadeur aucune. J’y vois aussi du bleu Nattier pâli, un mince filet d’argent brossé et comme une légère brume mouvante au-dessus d’un jardin à la Française impeccablement entretenu. Humide mais lumineux, frais mais dont le fond chaleureux ne se révélera qu’aux initiés, cet élégant, tout tendu qu’il soit, n’est pas dépourvu d’humanité malgré sa haute perfection. Une splendeur que je découvre tardivement et un must pour les amateurs de chyprés verts.
PS. Je viens de lire en vitesse les commentaires ci-dessous avant de poster mon avis. Huskussam résume bien le fond de ma pensée, il dit ainsi : " Certains parfums se portent, les chypres s’incarnent. "

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Arpege*, le 19 juillet 2019 à 20:06

Magnifique parfum.

Vous avez raison. Vert poudré Chypré. Un grand classique élégant.

Il va à merveille avec la belle saison. Comme Cristalle.Chanel eau de toilette ou le numéro 19.

Ca reconcilie après avoir senti une overdose de sucre...

Parfaitement mixte et réconfortant

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Absinthe

par Absinthe, le 4 juin 2019 à 13:19

Et voilà, vous me donnez envie maintenant... malheureusement certains chyprés-verts ont tendance à virer sur moi et ça, c’est tout bonnement dramatique.
D’ailleurs la plupart des chyprés tournent à l’aigre ou au métallique sur ma peau depuis quelques temps. La faute au changement de ph dû à l’âge, ou aux nouvelles mousses autorisées par l’Union Européenne ? Aucune idée, mais si j’avais su les apprécier du temps de ma folle jeunesse...
J’irai tout de même crash-tester ce Givenchy en lors de ma prochaine escapade en ville, on ne sait jamais.
Une chose est certaine : vous n’êtes que des vils tentateurs ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 4 juin 2019 à 14:14

Dans ce cas là, vaporisez le parfum sur une chemise, les épaules et les manches. Avec la chaleur du buste et les mouvements, vous devriez pouvoir en profiter. Étrangement, certains défigurés s’en sortent mieux sur tissus que sur peau. Quelle en est la raison... je ne suis pas chimiste.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Absinthe, le 4 juin 2019 à 15:07

C’est une solution, mais le rendu n’est jamais pareil que sur la peau, j’ai toujours la sensation qu’il manque un truc et c’est frustrant (Absinthe est une casse-bonbons avec les parfums, qu’on se le dise).
La mère de mon ex-mari me manque : sa peau sublimait tous les parfums, elle était mon testeur préféré. Dommage qu’il faille aussi divorcer de sa belle-famille ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 4 juin 2019 à 16:11

Le "truc qui manque", c’est surtout ce que chaque nouvelle restriction et reformulation enlève à nos vieilles formules. Et il paraît que 2020 sera un nouveau grand "nettoyage"... On finira par se parfumer à la Cristalline, au Vittel, car le Perrier, c’est trop fort !
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 4 juin 2019 à 17:19

Il reste toujours la Seinoise, popularisée par les Inconnus. Riche en urinium.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Huskussam, le 4 juin 2019 à 18:15

Je remarque d’ailleurs de façon perplexe qu’il n’y a pas de réel extrait de mousse de chêne (evernia prunasti) listé dans les ingrédients de Givenchy III (ce qui ne l’empêche pas d’avoir un fond magnifique). Alors que par exemple il y en a toujours listé dans le n°19 ou dans équipage de hermès par exemple (comme quoi elle n’est pas totalement interdite)...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 4 juin 2019 à 18:26

C’est pas complètement interdit. Il faut juste se contenter d’un dosage ultra homéopathique...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Huskussam

par Huskussam, le 25 mai 2019 à 13:40

Bonjour à tous.
Je suis allé ressentir cette petite merveille, et j’ai de plus en plus envie de le porter notamment pour l’été or je suis ... un homme !
Ce qui me fait hésiter c’est que j’ai toujours associé les chypre à l’élégance féminine... Mais celui-là j’ai l’impression qu’il pourrait m’aller, pour les journées d’été.
Pensez-vous que ce parfum pourrait convenir à un homme malgré son caractère très féminin ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 25 mai 2019 à 16:47

Bonjour Huskussam,
J’adore littéralement ce Givenchy III et je me suis posé la même question cet hiver. Plusieurs jours de suite sur mon poignet a le décortiquer dans tous les sens, en extérieur , en intérieur mais rien y fait je ne franchis pas la barrière de le porter même si je l’adore et qu’il est simplement magnifique. Je porte des parfums dits féminins sans aucun complexe (Angel, parfum de peau, Dune...) Mais la je n’y arrive pas, il reste un parfum de diva et mérite d’être porté comme il se doit et donc pas pour moi. Bizarrement par contre il ne l’évoque pas du tout l’été car tout de même puissant j’y pensais davantage pour le printemps ou l’automne. Revenez nous dire si vous avez franchi le pas

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Huskussam, le 25 mai 2019 à 18:37

Ah je concède que c’est pas forcément un parfum qu’on peut considérer comme parfum d’été (pas un hespéridé, ni une eau fraiche), mais j’aime sa facette savonneuse qu’il possède pour l’été. Il a un côté "blanc" je trouve. Et l’amertume du galbanum (je suppose) se marie parfaitement avec les chaleurs estivales et change des jus acides de cette saison. Enfin je trouve que le fond (légèrement épicé) se marie parfaitement à une peau chauffée. Pour l’instant je n’ai pas franchi le pas, mais je me dis que si je le franchis, mon épouse pourra toujours en profiter.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 25 mai 2019 à 20:47

Il est vrai que j’ai plusieurs miniatures vintage qui se sont sans doute concentrées avec le temps (mais parfaitement tenues par ailleurs), je le sens régulierement en parfumerie quand il est présent et la dernière mouture me semble plus fraîche plus légère d’où votre côté estival sans doute alors pourquoi pas, et si madame peut prendre le relais en cas de non entente eh bien foncez !!!! Et un couple homme femme en Givenchy III ça doit être juste magnifique par contre, beaucoup de chaleur derrière cette beauté froide a dompter, peut être déjà a adopter en duo avant de le porter au grand jour, vous allez vous régaler !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Huskussam, le 26 mai 2019 à 05:43

Effectivement pour une femme je le vois bien plus être porté toute l’année notamment en automne et hiver effectivement. Je l’avais d’ailleurs senti en hiver et il me semblait trop féminin. Le fait de le porter en été serait un "détournement" masculin du parfum, si je puis dire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Huskussam, le 3 juin 2019 à 17:04

Voilà j’ai profité d’une promo chez noc.... pour repartir avec ! Je vous tiens au courant de mes impressions si je franchis le pas de le porter.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 4 juin 2019 à 03:53

Ce serait dommage de ne pas le porter.
Rares sont les narines éduquées qui pourraient relever l’emprunt au genre opposé.
Et à l heure actuelle les Chypre classiques sont moins sucrés que la plupart des daubes masculines.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par Adina76, le 30 août 2018 à 15:01

Givenchy III ... malgré les reformulations qui ont amoindri son caractère chypré, je m’y plonge avec délice. Parce qu’il est vert, élégant, pas forcément le plus aimable qui soit en notes de tête mais qu’au fil du temps, ce Chypre vert mettrait KO tous les orientaux de la terre. Comme tous les chyprés de sa catégorie, c’est pour moi une arme de séduction rampante et à retardement. Pas terrible sur le coup, mais obsédant, altier, irrésistible au fil des heures. Et l’approche de la saison automnale semble idéale pour le faire ronronner ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Huskussam, le 30 août 2018 à 15:15

Vous avez raison. Je pense qu’on pourrait résumer ainsi : certains parfums se portent, les chypres s’incarnent.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Géraldine, le 1er septembre 2015 à 09:46

Je connais surtout Givenchy III vintage, que je possède en deux versions et porte souvent : il fait partie de mes "classiques". Je l’identifie très clairement à un chypre vert, légèrement cuiré. C’est un parfum qui a beaucoup de personnalité mais se la joue sobre, voire raide. Il est d’une grande élégance : rien ne dépasse, tout est à sa place.
Je le trouve beaucoup plus facile à porter que Miss Dior (l’original, est-il utile de le préciser) qui peut vite faire poule (celui que j’ai, assez ancien, est très "fourrure)
Quant au numéro 19, il me semble être sur un traitement franchement plus floral.
La version actuelle de Givenchy III manque à la fois de rondeur (le vert y est crissant) et de profondeur, mais il reste un très joli parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lorelei, le 14 juin 2015 à 14:01

J’adore Miss Dior original et surtout le 19 de Chanel alors ce Givenchy III devrait faire ma conquête. J’ai vraiment hâte de le sentir.
Merci pour ce superbe billet.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par PoisonFlower, le 16 juin 2015 à 20:49

Merci pour le compliment ! ;-)

Si vous aimez le Dior et le Chanel, vous ne devriez pas être déçu(e) par Givenchy III ! N’hésitez pas à venir nous dire ce que vous pensez de ce dernier quand vous l’aurez senti.

Pour ma part, je trouve qu’il est plus facile à porter que le Dior (auquel il est beaucoup comparé), que j’admire beaucoup, mais avec lequel j’ai en même temps un peu de mal : j’ai tendance à trouver que son association de notes extrêmement vertes/terreuses d’une part et poudrées d’autre part manque de finesse. Dans le même registre, je trouve Vol de Nuit, son inspiration officieuse, beaucoup plus harmonieux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lorelei, le 16 juin 2015 à 21:25

Bonsoir Poison Flower,
Je dévore littéralement vos commentaires ainsi que ceux des autres membres évidemment.
Je suis passionnée par le parfum depuis ma plus tendre enfance et il semble que je sois la seule de ma famille ce qui est un peu frustrant. Aussi, je me délecte de ce magazine. Cela devient presque une addiction ! Lol !
Mes parfums préférés sont Chanel 19, Shalimar, , Mitsouko, La Myrrhe, Coco et Chanel 5. J’adorais également Paloma Picasso, Opium et Miss Dior originale. Je les évoque au passé car depuis quelques années je les reconnais à peine surtout les deux premiers. Mon Graal olfactf se nomme Eau du soir !
Je vais essayer de sentir Givenchy III demain après midi ainsi que Vol de nuit .J’adore son nom ! Malheureusement, les deux parfumeries de ma ville préfèrent proposer les nouveautés plus commerciales.
Je vous tiendrai au courant. Je vous remercie de votre gentillesse et de votre adorable accueil.
Je vous souhaite une très agréable soirée .
Amicalement, Lorelei.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par choupette4, le 2 avril 2019 à 15:17

Vous êtes mon double !
incroyable.
j’ajoute à cette liste aromatics elixir et cabochard de grès...
pour l’été un petit eau de rochas...
je suis à la recherche d’un parfum qui ait une plus longue tenue sur moi qu’Eau du soir que je ne sais résumer que par "parfum 3D"...
avez-vous une suggestion ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lorelei, le 20 juin 2015 à 14:35

Bonjour Poison Flower !
Je n’ai hélas pas trouvé Givenchy III dans les deux parfumeries de ma petite ville. Motif invoqué:trop classique, il ne se vendait pas alors nous avons cessé sa commercialisation. Sic ! En revanche, j’ai pu me procurer non sans mal, un échantillon de Vol de nuit. Il semble magnifique et j’ai hâte de le porter.
Je vous remercie encore pour votre gentillesse et vous souhaite un très agréable weekend.
Amicalement, Lorelei.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sofi

par Sofi, le 14 juin 2015 à 13:01

Magnifique ressenti, du beau Givenchy III.
C’est un parfum raffiné, intemporel.
Vous me donnez envie de le re-tester.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par PoisonFlower, le 16 juin 2015 à 23:05

Donner envie de redécouvrir Givenchy III, je ne pouvais espérer meilleur compliment pour cet article ! Merci à vous ! ;-)

Raffiné et intemporel, tout à fait, même si je le trouve en même temps un peu beaucoup démodé et vintage, mais vu que les choses considérées un temps comme démodées, kitsch, reviennent à un moment ou à un autre à la mode (les imprimés 70s au hasard, je pense notamment à certaines pièces de la fameuse "Collection 40" de Saint Laurent, que m’évoque Givenchy III), on peut dire qu’il est en effet intemporel d’une certaine manière ! :-P

Je retrouvais un peu l’atmosphère fraîche et végétale de ce Givenchy dans feu A Scent (vert) de Miyake, dans une version certes moins chyprée, plus contemporaine, mais je retrouvais une certaine filiation...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sofi, le 21 juin 2015 à 16:18

A Scent :), je n’aurais pas fait le rapprochement, si vous ne l’aviez pas mentionné.
Le souvenir que j’ai de A Scent, c’est une pointe de menthe, qui me gênait un peu, ce qui m’a empêchée, de le porter.

A Scent, c’était aussi une atmosphère aqueuse ( sans être iodée).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sophieplume

par sophieplume, le 11 juin 2015 à 11:10

Merci beaucoup PoisonFlower pour ce magnifique texte. Où peut-on encore trouver un flacon de Givenchy III vintage ? Qu’en est-il de la version actuelle ?
Merci.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 27 mai 2015 à 09:30

En voila un que je ne connais pas et qui a tout pour plaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

S9

par S9, le 26 mai 2015 à 21:15

Ahhh Givenchy III , que je l’aime !
Voilà une bien jolie évocation d’un parfum chypré vert classe à souhait, bien élevé, de la trempe de ceux qu’on ne fait plus ou presque.
Oui, je suis nostalgique de cette vague verte des seventies qui n’est jamais revenue, oui, mon commentaire est totalement partial.
Toute fragrance contenant du galbanum ne peut que me satisfaire !
J’ai porté Givenchy III pour la première fois il y a une dizaine d’années, actuellement je ne le possède pas, mais il fait partie des parfums que je renouvelle à coup sûr.
Je reviendrai donc en parler quand j’aurai un nouveau flacon.
C’est amusant que vous citiez, Poisonflower, le n°19 qui est mon préféré (enfin bon maintenant j’ai des préférés), mon parfum de toujours, et le Miss Dior Originale que j’avais senti il y a longtemps sans jamais me le procurer, et que je porte donc que tout récemment. Comme quoi ... on aime souvent des parfums d’une même famille olfactive.
Petite anecdote : la dernière fois que je portais Miss Dior Originale au travail, un collègue m’a dit : tu portes Givenchy ? Ce à quoi je lui ai répondu ; tu veux dire Givenvhy III ? bien joué, mais non ce n’est pas ce parfum exactement, mais un qui lui ressemble.
Givenchy III est assurément un de ces joyaux olfactifs qui permettent de contrecarrer la grande vague des parfums-bonbons, mais il reste (mal)heureusement trop confidentiel.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 21 novembre 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 22 septembre 2020

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 19 août 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 15 juin 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 31 mai 2020

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 6 avril 2020

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 7 mars 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 6 février 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 30 décembre 2019

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 23 septembre 2019

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 15 août 2019

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Givenchy III le 21 juillet 2019

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Adina76

Adina76

a porté Givenchy III le 30 août 2018

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 8 juillet 2018

Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 30 mai 2018

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Givenchy III le 5 mars 2018

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 30 août 2017

Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 19 août 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 19 août 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 26 mai 2017

Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 13 avril 2017

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 2 août 2016

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 13 avril 2016

Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 1er octobre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 26 septembre 2015

Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 14 septembre 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Givenchy III le 1er septembre 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Sa note :

Géraldine

a porté Givenchy III le 1er septembre 2015

Amateur de parfums et de saveurs. Longtemps monogame, j’ai découvert, ici et ailleurs, que la diversité était possible. Adieu la signature olfactive, aujourd’hui je picore avec délices. Les orientaux (...)
S9

S9

a porté Givenchy III le 9 juillet 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
S9

S9

a porté Givenchy III le 1er juillet 2015

perfume lover ... perfume addict.
Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 24 juin 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 11 juin 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 4 juin 2015

Sa note :
Tuskanny

Tuskanny

a porté Givenchy III le 3 juin 2015

a porté Givenchy III le 1er juin 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 28 mai 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Givenchy III le 27 mai 2015

Sa note :

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

il y a 21 minutes

Pas senti ce nouveau Hermes qui d’apres vous est bien fait mais deja connu. Qu’est ce qui n’a pas(…)

il y a 3 heures

J’ai oublié de parler du flacon : le verrier historique de Guerlain a fait dans le lourd, le très(…)

il y a 11 heures

Par quoi commencer ? Hermès s’éloigne certes des codes actuels de la parfumerie masculine : on ne(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires