Auparfum

Fuel for Life pour Lui

Diesel

Flacon de Fuel for Life pour Lui - Diesel
Note des visiteurs : (17 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Usine à gaz

par , le 10 septembre 2007

Personne à Paris (et ailleurs ?) n’aura pu échapper en cette rentrée au lancement en force des nouveaux parfums Diesel, Fuel For Life.
Après une campagne de teasing second degré, censée dissuader le public de succomber à une mystérieuse essence dangereuse pour les mœurs, voici une déferlante d’affiches, spots de pub, distribution d’échantillons, street-marketing en tout genre, etc… J’ai même vu des affichettes cartonnées agrafées sur des plots, à la manière des pubs pour concerts de hip-hop ou d’electro, et que les gens s’empressaient de détacher pour ramener chez eux, sûrement envahis par cette petite excitation d’adolescent kleptomane, bien entendu voulue par la marque, car entièrement raccord avec le discours de la communication.

L’univers baroque, sombre, mystérieux des images nous assène des phrases choc comme « êtes-vous vivant ? », « enfin légalisé » ou « utilisez avec précaution », sous-entendu : « avec ce parfum, vous allez grave vous encanailler et enfin vivre la grande expérience de votre vie… »

Quand je vois autant de moyens déployés pour un lancement de parfums, la consommatrice que je suis se dit, naïvement, mais spontanément : pourquoi dépenser autant d’argent pour inciter les gens à acheter un parfum, n’ont-ils donc pas assez confiance en ses qualités intrinsèques ? Ne sent-il pas assez bon pour se vendre tout seul ? Mais L’Oréal, qui détient la licence, sait y faire pour vendre du quelconque comme si c’était la perle rare.

Bref, assez tergiversé sur le marketing, parlons quand même des parfums.
La potion d’énergie pour lui, emballée dans sa toile de jute à coutures apparentes et fermeture Eclair, est une fougère aromatique épicée, avec cortège de notes anisées en tête, de la lavande, et un fond poudré coumarine. Une note sucrée framboise est sûrement là pour donner sa touche “canaille”, mais ne fait qu’édulcorer l’accord. Cette potion ennuyeuse et déjà-vue fait penser à tellement d’autres qu’il en devient impossible de les citer. Pas mauvais, mais vraiment pas une référence en terme de créativité et d’originalité, et surtout en contradiction avec l’image, qui nous fait croire à du carburant détonnant… Si le concept avait été poussé jusqu’au bout, j’aurais plutôt imaginé un boisé fumé, sombre et sourd, avec des notes de goudron, de cuir et de résines, mais cela n’aurait certainement pas aussi bien passé les tests consommateurs…

Lire aussi la critique de Fuel for Life pour Elle

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 20 juin 2016 à 09:22

Pas mal... pour un premier parfum et les premières sorties ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 août 2013 à 11:08

oyé, oyé, avis à la population , fuel for man spirit est sorti,
à force d’exploiter le créneau one million , on se dit que les gens vont peut etre se fatiguer ....tous ces parfums sont en quelque sorte les enfants illegitimes de minotaure, mais des enfants dont le papa a un peu honte.....
on est verni cet été axe intense tunning édition : invictus & minotaure version bas de gamme wesh , : fuel for man sprit...
Heureusement on attend le nouvel homme de st laurent eau de parfum ; le bottega venetia d’antoine maisondieu, et le luna rossa intense

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 3 août 2013 à 13:54

Hello ! J’ai reniflé le bidule : pharmaceutique pour le départ, puis sucré et collant (à mort) pour la suite. Ça plus Invictus, ça va être la fête des narines dans les lieux publics.
Cherche logement en Ruthénie subcarpathique, loin des effluves du moments.Bon, d’accord, ça peut être aussi assez hard, genre musc intense...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 août 2011 à 00:18

Mon premier parfum, que je trouve toujours très agréable :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par , le 13 mai 2010 à 20:17

Je ne sais exactement où en sont les ventes actuelles, mais j’ai le sentiment que l’effet de mode passé, Fuel for life est sur la voix du vite vu, vite adopté, vite oublié. L’effet zapping à la sauce parfumerie. Au bout du compte qu’en restera-t-il ? Me concernant, voilà une fragrance plutôt agréable, sans être vraiment originale, mais qui ne marque pas les esprits et s’oublie très vite. Un parfum à offrir pour être sur de ne pas se tromper en gâtant à Noel le petit neveu bientôt majeur, ou l’oncle bon père de famille, voire même le papy à qui l’on ne sait plus trop quoi offrir, mais en tous cas pas une fragrance pour amateur exigeant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Maxxxx

par , le 6 avril 2010 à 15:23

Vous êtes beaucoup à l’assassiner... je serais un peu plus clément :

Pour moi c’est un bon parfum, un peu passe partout certes, mais ça peut aussi être ce que l’on cherche parfois, pour un parfum de tous les jours. C’est discret, ça ne casse pas des briques, mais pour porter au boulo, au quotidien, c’est l’idéal.

Comme j’aime bien le changement et qu’il ne m’a pas marqué plus que ça, je ne le reprendrais certainement pas une 2eme fois... mais je ne regrette pas du tout ce choix quand même.

Commun mais agréable, Simple mais pas trop : un bon parfum... de tous les jours.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 avril 2010 à 15:41

Il y a beaucoup de parfums légers à porter tous les jours pour ne pas risquer d’incommoder les collègues mais qui ne sont pas aussi "vides". C’est une question d’habitude, quand on a l’habitude de la qualité, on ne voit plus de la même manière des simples "sent-bons" tels que ce dernier (à propos duquel j’aurais bien du mal à donner mon avis, je l’ai oublié depuis bien longtemps !). C’est comme quand on a l’habitude de boire des bons vins, on ne peut plus apprécier les "bas-de-gamme" qu’on buvait avant ou bien reporter des pulls en laine après avoir porté du cachemire (on peut multiplier les exemples à l’infini) ; croyez bien qu’il n’y a aucun snobisme de ma part à dire tout ça (je suis bien loin d’avoir les moyens de m’offrir la qualité supérieure au quotidien), mais un bon parfum de qualité est encore quelque chose de tout à fait abordable, autant que ce "fuel" en tout cas. Allez sentir des parfums légers et faciles à porter au quotidien conseillés par les amateurs de parfum, vous ne reviendrez pas en arrière !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 avril 2010 à 15:46

P.S. : A y penser, il est vrai que ça porte à confusion, les amoureux du parfums ont tendance à porter aux nues des parfums à caractère, corpulents, mais en fait la qualité ne dépend pas de ces critères-là, le meilleur exemple est la parfumerie de Jean-Claude Ellena, justement plus adaptée aux goûts contemporains, aérienne, discrète, élégante. (De même, il existe des parfums corpulents, avec un sillage très fort qui sont généralement considérés "mauvais" par les perfumistas.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 juillet 2010 à 20:23

"des parfums légers et faciles à porter au quotidien conseillés par les amateurs de parfum"
 

 

=> Je suis ouvert à tous les conseils : je veux des noms de parfums :-)
 

 

Au moins pour aller les sentir... car ces temps ci je suis plutôt attiré par des choses plus affirmées (j’en viens même à porter régulièrement Pi en plein été... ce qui ne m’étais encore jamais arrivé ^^)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 juillet 2010 à 23:30

Bonsoir Maxxxx, je me lancerai donc la premiere dans une mini-selection de parfums légers et faciles à porter tous les jours "approuvés par auparfum" ;) et trouvables dans le circuit mainstream, en majorité :

Cologne de Mugler, Déclaration de Cartier, Grey Flannel, Kenzo Power, Amber pour Homme, Infusion d’Homme, Roadster, Un Jardin en Méditerranée, et si vous voulez aller voir du côté des niches : Fou d’Absinthe ou l’Eau d’Hadrien sont une très bonne entrée en matière.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 décembre 2016 à 21:48

Bonjour Jeanne Doré. Je tiens d’abord à vous remercier pour ce site parmis les meilleurs, que je dévore depuis quelques mois, c’est d’ailleurs grâce à vous et aux critiques de qualité des intervenants que je me suis decouvert une passion pour le parfum, comme ça, en tombant sur votre site par hasard lorsque je faisais une recherche sur le net, voulant trouver mon parfum, moi qui n’en mettais pas.
Je voulais dire que c’était une bonne idée cette liste des parfums de tous les jours, et que hé ne suis pas d’accord pour Déclaration. Mon travail est un de ceux qui fait parti de la justice et qui font côtoyer des délinquants et criminels. J’ai un collègue qui avait mis déclaration de cartier un jour, j’ai beaucoup apprécié mais...c’était comme hors de propos. Et l"effet de contraste du travail accentuant la sensation, j’ai vu ce parfum vraiment comme celui qui va séduire le soir lors d’un dîner, ou la journée le parfum de quelqu’un qui se balade de façon classe et nonchalante avec un parfum ouvertement adressé au femme, au désir de leur plaire (sans être canard au contraire). Déclaration porte bien son nom, et j’ai compris la que ce n’était pas un parfum que je pourrais porter tous les jours au travail.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 mai 2009 à 17:21

Agréable, sympa, ... beaucoup de qualificatif, MAIS ennuyeux ! Il se porte bien l’été (frais) et a des notes sympathiques (badiane, framboises) mais malheureusement on a l’impression de porter un truc quelconque, sans vraie personnalité.
Alors OK, c’est plaisant, c’est jeune, c’est frais, c’est doux mais malheureusement au bout d’un petit moment on se rend compte que c’est un peu trop passe-partout.
Au début on y fait pas gaffe, mais à force ça en devient presque gênant.
2 étoiles tout de même pour la note coumarine agréable et addictive.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 mai 2009 à 21:55

Moi aussi je l’aime beaucoup ce parfum et si je n’en ai pas repris un flacon c’est uniquement parce que j’ai envie d’essayer tellement de parfums que je ne m’autorise pas a les acheter deux fois !
Mais que pensez-vous du dernier Diesel, Only the brave ? Pour le coup je trouve qu’il est plutot rate, j’ai l’impression qu’il ne sent rien !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 11 mai 2009 à 09:21

A propos de Only The Brave, vous pouvez aller voir mon commentaire, il y’a une page consacrée à ce parfum : "Diesel : nouveau parfum coup de poing !" Mais je vous rassure, il est loin de ne rien sentir. Vous avez raison de tester autant de parfums que possible, mais je vous conseille plutôt de prendre des échantillons : cela vous permet de tester le parfum pendant un temps confortable, et statistiquement, vous aurez plus de chance de tomber sur un parfum qui vous plaira vraiment, et que vous garderez, les échantillons étant plus faciles à se procurer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 août 2009 à 19:10

Je réagis comme vous ! Voulant essayer plusieurs senteurs, je ne reprends pas 2 fois le même parfum.
Toutefois, "Only the brave" que j’ai fini par apprécier au bout de plusieurs essais, bien que léger, il est bien présent. De plus , il convient bien en ce moment où il fait un peu chaud. On me fait souvent de bons commentaires tant sur sa qualité que sur le fait qu’il est très diffusant (j’en met 3 ou 4 pschiiittts par jour).
Du coup, pour un parfum dit "commercial", il est de bonne conception tout de même.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 1er mai 2009 à 18:37

Je viens de le re sentir, assez bon, viril, pas exceptionnel mais agréable. Un parfum pour jeune ou moins jeune. Une fougère certe facile mais bonne et passe partout.
J’ai hésité un moment mais finalement j’ai préféré re-prendre Chrome en 30 ml (coffret 3 produits) de bien meilleur qualité

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2009 à 09:53

Chrome ? Je lui trouve une note extrêmement prononcée de pastèque (ce qui m’a déplu), et un peu trop léger dans l’ensemble. Je prendrais Fuel si j’avais à faire un choix entre les deux ^^, enfin, tant mieux si vous l’aimez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 mai 2009 à 21:05

C’est vrai que Chrome est léger, c’est un bon parfum d’été même si ce n’est pas ce que je préfère comme style mais celui là m’avait assez séduit l’an passé. Disons que je l’ai re-pris en raison d’une offre commerciale intéressante (mini coffret, parfum en 30 ml, mini baume et mini gel douche), bien pour ma collection.
Cela dit, j’ai beaucoup aimé Fuel for life et je n’ai pas renoncé à le prendre, au contraire (peut être même cet été, car mon Chrome se vide vite). Il appartient à la famille "Fougère" qui est de loin ma préférée (qu’elle soit aromatique ou orientale).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 20 juin 2009 à 11:06

Bon, finalement je viens de tester sur moi ce Diesel !
Pas assez de caractère et finalement très léger . L’odeur bonne mais sans plus (comme quoi, on fait bien d’essayer plusieurs fois, sur testeur et sur soi pour mieux ce rendre compte).
Je le trouve ennuyeux tout comme "Only the brave" essayé un jour plus tôt. Il ne fait pas le poids face à des YSL, D&G et autre Drakkar Noir et GIVENCHY qui ont ma préférence....
A oublier !!!!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 25 février 2009 à 20:32

Cher Scherzo, je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il est intéressant de sentir un parfum une fois sa vague de médiatisation intense passée. On peut être facilement influencé, ou complètement saturé...

Avec le recul, et compte tenu du niveau des autres fougères qui ont suivis comme le Guerlain Homme, je trouve que Fuel for Life a sa personnalité, dans son genre, bien sûr, mais l’accord réglisse-framboise est finalement assez reconnaissable, et lui donne une accroche particulière, ce qui est au moins une qualité qu’on ne peut lui reprocher.

Il a surtout su toucher sa cible avec succès, et de manière exceptionnelle, en France comme dans d’autres pays d’Europe et même aux Etas-Unis. Une prouesse commerciale dont L’Oréal doit se féliciter !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 26 février 2009 à 16:17

Bien sûr, Jeanne... D’après les meilleures ventes 2008, une 4ème place pour ce parfum me semble en grande partie dûe à la pub faite autour de lui, et puisqu’il semble viser la classe adolescente plus qu’aucune autre, ceux-ci étant davantage consommateurs, l’affaire est dans le sac. Mais je me pose la question suivante : combien iront racheter leur deuxième flacon ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 27 février 2009 à 09:25

Ce n’est pas si simple... La pub joue forcément un rôle majeur, mais cela ne suffit pas. On voit régulièrement des parfums lancés en grande pompe qui ne décollent jamais, même l’année de leur lancement. D’ailleurs, la version féminine de Fuel for Life ne rencontre pas le même succès, alors qu’elle a bénéficié de la même campagne de lancement. Quant à la version masculine, je pense qu’elle est bien partie pour bien se vendre pendant quelques années au moins. Elle figure d’ailleurs dans les meilleures ventes de 2007 et de 2008, signe que certains adeptes ont dû la racheter, j’imagine.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 mars 2009 à 13:37

et bien je suis a mon troisième flacon ! juste pour vous dire a qu’elle point se parfum est attachant .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 5 avril 2009 à 23:00

J’en suis ravi pour vous :) Tant mieux si vous aimez ce parfum pour ce qu’il est.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 25 février 2009 à 16:51

J’ai un principe : ne jamais sentir un parfum pendant que la campagne de pub qui en fait les louanges est omniprésente. Ainsi, on sentira le prafum tel qu’il est, et pas tel que la pub le fera paraître.
"Etes-vous vivant ?" Bon...me dis-je, à moins que la formule comporte "Monoxyde de carbone à haute concentration", je vois mal le client tomber raide après le premier pschit. Encore une fois à mon goût, une campagne publicitaire tout à fait exagérée, pour un parfum...bon, pas complètement banal certes, mais pas innovant non plus.
La présence de vanille dans l’accord de tête m’a agréablement surpris. Généralement, c’est plutôt aux accords de fond que l’on réserve cette note. La note de framboise est également bien trouvée, même si elle donne l’impression qu’on a rajouté une cuillère de sucre au mélange (eh oui, c’est un défaut que je reproche à beaucoup de parfums). Enfin, l’accord de fond, m’évoquant légèrement l’odeur des algues, n’est pas du tout déplaisant.
Cependant, même si ce parfum comporte une petite identité olfactive, je dois dire qu’il y’a une discordance totale entre le contenant et le contenu. La fiole à whisky est très originale, mais on espère un truc lourd, sourd, goudronneux, presque grossier... Ainsi, un M7, un Kenzo Homme, ou un 1 Million (un cran en dessous par rapport aux deux autres, celui-là) conviendraient mieux à ce flacon. L’effet citron-vanille donne plus à ce parfum un caractère "rose bonbon" que "racaille". Ben tiens, je mettrais comme nom "Le gentil garçon à sa manman" et je troquerais le flacon contre un truc du genre "Escape" de Calvin Klein, marque où il trouverait bien sa place d’ailleurs, tellement je trouve ses parfums transparents... Mais il vaut tout de même la peine d’être senti. Sa légère touche personnelle pourrait plaire à certaines personnes. Mais un conseil : oubliez la pub !
Jeanne, jerry, êtes-vous d’accord ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Ezreal

a porté Fuel for Life pour Lui le 27 juillet 2017

Novice mais amateur de parfumerie, je viens ici pour apprendre...
Sa note :
indie

indie

a porté Fuel for Life pour Lui le 19 octobre 2014

Sa note :

à la une

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Ce chapitre dissèque toutes les facettes qui ont permis de sculpter le cœur floral blanc.

en ce moment

il y a 33 minutes

Genial ! J’ai adoré les anecdotes... "il m’a dit de rajouter un peu de bergamote, je l’ai fait(…)

il y a 3 heures

Je me suis régalée de les entendre parler. Ca aurait pu durer encore et encore(…)

il y a 15 heures

Merci Merci Merci pour cette échange rarissime ! Monsieur Bourdon : il faut absolument écrire(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Paravent

Le Paravent

Lyon (69)

Parfumerie Ambre

Parfumerie Ambre

Boulogne-Billancourt (92)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019