Auparfum

Dior Homme

Dior

Flacon de Dior Homme - Dior
Note des visiteurs : (45 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Au pays de Hedi

par Jeanne Doré, le 19 juin 2007

Voici de loin le plus beau lancement masculin de l’année 2005. Quelque chose de détonnant, éblouissant, inattendu, inoubliable. Un floral pour homme, on y arrive enfin.
Avant qu’il ne sorte, on nous avait parlé de l’iris, et on s’attendait un peu à un accord poudré unisexe ennuyeux et monocorde. Mais il s’agit là d’un vrai masculin, chaud, sensuel, avec ce qu’il faut de cuir, de vetiver et de patchouli pour sentir le mâle, mais avec toute une enveloppe poudrée qui lui donne sa douceur et son élégance.
L’iris est bien là, au centre de l’édifice, il nous donne au départ un effet carotte, un peu racine et terreux, mais aussi onctueux et sucré comme du chocolat. Il est enrobé de notes aromatiques, lavande, sauge, et de cardamome, le fond plongeant vers des accords ambrés, cuirés, boisés et poudrés. On est presque dans une guerlinade, avec quelque chose de très classique, un peu à la manière d’un Tabac Original ou d’un Grey Flannel, mais structuré selon une architecture définitivement moderne, résolument créative, et délicieusement attractive.
La direction artistique de Hedi Slimane se retrouve dans les choix et les directions olfactives des parfums masculins, bien éloignés de certains égarements des féminins, menés par le prince Galliano.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 29 mai 2010 à 22:12

Dau, j’adore votre dernière expression "La pétasse dans le sens du brushing" !

Je me suis fait la réflexion qu’il y avait peu de féminins que j’aimais chez Dior, à part bien sûr les classiques de Roudnitska, et Hypnotic Poison dans les plus récents...

Poison n’est pas un si grand succès que ça aujourd’hui, même s’il a beaucoup fait parler de lui à son époque. Le block-buster de Dior, c’est bien J’Adore, best seller international, et pourtant, à l’inverse de Poison, plutôt dans un genre "passe partout pour femme interchangeable à n’importe quel point du globe" !

Julita, même si j’admire beaucoup Dior Homme, mon Dior masculin préféré restera pour moi Eau Sauvage, indétrônable...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 29 mai 2010 à 22:22

Poison n’est plus que l’ombre de lui-même, c’est vrai. Mais à sa sortie, on le croisait vraiment partout. Nombre de femmes me disent aujourd’hui "tu ne le croiras jamais, parce que c’est pas mon genre, mais je l’ai porté !"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par julita54, le 28 mai 2010 à 11:04

Dior Homme je l’adore sur la peau de mon homme . Il se fond très bien et donne un aspect moelleux, poudré et boisé tout en restant masculin . De toute façon, j’affectionne particulièrement l’iris dans les parfums .

En plus, la tenue est plutôt bonne je trouve .

Mon préféré masculin de chez Dior :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

dau

par dau, le 28 mai 2010 à 06:12

Un départ qui m’a vraiment séduit : un vrai bel iris très poudré pour homme : quelle bonne idée ! Comme l’a dit Jeanne, enfin, il était temps. Quel dommage que la suite ne soit pas vraiment à la hauteur. Ça reste beau, sans doute, mais compte tenu de première impression au débouchage du flacon, c’est une déception.

 

Mais au moins, Dior a le mérite d’innover comme il l’avait déjà osé avec Farenheit. Et c’est vrai qu’il était temps. Ce genre d’accord qu’on ne trouvait que dans les niche a enfin été proposé au grand public dans une communication de bon goût qui étonne un peu de la part des parfums Dior et qui fait très bien passé, maintenant, un Iris Silver Mist ou un N°19 sur un mâle. Enfin on sort de la fraicheur hygiéniques et de la virilité musclée. Rien que pour ça : Bravo !

 

Concernant les féminin, plutôt que blâmer Galiano, ne peut-on voir une des conséquence du succès de Poison, la tornade mauve au prodigieux succès marketing, que Dior tente de reproduire à tous prix en brossant le public dans le sens du poil ? (La pétasse dans le sens du brushing ?)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Phoebus

par Phoebus, le 15 mai 2010 à 00:43

J’aime beaucoup...J’ai presque du mal à croire que ça vient de chez Dior (je n’attends...Plus rien de la part de Dior depuis quelques temps à vrai dire).

Comme pour tous les parfums où l’Iris est très présent, ce qui marque avant tout, c’est la texture du rendu sur la peau. Quelque chose de moelleux mais qui reste pétillant, un peu comme des paillettes fondantes. Ici, la couleur qui domine est dans les tons orangés...Et c’est presque sucré !

Mais malgré cet aspect douceâtre comme un cake à la carotte ce Dior Homme a beaucoup de charisme...Une classe indéniable et une originalité qui le place haut au dessus des autres lancements masculins...

Loin de moi l’envie de jouer les langues de vipère, mais malgré l’image "de prestige" de la marque, ce Dior Homme reste quand même une pépite assez rare parmi les autres parfums du même père...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ChrisB

par ChrisB, le 17 novembre 2009 à 19:56

Ouf, enfin un peu d’originalité dans ce flot de parfums bateaux, vus et revus. J’ai toujours cherché un parfum poudré dans la parfumerie hommes sans résultat. Dior l’a fait. J’aime ce côté poudré dans ce parfum, tout comme le coeur chocolaté, doux. Je lui trouve aussi quelques chose de métallique, cuivré. Dommage, oui, dommage que sur ma peau le côté chocolat l’emporte sur le reste...faisant lorgner Dior Homme du côté de A men (que j’aime beaucoup, mais ce n’est pas le but recherché). A l’essai, Dior Intense m’a semblé encore meilleur...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Méchant Loup, le 17 novembre 2009 à 22:30

Chrisb, si vous aimez les iris pour homme et que Dior Homme est trop chocolat pour vous, je ne saurai que vous conseiller Paul Smith Man... A tester sur peau et au moins sur 2h et tenez nous au courant ! A bientôt.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par germanomio, le 28 juillet 2009 à 15:51

si vous aimez sentir la salade de carottes !
un vrai floral pour homme était une bonne idée (même s’il en existe déjà de très réussis)
au final : un jus poudré douceureux écoeurant

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Scherzo, le 28 juin 2009 à 01:04

L’idée d’un floral masculin était bonne, mais je trouve l’exécution assez brouillon et assez grossière, un peu bâclée. Enfin, c’est l’impression que je ressens. Une carotte déguisée en iris me saute au nez et puis plus rien, un vague fond légèrement boisé à la limite... Mais rien de stable, d’équilibré. La version Intense m’a l’air plus réussie, à cause de son excellente tenue, et des notes boisées plus marquées. Jeanne, j’attends impatiamment sa critique :P
Dans le style floral, je préfère Kenzo Power à Dior Homme, qui n’a certes pas ce côté percutant, viril et sensuel qu’on retrouve chez les boisés masculins, mais qui a le mérite d’être extrêmement bien travaillé à mon goût.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par godiskom, le 6 avril 2009 à 12:03

je viens de me parfumer de ce dior homme intense, vraiment ya pas photo rien avoir avec l’eau de toilette (on sent moins la carotte et l’équilibre se fait ... bien structurer dans l’ensemble !) des que je les sentie j’ai écris se commentaire ..:P et en plus l’iris et cacaoté ! mais il est à mon frère domaaaage !!!! je donnerais 4 étoiles à son créateur

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par afraafra, le 3 avril 2009 à 08:26

un iris trop fort

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par godiskom, le 19 janvier 2009 à 17:22

je dirais qu’il est mal équilibré entre le poudré et l’iris mais un bon floral nous laisse de l’espoir pour une bonne progression dans les parfums masculin

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

héspéridés

héspéridés

a porté Dior Homme le 30 août 2020

Bonsoir à toutes et à tous, Bonsoir et pas bonjour car c’est le soir que je préfère porter un parfum. Seul ou accompagné, au repos, après un pschit sur le dessus de ma main, que je hume jusqu’à mon (...)
Sa note :

v

a porté Dior Homme le 27 avril 2017

Sa note :
tamanoir malicieux

tamanoir malicieux

a porté Dior Homme le 26 décembre 2016

Sa note :
Huskussam

Huskussam

a porté Dior Homme le 23 septembre 2016

Sa note :

Rafaelo

a porté Dior Homme le 18 mars 2016

Laurelei

Laurelei

a porté Dior Homme le 8 février 2016

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Dior Homme le 24 janvier 2016

Raphaëlle

Raphaëlle

a porté Dior Homme le 9 décembre 2015

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Dior Homme le 4 décembre 2015

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Dior Homme le 3 octobre 2015

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Dior Homme le 2 octobre 2015

Lady Pallida

Lady Pallida

a porté Dior Homme le 1er octobre 2015

senseo

senseo

a porté Dior Homme le 11 août 2015

Sa note :
senseo

senseo

a porté Dior Homme le 27 juillet 2015

Sa note :
Spicerobby

Spicerobby

a porté Dior Homme le 23 juillet 2015

ROBERTO

ROBERTO

a porté Dior Homme le 6 juin 2015

Sa note :

a porté Dior Homme le 15 avril 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Dior Homme le 19 janvier 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Dior Homme le 29 septembre 2014

Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Dior Homme le 29 septembre 2014

Raphaëlle

Raphaëlle

a porté Dior Homme le 1er septembre 2014

flafo

flafo

a porté Dior Homme le 27 août 2014

KeithRichards

KeithRichards

a porté Dior Homme le 21 août 2014

Sa note :

marty

a porté Dior Homme le 11 août 2014

Sa note :
Blair Waldorf

Blair Waldorf

a porté Dior Homme le 10 août 2014

Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Dior Homme le 26 juillet 2014

Marketing & Fragrances lover.
Blair Waldorf

Blair Waldorf

a porté Dior Homme le 18 juillet 2014

Sa note :
Blair Waldorf

Blair Waldorf

a porté Dior Homme le 12 juillet 2014

Sa note :
Blair Waldorf

Blair Waldorf

a porté Dior Homme le 8 juillet 2014

Sa note :

à la une

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Ces deux nouveautés, créées en hommage au parfum historique de la marque, viennent rejoindre la « Collection merveilleuse » de la maison parisienne.

en ce moment

il y a 3 heures

Bonjour à tous ! Comme beaucoup d’entre vous, l’approche de Noël me pousse à me faire un petit(…)

gladys39 a commenté Chanel N°19

il y a 16 heures

Merci à vous pour vos précieux conseils. C’est un plaisir de vous lire. Très belle(…)

il y a 17 heures

Cet été je me suis laissée tentee par Belle de Grasse et Sea Mimosa. J’ai préféré le premier car(…)

Trouver Nez

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Theodora - Genève

Theodora - Genève

Genève (01)

Passage 31 - Angers

Passage 31 - Angers

Angers (49)

Avec le soutien de nos grands partenaires