Auparfum

Classique

Jean Paul Gaultier

Flacon de Classique - Jean Paul Gaultier
Les Classiques
Note des visiteurs : (26 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Souvenir rétro

par Jeanne Doré, le 19 mai 2007

Jean-Paul Gaultier voulait un premier parfum pour femme qui sente comme la trousse à maquillage de sa grand-mère, des odeurs de poudre de riz, de rouge à lèvres et de vernis à ongles.
Il en résulta un bouquet de fleurs blanches voluptueuses et cireuses, patinées d’une note ylang-ylang légèrement chimique et montante pour l’effet vernis, et ce fond musqué, poudré et vanillé, crémeux et enveloppant comme une poudre de riz.
Ce parfum est un ultra-féminin, ultra-sensuel, et ultra-capiteux.
Très dadame, mais porté aussi par des jeunes filles, très classique, mais aimé aussi pour son flacon design aux formes de mannequin haute couture.
Jean-Paul Gaultier a réussi à insuffler toute la force de son univers et de sa personnalité dans cette composition, qui résume tout son art en odeur.

Spot pub (1995)
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Iandosoa

par Iandosoa, le 25 novembre 2018 à 14:48

J’ai découvert (trèèèès tardivement) l’eau de toilette en échantillon et en supposant qu’il s’agisse de la première formule, coup de coeur !

J’ai adoré sentir la fleur d’oranger et l’anis en premier. Les fleurs sont crémeuses sans tomber dans le sucré ou l’opulent, bien équilibrées à mon goût. Pas de remarque particulière sur le fond, c’est le genre de parfum que j’aurai envie de renouveler souvent sur la peau pour apprécier en permanence son entrée et son évolution.
Je regrette de ne pas l’avoir découvert plus tôt.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par exotica, le 7 novembre 2017 à 23:57

Hello mes amateurs de parfuns

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Arpège

par Arpège, le 25 août 2014 à 11:15

Classique Intense tout en or, sort en avant-premiere dans les parfumeries Noci..

D’après le dossier de presse, le parfumeur est Francis Kurkdjian et le parfum s’enrichit de grenade et de tiare.

Pour avoir senti une touche conservee dans un petit livre par une conseillere, on est dans la famille de Songes de Goutal et Bronze Goddess voire de Elle l’aime (sans la fleur coco) ou Loulou.

Quelqu’un l’a senti pour de vrai ? Moi, je n’en ai eu qu’une approche fragmentaire sur une mouillette de 3 jours d’anciennete laissee par la commerciale JPG. Neanmoins avec le recul (a verifier) ca m’a evoque le parfum Euphoria de CK.
(Grenade ?)

Je vais aller sentir ca pour de vrai.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Folle de Roses, le 25 août 2017 à 11:21

Juste un petit truc sur cette note vernis. Autant je trouve que le reste du parfum est ce qui fait qu’on y vient ( sexy, sage, classique, chic, poudré, bref tout ce qui a été dit) autant je trouve que cette facette vernis un peu bizarre est ce qui fait qu’on y revient. Un peu comme si, en foullant dans la trousse de mquillage de mamie un flacon de vetnis à ongle rouge pétant au milieu de la poudre de riz et des blush nude et qu’on avait ce oetit moment d’hésitation en ce demandant ce que notre chère mémé fait avec ce vernis de pétasse dans sa trousse.
Sinon, j’ai acheté il y a peu l’edition limitée eau d’été Wonder woman ( plus pour le flacon que pour le jus, je le confesse et franchement à 20 £, j’ai peu réflechi) et la "surdose de sucre de canne" annoncée n’est vraiment pas si présente. On reste davantage sur les notes citron/ tiaré/oranger avec un fond léger mais définitivement celui du classique. Agréable en cas de canicule, très Light mais pas aussi indispensable que le basique ou que l’essence (dont j’adore définitivement le fond).
Pour info la vendeuse a essayé de me refourguer les dernières versions de Coco Mademoiselle selon elle "qui devait me plaire", genre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PetiteNiçoise

par PetiteNiçoise, le 22 août 2014 à 16:12

Je le trouve justement tout sauf classique ce parfum.
Honnêtement en voyant rien que le nom de mon échantillon, et en lisant "JP Gautier", je me suis tout de suite dit "oh non ! Encore une grosse daube bien kitsch !"
J’ai été très étonnée !
ça sent bon, c’est doux, c’est fort à la fois, c’est riche, capiteux, et surtout très chic.
Par contre, je ne suis pas d’accord, je ne trouve pas ça très féminin, je trouve que c’est plus pour homme.
J’aime énormément.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vol de Nuit

par Vol de Nuit, le 9 août 2013 à 16:10

Je viens de tester Classique X eau de toilette et on m’a dit exactement ce a quoi je pensais : un clone d’Escale a Portofino de Dior. Vraiment étonnant.
 j’attendais en plus un parfum charnel sensuel oriental dans la lignée de Classique l’original et c’est en fait un parfum hesperide assez réussi, tenace mais vraiment un sosie d’escale a portofino. D’autres ont ressenti cette ressemblance ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par Jicky, le 14 juin 2010 à 16:35

Jean-Paul Gaultier Classique est le genre de parfum féminin que j’apprécie : un coeur floral différent et sans trop de mièvrerie, et puis une douceur poudrée.

 

Il n’empêche que je lui trouve quelquechose parfois de dérangeant. La tête est très savonneuse, vous savez ce savon rectangulaire qui vous glisse des mains lorsque vous le prenez, un peu comme Simplet dans Blanche Neige et les 7 nains par Disney (je sais, nous n’avons pas les mêmes valeurs^^). Et c’est exactement cette scène que j’imagine : le petit nain (pléonasme ?) plutôt simple et bête, avec ses yeux gros comme des diamants qui s’amuse. Il est avec son savon, et il peine à vouloir se laver les mains...

Le coeur est agréable, si ce n’est son début qui fait plastique brûlé.. Mais après l’opulence des fleurs blanches me satisfait, une sorte d’accord solaire, pétillant et puissant : les joyaux en forme d’yeux pour le Simplet si je puis dire... A noter une petite touche épicée.

Puis le fond, la partie que je préfère de loin : un tout poudré, ambré et je trouve boisé. Il y a en effet une partie sèche dans ce parfum, qui contraste avec la chaleur de l’iris et de l’ambre... Ca calme un peu la déferlence de puissance !

Puis là, pour le coup s’est vraiment un sillage. Le départ c’était une sorte de clin d’oeil au classissisme selon Gaultier : l’odeur de savon de départ, les fleurs très "effet vieux", puis le côté cosmétique du fond. C’est très cohérent, ça me plait, malgrès des notes bizarres, genre plastique ou rouille.

Sans être déroutant, c’est juste un peu too much ! C’est comme si une fille déjà belle et originale mettait un fond de teint cheap, juste histoire de dire "je me suis maquillée"...

Vive l’odorat !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par LolitaLotruschka, le 17 mars 2014 à 01:16

Salut !
Je vois très bien de quelle "touche épicée" tu parles. Je suis persuafée que c’est du gingembre ! Puis, je pense qu’il y a aussi du muguet à coté du ylang - ylang.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 17 mars 2014 à 17:11

Ah ah vous êtes folle de ressortir les vieux trucs comme ça ^^
Mon dieu j’étais mignon... N’empêche que je suis toujours plus ou moins d’accord avec ce que je disais, c’est un parfum que je trouve très bien, très reconnaissable, à la signature importante pour les années 90 mais POURQUOI cette putain de note plastique ?? C’est vraiment dommage. Quelque chose de plus aéré (sans forcément enlever en densité), plus florale naturel m’aurait séduit bien plus je pense. Bref, quelque chose de plus Morillas et moins Cavalier... Mais c’est un très bon parfum quand même.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 17 mars 2014 à 23:30

On devrait ressortir "les Archives de Jicky" : chaque semaine, un vieux commentaire de l’époque "vive l’odorat", millesime 2010-2011 :)
Mais l’effet plastique, ce ne serait pas l’acétate de benzyle qui fait vernis à ongles ? C’est fait exprès !!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 18 mars 2014 à 01:21

Merci de garder ces mauvaises idées dans la poubelle d’auparfum :) bisoubisoukeurkeur ;)

Je ne sais pas, peut être qu’en composition c’est cette molécule qui fait ça. Sentie seule, j’ai pas vraiment de plastique aussi dense et étouffant pour l’acétate de benzyle. Et je le vois trop fugace pour rester aussi longtemps et donner cette touffeur plastique-rouille (n’empêche, c’est vraiment ce que j’ai dans ce parfum !). Je sais pas. Peut être que les floraux sous plastiques des années 90 ont cette note en commun... À creuser.
(et si c’est fait exprès et bien euh... Jacques... C’est laid).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

dau

par dau, le 13 mai 2010 à 07:28

Après avoir reçu un échantillon de plus, j’essaye de lui donner ça chance à ce Gaultier. Mais rien à faire, ça ne passe pas.

Sur papier, il y a tout ce que j’aime, les bonnes matières, la référence aux anciens etc. Et j’adore la mode de JPG : maitrise de la coupe, connaissance des classique (même si ce n’est pas ce qui se voit le plus), rencontres improbables et souvent très réussies, une petites dose d’excentricité et beaucoup d’humour… Mais voila, à la différence de la mode, le parfum n’a pas d’humour et rien de vraiment décalé. Au milieu de tout cet arrangement floral poudré sexy très rétro, il y a bien cette note synthétique mais impossible pour moi d’y voir autre chose qu’une remplaçante un peu cheap de belle matière… et je trouve que le parfum se ferme, prend un coté dur et hostile.

Je comprends qu’il plaise aux ados, il crée une carapace, une protection et va assez bien avec les premiers essais maquillages pour lesquels les jeunes filles ont la main un peu lourde… Et on se dit que ce sera quand même bien quand elle auront appris à maitriser les choses avec un peu plus de subtilité.

Mention spéciale pour l‘emballage : j’aime bien l’idée de la boîte de conserve. Par contre, le flacon, crier au génie et à l’originalité devant la reprise de l’ancienne bouteille de Shocking de Schiaparelli, NON ! Mais je suis quand même content de la revoir cette bouteille.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sev1334, le 20 février 2010 à 23:44

Merci Amelys pour cette analyse. Je suis allée le découvrir aujourd’hui au Printemps (j’ai été très longue mais je suis très enceinte...). Je suis tout à fait d’accord avec toi, en effet, il demeure éloigné de l’original par son aspect bcp plus frais me semble-t’il, bien que, à l’évolution sur mon poignet, je retrouve cette trace sucrée-poudrée de Classique, lointaine... et ça me plait, j’en suis moi-même très étonnée. De plus, il a une tenue plutôt très correcte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Amelys, le 12 février 2010 à 12:59

J’ai eu un échantillon de cette nouvelle version et je vais tenter de te répondre même si je ne suis pas la mieux placée pour ça. Je N’ai pour ma part pas accroché avec ce parfum mais c’est essentiellement parce ce que j’adore dans Classique c’est son coté ultra opulent et son sillage très identifiable. Après tout dépends de ce que tu recherches cette version est plus pétillante, plus florale et bien moins poudreuse c’est une autre vision d’un parfum déjà archi connu. Je pense que pour les personne que le coté entêtant de la version originale dérangeant c’est un bon compromis. Mais je préfère largement l’original en eau de parfum, a mon sens les deux ne sont pas comparables.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sev1334, le 12 février 2010 à 12:01

Jean-Paul Gaultier Classique, je ne le connais que dans mes souvenirs d’adolescente également, il s’appelait Jean-Paul Gaultier tout court d’ailleurs, j’avais une amie que j’aimais beaucoup qui le portait. Moi-même je ne l’ai pas porté je ne me reconnaissais pas en lui, bien qu’attirant.
Je voudrais connaitre votre avis sur le nouveau Classique X Collection. Est-il vraiment différent ? Est-il de qualité, j’entend par là recherché ou simplement un dérivé ou un classique adoucit ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Elsa84000

a porté Classique le 27 décembre 2019

Sa note :
Iandosoa

Iandosoa

a porté Classique le 25 novembre 2018

En plein apprentissage olfactif.
Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Classique le 18 octobre 2018

Sa note :

Aurélie

a porté Classique le 16 octobre 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Classique le 30 juin 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Classique le 25 juin 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Classique le 16 septembre 2017

Sa note :
nezzen

nezzen

a porté Classique le 22 juillet 2017

hello, à l’origine, lors d’une quête spirituelle, toujours en cours, élévation... aromacologie, j’ai rencontré le parfum comme 1er médicament dans la gestion des hummmeurs, bien-être, spiritualité, (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Classique le 5 janvier 2017

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Solance

Solance

a porté Classique le 20 décembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Laulo

Laulo

a porté Classique le 15 septembre 2016

ana

ana

a porté Classique le 4 février 2016

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Classique le 30 août 2015

Sa note :
Gwendolfactive

Gwendolfactive

a porté Classique le 14 mars 2015

Sa note :

Nanouschka

a porté Classique le 20 février 2015

Sa note :
flo070385

flo070385

a porté Classique le 2 février 2015

Aime Tous, Les Grands Parfums
Sa note :
Raphaëlle

Raphaëlle

a porté Classique le 25 septembre 2014

lrisfleur

lrisfleur

a porté Classique le 18 septembre 2014

24 ans, passionnée d’écriture, de cinéma (Almodovar, Kubrick, Tim Burton...) et de parfums ! Toujours à la recherche de nouvelles merveilles, j’ai du mal à rester fidèle à une seule fragrance, préférant (...)
Sa note :
lrisfleur

lrisfleur

a porté Classique le 22 août 2014

24 ans, passionnée d’écriture, de cinéma (Almodovar, Kubrick, Tim Burton...) et de parfums ! Toujours à la recherche de nouvelles merveilles, j’ai du mal à rester fidèle à une seule fragrance, préférant (...)
Sa note :

à la une

Zeste de gingembre

Zeste de gingembre - Heeley

Un gingembre distingué au look minimaliste qui sirote un verre au bar d’un hôtel chic, dans sa chemise blanche bien repassée.

en ce moment

Aberystwyth a commenté Serge Noire

il y a 7 heures

Bonjour ! Je n’ai pas reçu la box ni ne connais L’Âme perdue ou Attaquer le Soleil, mais je peux(…)

héspéridés a commenté Joy

il y a 12 heures

bonsoir Pétrichor, Dans ce cas, j’irai refaire la comparaison Twilly original vs Twilly(…)

Petrichor a commenté Joy

il y a 13 heures

@ Adina : Je ne suis pas du tout de la région parisienne. Et justement, près de là où j’ai habité,(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires