Auparfum
Flacon de Tonka - Réminiscence
Note des visiteurs : (20 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Fève Souveraine

par Thomas Dominguès (Opium), le 17 septembre 2013

Réminiscence est connu pour sa série de solinotes, depuis le mythique Patchouli des années 70 jusqu’à la Vanille l’an passé, qui s’était posée en concurrent sérieux du plus connu des parfums de la collection L’Art et La Matière de Guerlain, Cuir Beluga. Tonka pourrait se révéler cette année un challenger tout aussi sérieux à un autre parfum de cette collection : Tonka Impériale.

Initialement, plutôt qu’à de la fève torréfiée et croquante, Tonka renvoie à d’autres matières qui se chahutent. Ce parfum devrait plutôt s’intituler "Tabac", "Benjoin" ou "Arménie" tant il rappelle Volutes et toute une série de fragrances à l’arôme de tabac Amsterdamer miellé. Fluide et animal, le miel serait foncé ; du type de ces miels qui critallisent dans les bocaux en verre au froid. Tonka évoque tout à la fois Tea for Two et du pain d’épices dont une badiane émerge en transparence avec des fruits mûrs, des oléagineux et des fruits secs liquoreux (comme des petits raisins secs trempés dans de la cannelle) mêlés à une pâte à gâteaux avant cuisson.

Tonka Impériale, avec ses facettes plus franches, vertes, aromatiques et résineuses issues d’une bergamote et d’une lavande animales rappelant Jicky et Mouchoir de Monsieur, paraît plus construit, plus noble et élégant. Moins poisseux en fait. Les fruits y sont plus croquants et amers, ils semblent plus palpables et réalistes.
Après quinze minutes à peine, tout bascule. Le sillage des deux devient proche à s’y tromper. Mais, de près, des différences subsistent.

Tonka Impériale se fait plus compact, épais. Ses facettes boisées sèches le rendent plus sourd et moins rayonnant en somme alors qu’après le trop-plein de miel sucré initial de Tonka, ce parfum-ci se fait plus rond, moelleux. Une impression douce en même temps aromatique épicée, lactée et vanillée renforce encore la sensation gourmande d’une pâtisserie délicieuse qui rencontrerait une impression florale musquée et animale (peut-être de la rose ou du jasmin) lui évitant de sombrer dans une sensation alimentaire industrielle. Les fruits à coque du Guerlain lui donnent une sensation d’irrégularités un peu râpeuses là où le parfum de Réminiscence est lisse et sans aspérités et ce, avec une générosité du sillage et une tenue dont ne peut se prévaloir Tonka Impériale. Durant des heures, les caractéristiques de chacun ne vont que s’intensifier, les traits de chacun s’épaississent et prennent en ampleur.

Tonka, de plus en plus boisé et épicé, avec son tabac aux odeurs de foin, ses amandes et son miel liquide, est un parfum immédiatement séduisant dès les premières minutes. Il est scintillant, lumineux et joyeux. C’est un parfum terriblement addictif, facile, rond, chaleureux, généreux, à l’image de la coumarine (qui est le principal composant de la fève tonka) à odeur de foin et de colle Cléopâtre à la douce senteur amandée régressive qui rend n’importe qui accro. Son odeur très sucrée pourrait écœurer. Réminiscence (dans son flacon bleu), est probablement plus complexe et mérite qu’on le redécouvre.

Toutefois, Réminiscence, qui se positionne désormais comme la “marque mainstream qui fait de la niche”, démontre à nouveau avec Tonka que l’on peut proposer un parfum grand public gourmand, malin, bien fichu et addictif dont on peut profiter sans avoir à culpabiliser ; et cela, à un prix défiant toute concurrence !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

rose de nuit

par rose de nuit , le 4 avril 2018 à 06:41

Il est très agréable mais je déplore sa faible tenue..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Beer luc, le 4 avril 2018 à 09:54

En lisant la récente réaction concernant Tonka,je me permet de vous conseiller si vous êtes à la recherche de cette odeur très particulière : Oud Save The Queen de Atkinsons.
Je voulais trouver quelque chose traitant la fève Tonka mais en dehors du mainstream,et je n’en suis pas déçu.
Son nom de substitution coumarine désigne une des substances principales qui la compose.
Sa substance révèle un résultat olfactif bien plus complexe :celui-ci est animal,grillé,vanillé,exotique avec un aspect tabac,cigare.
La fève tonka est, en elle-même, un mélange d’odeurs qui rappellent le caramel, le praliné et le foin séché.
La fève tonka est principalement utilisée dans les accords fougères ou orientaux.
On la trouve dans les parfums féminins comme masculins.
Cet ingrédient adoucit de façon subtile les notes boisées,fougères ou ambrées.
Bien qu’il soit la version féninine de Oud Save The King sa variante masculine ( sans Tonka ),un homme peut le porter très facilement,et sa tenue est exemplaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 4 avril 2018 à 11:34

Rose de nuit, Luc Beer, je me permets de vous recommander un autre parfum à la délicieuse fève : Tonka de la marque Esteban. Une tonka joliment épicée (poivre, cannelle, baies roses...), rehaussée de patchouli et mariée à une exquise note de fruits secs : un faux gourmand en somme, confortable, peu sucré et extrêmement savoureux à la tenue tout à fait correcte. ( EdP 80 euros / 50 ml.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par rose de nuit , le 5 avril 2018 à 16:29

Merci Farnesiano, je vais aller tester !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ROBERTO, le 4 avril 2018 à 14:36

TONKA la tenue sur moi est fantastique

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jade la brune, le 30 octobre 2017 à 07:40

Complètement fan de parfum ou plutôt d’odeurs, de senteurs, d’expériences olfactives, je lis vos critiques avec beaucoup d’intérêt et donc c’est aujourd’hui ma première fois, d’avance pardon pour mon manque d’expérience ! Je porte Tonka depuis quelques jours, étant devenue addict à Ambre, j’essaie de me desintoxiquer en essayant autre chose...
Comment le dire, je suis un peu déçue. J’aime son amande et sa vanille, son miel ne me dérange pas, son jasmin est discret. Le tout ne tient pas trop sur moi, et reste assez light sur les vêtements. Je trouve qu’il a moins de caractere que mon Ambre adoré... je ne le trouve pas cheap, juste pas très original.
Je me suis plongée dans le livre "les 111 parfums..." et je continue ma quête d’un autre coup de coeur, après Farnesiana que j’idolatre (mais pas mon porte monnaie), et donc mon cher Ambre. Merci pour vos critiques avisées, ce site est génial, il ne manque plus que la version "mobile...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky18

par Jicky18, le 25 mars 2017 à 10:42

Bonjour
je viens de le renifler ce matin, et je l’ai gardé un peu sur le revers de la main. On sent bien la fève Tonka, bcp moins les notes de tête rafraîchissantes qui semblent s’évaporer très vite ; ce qui me paraît donner un ensemble un peu "lourd" en effet, et un peu trop monochrome sur le vanillé-tonka... ceci étant, il ne s’agit pas d’un parfum raté à mon avis, mais un peu trop solinote peut-être, oui...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Cornelius, le 24 janvier 2017 à 22:59

De passage dans des parfumeries pour sentir deux ou trois autres parfums (que les nocifora n’avaient pas..) J’en profité pour vaporiser celui-ci sur mouillette. Il m’a desuite fait penser à TOBACCO VANILLE. J’y ai senti une énorme ressemblance, alors je viens sur Auparfum pour lire la critique et je lis "tabac...vanille..." Je n’ai donc pas du me tromper de parfum. Personne ne ressens cette ressemblance ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aberystwyth, le 15 décembre 2017 à 12:36

Je la sens aussi. Pour moi Tonka est plus léger (tout est relatif), je sens une note que j’identifie pour un agrume qui allège la composition et lui permet d’éviter l’overdose de sucre. Tobacco Vanille (que j’aime beaucoup aussi) est au final plus lourd, au point qu’il devient presque difficile de le porter en intérieur. Il me donne aussi plus faim ^^
Tonka sera un peu plus acceptable en société, mais attention néanmoins, les Réminiscence sont puissants...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pasimon, le 27 décembre 2016 à 21:15

grrr pourquoi l’odeur de tête ne reste pas...
Au premier pschit la fève tonka est sublimée par une odeur de noisettes grillées enveloppées dans du miel... ensuite que c’est lourd, on tombe dans la pâtisserie orientale (bien que j’aime bien ça les Lutens me suffisent...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dodolou, le 8 avril 2016 à 23:06

J adore ce parfum qui va disparaître très bientôt. ...
Sur moi il est rond,réconfortant, sensuel sans être écoeurant. ..c est le seul qui me va avec réminiscence

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

toutpetitnez

par toutpetitnez, le 13 décembre 2015 à 16:30

bonjour,
je ne sais pas si je le trouve cheap ou pas, mais le fait est que Tonka m’a paru lourd, dès le pschit et après plusieurs heures. Avec un nez optimiste j’aurais pu dire abondant et riche au départ mais ensuite ne me restait que la lourdeur avec un fond de "parfum de mémère", une grosse senteur certes multiple (et pas miel en solo sur moi) mais entêtante et... vieillotte.
cette impression olfactive de "parfum vieillot" me rebute et j’aimerais identifier les composants susceptibles d’en être à l’origine pour pouvoir les éviter au moment de choisir un parfum.
même si je me doute qu’il n’y a aucun rapport avec et entre les parfums que je vais citer, ils me font le même effet une fois posés : Chanel n°5, Shalimar (ce côté que je n’identifie pas et me gêne me déprime pour Shalimar parce par ailleurs je l’adore au sortir du flacon), opium, même dans Candy (Prada) j’ai cette impression de "lourd ancien".
Un nez aguerri a une idée du ou des composants qui peuvent être en cause ?
merci !
(cette senteur qui me dérange je la rapprocherais de celle du papier d’Arménie, de quelque chose de poudré comme les cosmétiques de ma grand-mère)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance 3, le 13 décembre 2015 à 20:48

J’aurais tendance à penser que ce qui vous gêne est l’odeur du benjoin, bien présent dans Candy... et dans le papier d’Arménie !
Pour ma part, c’est au contraire une de mes matières préférées, qui a un côté absolument addictif. Moelleux. Sombre et chaleureux à la fois.
Cela dit, je n’aime pas Tonka. Je le trouve trop monolithique et étouffant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par toutpetitnez, le 13 décembre 2015 à 21:51

merci de votre réponse !
j’ai déjà eu à manipuler souvent de la teinture de benjoin et justement, je le sniffais en cachette tellement j’en adore l’odeur. Mais vu que je n’y connais rien, elle est peut être différente en teinture et sous la forme utilisée dans les parfums.
je ne savais pas qu’il y avait du benjoin dans le papier d’arménie, dont l’odeur me deplait (euphémissme) et arrive même à me rendre tristounette... oui je sais, no comment !^^
je vais me plonger dans le glossaire pour dégrossir mes connaissances.
en tout cas, encore merci pour la réponse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

mara

par mara, le 11 mai 2015 à 19:40

Bonsoir à tous,

Quand j’ai vu la pyramide de TONKA, j’ai tout de suite pensé que ce serait une pure petite merveille faite pour moi. Mais j’ai dû déchanter car la note "miel" s’affirmait trop au point d’évincer les autres. J’aime beaucoup l’odeur du miel, mais de là à laisser émaner de moi cette odeur en exclusivité, NON ! Il m’a donc fallu renoncer.

Quand je me suis rendue chez Réminiscence pour tester White Tubéreuse et Love Rose, pour lesquels j’ai d’ailleurs craqué, la vendeuse sachant que je portais Elixir de Patchouli, Patchouli, Eau de Patchouli, Ambre, Musc, Guimauve et Héliotrope, s’est empressée de me présenter TONKA , que je connaissais déjà. Ah surtout pas, ça sent trop le miel, lui ai-je assuré.
Mais dubitative et histoire de vérifier par elle-même, elle m’en a mis un peu. Effectivement, nous étions bien d’accord, ça sentait vraiment trop le miel. Et elle était quand même très étonnée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Frag Rance, le 11 mai 2015 à 12:07

Bonjour à tous !
J’avoue que quand je croise une femme qui porte ce parfum j’ai une irrépressible de la suivre. Mais je sais me tenir. :)
Tonka a-t-il un homologue masculin ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

macis

par macis, le 8 juin 2014 à 16:42

Lors d’un tour en ville dernièrement, j’ai pu testé sur "cellulose", cette délicieuse petite noix. La première impression rimait déjà avec addiction. Comment vous dire ? Reminiscence avait mis en bouteille les fèves que j’ai déniché in extremis dans ma petite épicerie fine. Je les utilise depuis avec parcimonie et m’autorise un petit sniffage de temps à autre. Un écureuil ne prendrais pas plus soin de sa récolte automnale !!!
Joliment travaillée, à vue de nez, cette fève m’a semblée très gourmande et addictive. Du sucre, certes, mais aussi époustouflant et créatif que du sucre filé. Encore un à tester sur peau !
J’ai en revanche essayé leur Oud.
Opium, votre description ( #honey) était là, toute entière : de la présence et une note javel ( qui fort heureusement a été fugace). Sur le côté aromatique, j’ai cru reconnaître du cèdre. Vous évoquiez sûrement autre chose ! Il faut dire que mon petit nez débute. Quand au fond, après la note javel, je l’ai trouvé fort plaisant. De quoi s’agit-t’il ?
Une petite idée ?
Au chapitre Oud toujours, j’ai pu faire la connaissance de M7 d’YSL. Merci à vous Ghost7sam ! La rencontre a été brève, un pschitt... Mais le coup de coeur est bel et bien là ! Affaire à suivre.
Merci de tout coeur à tous pour ces nombreuses pistes et ces beaux moments.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Mister_K

a porté Tonka le 26 mai 2021

Sa note :

Melanie Fischbach

a porté Tonka le 25 août 2020

Sa note :

dodolou

a porté Tonka le 16 août 2020

Sa note :
Melizenn

Melizenn

a porté Tonka le 18 mars 2019

Sa note :

Carmen

a porté Tonka le 8 novembre 2018

Sa note :

Bianca33

a porté Tonka le 8 octobre 2018

Instagram : @bianca_reve
Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Tonka le 4 avril 2018

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Tonka le 3 avril 2018

Sa note :

Deodat

a porté Tonka le 31 octobre 2017

Sa note :

jade la brune

a porté Tonka le 30 octobre 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Tonka le 7 mai 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Tonka le 29 avril 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Tonka le 14 avril 2017

Sa note :
rose de nuit

rose de nuit

a porté Tonka le 6 avril 2017

Sa note :
OiseauBleu

OiseauBleu

a porté Tonka le 21 avril 2016

Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Tonka le 8 décembre 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Tonka le 26 novembre 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :
angelsdontcry

angelsdontcry

a porté Tonka le 30 juillet 2014

"La recherche du parfum ne suit pas d’autres voies que celles de l’obsession." Colette
Sa note :

à la une

Corpus Equus, le cuir outrenoir de Naomi Goodsir

Corpus Equus, le cuir outrenoir de Naomi Goodsir

Pour sa sixième création, la créatrice australienne retrouve Bertrand Duchaufour pour un hommage olfactif au Pur-sang arabe qui l’accompagnait dans ses concours hippiques.

en ce moment

il y a 9 heures

Adorable parfum vraiment qui, comme le souligne Adina, nous met le sourire aux lèvres. Il(…)

dioptase a commenté 702

il y a 19 heures

Merci Au parfum et Bon Parfumeur pour l’envoi d’un petit flacon de cette nouveauté. L’envolée,(…)

Dilettante a commenté 702

il y a 22 heures

Après la jolie découverte de « 603 » en novembre 2020 j’ai eu le plaisir de recevoir un petit flacon(…)

Dernières critiques

Green Spell - Eris Parfums

Cinquante nuances de vert

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Sens Unique - Paris

Sens Unique - Paris

Paris (75)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Avec le soutien de nos grands partenaires