Auparfum

Pharmacie, la nouvelle parfumerie ?

par Jeanne Doré, le 6 septembre 2014

Il n’y a pas si longtemps, la seule marque de parfums qui constituait un quasi-monopole en pharmacie, c’était Roger & Gallet.

Etant donnée l’étendue de sa gamme actuelle (près de 25 produits !) on se dit qu’on a encore de la marge avant de les avoir tous essayés..... Mes préférés : Amande Persane, pour sa gourmandise poudrée qui lorgne du côté de Bois Farine, Jean-Marie Farina, l’iconique Cologne classique, un brin nostalgique. Et Bois d’Orange, un boisé hespéridé signé Dominique Ropion.

Les derniers ? L’Eau des Bienfaits, une Cologne fraîche et candide en apparence, mais qui dévoile un fond d’ambre gris évoquant l’Eau des Merveilles. Une Fleur de Figuier signée Francis Kurkdjian. Et un tout récent Gingembre Rouge, fruité-épicé, créé par Alberto Morillas et Amandine Clerc-Marie.

Il y a aussi bien-sûr Biotherm et son Eau Vitaminée qui connut son heure de gloire avec son accord pamplemousse chypré élégant et rafraîchissant. Quelques autres "Eaux" ont suivi, sans jamais vraiment percer.

Et puis Caudalie est arrivée pour leur chiper un peu de linéaire, en 2011 avec ses Eaux Fraîches "des Vignes", dont un Thé des Vignes signé Jacques Cavallier, bel hespéridé musqué dans la lignée de son travail pour Bulgari.

On peut déjà noter que ces marques, même si elles proposent des produits dans des gammes de prix bien inférieurs au circuit sélectif (entre 15 et 30 euros le flacon environ), ne font pas l’économie de travailler avec les plus grands parfumeurs.

L’huile pour le corps, à mi-chemin entre parfum et cosmétique

Les choses ont commencé à évoluer récemment avec l’explosion des huiles pour le corps, Nuxe et son Huile Prodigieuse en tête.

Car ce genre de produit a apporté un nouveau geste parfumant en officine, à mi-chemin entre le soin, et le parfum justement, sa fonction olfactive (en l’occurrence ici grâce à un parfum solaire distinctif et reconnaissable, devenu culte depuis) étant aussi importante que sa fonction cosmétique.

Imité par toutes les marques, que ce soit en pharmacie, en sélectif ou en grande distribution, l’huile pour le corps s’est tout naturellement métamorphosée en parfum !
Toujours pionnier, Nuxe a dégainé le sien en 2012, Prodigieux, Le Parfum, en déclinant les notes de sa célèbre huile pour en faire une eau de toilette à la sensualité et au charme tout aussi exotiques et enveloppants que sa grande sœur. Nuxe revendique aujourd’hui la position de "n°1 des parfums en pharmacie".

Cette année, c’est Caudalie, rivale de toujours, qui après avoir lancé son Huile Divine, enchaîne avec Le Parfum Divin, une rose vanillée musquée aux effluves très cosmétiques, également signée par Jacques Cavallier.

Du trickle down au... trickle up !

Une certaine tendance au "trickle-up" (le "trickle-down" étant un produit cosmétique qui s’inspire d’un parfum, ici c’est le contraire) semble ainsi s’amorcer depuis quelque temps, comme en témoigne également, en sélectif cette fois, l’édition limitée lancée par Guerlain Terracotta Le Parfum, qui reprend les notes voluptueuses et solaires d’ylang-ylang et de tiaré de la mythique poudre pour en faire le it-parfum de l’été.

Dans cet essor nouveau, on peut noter également une nouvelle Eau Sensorielle chez Lierac, aux 3 fleurs blanches (gardénia, camélia, jasmin), et aux notes hespéridées, qui revendique un effet tonifiant et hydratant...

Ou encore l’Eau de Sourcellerie de Garancia, qui va encore plus loin avec un concept de parfum supposé anti-âge - n’ayons peur de rien - avec des notes de patchouli, myrte, ciste et immortelle.

Même Embryolisse, marque surtout connue pour son Lait-Crème Concentré utilisé par les maquilleurs professionnels, et élevé en peu de temps au rang de “produit culte de stars”, a lancé son Eau Parfumante cet été.

Cette nouvelle mouvance de produits hybrides soins-parfums est, pour l’instant, souvent liée à un univers olfactif qui se rapproche des produits solaires (fleurs blanches, tiaré, monoï, vanille...) ou cosmétiques (rose, notes poudrées, muscs), en parallèle de l’héritage olfactif des parfums de pharmacie plus classiques, depuis longtemps ancré dans l’eau de Cologne, à l’instar de Roger & Gallet.

Alors, à quand Biafine, le Parfum ? ou la Cold Cream d’Avène en eau de toilette ? Roger Cavaillès Savon Surgras, l’extrait ?

Et vous quels sont vos parfums de pharmacie préférés ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Piarà, le 9 juin 2016 à 13:06

Il y a une marque de pharmacie que j’aime beaucoup qui a débarqué il y a peu de temps dans mon monoprix (je vis à Lyon) je sais qu’on ne peut pas la trouver partout mais ils font des parfums qui me semblent intéressants (je ne m’y connais pas assez mais je sais que le jour où j’ai saturé des parfumeries à la Nocibé etc c’est vers cette marque que je me suis tournée et le changement a été salutaire. Il s’agit de Korrès, marque créé par un homéopathe grec qui a sorti toute une gamme de produits de beauté (visage, corps, maquillage) et une série d’eaux de toilettes ainsi que deux parfums.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Salammbô, le 28 juin 2016 à 15:27

Gros +1, les eaux de toilette ont un excellent rapport qualité prix ! J’ai porté pendant longtemps l’Eau de toilette Safran (a priori pour homme, et tant pis pour les cases genrées), la tenue est excellente pour une eau de toilette, et souvent des compliments - parfois des plissements de nez. Au moins, on ne laisse personne indifférent ;)
Leurs gels de douche sont fantastiques pour ceux et celles qui aiment garder un parfum sur peau après la douche.

Pour les Lyonnais, la marque est dispo à la Grande Pharmacie de la Part-Dieu :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

baya

par baya, le 24 mai 2016 à 11:47

Je recherche désespérément à quoi me fait penser l’odeur des produits Avène. J’adore cette odeur très légère, qui me fait penser à l’eau de mer, mais sans pouvoir vraiment la définir.Est-ce que quelqu’un peut me dire quelle est cette odeur ? Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Alafolie

par Alafolie, le 22 octobre 2015 à 14:07

Je ne savais pas pour Embryolisse, retrouve t-on l’odeur du lait crème concentré ?(que j’apprécie aussi ;)
Moi qui ne peut m’empêcher de lorgner du côté des gels douche quand j’achète une boîte de Doliprane...
Bon Nuxe évidemment, j’ai testé mais pas racheté, je l’ai donné à ma maman, trop en surface pour moi.
J’ai bien aimé L’Eau Vitaminée de Biotherme, aux effluves douces tel une crème.
Puis chez Roger&Gallet j’ai eu un coup de cœur pour la senteur Amande Persane que j’achète en gel douche, mais aussi Fleurs de Figuier etc....
Sinon, puisque j’y pense, même si c’est un autre débat , j’ai senti Bois Farine, mais de chez L’Atelier Cologne aux Galeries à Cannes.
Pourquoi cette maison n’est pas référencée parmi les nombreuses marques du site ?( moi j’ai craqué pour Santal Carmin, mais chut..)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Aaricia

par Aaricia, le 10 septembre 2014 à 13:28

On pourrait ajouter, les eaux de soin proposées dans les Spa, dans le même ordre d’idée.
Je vous recommande en particulier l’eau égyptienne du spa cinq mondes, une très jolie création d’Olivia Giacobetti, une transparence humide, mais un vert doux, pas du tout astringent...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jodohelu

par Jodohelu, le 10 septembre 2014 à 11:48

Bonjour,

Je souhaitais ajouter une autre marque mais de GMS pour le coup : Bien Être et son Eau des familles ! Super sympa ;-)

Bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par auguri37, le 10 septembre 2014 à 13:46

C’est vrai que l’Eau des Familles est assez réussie, bien que perso je la trouve un peu trop douceâtre, certainement à cause de la fleur d’oranger, que je n’apprécie que moyennement en général. Dans la même marque, je lui préfère cependant la Cologne de l’Herboriste aux bourgeons de figuiers, qui après un départ hespéridé cologne "classique" laisse en note de fond une senteur agréable équilibrée et subtile, de figue et bois. Très bien l’été après la douche. Ces deux senteurs existent en spray 75 ml qui sont bien pratique pour emmener en vacances, mais sont difficiles à trouver (et au même prix que la grande bouteille de 250 ml....)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jodohelu, le 22 septembre 2014 à 15:04

Bonjour Auguri,

suite à vote message, je me suis laissée tenter par la Cologne de l’Herboriste aux bourgeons de figuier mais également par celle aux graines de l’amandier.
Un mini prix pour ces deux fragrances très sympas trouvées dans mon hypermarché Auchan en spray (et oui au même prix que le format familial, le spray doit être plus onéreux)

bonne journée

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

potra

par potra, le 9 septembre 2014 à 21:13

Bonjour, et merci pour cet article !
Il m’a fait prendre conscience que je pensais rarement à ces parfums de pharmacie. A part Roger et Gallet qui est dans ma culture familiale, j’ai tendance à oublier les autres marques à ne tester leurs parfums qu’en tombant dessus par hasard ou après avoir lu de belle choses ici. D’autant plus qu’il sont souvent un peu "perdus" au milieu des produits de soin.

J’ai déjà craqué pour Bois d’Orange, Amande Persane et l’Eau des Bienfaits, et si je trouve que le premier garde un esprit très Cologne, à mon nez les deux autres s’éloignent vraiment de l’eau de Cologne traditionnelle.
J’aime aussi la Cologne Jean-Marie Farina, mais je ne l’ai jamais vraiment portée : pour moi ça reste l’odeur des petites pochettes rafraichissantes que ma grand mère glissait dans mon sac du retour de vacances avec le casse croute :-)
Enfin j’adore l’œillet mignardise, qui malheureusement n’existe que sous forme de savon, et n’est du coup presque plus distribué (j’ai fait des stocks de peur qu’il ne disparaisse !), ça a été pour moi "l’odeur de la salle de bain de mamie" <3 pendant des années.

Un peu dans le même esprit, j’aime beaucoup certaines eaux de toilette de l’Occitane : la Verveine, l’Eau des Baux... et je suis beaucoup moins convaincue par la collection de Grasse qui se veut plus "parfumerie classique" (mais restons juste je n’ai pas tout essayé dans cette gamme).

Bonne soirée
potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par mara, le 8 décembre 2014 à 01:54

Bonjour Potra,

De l’occitane, avez-vous essayé AMBRE SANTAL dans la collection de Grasse ?

Son seul défaut c’est qu’il faut s’asperger une fameuse dose sur les vêtements pour qu’il puisse affirmer sa présence.
Mais après, ah là là.....! C’est toute votre âme qui s’en réjouit. Et pas que la vôtre d’ailleurs ! L’entourage profite aussi de sa "force douceur" en vous lâchant lascivement dans un soupir de doux plaisir : hum qu’est-ce que tu sens bon !
Cette conjugaison d’ambre et de santal a un pouvoir d’aimant. Les hommes aiment.

je ne pense pas qu’il ait vocation de se vouloir un grand parfum à l’instar des Guerlain du temps du fondateur ou de certains Dior. Mais rien que pour ce que j’ai exprimé plus haut, il fait partie de mes favoris lorsque je cherche la discrétion.

Bien entendu il y en aura toujours qui n’apprécieront pas, mais dans mon entourage il y en a bien peu.

Bonne découverte.
Mara

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par potra, le 8 décembre 2014 à 18:24

Bonjour Mara,

Je n’ai pas essayé Ambre Santal, en fait je n’ai senti de la collection de Grasse que les trois premiers sortis, qui m’ont laissée assez indifférente. Je les ai trouvés jolis sans que rien ne m’accroche, et la comparaison avec les « classiques » n’a pas joué en leur faveur : je trouve plus de caractère et de signature dans la gamme normale (Eau des Baux <3 qui tient parfaitement en plus)...

Il faudra que je teste les derniers nés, je ne suis pas à l’abri d’une bonne surprise, de toutes façon je dois aller essayer Cade, mon deuxième poignet sera pour Ambre Santal ! Je vous remercie du conseil, ça fait parties des notes qui passent le plus souvent très bien pour moi (comme les bois en général, les baumes, les épices, les fleurs blanches, le cuir, les notes vertes, le ... bon ok je suis une fille facile ^^).

Je viendrai vous raconter si on m’a lascivement soupiré à l’oreille ^^ (je ne sais pas si ça fait envie ou peur... on va dire qu’il faut bien choisir l’entourage !) mais quand je me parfume je suis égoïste : c’est mon plaisir d’abord :-p

Passez une bonne soirée,
potra

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jodohelu

par Jodohelu, le 9 septembre 2014 à 16:07

Bonjour !

Merci pour ce post qui me parle !
J’adore flâner en para et pharmacie !
Je suis une sniffeuse compulsive et j’apprécie de pouvoir sentir, tester comme je veux (je trouve que l’on est moins embêté dans ces magasins).

Chez Roger & Gallet j’ai découvert il y a peu Amande Persane. Un véritable coup de cœur. J’aime beaucoup aussi Bois d’Orange et Thé Vert. Cédrat est très sympa mais j’aime simplement le sentir sur mouillette ou carrés de coton.

J’ai également l’eau d’Embryolisse et j’aime la fraîcheur de ses agrumes, mais j’ai eu peu d’occasion de la porter cet été car je la réserve au temps de grosse chaleur :-/

Et en magasin bio, j’aime également les senteurs de Melvita comme Raphaëlle.
Thé vert encore pour moi.

Dans quelle catégorie classeriez-vous les eaux de Clarins pour le coup ?

Bon après-midi

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Raphaëlle

par Raphaëlle , le 7 septembre 2014 à 16:40

Bonjour à tous,

Il y a quelques temps, j’ai failli craquer pour la jolie Amande Persane moi aussi. Puis finalement, c’est une eau de toilette bio de chez Melvita qui a fini dans ma salle de bain. J’ai à l’époque eu un vrai coup de coeur pour leur Musc et Gingembre. Frais et chaleureux à la fois, pétillant, vaguement sucré au départ, plus sombre vers la fin, je le trouve vraiment joli, surtout quand on voit le prix (même pas 20 euros pour 100 mL...) et la tenue est plutôt correcte elle aussi. Je n’ai pas encore mis le nez dans d’autres flacons de la marque (il me semble juste me souvenir que j’avais bien aimé leur eau de toilette Pour Homme).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chypre noir

par Chypre noir, le 7 septembre 2014 à 12:38

Bonjour,
Chez Roger & Gallet, "L`Homme" est franchement bien, intemporel, léger, rafraichissant, inoffensif et plutôt délicieux. Leurs savons sont excellents, en particulier "œillet mignardise" dont je ne me lasserai jamais. En guise d’après-rasage, j’aime beaucoup quelques eaux de Cologne que je ne trouve que chez mon pharmacien : le Chypre de Jardin de France, doux, légèrement épicé, avec un soupçon de mousse et une grande quantité de muscs blancs, pour les amateurs de fragrances très poudrées ; l’eau de Cologne Tolosane "Chypre" des parfums Calysia, plus classique et raide dans sa construction ; et enfin le Chypre (oui, c’est une idée fixe !) de Longpré, très mousse de chêne et sous-bois. Toutes trois s’accordent parfaitement avec Mitsouko, mon parfum essentiel, et la plupart des vieux chypres dont je raffole. :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Amande

par Amande, le 7 septembre 2014 à 09:22

Voilà une question intéressante... En effet, on ne peut plus passer à côté des toutes ces propositions pour peu que l’on fréquente une parapharmacie. Personnellement, je ne me vois pas les porter à l’année du matin au soir car je ne les trouve pas assez abouties. Mais elles sont, selon moi, une bonne alternative pour les re-parfumages en cours de journée car facilement superposables au parfum mis le matin (aïe aïe aïe pas sur la tête !), toujours appréciées en petit présent avec un produit de la gamme, portables par toute la famille (Bois d’Orange), et complimentées lorsque portées. Je préfère leurs huiles, plus raffinées, plus "personnelles" puisque appliquées sur la peau. Elles font, je trouve, un excellent support pour nos parfums chéris, (aïe ma tête), l’Huile Sensorielle blanche de Lierac et la Panthère sont fort intéressantes assemblées, alors que l’Eau Sensorielle bof bof bof... Il en va de même pour l’Huile Divine que je trouve très agréable alors que le parfum m’entête. Quant à Garancia, je l’ai eu portée, j’ai souvent reçu des questions, car très particulière, et puis je l’ai donnée à une proche qui en était dingue, son côté "médicamenteux" me gênait finalement (Myrte ? Ciste ?)

Finalement, qu’est-ce qui nous attire là ? Leur côté """hygiénique / pharmaceutique """ ? Leur côté léger, facile ? Quoi qu’il en soit, elles font une très bonne alternative aux (bons) parfums parfois un peu élitistes, en terme de coût, accès... Et puis je préfère 100 fois croiser une collègue portant une brume de Fleur de Figuier qu’une charge de patchoufruitlourduinguemalàlatête...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

gladys39 a commenté Fumerie turque

il y a 4 minutes

Bonjour, La maison lutens m ont envoyé à titre gracieux 3 échantillons, dont fumerie turque Eh(…)

il y a 3 heures

Bonne mémoire, alors ! ;-)

il y a 14 heures

Senti sur poignet cet après-midi dans un Nocibé où la vendeuse me l’a présenté comme une "fougère(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires