Auparfum

Fracas

Robert Piguet

Flacon de Fracas - Robert Piguet
Note des visiteurs : (17 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Over Tubéreuse

par Jeanne Doré, le 15 juin 2008

Germaine Cellier est l’une des premières femmes parfumeurs à faire parler d’elle. Elle était connue entre autre pour son mauvais caractère (son employeur l’avait isolée dans un bureau éloigné de ses collaborateurs pour éviter les conflits) mais aussi pour sa manie de créer des parfums en poussant à l’extrême une matière : l’isobutyl quinoléine dans Bandit, le galbanum dans Vent Vert et la tubéreuse dans Fracas. Ce qui me surprend toujours en sentant ce dernier, c’est la dimension très fruitée qu’elle a réussi à donner en maniant de façon innovante et osée les matières naturelles et synthétiques.

L’acétate de styralyle et sa note de rhubarbe, l’acétate de benzyle et sa facette poire, et les lactones qui sentent la pêche et la noix de coco. La surdose de tubéreuse est ainsi accompagnée par un cortège de notes fusantes, puissantes et insolentes, et quelques aldéhydes renforçant l’effet extrême et incisif du premier impact. En contraste, le fond évolue vers un accord crémeux, moelleux et tendre comme du pollen. Aujourd’hui, Fracas peut sembler presque banal après des décennies de créations qui s’en sont inspirées, mais remis dans son contexte en 1948, il ne peut que mériter son succès et la renommée qu’il procura à sa créatrice.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

del

par del, le 6 mai 2016 à 18:20

Beau parfum mais sur moi, je trouve la tubéreuse un peu coincée par les notes de fruits (la poire ?)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par shiodo, le 2 septembre 2016 à 15:47

Je ne suis donc pas la seule, pour moi impossible de sortir de cette odeur de poire. Mon nez ne sens plus que ça. Je ne l’ai cependant pas testée sur peau mais je ne sais pas si j’oserais sentir la poire comme ça...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 22 juillet 2015 à 21:32

Belle du Seigneur, me revoilà. Absente car trop occupée...Je sais que je porterai Fracas.
Comment le trouver banal ?
Merci beaucoup...Quant à l’Heure Promise, oh my god !!!
Je file mais je reviens vite.
Merci Belle

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 3 août 2015 à 14:05

Alors, alors, Billie ?
Hâte de savoir ce que tu penses de cette tubéreuse mythique et avant-gardiste à l’époque où elle a été crée ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 12 mai 2015 à 10:19

Bonjour,
Effectivement, il peut sembler banal. Je le porte aujourd’hui et comme à chaque fois, je m’étonne de la réputation sulfureuse de ce parfum. Je le trouve très doux, pas entêtant. Quand je le compare à d’autres tubéreuses comme celle de PG "Tubéreuse couture", il paraît vraiment très sage ! Pour autant, il est du coup assez facile à porter.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 12 mai 2015 à 15:00

Sage peut-être (encore que...) mais banal, certainement pas !!

A mon nez en tous cas, après avoir écumé des dizaines de tubéreuses depuis 1 an 1/2, la dernière en date étant celle de Le Galion, jugée sublime par certains, que je trouve juste jolie et verte.... ;)

Pour moi Fracas reste une référence, je la trouve théâtrale à souhait, sans exagération toutefois, classe, rémanente, avec un sillage de reine, pas sucrée.

Seul Carnal Flower me procure davantage d’émotion que Fracas à ce jour et je suis en passe de recraquer pour un 100 ml puisque je suis à sec de cette sublime fragrance depuis plusieurs mois et que la Fracaïte me guette ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 12 mai 2015 à 16:36

ça rejoint peut-être la discussion sur l’évolution des parfums sur peau et sur leur perception, mais de mon côté, je ne trouve Fracas ne théâtrale, ni dotée d’un beau sillage. Je le trouve doux, confidentiel, un peu linéraire avec une faible évolution, finalement plus proche d’une image de femme maternelle que fatale ! Carnal Flower a un côté boisé / vert qui lui donne plus de mordant. Ce matin, j’ai mis Fracas et en fin de matinée, je trouvais vraiment que l’odeur s’était étiolée, du coup, je me suis remis du Datura Noir, que je trouve beaucoup plus rémanent, avec un meilleur volume et plus de complexité. Par contre, j’ai vu que Datura noire ne fait pas non plus l’unanimité... souvent considérée comme trop sage par rapport aux autres parfums de fleurs blanches... Dans ma quête des tubéreuses boisées, je viens de craquer pour celle de Jo Malone, "Tuberose angelica". Je l’avais senti mais pas testé sur peau... j’espère que ça va le faire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 20 mai 2015 à 09:12

Bonjour. Un petit mot complémentaire sur Tuberose Angelica, puisque j’ai vu que vous adoriez la tubéreuse : je l’ai reçu, testé... C’est un parfum agréable, mais l’accord, proche de celui de Nuit de Tubéreuse, reste pour le coup très sage ! Léger, presque frais. Il est peut-être plutôt adapté pour l’été...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 30 avril 2016 à 14:49

Bonjour Solance,

Tout comme mes chats, j’ai des lubies et malgré mes quelques flacons de 100 ml de plusieurs jus parfumés, j’ai envie de trouver une belle tubéreuse. Je vois que vous avez déjà effectué un beau parcours olfactif pour la dénicher. J’ai déjà senti celle de Le Galion, Fracas, Carnal Flower, aime beaucoup celle proposée par Réminiscence et testé chez Jovoy celle d’Anatole Lebreton l’eau scandaleuse (tubéreuse sèche et cuirée très pointue et à apprivoiser) la connaissez-vous ? Avez-vous des jus à me conseiller ? Je suis preneuse. Merci

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 1er mai 2016 à 21:40

Bonsoir Del,
quelques suggestions :
Tubéreuse Couture chez Parfumerie générale, une tubéreuse très affirmée, ronde et puissante.
Do Son, chez Dyptique, à l’inverse fraîche et légère.
Narcotic Venus chez Nasomatto, ma préférée, adoucie par le gardénia, joliment poudrée.
Histoire de Parfums propose une trilogie de parfums autour de la tubéreuse. J’aime beaucoup Tubéreuse 3 - Animale, où l’immortelle lui confère une facette tabac caramélisée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 1er mai 2016 à 23:02

Bonsoir Walkyrie,
Merci pour vous suggestions : je ne connais pas celle de Pierre Guillaume ni Tubéreuse 3 qui m’a l’air intéressante à votre description. Quant à Nasomatto je l’ai sentie trop rapidement pour la saisir. Encore des découvertes à faire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 4 mai 2016 à 17:09

C’est presque fait : Tubéreuse Couture de PG testée et après un départ camphré elle toute douce et ronde oui, pas mal.
Do son : me laisse plus indifférente
Narcotic Venus pas encore testée correctement mais cela viendra
J’ai testé comme je le disais à Solance, Galbanum by 1907 : on y retrouve en plus adouci White Tubéreuse de Réminiscence
J’aime vraiment beaucoup les versions homme et femme de Fusion Sacrée
Dans le genre brute, sèche, cuirée celle que je porte actuellement L’eau scandaleuse de A. Lebreton me plaît énormément mais il faut l’apprivoiser.
Reste à sentir la trilogie mais la n°3 en priorité..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 4 mai 2016 à 17:48

Quel marathon olfactif ! Et quelle chance d’avoir pu essayer toutes ces belles choses si vite ! J’aimerais pour ma part découvrir l’Eau scandaleuse. En fait, après avoir pu découvrir tous ces parfums à la tubéreuse, pour la curiosité d’en explorer toutes les facettes, je me suis aperçue que ce n’est pas une fleur que j’affectionne particulièrement. Je préfère quand elle n’est pas dominante. J’aime donc, contrairement à Solance, les parfums comme Nuit de Tubéreuse. Narcotic venus est pour moi bien équilibré, entre la tubéreuse et le gardénia... Vous me direz ce que vous en avez pensé après meilleur test !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 11 septembre 2016 à 09:11

Bonjour Walkyrie, oups j’ai oublié de vous répondre à propos de Narcotic V : il est comme vous le dites bien équilibré entre ces deux fleurs et reste un beau fleuri (qu’ils sont beaux ceux-là : Black Afgano, Duro, Absinth !) mais je cherchais une "autre race" de fleuris et j’ai finalement adopté l’Eau Scandaleuse d’Anatole Lebreton (tubéreuse, cuir, terre, plâtre) pour moi mais j’ai du mal à la définir si ce n’est qu’elle m’invite à m’incliner devant son rendu !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 2 mai 2016 à 23:23

Bonsoir Del,

Je suis bien plus une amoureuse de la tubéreuse qu’une spécialiste mais c’est avec plaisir que je peux partager avec vous mes coups de coeur et au contraire les jus qui n’ont pas ma faveur...

D’abord, je vous le dis tout net, 2 de celles que vous avez déjà senties appartiennent pour moi à la short list des plus belles tubéreuses et je doute que vous trouviez infiniment mieux que celles là : j’ai nommé Carnal Flower et Fracas.

Personnellement, je rajouterais à cet happy few 3 jus, dont un hélas discontinué mais trouvable sur le net et un 4e qui met davantage à l’honneur le gardénia que la tubéreuse mais sachant que les 2 fleurs sont cousines et que cette fragrance est juste exceptionnelle à mes yeux, je tente... :

1) Tubéreuse Criminelle de Serge Lutens, une tubéreuse trés insolite, originale, dont l’aspect camphré, presque médicinal en fait un parfum floral presque "rafraîchissant" et fort intrigant... Magnifique par temps chaud, je trouve à ce jus un côté stupéfiant, original et beaucoup de classe. Cf. article sur AP

2) Fragile de JP Gaultier, hélas disparu il y a 5/6 ans après 10 ans d’existence au cours desquels il fut mon parfum exclusif et vénéré. Très sensuel, solaire, légèrement ambré/musqué en fond, c’est un Fracas plus fruité mais avec une tenue très bonne et un sillage non négligeable.

3) Truth or Dare de Madonna, la progéniture espiègle de Fracas en l’honneur duquel il a été créé. Une tubéreuse gourmande mais peu sucrée enveloppée subtilement de caramel au beurre salé, originale et impertinente. Cf.
article sur AP.

4) Une Voix Noire de Serge Lutens (exclusif) une merveille indescriptible de gardénia langoureux underground sur fond tabacé, confit et alcoolisé... À découvrir à tout prix ! Cf. article sur AP

Je connais l’Eau Scandaleuse d’A.Lebreton mais je ne l’apprécie pas car je trouve la tubéreuse corsetée par le cuir, pas assez aérée et équilibrée.

J’aime beaucoup par contre comme vous la tubéreuse épicée de White Tubereuse, je trouve très joli aussi le bouquet floral mettant en vedette une tubéreuse de "sous-bois" ds Jardins de Bagatelle de Guerlain.

À côté de ces parfums là, toute une ribambelle d’autres que je trouve moins intéressants : Do Son trop sage, une tubéreuse de débutant, Giorgio BH, trop criarde, celle de Le Galion, trop simple, Cabotine, trop étouffante et sucrée, Beyond Love, trop lisse, Nuit de tubéreuse, trop épicée, La chasse aux papillons, trop fouillis, Noix de tubéreuse trop évanescente et sans grande personnalité....

Après il y a encore des tubéreuses que je ne connais pas et que j’aimerais découvrir comme Tubéreuse Couture, Vamp à NY ou la Narcotic Venus dont m’avait déjà parlé Walkyrie et qu’elle vous suggère...

Je serais très intéressée pour continuer à partager avec vous et d’autres auparfumistes des ressentis autour de cette fleur fascinante qu’est la tubéreuse !

Bonne soirée :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 3 mai 2016 à 10:30

En complément de mon message d’hier à Del, d’autres tubéreuses testées sans avoir accroché : Tubéreuse 2 la virginale d’Histoire de Parfums, fade, Vierges et Toreros d’ELO, trop crade, celle de MPG, pas marquante...

En fait, je m’aperçois que désormais, pour qu’une tubéreuse me charme, il faut vraiment qu’elle soit traitée de façon différente de mes chouchous, originale mais reconnaissable quand même... Quand on aime une matière, on devient aussi plus "exigeant" !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 3 mai 2016 à 10:34

Également 3 Fleurs de Parfum d’Empire, tubéreuse trop dominée par les autres fleurs

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 3 mai 2016 à 15:39

Bonjour Solance,
Je vous remercie infiniment d’avoir pris autant de votre temps pour me répondre. Ah cette fleur blanche !......
Je crois que je vais aller de nouveau prendre le temps de pschitter sur le poignet gauche Fracas et sur le droit Carnal Flower. Au Printemps Haussmann, c’est pratique il y a pas mal des marques citées.
Quant aux Lutens, je les connais et comme vous je trouve que Voix noire est bien construit et agréable à sentir.
En ce moment je teste l’Eau Scandaleuse d’Anatole Lebreton et en effet elle est cuirée mais aussi travaillée de façon brute, sèche, et c’est étrange, au fil des heures elle "prend corps avec moi" après il faut pouvoir la porter mais ma fille de 20 ans "aspergée" en ce moment à Rêve d’Ossian la trouve agréable.
Reste à aller dans le Marais tester celle de Pierre Guillaume et d’autres. En tout cas je vous rejoins sur pratiquement tous vos ressentis.
Merci encore à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 3 mai 2016 à 16:07

Et oui Solance je ferai part de mes ressentis en sentant ceux que je ne connais pas encore. Mais je serai moins experte dans ma description que vous ! Respect.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 10 mai 2016 à 10:01

Votre ressenti sur l’Eau scandaleuse me donne envie de lui redonner une chance, il doit m’en rester quelques gouttes d’un échantillon...
Mais je vous suggère d’essayer aussi, sur le même thème CUIR/TUBEREUSE la nouveauté de The Different Company  : Adjatay...
Pour ma part, je viens de commander un petit décant de ce jus pour le tester car c’est une marque que j’aime beaucoup (Charmes et feuilles, Nuit Magnétique, Sublim Balkiss, le 15 etc...) et j’ai trouvé la dernière création d’Alexandra Monnet très réussi avec ce boisé lumineux qu’est le 15

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 11 septembre 2016 à 08:55

Bonjour Solance, Tout comme vous, j’apprécie beaucoup The Different Company (Sublim Balkiss, Oriental Lounge) et oui Adjatay est bien, je vois bien un bouquet de tubéreuses et d’héliotropes enveloppées dans un papier de cuir frotté à la fève tonka. De mon côté, c’est fait, j’ai adopté l’eau Scandaleuse : je ne peux pas décrire juste que lorsque je la porte, je suis sereine et sans voix.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 3 mai 2016 à 15:40

Bonjour Solance. C’est curieux que pour vous la tubéreuse semble dominer ces 3 Fleurs. Oui, on la sent très vite, elle se reconnaît immédiatement et joue la grande séductrice mais à mon nez, elle ne cherche pas à s’imposer... pas plus que la rose, le jasmin et surtout la verdeur très prononcée du galbanum, véritable colonne vertébrale de ce parfum qui par ailleurs trouve moins d’admirateurs que de contempteurs (j’appartiens à la première catégorie, cela va sans dire...) Ce Parfum d’Empire est à mes yeux un formidable bouquet dont l’immédiateté sidérante me paraît être un bel exemple de niche réussie dans le sens où avec des éléments hyper-classiques, un parfumeur a réalisé, créé une oeuvre réellement moderne. Un vrai dialogue s’installe entre ces trois fleurs qui conversent agréablement sans s’interrompre mais tantôt l’une se fait plus bavarde que l’autre, tantôt la troisième reprend la parole et nous délivre son message. Chacune a donc sa place et c’est le concert de ces trois voix, de ces trois grâces, qui m’enchante. Et par dessus tout, j’aime le côté un peu gras de ce bouquet dont l’épanouissement semble troubler l’eau du vase qui en s’épaississant ne perd rien de sa suavité. Mais Corticchiato s’y connaît en matière d’eau suave....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 3 mai 2016 à 15:47

Solance, honte à moi ! Je suis désolé : je vous avais mal lue etsur le coup, je viens de vous écrire un long message tout à fait hors de propos puisque nous sommes d’accord sur la place de la tubéreuse dans 3 Fleurs. On lit toujours trop vite...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 10 mai 2016 à 10:11

Pas grave du tout Farnesiano, votre message était plus passionné que désagréable ;) et il a l’avantage de me pousser à aller ressentir ces 3 fleurs dont il me reste un peu de matière.
On sent que vous aimez ce parfum et c’est intéressant la façon dont vous en parlez, et c’est l’intérêt d’un tel espace que d’exprimer des ressentis différents.
C’est certain que 3 Fleurs n’est pas une tubéreuse, mais peut-être un bouquet floral pas insignifiant ?
En parlant de bouquet floral, j’ai découvert récemment Rumba de Balenciaga et ai eu un coup de cœur. Le connaissez-vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 10 mai 2016 à 13:20

Je me souviens l’avoir senti il y a quelques années mais je garde surtout le souvenir d’un flacon plutôt rond en verre opalin strié, contenu dans une boîte noire elle-même ornée d’un ruban rouge en relief sur le carton et rehaussée d’un petit noeud, semblable mais dans une autre couleur, à celui du Dix (que j’adore). Mais je m’y perds un peu : Ted Lapidus ou Balenciaga ? Ces deux floraux sont sortis en 1989... Alors quid ? J’ignore même s’ils sont encore disponibles en Belgique aujourd’hui.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 4 mai 2016 à 16:55

J’ai envoyé ma fille chez Sens Unique à Paris : mission Tubéreuse
Alors pour moi qques découvertes :
Galbanum par 1907 sur peau après 30 minutes on y sent de belles choses : un peu de W Tubéreuse mais en arrière plan elle joue sa timide mais j’aime bien. Pourrait vous plaire
Tubéreuse Couture de Parfumerie G : le départ est très camphré comme celui retrouvé dans Tubéreuse criminelle pour s’adoucir et se sucrer sur la fin : pas mal, pas mal j’avoue. On se rapproche des odeurs des Iles ?
Madly de Maria Lux : parfum plus poudré avec des notes de tubéreuse mais pas en dominante je pense : joli mais sans plus c’est un parfum propre.
Pour moi une vraie émotion les versions homme et femme de Fusion Sacrée de Majda Bekkali
Peut-être les connaissez vous déjà. On y sent le café au lait et la tubéreuse.
Reste à retester Narcotic Vénus suggérée par Walkyrie
Ah oui, je confirme V et T de ELO : bof et plus que bof j’y sens le plastique des boîtes hermétiques. Bien sûr c’est mon avis.
Voilà.
Bien à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lieul, le 3 mai 2016 à 12:02

Bonjour Solance,

je partage ton ressenti concernant Vierge et Torreros, elle m’écoeure !

merci pour ce partage et bonne journée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par del 7294, le 26 octobre 2016 à 10:09

Bonjour Solance, juste en passant avez-vous vu toutes ces ventes de Fragile sur vide-dressing mais à tous les prix ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 8 mai 2015 à 20:56

Fracas c’est la féminité, la séduction exubérante, un sillage d’enfer, à côté malgré trois fois le prix, Carnal Flower peut aller se rhabiller.

Simply superb, darling !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ., le 16 janvier 2015 à 01:54

C’est à 2h du matin, que j’ai des envies de Fracas sans jamais l’avoir senti, je dois devenir maboule sans doute.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Stéphanie06, le 16 janvier 2015 à 07:28

Euh... En rêve peut-être ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 16 janvier 2015 à 13:50

Non non, c’est des envies type femme enceinte, depuis vendredi je n’ai plus accès à mes tubéreuses donc je suis en manque. :D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 31 janvier 2015 à 10:43

Je te souhaite Calygo de pouvoir le sentir un jour parce que ce parfum est magnifique.... il dépote mais ca, je sais que ca ne te fait pas peur ! .... Le seul que j’ai jamais acheté à l’aveugle et qui m’a tres tres vite conquise.... Perso, je ne le trouve pas plus fruité que ca, pas commercial et la tubéreuse y est impératrice... je vais pas tarder à me le racheter moi parce que j’en ai plus ... snif....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 11 juillet 2014 à 13:43

C’est la première fois que depuis les nombreuses années que je m’intéresse au parfum, je m’aventure en des terres olfactives étrangères... Je suis en effet adepte des orientaux gourmands, ou des orientaux épicés. J’ai porté ou porte encore Lolita Lempicka le premier parfum, Organza Indécence, Coromandel, Un Bois Vanille, Shalimar Ode à la Vanille, Traversée du Bosphore, le plus fleuri de tous ces beaux parfums étant sans doute Sacrebleu.
Si on m’avait dit un jour que je succomberais à un floral ! Et à un magistral, en plus !
Mais il me semble que c’est ce que j’aime dans ce parfum : le parti pris, l’aspect clivant qui peut en résulter, même si Fracas n’est pas aussi violent qu’il pourrait y paraître ou que j’ai pu le lire. J’aime le départ "in your face", mais aussi l’évolution qui comme l’écrit Jeanne est finalement plutôt moelleuse et douce.
Ce parfum suscite beaucoup de réactions, les gens souvent l’associent à une odeur estivale, au monoï. On m’en a fait compliment à maintes reprises, et on m’a souvent demandé le nom, que j’adore donner "Fracas", on a envie de mettre le point d’exclamation juste après.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

20sJazzBaby

par 20sJazzBaby, le 16 septembre 2012 à 15:00

Je ne l’ai encore testée que sur mouillette mais j’ai vraiment eu un gros coup de foudre. C’était une visit-parfum non-prévue, et je portais Angel sur les poignets, et le mélange n’aurait probablement pas été une super idée !
 
J’aime aussi énormément Poison, alors tout ça me donne bien envie de tester d’autres tubéreuses, en particulier Carnal Flower, Nuit de tubéreuse et Tubéreuse Criminelle ! Par contre, pour les trouver, ça va être un peu chaud. Aucun "niche" à John Lewis, seulement 4 Lutens à Harvey Nichol’s (dont à la nuit qui m’a aussi beaucoup plu, ainsi que Jasmin Rouge de Tom Ford). Reste à tenter Jenners, mais j’ai un gros doute. Sinon, ça sera eBay à la rescousse !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Garance2

par Garance2, le 5 juin 2011 à 21:42

@Barafa : C’estla Tubéreuse Couture de la Parfumerie Générale dont tu parles ? Si c’est celle-là, je la trouve absolument splendide, une merveille de sensualité, de raffinement... Pourtant, je n’aima pas particulièrement la tubéreuse, mais celle-là, elle m’a conquise, j’ai même eu le coup de foudre, ce qui n’est pas si fréquent. En revanche, je ne la porte pas, car mon compagnon ne l’aime pas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par barafa, le 7 juin 2011 à 17:17

Bonjour Garance2 !
merci pour votre reponse(avis).C’est bien ca-Tubereuse Couture de PG !Avec la tubereuse ca arrive souvent-certains ne la supporte pas !Mais cela n’empeche pas qu’on l’aime...
P.s.Je suis toute nouvelle sur Auparfum,c’est par hasard que j’ai trouve votre reponse...comment savoir qu’il y a une reponse ? Une question rhetorique....
Bonne fin de journee !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 7 juin 2011 à 18:40

Bienvenue Barafa =)

 

Je vous conseille de regarder la case "avis récents" à droite, en dessous de la publicité. Ca met les derniers avis, et on "voir tous les avis" où on peut voir par rapport au sujet que l’on post (faut reperer "choisir son parfum" là)

 

Voila =)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par barafa, le 8 juin 2011 à 10:32

Bonjour Jicky !
Merci beaucoup pour vos conceils !Avec votre aide je vais y arriver !
Bonne journee :))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vivi Snow

par Vivi Snow, le 16 mai 2011 à 14:33

Bonjour à tous,

Me voilà arrivée dans Fracas pour parler de l’envoutante Tubéreuse, la fleur du désir, qui m’a séduite et conquise dernièrement : la carnassière Carnal Flower.

J’ai tout de suite été séduite sur mouillette dans un premier temps, un coup de foudre hypnotique. J’ai gardé et reniflé quotidiennement la mouillette en attendant de pouvoir me l’acheter. Elle me hantait jour et nuit. Plus les jours passaient et plus il me la fallait, c’était devenu passionnel.

Maintenant que je l’ai enfin acquise, la tension de l’attente à laissé place à un sentiment de plénitude. Quand je la porte elle me comble pleinement et je suffoque dès qu’elle me quitte...

Je suffoque comme si je me trainais dans la Vallée de la Mort au Névada. J’ai eu la chance de la visiter en juin 2001, façon touriste avec un gros van américain, l’acclim à fond. Sincèrement, lorsqu’on sort du van (même avec l’acclim à toute puissance, on évite les vitres du van qui sont bouillantes !), on a l’impression d’entrer dans un four à 200°C. On étouffe. On reste un long instant paniquant bouche ouverte cherchant de l’air à tout prix. Un poisson hors de son bocal...

J’avance péniblement dans cette Vallée, mes jambes sont lourdes, ma gorge est sèche. J’ai besoin d’air, j’ai besoin d’eau. Je m’écroule inerte sur le sol blanc brillant et crevassé. Le soleil darde ses rayons sur ma peau découverte. En sourdine, j’entends les faibles battements de mon coeur. J’hallucine, je me languis, j’attends ma métamorphose... J’espère un miracle...

Est-ce un mirage, est-ce un miracle ? Le peu de sueur de mon corps presque sans vie, qui a goutté sur le sol, donne naissance à une tige bien verte qui sort conquérante de ce sol aride. Cette tige puise son énergie dans la sueur, le sel et la chaleur solaire.

Elle se met à croître de manière vertigineuse. Elle s’enroule autour de mes jambes, de mes bras, de mon ventre, de mon cou, de ma peau toute entière. Elle s’accroche à mes cheveux. Elle donne naissance à des feuilles fines et longues gratifiant ma peau d’une ombre bienfaisante. Ses racines se détachent du sol, viennent se coller à ma peau, fusionner avec ma chair et y puiser l’énergie vitale, mon sang. Alors qu’elle me dispense de son humidité, de sa fraîcheur verte et salvatrice, et de sa sève, je lui offre ma chair.

Petit à petit, je reprends vie, je respire, je souris au soleil qui se fait caressant. Je me lève et parviens à marcher sans même toucher le sol surchauffé. Je suis nimbée d’une sensuelle quiétude, d’une charnelle plénitude, d’une douce force et d’un parfum suave et hypnotique dispensé par les fleurs blanches irisées qui s’ouvrent en nombre sur ma peau. Je défie le soleil de mon aura fleurie et sensuelle. Je m’abandonne à ses rayons et y puise mon énergie vitale.

Quand je porte Carnal Fower, elle me comble pleinement. Carnal Flower est une fleur vivante, séductrice, voluptueuse.
Quand je la porte, je deviens une fleur de chair palpitante et de sang bouillonnant.
Carnal Flower et moi ne faisons plus qu’un le temps d’une étreinte toute en subtilité dévorante. ^_^

Sentez bon avec audace charnelle, à fleur de peau...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 16 mai 2011 à 16:51

Oups ! Les étoiles ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 16 mai 2011 à 19:00

Vivi, je t’en supplie, va tester Do Son de Dyptique !!! J’en dis pas plus ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 16 mai 2011 à 19:19

Vendredi, je la forcerai à tester, promis. Même si un délire érotique en pleine boutique me fait un peu peur... Parce que Vivi, tu as peut-être une carrière littéraire dans ce domaine-là qui se présente à toi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vivi Snow, le 16 mai 2011 à 20:43

Franchement, quelles idées !!!
C’est pas moi, c’est le parfum, C’est Carnal ! ^_^
Il ne faudra pas me forcer beaucoup, promis je teste Do Son vendredi. Advienne que pourra ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

amalia

par amalia, le 10 avril 2011 à 18:55

De cheminement en cheminement, me voilà dans la critique de Fracas.

 

J’ai porté le premier Chloé dans les années 80. Je pense que Karl Lagerfeld s’était grandement inspiré de Fracas pour réaliser son (premier ?) parfum.
Bon s’inspirer ne dit pas égaler... je l’aimais bien quand même ce Chloé n° 1 et Poison aussi.
Finalement je n’ai pas porté que des chypres cuirs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 10 avril 2011 à 19:12

Je l’aimais aussi ce Chloé signé Karl. Je trouvais fascinant le contraste entre le flacon très "air du temps et Sarah Moon" et le parfum franchement femme fatale. Je l’avais eu en extrait, il était même pas trop cher... Pfft quel beau temps, c’était ! (minute nostalgie)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amalia, le 10 avril 2011 à 19:23

Oui Dau c’était... (le temps ou je faisais la fête du vendredi soir au dimanche soir).
Mais c’était aussi il n’y a pas si longtemps puisqu’il a côtoyé le nouveau Chloé dans les rayonnages des parfumeries.
Et il est sur I Love Parfum à tenez-vous bien 19.71 € les 30 ml.
C’est ce flacon là que j’achetais le plus souvent mais je me souviens de celui qui avait un joli bouchon en forme de... je ne sais plus en forme de quoi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 10 avril 2011 à 19:29

en forme d’arum. deux même !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dominique, le 10 avril 2011 à 19:31

Un des parfums de ma mère, avec Y (moi qui peine avec les tubéreuses !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

simba

simba

a porté Fracas le 18 septembre 2021

Sa note :
Solance

Solance

a porté Fracas le 15 février 2021

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Fracas le 28 juillet 2020

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Fracas le 25 mars 2020

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :

Belle du seigneur

a porté Fracas le 18 avril 2018

narcissenoirendeuillée

a porté Fracas le 6 février 2018

simba

simba

a porté Fracas le 2 septembre 2017

Sa note :

isadorage

a porté Fracas le 4 juin 2017

Belle du seigneur

a porté Fracas le 18 mai 2016

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Fracas le 13 mai 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
del

del

a porté Fracas le 6 mai 2016

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Fracas le 25 février 2016

Sa note :

Belle du seigneur

a porté Fracas le 6 janvier 2016

Belle du seigneur

a porté Fracas le 28 novembre 2015

Belle du seigneur

a porté Fracas le 3 novembre 2015

isamalise

a porté Fracas le 5 octobre 2015

Belle du seigneur

a porté Fracas le 12 septembre 2015

.

a porté Fracas le 30 août 2015

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Fracas le 17 août 2015

Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Fracas le 17 août 2015

billieH

billieH

a porté Fracas le 3 août 2015

Belle du seigneur

a porté Fracas le 1er juillet 2015

Walkyrie

a porté Fracas le 12 mai 2015

Sa note :
Lanou

Lanou

a porté Fracas le 28 avril 2015

ROBERTO

ROBERTO

a porté Fracas le 29 mars 2015

Sa note :
Thaleee

Thaleee

a porté Fracas le 18 mars 2015

complètement accro aux parfums, totalement dépendante et effroyablement addict, je cache mes achats dans divers endroits de la maison pour masquer mes compulsions...
Lanou

Lanou

a porté Fracas le 13 mars 2015

Lanou

Lanou

a porté Fracas le 11 février 2015

ROBERTO

ROBERTO

a porté Fracas le 15 décembre 2014

Sa note :
ROBERTO

ROBERTO

a porté Fracas le 30 août 2014

Sa note :

Garance

a porté Fracas le 11 juillet 2014

Sa note :

à la une

Mumbai Noise, le périple d'un nez dans la capitale indienne, par Byredo

Mumbai Noise, le périple d’un nez dans la capitale indienne, par Byredo

La marque suédoise nous invite à poser un regard moderne sur Bombay, à travers une création olfactive tout en contrastes et une série photographique capturant sa jeune génération.

en ce moment

Nez inexpert a commenté Vent Vert

il y a 6 heures

Il sied à cette mixture si amère, rébarbative au premier abord, que sa créatrice ait une réputation(…)

il y a 12 heures

Bonjour, Je ne pense pas que ce soit le bon endroit mais bon.. Moi je viens de découvrir(…)

jovi a commenté Portrait of a Lady

hier

Un parfum hautement surestimé de nombreux blogs ne tarissent pas d’éloges sur ce parfum, je me(…)

Dernières critiques

Compliment - Maison Violet

Cinquante nuances de blanc

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires