Auparfum

Idôle de Lancôme : c’est du propre !

par Jeanne Doré - Anne-Sophie Hojlo, le 5 juillet 2019

Ce nouveau féminin est le premier lancé par la marque depuis 2012 et La vie est belle, son blockbuster incarné par Julia Roberts.

Il y a eu Idole chez Lubin, il y a Idole chez Armani, il y aura désormais Idôle chez Lancôme. La marque de cosmétique a repris ce nom, qu’elle utilisait déjà dans sa gamme de maquillage, pour baptiser son prochain parfum féminin. Signé par Shyamala Maisondieu, Adriana Medina et Nadège Le Garlantezec (Givaudan), ce « floral chypré musqué » est décrit comme « généreux et étincelant de lumière ».

La composition s’articule autour d’un accord « clean and glow », aux accents frais et immaculés, tel « la page blanche sur laquelle chaque femme peut commencer à écrire son histoire ». Les trois créatrices lui ont associé un « kaléidoscope de rose », fleur emblème de Lancôme, mêlant essence de rose d’Isparta exclusive, absolue de rose Centifolia de Grasse, absolue de rose et eau de rose. Idôle comprend aussi des notes de bergamote, un accord poire, du jasmin grandiflorum, du patchouli, du cèdre, un extrait de vanille et un cocktail de muscs (Moxalone, Sylkolide, Ambrettolide).

Dédié par la marque à « une nouvelle génération de femmes » qui « questionne les normes, bouleverse les codes et impose une définition nouvelle de la réussite », il s’inscrit dans la tendance des femmes émancipées et affranchies des conventions qui (sur)peuplent la communication des parfums féminins récents, de Gabrielle de Chanel à Mutiny de Martin Margiela en passant par L’Interdit de Givenchy.

Son flacon, évoquant la silhouette d’un smartphone, a été conçu par l’architecte et designer industriel Chafik Gasmi pour être l’un des plus fins du monde (15mm).

Eau de parfum, 99 euros/75 ml, 82 euros/50 ml, 52 euros/25 ml.
Les flacons sont rechargeables, et une fontaine à parfum permettra de les remplir dans « certains point de vente »
Recharge 69 euros/75 ml, 58 euros/50 ml, 37 euros/25 ml.
Disponible sur le site de Lancôme le 1er août, aux Galeries Lafayette le 16 août, et dans les autres points de vente le 23 août.

Premières impressions

Ne pouvant décidément pas surpasser son vainqueur dans la catégorie « gourmands », Lancôme a pris une toute nouvelle direction pour tenter de conquérir le cœur et le nez des jeunes femmes.
Et le nouveau gourmand, c’est le propre.
Idôle évoque dans ses premiers instants un univers de lessive ou de shampooing, avec ses notes de rose fraîche, verte, fruitée, un peu synthétique, mais baignant dans un halo de douceur très lisse et plutôt confortable. Une propreté moderne, florale, féminine, sans aldéhydes savonneux ni lavande old-school, plus « Mir laine » que « Skip ». Puis la dimension musquée chyprée se déploie et présente un peu plus de charme que ce qui précède, avec notamment une tenue phénoménale et un sillage que l’on devine expansif.
Évoquant tout un ensemble d’autres parfums dans une sorte de mega-mix de la parfumerie féminine pré-Angel, Idôle s’inscrit un peu dans la lignée de Gabrielle, non seulement sur le discours pseudo-émancipateur, mais aussi sur le modèle olfactif : fleurs transparentes, fruits propres et muscs chyprés dessinent les contours d’une nouvelle féminité qui semble vouloir passer à autre chose, sans pour autant oser une affirmation olfactive radicale.
Une rame de métro envahie d’Idôle plutôt que de La vie est belle, ce sera toujours ça de gagné pour les futures générations !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par cspecia, le 14 décembre 2019 à 21:58

Une belle nouveauté. Idole est pour moi un parfum réussi, il est puissant, frais à la fois, il a une tenue irréprochable ! Ce parfum offre une odeur de rose très moderne ! On sent tout d’abord des notes fraîche avec le jasmin puis arrive une odeur de rose merveilleuse et raffinée. Si je devais qualifier ce parfum je dirait qu’il est pétillant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par david280, le 7 décembre 2019 à 23:14

Bonsoir, un conseil de parfum de cette année à offrir à une jeune femme de 23 ans . Merci d’avance .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 8 décembre 2019 à 00:21

Parmi les nouveautés, YSL Libre a l’air plutôt apprécié. Idôle, je ne sais pas, il me semble fade. Tiens, pourquoi pas Hermès Twilly ou sa déclinaison "eau poivrée" ? Il y a aussi Amarige de Givenchy, ça déplaît rarement.

En savez-vous plus sur cette demoiselle ? Sophistiquée, exigeante, originale, discrète, conformiste, extravertie, psychopathe, sportive, langoureuse, macronienne ? Où allez-vous acheter : grand magasin, parfumerie, ouèbe ? La plupart des filles veulent un parfum fruité et vanillé : pour la jouer prudente il vous suffirait de demander dans un Séphora ce qui se vend le plus, et on vous fourguera un parfum qui charme au premier abord (quel arôme est plus beau que la vanille ?) mais que toutes ses amies portent. Si vous voulez être plus aventureux, ça devient intéressant. Chanel a un joli compromis : N° 5 l’eau. Un introduction au N°5 sans le côté démodé ; un marchepied qui pourrait stimuler sa curiosité.

Je conseille toujours ma botte secrète : Santal cardamome de Fragonard. Il ne fait ni vieux ni immature, il est méconnu mais apprécié.

Si je ne devais aller qu’à une boutique, ce serait Hermès ou Fragonard. Ils font des merveilles. Chez Hermès les vendeurs connaissent en général leur camelote, et chez Fragonard, les prix sont tout doux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 8 décembre 2019 à 00:30

J’oubliais : Oranges bigarades de Lancôme. Un hespéridé unisexe mais pas du style eau de Cologne : un peu plus sombre et fumé. Il a du caractère sans être rebutant. Il m’a même valu un compliment l’autre jour, le premier en un an ! Bon, c’était un type, mais c’est déjà ça.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 8 décembre 2019 à 13:28

Sans hésiter je vous répondrais d’aller sentir en priorité Gucci Bloom Ambrosia di Fiori, sans doute la plus belle sortie grand public depuis des années ; un bouquet de fleurs blanches d’une délicatesse rarement égalée. Le flacon rouge est aussi très beau, bref c’est une réussite. Du même parfumeur, Mémoire d’une odeur, avec son côté infusion de camomille, est aussi délicieux.
Dans un autre genre, celui plus enveloppant et plus gourmand de Guerlain, on peut retenir Mon Guerlain Eau de Parfum Intense, qui semble être la version la plus aboutie de Mon Guerlain, certes forte en glucose, miel et vanille mais avec un fond chaud de benjoin-coumarine et une ouverture lavande assez fine, bien plus plaisante ce me semble que celle de Libre de YSL.
Dans un genre plus frais, agrumes en tête, on trouve de belles choses dans les nouvelles eaux de Chanel, Paris-Venise et Paris-Deauville. Et pour préparer le printemps plus loin du grand public, Oranzo chez Sylvaine Delacourte est un petit délice vert !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 8 décembre 2019 à 13:44

Je trouve toute la série des Gucci Bloom très qualitative. Je ne connais pas toutefois la version Ambrosia di Fiori, j’irai la sentir.
En revanche, je n’ai pas du tout apprécié la version Eau de parfum intense de Mon Guerlain, je la trouve très lourde.
Sinon, pour rester dans le conseil parfumé, je pense à Petite Chérie d’Annick Goutal, il est doux et a quand même du caractère...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par moustique, le 28 août 2019 à 14:56

Tellement banal que je ne sais même pas dire si j’aime ou pas. En tout cas, il faut y aller mollo, car ce jus tient de la bombe insecticide ou du désodorisant pour sanitaires. La bonne nouvelle, c’est qu’on est gentiment en train de sortir du pot de confiture. Et j’adore le flacon - ça me donnerait envie de craquer juste pour l’exposer dans ma salle de bain.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 27 août 2019 à 21:08

Senti il y a deux jours et il me fait réfléchir... Pour moi il aurait dû s’apeller Oxymore tellement tout semble en confusion dans cette nouvelle sortie ; je m’explique ca ne sent rien (rien de nouveau en tous cas) mais ça le sent très fort, comme un mélange de miracle avec une eau en blanc de Lolita mais boosté au botox pour les années post 2000). Alors oui il y a quantité de roses dans le descriptif (bien abstraites voire virtuelles) et le fond est fort fort musqué, il ne m’a pas du tout donné une sensation de propre mais a l’instar une lourdeur très tenace voire dérangeante. Je viens de ressortir ma mouillette de 2 jours et là surprise l’ensemble s’est fort sucré tirant vers une rose tagada et les muscs se sont eux fait oubliés. Autre oxymore cette campagne publicitaire et ce packaging (que je trouve plutôt joli d’ailleurs et surtout moderne pour Lancôme) avec ce jus qu’on dirait tout droit sorti des années 90 mais bien musqué qd même. A noter que sur l’emballage il est écrit Idole Le Parfum mais aucune autre notion de concentration (edp, edt...) J’ai trouvé cela bizarre sachant que d’ici 2 ou 3 mois va bien nous sortir 1 ou 2 flankers.
En résumé je ne lui trouve aucun intérêt car déjà trop trop trop vu et simplement remasterisé avec les muscs du moment et la puissance nucléaire que Lancôme sait accorder a ses nouveaux lancements. Le flacon a l’air très fragile et il n’est pas sur un présentoir je prédis beaucoup de casse en vue dans les parfumeries ayant dû mettre toute mon énergie a reposer le testeur comme il faut en ayant cette désagréable impression qu’il ne tenait pas droit et qu’il allait tomber. Espérons ne pas suffoquer trop longtemps avec une invasion d’Idole, je pense comme Lucienne que j’en finirai par regretter la vie est belle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par yes u suck , le 7 août 2019 à 19:16

Je crois que je préfère encore plus mourir de diabète avec La Vie Est Belle que d’ennui mortel dans une rame de métro envahie d’un Idole à l’odeur de propre !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par gabichou, le 6 août 2019 à 10:38

Donc si j’ai bien compris, le "chypré moderne" (ou "blanc", ou "épuré", choisissez ce que vous voulez), c’est juste un fond de patchouli + vanille +muscs (blancs aussi, sinon la clientèle va fuir) ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Iridescente, le 7 août 2019 à 11:43

Quand j’ai vu le titre, j’ai poussé devant mon écran d’ordinateur un glapissement d’ironie désabusée : Idôle ! En dehors du jeu de mot digne du salon de coiffure le moins inspiré, quelle malheureuse homophonie avec l’un des plus beaux Lubin, un bois précieux imprégné de mysticisme à mille lieues d’une telle soupe commerciale...

Je dois dire qu’Idôle concentre tout ce qui m’a insupporté chez Lancôme depuis ma jeunesse où toutes les jeunes filles de mon entourage rêvaient de Trésor et d’Ô. Je crois que le flacon smartphone sera commenté par les sociologues du parfum longtemps après que ce jus aura bu la tasse de l’oubli.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 7 août 2019 à 21:43

C’est le premier truc auquel j’ai pensé : "faut-il écrire sur ce flacon ?" ... Mais bon... L’idole du jour est un smartphone... que dire qui n’a pas été dit 1000 fois sur le fétichisme contemporain... ? Il faut dire que la parfumerie a quand même le chic pour incarner les contradictions de son temps !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kismi, le 8 août 2019 à 05:35

J’espère qu’on pourra trouver des coques pour protéger le flacon !

Sans rire, l’évocation d’un téléphone portable, le nom, le coté clean du parfum… c’est ridicule.
Dans le genre, ça me rappelle le lancement de Womanity (sauf que le flacon est très chouette).
Mais j’irai le sentir quand même. /kiss

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Frapin, entre souvenirs familiaux et retour aux sources

Frapin, entre souvenirs familiaux et retour aux sources

La maison de parfums issue des cognacs du même nom, nous offre deux nouveautés, Checkmate et Bois Blanc, évoquant chacune à sa manière les terres originelles du spiritueux haut de gamme.

en ce moment

il y a 29 minutes

Désolée, je n’ai pas ressenti Heure Exquise depuis mon dernier avis, mais il n’était pas si(…)

Petrichor a commenté Pour Monsieur

il y a 1 heure

Pour Monsieur serait le parfum actuel qui ressemble le plus au Chypre de Coty. Je ne sais(…)

il y a 20 heures

Bonne idée Petrichor que cette commande d’échantillons. Merci de votre retour(…)

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Avec le soutien de nos grands partenaires