Auparfum

Ambre Narguilé

Hermès - Les Hermessences

Flacon de Ambre Narguilé - Hermès
Coup de cœur
Note des visiteurs : (30 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Fumerie turque

par Jeanne Doré, le 29 décembre 2007

Ambre Narguilé est un boudoir orientaliste, sombre et feutré, tapissé d’épaisses étoffes de velours pourpre, où tous les péchés sont permis.

Une première impression éthylique de fruits à l’eau de vie, de rhum ambré, et de sirop de canne nous plonge dans une atmosphère liquoreuse et enivrante.

Des notes gourmandes de caramel, de miel, d’épices et de graines de sésame amènent une douceur sucrée et sirupeuse.

Enfin, un accord sombre et enfumé se dévoile, composée de ciste, avec sa lancinante note de cuir et de résine, de fève tonka, aux notes chaudes d’amande et tabac blond, et enfin d’un accord ambré, aux facettes onctueuses de benjoin et de vanille.
Une gourmandise orientale addictive et diabolique, à la frontière de l’illicite.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Tobacco, le 2 septembre 2020 à 04:20

Ambre Narguilé ou Coromandel ? Pour ceux qui connaissent les deux, Ambre Narguilé vaut il le coup de mettre ce prix ? Coromandel actuel a t il été transformé en eau comme c’est la mode chez Chanel et Dior ? Je ne connais pas l’ancienne version mais vu les commentaires il a changé...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 2 septembre 2020 à 13:02

Sans hésiter, Coromandel. Bon, évidemment, ces deux parfums n’ont qu’un nombre limité de points communs, et s’il y a un certain nombre de parfums très proches d’Ambre narguilé, Coromandel n’en fait pas partie.
C’est un Chanel qui est certes devenu, comme les autres, une eau de parfum il y a quelques années et qui a subi quelques coupes rendant une version vintage (ou la version extrait pour les chanceux !) assez désirable, mais qui n’en reste pas moins un magnifique travail autour du patchouli et une petite merveille de la parfumerie en général. La tenue est un peu moins longue qu’avant, mais c’est un air connu aujourd’hui.
Ambre narguilé n’a ni cette tenue ni les belles textures de Coromandel. C’est un parfum plaisant, festif, mais qui offre beaucoup moins de surprises et d’aspérités, ce qui est dommage à ce prix-là.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tobacco, le 2 septembre 2020 à 19:02

C’est vrai qu’ils ne se ressemblent pas mais c’est entre ces deux la que j’hésite en ce moment et le prix du Hermes est un peu abusé, je me contenterai de Spicebomb même s’il a parfois un coté "ado sucré" agaçant. Mais son prix est largement plus raisonnable.
Va pour Coromandel ! Merci de votre avis qui m’a rassuré et comme je n’ai pas connu le vintage je serais pas déçu ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 2 septembre 2020 à 22:29

Un des derniers Zara, Unexpected fresh spicy, fait aussi très bien l’affaire au rayon tabac ambré, pour un prix dérisoire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 3 septembre 2020 à 15:02

Je ne suis pas du même avis : le Coromandel eau de toilette était à mon avis plus subtil, plus fin en même temps que plus puissant qu’Ambre Narguilé. Pour moi, il n’en va plus du tout de même avec l’eau de parfum. Elle perd en sillage, mais aussi en subtilité. Elle reste un beau parfum, mais très inférieur à l’ancienne version, et pour le coup à mon sens inférieur à Ambre Narguilé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par BoeingMan2b, le 3 décembre 2017 à 17:09

Ambre Narguilé est sans doute l’une des Hermessence les plus complexes, les plus chaudes et envoûtantes...

Personnellement, ce mélange très expansif m’évoque dans un premier temps une délicieuse compote de pommes. Elle est celle que l’on déguste avec un plaisir inextinguible, tant la vanille titille les papilles et la cannelle usée sans trop de parcimonie nous réchauffent et nous stimulent. Bien résumé dans cette critique réaliste d’Ambre Narguilé, le benjoin est l’une des matières des plus présentes dans cette exhaustivité de matières. Sans être pour autant "solennelle" comme lors de son usage traditionnel pendant les cérémonies religieuses, sa présence développe une chaleur et une luminosité des plus opposées au sombre des églises.

Puis, passé une petite heure, c’est un mélange encore plus épicé, et très opulent qui souligne la délicatesse de la fragrance. Délicatesse telle que celle que l’on peut retrouver dans un bon rhum arrangé (nul autre que celui que préparent les grands-mères réunionnaises avec des oranges confites, des gousses de vanille et beaucoup d’écorces de cannelle), elle sublime à la perfection ce mélange très liquoreux avec la dégustation d’un Baklava, tout droit venu d’Istanbul. Oh, que j’aime le Baklava, surtout lorsqu’il est préparé par les soins d’artisans turcs, qui conjuguent à la quintessence du plaisir, l’amande torréfiée au sirop de sucre parfois excédentaire.

Une douceur enivrante et gourmande... Je résumerais Ambre Narguilé comme une senteur très orientale (avec la cannelle présente tout au long de son doux sillage), mais aussi très solaire, tant la vanille et le rhum me paraissent évidents. Jean-Claude Ellena se joue de ce mélange de cultures en le nommant "Ambre Narguilé", mais je dois avouer que j’ai souvent cherché le tabac blond (en référence au narguilé)... A défaut d’en avoir repéré la trace, j’en conclus que la multitude de matières présentes dans ce corps, l’ont noyé. Et tant mieux, puisque la complexité d’Ambre Narguilé plait, mais elle devient facilement écoeurante s’il n’est pas dosé modérément.
Spicebomb est réellement ressemblant, mais bien trop dépourvu de sucre à mon goût, ce qui fait de ce parfum de Viktor & Rolf, un mélange si épicé qu’il en devient lancinant et irritant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par uncorse_amarseille, le 20 juin 2017 à 10:18

Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l’abîme,
Ô Beauté ! ton sillage, infernal et divin,
Verse confusément le bienfait et le crime,
Et l’on peut pour cela te comparer au vin.
Tu contiens dans ton oeil le couchant et l’aurore ;
Tu répands des parfums comme un soir orageux ;
Tes effluves sont un philtre et ta âme une amphore
Qui font le héros lâche et l’enfant courageux.
Sors-tu du gouffre noir ou descends-tu des astres ?
Tu sèmes au hasard la joie et les désastres,
Et tu gouvernes tout et ne réponds de rien.

Que tu viennes du ciel ou de l’enfer, qu’importe,
Ô Beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu !
Tu m’ouvrent la porte
D’un Infini que j’aime et n’ai jamais connu ?

De Satan ou de Dieu, qu’importe ? Ange ou Sirène,
Qu’importe, si tu rends, - fée aux yeux de velours,
Rythme, parfum, lueur, ô mon unique ! -
L’univers moins hideux et les instants moins lourds ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Oudcarnage, le 30 juillet 2015 à 18:49

Bonjour à tous
Si quelqu’un est intéressé par un flacon tout neuf de 200 ml d’ambre narguilé à un très bon prix qu’il me fasse signe !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Cacaoboss, le 24 août 2015 à 20:28

bonsoir, je suis intéressée par le parfum ambre narguilé, quel est votre prix ? Cordialement

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par psilomelane, le 9 septembre 2015 à 13:27

Je suis très intéressée, si toutefois vous le vendiez toujours !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Prissy, le 29 octobre 2015 à 19:19

Bonsoir,
Je suis egalement interessée par ce parfum. Si jamais vous en avez un de disponible. Contactez-moi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par clemcl, le 2 mars 2016 à 10:02

Bonjour,
avez vous vendu votre parfum ? Si non jaimerais vous l’acheter !!
cdlm
clementine

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par uncorse_amarseille, le 20 juin 2017 à 10:12

Holà plus disponible je suppose ? :P

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pasimon, le 29 juin 2015 à 20:24

Certes très gourmand... Voire un peu trop pour moi. Après une petite demi-heure je ne sens pratiquement plus que de la cannelle épicée sur ma peau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 8 avril 2015 à 15:40

Que de temps il m’aura fallu pour goûter cette gourmandise ! Pour avoir porté durant toute la journée d’hier un échantillon reçu récemment des mains généreuses d’une vendeuse de la boutique Hermès de Bruxelles, je revise mon jugement sur cet ambre qu’à sa sortie et pendant de longues années, je n’ai pas compris. Aujourd’hui je craque sur ce coeur où sans cesse se faufilent de fines notes d’amande et de tabac et sur ce fond suavissime et pour moi plus ensorcelant que réellement gourmand, les notes sucrées s’effaçant au profit de notes baumées d’une douceur et d’une profondeur incroyables. Très belle évolution pour ce parfum de J-C Ellena dont on réduit à tort les créations à leur singulière linéarité. Je revise mon classement : 4 étoiles au lieu des 3 d’hier ! Ambre clair, voilà comment je le définirais.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Aaricia

par Aaricia, le 11 juin 2013 à 16:42

5 étoiles sans hésiter. Quoi ? Ah bon ? On peut mettre que 4 ?
Un vrai coup de coeur samedi dernier pour cet Ambre que je sentais pour la 1ere fois. (Re-merci Newyorker). Une infime touche de mon échantillon sur mon poignet tient 4h (je le fais durer)...
Par contre, méga déception, mon homme trouve qu’il ne sent que la cannelle. Et il déteste la cannelle. Ça m’empêchera pas de le mettre, mais bon, ça me déçoit. Vous la sentez tant que ça la cannelle vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lucasdries, le 11 juin 2013 à 18:25

OUi,ce parfum est une délicieuse compote de pomme à la cannelle que l’on peut suivre à la trace. Après-midi dominicale et automnale toute l’année garantie. Alimentaire mais magnifique selon moi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par incense, le 11 juin 2013 à 18:28

Dans une style vraiment très proche, plus simple à trouver et surtout bien plus abordable, essayez Spice Bomb de Victor & Rolph ! Exactement le même thème !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aaricia, le 11 juin 2013 à 19:43

Ah non, je m’inscris en faux. J’ai sniffé les 2 le même jour ; non pour la ressemblance avec Narguilé, mais pour celle également exprimée avec Volutes... Que le départ de Volutes et de Spicebomb soit commun, soit, je vous l’accorde ; mais le lien avec Ambre Narguilé, non, je le vois pas...?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par incense, le 11 juin 2013 à 22:51

Aaracia, vous ne voyez pas de points communs entre Ambre Narguilé et Spice Bomb ??? Vous m’étonnez vraiment beaucoup, car c’est frappant !! Suis-je le seul a trouver qu’ils sont "frères" ??

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Youggo, le 11 juin 2013 à 23:03

Non non, tout le monde le dit. Et en effet, ça ne m’a pas sauté aux yeux au départ, mais maintenant c’est évident.
En fait au départ moi je lui trouvais (enfin je lui trouve encore) des similarités troublantes avec Chergui de Lutens. Le côté épices caramélisées.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Mado33, le 11 juin 2013 à 23:11

Ambre Narguilé est beaucoup plus subtil à mon sens mais Spice Bomb est très réussi. L’évolution d’Ambre Narguilé se fait en 4 temps, enfin pour mon nez ^^, Spice Bomb est tout de même plus linéaire. Mais le lien de parenté est manifeste, ma préférence va bien sûr à J.C Ellena mais je dirais comme d’habitude ou presque, étant fan absolue du parfumeur ( mais je suis aussi fan d’autres parfumeurs ! )

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aaricia, le 12 juin 2013 à 10:52

Je vais préciser mon propos qui était un peu à l’emporte-pièce, je m’en rends compte ;-) (je suis très très entière comme fille, mais je me soigne ;-)

En fait si je dis que je ne trouve pas de lien, c’est pas tout à fait vrai, je perçois en effet des notes communes (plus avec Volutes quand même mais on tourne dans tous les cas dans le parfum "cocon", "doudou").

C’est plutôt que Spicebomb n’a pas le "truc" qui m’a fait tilt dans Ambre Narguilé. Définir le "truc" ??? Peut-être cet aspect finalement très sucré ? C’est plus que ça car je ne craque pas que sur le sucre... Et je n’en suis pas encore à décomposer précisément les notes, et pas forcément envie, c’est comme en musique, quand tu connais la partition ça désacralise un peu l’oeuvre je trouve...

Au final, en général, j’ai un peu l’impression que conseiller un parfum "proche" d’un autre, c’est souvent risquer une déception, à cause justement de ce "truc" que tu vas aimer dans un parfum et pas forcément dans celui d’à côté, même très proche. Par exemple, moi j’adore Mitsouko, mais j’aime pas en général les chyprés, tous ceux que j’ai senti ne m’ont pas plus. C’est pour ça que c’est si dur de taper juste quand on veut conseiller un parfum. Il vaut mieux carrément changer de registre parfois...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 15 juin 2013 à 21:40

Bonsoir Aaricia et tou(te)s.

 

Effectivement, moi aussi, comme de nombreuses/eux autres, quand j’ai senti Spicebomb, je lui ai trouvé une très franche parenté avec Ambre Narguilé, comme mes camarades. Si ce n’est que moi, j’ai tendance à mieux respirer avec Spicebomb que dans la compote de pommes beurrée à la cannelle d’Hermès. Ce parfum est très beau et reconnaissons-lui d’avoir été le premier à exploiter la trame d’un benjoin qui se fait compote Tatin et strudel aux pommes, beurre et cannelle. Malgré tout, pour mon malheur, il me reste littéralement sur l’estomac, ce qui est rare (et chez moi et pour Jean-Claude Ellena à qui on reproche rarement d’alourdir trop ses compositions...). Il m’écœure donc malheureusement, même s’il m’avait fait craquer il y a deux ans. Mais, tous les goûts n’est-ce pas...
Par ailleurs, je profite de ce message pour soutenir Youggo. En effet, lors de certains de nos échanges en dehors d’auparfum, je n’avais pas encore eu l’occasion de lui dire que : "Oui, au porté, Chergui fait franchement penser à Spicebomb. Ou, plutôt, c’est l’inverse...". A certains moments de l’évolution des deux parfums, on s’y tromperait.

 

Je réponds à l’échange de commentaires à propos d’un point qui me semble très juste que soulève intelligemment Aaricia. Le fait que quand on cherche un jumeau d’un parfum apprécié, même s’il s’agit d’une photocopie en couleurs haute définition, la plupart du temps, on ne remarque que les très minces différences et, au final, on préfère souvent la première trouvaille aux suivantes. C’est pour cela que quand on cherche un certain type de parfum, souvent, il vaut mieux tenter d’en comprendre les éléments caractéristiques, la personnalité en somme, plutôt que de tenter de lancer la photocopieuse en route, opération souvent vaine.
A titre d’exemple, il paraît que les porteuses d’Opium auraient la réputation d’être les plus ennuyeuses et exigeantes lorsqu’il s’agit de tenter de lui trouver un remplaçant. ("Tu m’étonnes Charles ? ! Un monument pareil !")
Souvent, on propose Noir Epices, Youth Dew, Cinnabar : tous sont bien très proches, dans la thématique. Mais, pourtant, à être si proches, on ne remarque que ce qui éloigne... Noir Epices est si falot à côté d’Opium, qui n’était pas juste une mandarine à la cannelle... Youth Dew n’a pas l’enchaînement fondu et lisse des notes du Yves Saint Laurent. Cinnabar, très joli, est plus rustre et n’a pas la profondeur de champ ni l’élégance d’Opium.
En fait, il vaut mieux chercher souvent un parfum franchement différent mais avec la même profondeur de champ, la même densité et de la complexité. Comme on en parlait avec Thierry (un lecteur régulier du site), La Myrrhe de Serge Lutens, Portrait of a Lady et Une Rose des Editions de Parfums Frédéric Malle, bien que tous trois très différents d’Opium, ont cette complexité qui en fait parfois de meilleures options que d’autres qui paraîtraient de prime abord plus logiques pourtant, mais, se révèlent insatisfaisantes lorsqu’elles sont confrontées à la réalité des faits. ^^

 

Merci pour vos échanges à tou(te)s.
Merci à vous Aaricia. Profitez bien de vos découvertes futures... ;-)
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Grenouille

par Grenouille, le 12 décembre 2012 à 12:17

Bonjour à tous,
Je me passionne pour ce site que je n’ai découvert que récemment mais qui comble toutes mes attentes de « nouveau-nez ».

Je m’en remets, pour ma première intervention, à la grande communauté des odorateurs d’auparfum car je suis confronté à un grand mystère, celui de la métamorphose. Je m’explique.

J’avais commandé un échantillon d’AMBRE NARGUILE sur le net qui m’avait permis de faire un essai sur 3 jours (avant de me rappeler qu’il y avait une boutique HERMES pas loin de chez moi puis de me rendre compte qu’ils étaient très généreux en distribution d’échantillons...bref...passons).
Toujours le même schéma : l’impression d’être plongé dans une marmite de vin chaud dès la première pulvérisation. Ensuite ni pomme ni vanille. Plutôt une évolution vers des notes sucrées, sirupeuses, très « cannelle » et « rhum ». La tenue, elle était exceptionnelle. L’odeur était très présente voire envahissante.

J’étais à deux doigts de craquer mais le prix m’effrayait un peu. A la boutique HERMES, on m’a alors proposé 2 échantillons pour poursuivre l’essai.

Et là… déception… Plus de cannelle, complètement étouffée par je ne sais quoi… Plus de vin chaud… Plus de sucre… Et la tenue… A peine ai-je droit en début de pulvérisation à une odeur bizarre de rhum arrangé (de piètre qualité) qui s’évapore très rapidement pour laisser la place à une vague odeur de vanille épuisée que je ne sens déjà plus après une petite heure.

Je ne comprends pas. Est-ce lié au froid ? A ma peau ? A mon nez ? Je précise qu’il me restait quelques gouttes de mon tout premier échantillon (le payant !!) et que l’effet est dorénavant tout aussi désespérant que ses successeurs (les gratuits !!).

Alors une question, ça va revenir docteur(s) ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 30 décembre 2012 à 21:09

Bonsoir Grenouille.
Bienvenue, tardivement, sur auparfum.

 

Plusieurs raisons pourraient expliquer cette différence de resseenti.
Un batch de production différent, une "reformulation" récente, des temps et modes de "maturation" qui ne sont pas les mêmes pour les différents échantillons (exposés à la lumière et à la chaleur ou non, durant des périodes différentes), les conditions climatiques lors de l’application, des évolutions du PH ou hormonales internes, pourraient être des débuts de réponse.
Mais, étant donné que "l’ancien" échantillon montre les mêmes symptômes que les deux "récents", sachant qu’un échantillon "ne perd pas en puissance" en quelques jours à peine, il ne devrait se patiner qu’après des mois ou, plutôt, des années, il est possible que cela soit plutôt dû à des phénomènes perceptifs et d’attente.
On trouve toujours un parfum qu’on n’aime pas trop puissant et trop tenace, comme "collant à la peau et résistant aux douches et aux lavages", alors qu’un parfum qu’on aime semble toujours "trop faible, manquer de tenue, être trop ténu, pas assez présent"...
Si les porteurs et porteuses de 1 Million, LVEM, Poison, Giorgio, Angel, Opium, Flowerbomb pouvaient lire ces lignes... Plus le parfum est puissant et plus on s’asperge, "se sentant" de moins en moins par accoutumance et suppression cognitive des informations redondantes (l’odeur du parfum), rajoutant toujours plus de pshitts, faisant haïr les parfums concernés car trop (mal) portés et envahissants avec leurs doses nucléaires et sismiques.
Mea culpa : J’ai été un de ces "super-applicateurs nucléaires"... ^^
Bref.

 

Voici un début de réponse. Mais, tout cela n’est que conjecture.
Pour autant, malgré une peau "chagrine" avec certains parfums, celui-ci, un ambre bien collant, "sirupe" et "cannellise" durant des heures sur moi et ceux que je connais qui le portent.
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Grenouille, le 7 juin 2013 à 18:10

Merci pour cette réponse Opium.

Je voulais tout d’abord vous présenter mes excuses car je n’ai vu votre réponse que ces tous derniers jours.
A la lecture de votre message, je n’ai pu m’empêcher d’esquisser un petit sourire.

En effet, mon désarroi a été éphémère et ne m’a pas empêché de franchir le pas de l’achat.
Suite à mon message, j’ai laissé passer quelques semaines (je le peux maintenant car ma collection de parfums s’étoffe au fur et à mesure que je parcours ce magnifique forum), me suis parfumé (avec des doses très raisonnables) et ai passé un très bon moment en sa compagnie.
Avec le recul je crois que je lui mettais "la pression" à mon cher AMBRE NARGUILE. A chaque pulverisation je lui disais "toi mon pti gars, t’as pas intérêt à me décevoir". Du coup, lui, fier comme artaban, me resservait sa détestable odeur de piquette.

Depuis, mon flacon et moi avons des rapports distants, plaisants même si je ne vous cache pas qu’il persiste encore chez moi une légère crainte de le vexer :-)
Je pense avoir saisi le sens du mot apprivoiser...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 7 juin 2013 à 23:06

Bonsoir Grenouille.

 

Aucun problème pour la réponse tardive, ne vous excusez pas, c’est que les fils de conversation peuvent être difficiles à suivre dans un forum animé.
Merci pour votre retour surtout ! ;-)

 

Désolé que vos premiers rapports avec cet Ambre Narguilé (acheté finalement après "avoir sauté le pas" ^^) mâtiné de vilaine "piquette" soient restés d’abord distants et compliqués.
Mais, content que votre bonheur se fasse avec lui finalement, après que le stress et la "pression" des premiers rendez-vous soient passés. "Apprivoiser" est difficile souvent (dans tous les domaines : un chien, un chat, autrui, un parfum).
Mais content aussi que votre bonheur puisse se faire ailleurs, au gré de vos découvertes avec d’autres plaisirs parfumés. ;-)

 

N’hésitez en aucun cas à venir ici nous raconter vos belles découvertes et vos autres possibles futures déconvenues. Je souhaite pour vous simplement que ces dernières soient les moins fréquentes possibles. ;-)
A très bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Grenouille, le 11 juin 2013 à 18:48

Re-,

Piquette était un mot un peu fort, à la mesure de ma déception qu’AN ne soit finalement pas le parfum ultime que je recherche. J’espère ne pas avoir donné l’image de quelqu’un d’injurieux ou irrespectueux des goûts des autres intervenants.

Peut-être oserai-je faire face à la verve et l’érudition des perfumistas ici-présents pour parler des mes expériences réussies (Serge noire, L’Ether et Bois d’encens que je trouve magnifiques...pour l’instant ? ;-).

Au plaisir de vous relire !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 11 juin 2013 à 23:44

Bonsoir Grenouille.
Soyez tranquille, vous n’avez, j’en suis convaincu, paru "injurieux" ou "irrespectueux" à l’égard de personne. "Piquette", c’est meugnôn, nân ? ;-)
Vous avez simplement été imagé et sincère. Et, c’est parfait ainsi.
Au plaisir de vous lire rapidement, qu’il s’agisse de Serge Noire, de L’Ether, de Bois d’Encens (Que du beau !) ou de n’importe quel autre parfum dont il vous semblerait tentant de parler ici. ;-)
Alors, faîtes donc "face à la verve et l’érudition des perfumistas ici-présents pour parler de vos expériences réussies". Merci pour nous tou(te)s pour ce compliment au passage. ;-)
A très vite.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

PoisonFlower

par PoisonFlower, le 5 décembre 2012 à 20:22

Ce parfum est délicieux, je ne l’apprendrai à personne.

 

S’il vous fait chavirer au point de vouloir littéralment le croquer, je vous conseille de goûter aux biscuits Le tartiné - Goût lait et miel à base de céréales complètes de la gamme BelVita Petit déjeuner de Lu.

 

Je les ai découverts ce week-end et dès la première bouchée, ce goût de céréales et de miel m’a tout de suite fait penser à une version comestible d’Ambre narguilé, la cannelle en moins.

 

Les plus gourmands d’entre vous m’en diront des nouvelles ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Frédéric

par Frédéric, le 9 août 2012 à 16:27

Je ne sais pas si c’est très poli de signaler ce qui suit mais tant pis je m’explique : Ambre Narguilé est un de mes parfums (patisserie) favori mais je lui reproche son prix et en partie sa tenue ; correcte mais sans plus. Donc dans ma recherche d’un paliatif j’ai trouvé qqchose que je trouve mieux (oui carrément). C’est le parfum Deeply de Maria Lux, c’est du parfum, plus concentré, une tenue divine et le grand flacon coute 50€ de moins que l’eau de toilette d’Hermes. La ou j’ai plus de mal c’est qu’il est tellement identique que j’ai l’impression de un plagiat, meilleur mais une copie quand même.
Un avis sur ce parfum ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 10 août 2012 à 20:55

Je ne connais pas, mais alors pas du tout ^^
Je vais mettre ça sur Google quand je rentrerai tiens... Je vous tiens au courant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

héspéridés

héspéridés

a porté Ambre Narguilé le 30 août 2020

Bonsoir à toutes et à tous, Bonsoir et pas bonjour car c’est le soir que je préfère porter un parfum. Seul ou accompagné, au repos, après un pschit sur le dessus de ma main, que je hume jusqu’à mon (...)
Sa note :

Abyssin

a porté Ambre Narguilé le 3 octobre 2018

Sa note :
Demian

Demian

a porté Ambre Narguilé le 16 décembre 2017

Mon préféré, Vol de nuit de Guerlain et la magnifique bouteille à hélices de l’extrait et viennent ensuite Après l’Ondée, Mitsouko, Habit rouge, chez Annick Goutal, Un matin d’orage, Nuit étoilée, chez (...)
Sa note :

val85

a porté Ambre Narguilé le 23 novembre 2017

Sa note :
Aberystwyth

Aberystwyth

a porté Ambre Narguilé le 28 octobre 2017

Deo autem gratias, qui semper triumphat nos in Christo Jesu, et odorem notitiæ suæ manifestat per nos in omni loco : quia Christi bonus odor sumus Deo in iis qui salvi fiunt, et in iis qui pereunt (...)

Belle du seigneur

a porté Ambre Narguilé le 1er novembre 2016

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ambre Narguilé le 11 avril 2016

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Clara Muller

Clara Muller

a porté Ambre Narguilé le 20 mars 2016

Historienne de l’art, critique et commissaire d’exposition, Clara Muller (*1993) mène des recherches sur les enjeux de la respiration comme modalité de perception dans l’art contemporain ainsi que sur (...)
ecaille

ecaille

a porté Ambre Narguilé le 25 janvier 2016

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ambre Narguilé le 22 décembre 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
missmuffin

missmuffin

a porté Ambre Narguilé le 8 novembre 2015

doudou

doudou

a porté Ambre Narguilé le 21 octobre 2015

Cécile est passionnée d’odeurs depuis l’enfance. Des précieux flacons de sa maman et de sa grand-mère humés avec délice aux rayons des parfumeries sillonnés avec assiduité, elle s’est formée (...)

Belle du seigneur

a porté Ambre Narguilé le 7 octobre 2015

ecaille

ecaille

a porté Ambre Narguilé le 7 octobre 2015

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ambre Narguilé le 21 septembre 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
ecaille

ecaille

a porté Ambre Narguilé le 19 septembre 2015

Sa note :
missmuffin

missmuffin

a porté Ambre Narguilé le 9 septembre 2015

Lorema

Lorema

a porté Ambre Narguilé le 8 septembre 2015

Belle du seigneur

a porté Ambre Narguilé le 3 juillet 2015

atlas

a porté Ambre Narguilé le 10 mai 2015

Farnesiano

Farnesiano

a porté Ambre Narguilé le 8 avril 2015

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :

atlas

a porté Ambre Narguilé le 7 avril 2015

Farnesiano

Farnesiano

a porté Ambre Narguilé le 7 avril 2015

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ambre Narguilé le 9 mars 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !

atlas

a porté Ambre Narguilé le 20 février 2015

tu pues le style

tu pues le style

a porté Ambre Narguilé le 29 janvier 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Ambre Narguilé le 12 janvier 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Ambre Narguilé le 30 décembre 2014

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Ambre Narguilé le 24 décembre 2014

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
Grenouille

Grenouille

a porté Ambre Narguilé le 19 novembre 2014

Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ambre Narguilé le 12 octobre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Grenouille

Grenouille

a porté Ambre Narguilé le 7 octobre 2014

Sa note :

barmassa

a porté Ambre Narguilé le 20 août 2014

lucasdries

a porté Ambre Narguilé le 7 août 2014

Fan de parfums depuis mon plus jeune âge, j’aime à peu près de tous les styles de parfums, ma seule règle étant de ne pas trop mélanger, et d’avoir le plus que possible de vraies périodes avec un tel ou (...)
euskalpyth

euskalpyth

a porté Ambre Narguilé le 26 juillet 2014

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Ambre Narguilé le 17 juillet 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Babouboba

Babouboba

a porté Ambre Narguilé le 8 juillet 2014

tu pues le style

tu pues le style

a porté Ambre Narguilé le 6 juillet 2014

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :

lucasdries

a porté Ambre Narguilé le 3 juillet 2014

Fan de parfums depuis mon plus jeune âge, j’aime à peu près de tous les styles de parfums, ma seule règle étant de ne pas trop mélanger, et d’avoir le plus que possible de vraies périodes avec un tel ou (...)

à la une

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Il y a vingt ans, trois parfums imaginés par Thierry de Baschmakoff et Jean-Claude Ellena voyaient le jour au sein d'une nouvelle marque, qui sera reprise en 2004 par Sophie et Luc Gabriel.

en ce moment

il y a 8 heures

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

il y a 8 heures

Heureux de l’apprendre. Ah, ces cocottes parfumées au patchouli ! Ma cocotte préférée demeure(…)

il y a 9 heures

J’ai plusieurs parfums de cette maison : Oriental Lounge, Une Nuit Magnétique et After Midnight.(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Le Bon Marché

Le Bon Marché

Paris (75)

Philippe K.

Philippe K.

Lausanne (01)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires