Auparfum

Verveine céleste

Le Jardin retrouvé

Flacon de Verveine céleste - Le Jardin retrouvé
Les Classiques
Note des visiteurs : (5 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Infusion aérienne

par Jeanne Doré, le 20 mars 2010

Vous avez peut-être déjà croisé ici ou les commentaires d’un certain Denis Gutsatz évoquant la mémoire de son père parfumeur, Yuri, dont les créations subsistent aujourd’hui au sein de la marque Le Jardin Retrouvé.

Assimiler la parfumerie à un « Eden perdu » est aujourd’hui plus que jamais d’actualité, à l’ère des amputations de l’Ifra, des parfums jetables et des parfums de stars au détriment des parfums intimistes et de talent.

Car c’est bien aux allergiques des jus de fruits chimiques et trop redondants que s’adresse la marque de Denis Gutsatz, à tous ceux qui regrettent et défendent une parfumerie de qualité, traditionnelle, artisanale, celle qui, à défaut de plaire à tout le monde, d’être innovante ou révolutionnaire, conserve la mémoire d’une histoire et ne devrait jamais disparaître tout à fait.

Si c’est votre cas, vous trouverez sans aucun doute votre bonheur avec ces créations au charme parfois désuet, mais à la qualité intemporelle, ayant souvent en filigrane une ossature chyprée, boisée, avec parfois un petit effet savonneux assez rétro, comme ces roses fraîches et citronnées (Rose de Mai, Rose Thé), un Lys épicé d’un autre temps, poudré et un brin animal, ou encore un beau Vétyver chypré solennel et terreux.

Mais la création qui m’a particulièrement touchée est la Verveine céleste, dont la note acidulée et citronnée est si rare en parfumerie, en raison notamment de sa volatilité qui rend difficile de la faire durer sur la peau. Ici, pas de miracle, l’essence de verveine ne dure pas tellement plus qu’elle ne peut, mais elle est franche et joyeuse, très naturelle et verte, secondée par un bouquet d’aromates (lavande, thym) et de géranium rosé qui lui donnent un petit air de Provence propre et frais comme un drap blanc séché au soleil.

Mais la vraie bonne surprise est ce vétiver minéral et transparent qui prend la relève en fond, et transforme radicalement l’accord de départ pétillant et rafraichissant en un boisé vert élégant, discret, au charme classique et pourtant toujours très actuel.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

clochette79

par clochette79, le 6 juin 2010 à 01:06

Bonsoir ;) On n’a pas su, finalement, qui avait gagné le concours !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Cecile, le 13 avril 2010 à 11:42

Nouvelle sur le site je lis avec frénésie toutes les discussions passionnées qui me font replonger dans ce monde adoré des parfums que j’avais délaissé depuis quelques années suite à une succession d’échecs : refus de mes parents de m’inscrire à l’Isipca puis portes fermées chez Roure, Mane et fils et Compagnie pour une Ingénieur non chimiste en recherche de reconversion... dépitée j’avais rangé ma collection de Guerlain et ma centaine d’échantillons qui me faisaient rêver pour me plonger dans l’informatique, monde sans odeur ni saveur s’il en est !!

Je me délecte donc depuis quelques jour et j’ai été en effet très surprise de la tournure que prenait cette "discussion".

Je voulais juste ajouter un dernier petit commentaire : après avoir habité 10 ans à Paris j’ai choisi de retourner en "Province" dans une minuscule ville, Lyon.

De nombreux parfums que vous évoquez ici ne sont pas disponibles en Province et nous nous rebellons pas, nous sommes même ravis de pouvoir avoir des échantillons.
Alors mesdames/messieurs les parisiens bienvenue dans le monde de ceux qui n’ont pas accès à tout facilement et apprécier un parfum de niche à sa juste valeur. Pourquoi les parfums de niche devraient être accessibles aux parisiens et non pas au provinciaux, est ce que parfum élitiste signifie parfum parisien... au moins Le Jardin Retrouvé nous met tous au même niveau sans discrimination géographique ;)

Essayez !! Découvrir un parfum chez soi est un vrai plaisir... d’ailleurs je n’arrive plus à sentir quoique ce soit dans nos chers Sepnocmar mon nez est comme saturé par toutes les effluves environnantes...

Merci à vous Jeanne et à tous les passionnés pour ces véritables moments de rêves olfactifs qui s’échappent de vos articles.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 3 avril 2010 à 21:01

Eh-Andy,

Pas de quoi vous excuser, vous ne posiez en effet qu’une question bien innocente !

Baramassa,

Vous avez tout à fait raison, Monsieur Gutsatz est un passionné, et comme toutes les émotions, la passion nous fait parfois déborder... dans le mauvais sens ! Au risque de provoquer tout l’inverse de ce qu’on voulait au départ... C’est une erreur bien humaine et très courante.

J’espère que l’incident est clos, et que tous ceux qui avaient envie de découvrir cette marque auront trouvé un moyen ou un autre d’y parvenir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par barmassa, le 3 avril 2010 à 09:46

C’est ce à quoi me fait penser un produit que l’on peut acheter contre des timbres poste ! Monsieur Gutsatz fait une petite erreur en communication, alors que son intention de vendre ainsi pour aider quelques uns qui n’ont pas de carte est fort louable.Il faut faire attention aux mots que l’on emploie et aux images auquelles ces mots renvoient.Ce Monsieur est passionné par son métier, par les parfums, et en période de crise, il a à défendre son commerce ; C’est tout à son honneur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par barmassa, le 2 avril 2010 à 19:39

Vous pouvez également contre des timbres poste commander des échantillons de l’eau de Bankouna du célèbre Professeur Marabout M BOULOUBOULOU. Une sorte d’anti parfum qui vous apporte en plus Amour et Santé .....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 2 avril 2010 à 23:38

ironie ironie ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 30 mars 2010 à 22:49

Tsss tsss tsss.... rangez les armes, nous avons décidé entre temps d’organiser un petit jeu-concours pour permettre aux heureux chanceux de recevoir gratuitement des produits et échantillons du Jardin Retrouvé !

Preuve que M. Gutsatz, s’il est parfois un peu “direct” dans ses réponses, est loin d’être avare, et très heureux au contraire de faire découvrir sa marque auprès d’un public expert et passionné comme vous tous.

Le jeu sera en ligne très bientôt.

Voilà, en espérant que cela apaisera la polémique "y a-t-il oui ou non des points de vente sur Paris ?"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par clochette, le 31 mars 2010 à 12:03

On dit "bonsoir", Jeanne ! :p

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par angelhic, le 31 mars 2010 à 12:24

Bonjou ! (ahah) Je ne tiens pas particulièrement à raviver la polémique sérieusement entamée, mais je trouve également que la présence sur ce forum d’amateurs de parfums de ce Monsieur qui vient à la fois faire sa pub et nous renvoyer son mépris est vraiment peu appropriée. Il gâche le plaisir de la découverte olfactive. Pour moi aussi, les parfums "la jardin retrouvé", c’est fini !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par angelhic, le 1er avril 2010 à 13:30

je vois que des messages d’internautes tels que les miens, ceux de ucadries, jerryb, eh-andy disparaissent régulièrement.. ce n’est pas très agréable de se faire censurer, quand bien même jeanne vous suhaitez garder un bon contact avec un monsieur qui n’a rien à faire sur ce site si ce n’et aggresser ses utilisateurs et (mal) faire sa pub. Si l’on ne peut s’exprimer librement ici, alors..je partirai

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 1er avril 2010 à 20:03

Chère Angelhic, j’ai écrit des messages privés à chacun, y compris vous-même, afin d’expliquer et excuser ces suppressions.

Je ne fais que respecter les règles du forum qui ont été fixées par l’équipe d’auparfum, et que chaque internaute doit respecter, c’est la même règle pour tout le monde.

Je n’ai aucun interêt particulier à garder de bons contacts avec qui que ce soit, j’ai juste le désir que ce site reste un lieu d’échange agréable pour tous, et comme je n’ai malheureusement pas le pouvoir de contrôler les caractères et tempéraments de chaque visiteur, je me permets de supprimer les messages qui n’iraient pas dans ce sens.

Et croyez-moi, je me passerais volontiers de cette "censure" !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 2 avril 2010 à 15:28

oh làlà, que d’histoires. Mille excuses, je ne pensais pas que par ma question toute simple je créerai toutes ces embrouilles (ça me paraissait pas si conflictuel au départ que de demander cela !!). Mille excuses a Jeanne Doré, je me sens un peu coupable sur la tournure des évènements..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lucasdries, le 30 mars 2010 à 22:20

Bonjour ! Je suis nouveau et je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie, mais j’aimerais moi aussi savoir où il serait possible de sentir les parfums de cette marque sur Paris, peu importe qu’il s’agisse de la rive droite ou gauche, du moment que ce soit sur Paris et qu’il y ait le plus grand nombre de parfums de la marque présents. Par avance merci ! Lucas.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par antolio, le 30 mars 2010 à 18:51

Peut-être n’y a-t-il simplement pas d’adresse où trouver ces parfums, et peut-être peut-on seulement les commander auprès du Jardin Retrouvé.

Après les avoir cherché il y a quelques temps, j’avais finalement commandé quelques échantillons, attiré par la verveine... et déçu dans un premier temps quand cette verveine s’est vite transformée sur ma peau en vétiver. Je me suis depuis fait une raison, comme dit Jeanne, elle fait ce qu’elle peut la verveine. Les quelques minutes de présence sont assez naturelles pour me donner le sourire et le vétiver n’est pas mal non plus.

Pour ce qui est des autres parfums, j’ai plus de mal. Je les trouve un peu marqué années 70 : un santal qui sent le hippie, le chèvrefeuille un peu air freshner..., la tubéreuse est pas mal, plutôt du genre Do son de Diptyqye ou celle de L’Artisan parfumeur que l’artillerie lourde de Fracas et consœurs.

Rien de bouleversant mais ils ont le mérite d’être des témoins d’une parfumerie qui n’existe plus, et s’ils peuvent paraitre un peu suranné , à ce prix là, pourquoi se priver.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par angelhic, le 30 mars 2010 à 10:50

Je suis dans la même situation que eh-andy et je dois avouer ne pas comprendre pourquoi vous ne souhaitez visiblement pas nous communiquer d’adresse de points de vente.. Les échantillons c’est bien d’en avoir,certes, mais payer absolumet pour pouvoir sentir une fragrance me paraît un peu.....exagéré.
D’ailleurs rien n’empêche d’en distribuer dans les points de vente, si l’on veut éviter les mélanges de pulvérisations..!
J’espère moi aussi que vous nous donnerez des adresses sur Paris ! Merci d’avance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eh-andy, le 30 mars 2010 à 10:33

J’habite rive gauche.
J’ai bien compris que vous aimeriez que cela marche par échantillons, mais moi je n’ai pas de carte bleue de paiement et je ne peux pas commander par internet. En outre, si je préfère tester plusieurs parfums je peux essayer non ?
J’ai essayé de vous écrire par mail déja, mais là encore vous ne proposez que les échantillons. ..
Si vous ne voulez pas fonctionner en dehors de ce système dites-le clairement, sinon je serais ravi de savoir où sentir, comme je le disais, chèvrefeuille ou santalwood, n’importe où à Paris, (fan de parfum et sans carte bleue, je suis capable de me déplacer pour découvrir une fragrance !). Evidememnt si vous avez des points de vente rive gauche je suis preneur. MERCI. (en espérant ne pas trop surcharger le fil...désolé)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Defender Shotgun

a porté Verveine céleste le 30 juin 2020

It’s all fun and games until someone pisses me off.
Sa note :

Defender Shotgun

a porté Verveine céleste le 23 juin 2020

It’s all fun and games until someone pisses me off.
Sa note :

à la une

Chicago High

Chicago High - Vilhelm Parfumerie

Bienvenue dans le fumoir, pour une dégustation de cigares et de liqueurs bien charpentées.

en ce moment

il y a 1 heure

@Petrichor Merci pour votre réponse très complète ! Moi je choisis de faire confiance, mais je(…)

DOMfromBE a commenté Ubar

il y a 1 heure

Je suis solidaire. Je n’ai aucune patience. Alors, ce black Friday, je crois que je vais m(…)

Adina76 a commenté Ubar

il y a 1 heure

Martoo62, Je renouvelle mon conseil : parfum-zentrum.de est l’un des rares moyens de pouvoir(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

La Parfumerie bordelaise

La Parfumerie bordelaise

Bordeaux (33)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires