Auparfum
Flacon de Onda - Vero Profumo
Coup de cœur
Note des visiteurs : (12 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Onde de choc

par Jeanne Doré, le 13 janvier 2008

Vero Kern vit en Suisse, et propose sur son site (très beau site, d’ailleurs) des créations, qui selon elle, « rechignent à se laisser enfermer dans une définition » : Kiki, Rubj et Onda, trois parfums vendus en haute concentration, d’une rare qualité, et dont la créativité et la richesse des matières premières ne laissent planer aucun doute quant au talent de leur créatrice.
Onda est une composition qui m’a particulièrement marquée, car elle m’évoque des souvenirs olfactifs lointains et précieux, de ceux qui sont enfouis au plus profond des neurones, et ne ne resurgissent qu’au moment où l’on découvre à nouveau cette même même odeur que l’on croyait effacée et perdue à jamais.
Techniquement parlant, Onda est un beau boisé épicé et cuiré, vétiver, gingembre, muscade et coriandre. Mais pour moi, Onda, c’est surtout ces après-midi passés quand j’étais enfant à explorer les vieilles armoires poussiéreuses de ma grand-mère, et ses tiroirs remplis d’objets antiques, maquillages et bijoux d’un autre temps, à jouer par terre à même le parquet fraîchement ciré, et à lire des livres à côté du chat ronronnant près de la cheminée, et de mon père fumant la pipe. J’y vois des notes de poudre de riz, de cire à bois, de miel crémeux, de tabac blond, de vieilles étoffes épaisses, des fourrures, de vieux flacons de parfums rougis par le temps.
Onda est un vrai parfum, qui n’a nul besoin d’une égèrie, d’un scénario de séduction hollywoodien et d’un film spectaculaire à grand budget pour se justifier, il existe par lui-même, et la rare puissance évocatrice qu’il a eu sur moi suffit à me rendre heureuse.

http://veroprofumo.com/

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Adina76

par Adina76, le 19 décembre 2018 à 17:56

Quelle tristesse : cette grande dame n’est plus. Merci Madame pour vos sublimes créations. Reposez en paix.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 27 août 2015 à 12:00

Cuir, moustache, fumée.

Onda Voile D’Extrait est si riche que j’ai du mal à trouver une image unique qui englobe ce parfum. Je retrouve votre ressenti à tous, mais j’imagine plutôt un lieu abandonné qu’un lieu vivant.

Onda c’est un petit débarras ensoleillé. Une odeur de suède provient de cette valise en cuir un peu cramée, décatie, cirée par ces baumes ultra gras qu’on trouve dans ces petites boites en métal rondes. Au dessus, suspendu à la poignée de la fenêtre un manteau en toile cirée Barbour sur lequel le soleil tape. Au fond, sur le sol en parquet ciré de la petite pièce, renversée sur de vieux journaux en bordel, le reste du pétrole d’une lampe cassée dont on aperçoit la mèche brûlée.
Dans cette poussiéreuse valise qui ne ferme plus des vieux et gros bijoux rococo en métal argenté enlacent un gros flacon de parfum au jus fleuri devenu marron et rance, qui laisse poindre quelques effluves de fleurs fanées.

Pour moi l’attaque sent le cuir et la fumée puis se dirige vers un suède doux et un bois ciré. Je passe du sec au doux, et du sale et bordélique à quelque chose d’entretenu.
Je trouve un encens brûlé piquant, j’ai une impression de fleurs blanches indéfinissable ^^ et aussi un quelque chose de médicinal, le tout arrondi par… du lait ? du santal ? Pas facile à décortiquer.

Immanquablement Onda nous projette dans une ambiance ou un souvenir, c’est un voyage dans le passé.
Onda est complexe (un peu trop pour moi) riche, époustouflant. Loin de m’indisposer j’aurais du mal à le porter. Vero Kern ne fait pas dans la demi-mesure !

(Désolé pour l’orthographe ^_-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par L’ombre dans l’eau chic, le 14 août 2015 à 21:38

Bonsoir à tous,

Je viens de m’offrir Onda EDP. Acheté en ligne sans même l’avoir testé sur peau. Ok...je suis "un grand malade " comme dirait une amie mais j’aime parfois découvrir certains parfums de la sorte...
Onda est complexe,puissant,opulent,extravagant...il va me falloir du temps pour l’apprivoiser. Un choc olfactif...loin de me déplaire.
Il fait terriblement chaud pour le porter en ce moment, j’ai hâte que l’automne revienne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

L'incendiaire

par L’incendiaire , le 4 mars 2015 à 12:54

Onda me rappelle ma tante, j’avais déjà eu cette drôle de sensation avec Jubilation 25.
Ses Gitanes sans filtre, son bol de café noir sans sucre, de vagues odeurs de jasmin dans la maison, des cendriers remplis au ras bord de mégots de cendre, le bordel dans sa salle de bain avec du fond de teint et des vernis dans tous les sens et ses collants qui traînaient partout, des plantes vertes dans toutes les pièces, les rideaux qui sentaient le tabac, des verres imbibés d’alcool, en attendant que la femme de ménage s’occupe de tout ça...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 5 mars 2015 à 15:40

Rien que pour l’évocation de ce souvenir, si imagé, ça valait la peine de l’approcher de son nez...je trouve ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par miroulette, le 13 septembre 2011 à 08:35

Véro Kern, quelle découverte !
Coup de foudre total et intense pour ses créations. Les trois parfums sont opulents enveloppant, riches...
Onda avec son odeur d’huile de cade baignée dans le miel est sublime.
Kiki et sa lavande sirupeuse et légèrement animale me rappelle Jicky
Rubj avec sa fleur d’oranger et son jasmin délicieusement miellés me fait totalement craqué.
J’adore

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 21 octobre 2010 à 21:33

Antolio, comme vous je me sens reconfortée par Onda, et j’ai la même image rassurante de chat ronronnant et de cuir patiné !

 

Thierry, j’ai eu aussi la chance de sentir et de porter les versions EDP, et Onda m’est apparu aussi comme mieux dévoilé, plus facile à apprivoiser, et j’ai pu le porter dans la journée alors que je reservais l’extrait aux grands soirs...

 

Je voulais faire une breve sur ces nouvelles versions mais j’attendais de savoir où est ce qu’on pourrait enfin les trouver en France.... je déplore également cette absence, alors que d’autres marques inutiles continuent d’inonder les magasins de leur clones insipides...

 

Jicky, quelle est donc cette boutique mysterieuse qui avait Kiki et qui a fermé ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 21 octobre 2010 à 21:42

Oh je sais plus... C’était pas loin de rue des archives il me semble... Une toute petite truc avec des vêtements, des affaires. Je crois elle les vendait même pas la dame...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par antolio, le 19 octobre 2010 à 16:55

Il y a des jours ou quand rien ne va : enrhumé, fatigué,coincé dans un Paris en grève et ou une idée lumineuse change tout. Tiens, pourquoi pas Onda aujourd’hui ? Qu’est ce que j’aime cet encaustique, le miel la terre moite et animale ! C’est rassurant comme de me retrouver en enfance dans la maison de mes grands parents. Le parquet et les escaliers qui grincent, un chat qui ronronne près du feu, un vieux fauteuil de cuir patiné, une tarte au pomme au four, dehors le vent froid qui souffle sur le petit bois sombre et moussu et les enfants qui rentrent bruyamment, les bottes crottées et des châtaigne plein les poches. Je suis toujours stupéfait de l’incroyable pouvoir évocateur d’Onda.

Et j’attends avec impatience de pouvoir sentir les EDP des trois merveilles de VERO Kern !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thierry, le 19 octobre 2010 à 17:33

Antolio,

Vero Kern m’a fait découvrir il y a plusieurs mois les déclinaisons en EDP de ses trois fragrances. Je viens de vérifier : elles sont bien en vente en Italie, là où Vero a trouvé un distributeur.

En fait les formules ont été retravaillées et pas seulement diluées. L’EDP d’Onda (mon préféré) apparaît plus lisible, plus "éclatée" ce qui rend cette EDP plus "facile à porter". Cependant, quand justement on se sent prêt à vivre avec l’étrangeté de ce parfum singulier, rien ne vaut la concentration extrait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par antolio, le 19 octobre 2010 à 20:58

C’est ce que j’avais lu aussi à propos du re travail des formules, et l’utilisation de fruit de la passion m’avait intrigué. Et c’est vrai que l’extrait demande parfois beaucoup d’attention, il faut dompter la bête. En tout cas merci pour l’info à propos du distributeur, je vais voir ça de ce pas.

Entre parenthèse je trouve vraiment dommage que des créateurs aussi talentueux que Vero Kern et Andy Tauer ne soient toujours pas distribués en France.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 19 octobre 2010 à 22:08

Béh moi j’avais senti en France Kiki la lavande, dans une boutique qui fermait je sais plus trop où dans le Marais, mais bon, je pense que y’a plus de distributeurs ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 14 juin 2009 à 20:33

Sophie, je suis ravie de voir qu’Onda a provoqué de belles émotions chez vous aussi, et je vous rassure, pour moi non plus ce n’est pas un parfum facile à porter, c’est en cela qu’il est précieux ! Comme un très beau bijou ancien que l’on sort à certaines occasions...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par sophie, le 8 juin 2009 à 20:14

Un soupçon d’Onda sur le poignet, et je ne peux m’empêcher de penser à ma mère (qui pourtant portait Habanita de Molinard).

Un parfum très intense, aux notes épicées, boisées et fumeuses, qui réveillent en moi, comme pour vous Jeanne, une foule de souvenirs et d’émotions.

Un samedi soir, une embrassade avant de partir dîner chez des amis, je revois ma mère parée de ces légères effluves à la fois brutes et sensuelles, un peu "poussiéreuses".

Une grande réussite, que je ne pourrai jamais porter, hélas, tant sa puissance d’évocation est troublante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 4 mai 2009 à 23:19

Thierry, je partage tout à fait cette impression de “primal” chez Onda, je suis heureuse que vous ayez pu le découvrir.

Méchant Loup, il y a la possibilité de demander des échantillons via le site de Vero Kern je suis sûre qu’elle sera ravie de vous les envoyer !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

Solance

a porté Onda le 28 septembre 2020

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Saenen

Saenen

a porté Onda le 8 février 2018

Sa note :
Solance

Solance

a porté Onda le 26 janvier 2017

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Onda le 16 novembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Onda le 11 octobre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Onda le 27 août 2015

Passionné en construction.
Lanou

Lanou

a porté Onda le 22 juillet 2015

L'incendiaire

L’incendiaire

a porté Onda le 3 mars 2015

Sa note :

à la une

Fleurs printanières, herbes folles et bestiaire exotique : la revue de sorties parfums #10

Fleurs printanières, herbes folles et bestiaire exotique : la revue de sorties parfums #10

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements et que l’équipe d’Auparfum tient à vous informer de façon la plus complète possible, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

en ce moment

il y a 9 heures

Savez vous quand elles seront en vente ? J ai e’vie de voir si l’une d’entre elle saura prendre la(…)

il y a 10 heures

Bonjour Calygo, Je vous remercie pour ce conseil et m’excuse de la réponse tardive. Je suis(…)

hier

Coconut fizz possède en effet une facette très "été, plage et noix de coco", d’une autre côté il(…)

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires