Auparfum

Florabellio

Diptyque

Flacon de Florabellio - Diptyque
Note des visiteurs : (5 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Jardin du Cotentin

par Jeanne Doré, le 31 mai 2015

L’inspiration de Florabellio s’inscrit parfaitement dans l’univers Diptyque : souvenirs de vacances de la co-fondatrice Christiane Montadre-Gautrot pendant son enfance, à Barfleur, petit port du Cotentin à la beauté discrète, mais notoire.
La notion d’« abolition de frontière entre souvenirs et réalité » semble avoir incité à la création d’un parfum protéiforme, volontairement complexe et hétéroclite, dans lequel tout aurait été fusionné dans un patchwork olfactif : les embruns, l’eau salée, les pommiers en fleur, le café…

Le résultat est un parfum que l’on peut qualifier de mignon, voire agréable, mais qui ne dégage malheureusement pas la force émotionnelle qu’il prétend.
L’assemblage des notes florales aqueuses, accompagnées de pomme verte, qui évoluent sur un accord café-sésame avec des intonations de réglisse, peut paraitre certes original et insolite, mais également confus et dissonant.
De loin, le sillage qui s’en dégage peut à la limite, furtivement, évoquer l’esprit Diptyque par sa dimension florale, bucolique et romantique, mais au porter, le parfum n’arrive pas à me procurer ce petit supplément d’âme et d’émotion, propre aux véritables paysages olfactifs, que j’éprouve en sentant par exemple l’Ombre dans L’Eau, Tam Dao, Do Son ou encore Volutes. Les notes de fond, boisées et tenaces se font plus harmonieuses, mais elles ont du mal à compenser ma déception générale.

Si sa relative audace le sauve de peu du cliché floral fruité aquatique, il n’en reste pas moins un floral timide, à l’écriture quelque peu embrouillée, et qui semble s’éloigner quelque peu des valeurs de la marque, du moins celles auxquelles je suis attachée.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ghost7sam

par ghost7sam, le 4 août 2015 à 09:09

Le prochain sera un oud. Je ne pensais vraiment pas que Diptyque le ferait, surtout que ce serait prendre le train en marche (et même dans les dernier wagons). Mais peut-être que la maison travaillera ce thème de manière inattendue...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par Jicky, le 30 juin 2015 à 03:44

Je suis tellement d’accord que je crois que j’aurais pu écrire ce texte sans en renier la moindre virgule.

A la fois je ne trouve pas ça indigne, plutôt mignon, bien en phase avec la marque... Et en même temps je trouve qu’il est dans une sorte d’expérimentation olfactive (entre le café sec, l’aqueux, le fleuri et le fruité) qui ne me paraît pas vraiment "sincère". Ce que je veux dire c’est que je sens plus une volonté marketing qu’une volonté créatrice derrière tout cet enchaînement de notes, ce qui n’est pas forcément un mal en soi (après tout, est-ce qu’un parfumeur aurait pensé à une telle histoire ?). Mais je trouve que ça ne fonctionne pas vraiment au final : le boulot du parfumeur est bien fait parce que le jus est bien foutu, mais jamais je n’arrive à rentrer pleinement dans le parfum. Je ne suis jamais charmé ni enchanté (oui oui, je ne suis pas qu’un monstre à disséquer les odeurs, sentir est avant tout un plaisir en soi). Je suis juste en mode chromato quoi : "ah tiens je sens ça, puis y a ça qui arrive c’est drôle. Ouaip ça se tient bien, ça passe bien pour diptyque".

Si quelqu’un arrive à trouver du charme et de la spontanéité à ce parfum, je serais curieux de lire ses arguments et son approche, parce que ça pourrait donner naissance à une belle petite relation.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Clara Muller

par Clara Muller, le 1er juin 2015 à 15:10

Si je n’ai pas adoré Florabellio lui trouve tout de même un côté curieux qui m’attire presque malgré moi. J’approuve les termes "hétéroclite" et "dissonant" à son sujet car je le trouve étrangement dispersé, surtout sur touche. Je ne le perçois pas comme un ensemble homogène avec une évolution cohérente, mais comme un triptyque d’accords qui ne se superposent ni ne se succèdent, mais se battent pour passer sur le devant de la scène. Dès la première bouffée le "fond" caféiné fuse comme une lance et transperce les autres notes pour jaillir au milieu de la tête comme un invité inopportun. Inopportun mais amusant dirais-je. Et puis le côté floral reprend le dessus, avant d’être balayé par la vague marine, qui elle-même reflue pour laisser à nouveau place au café râpeux puis à la pomme,...etc Je le trouve donc joyeusement intriguant à défaut d’être véritablement beau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 31 mai 2015 à 22:55

Merci pour cette critique que je partage entièrement Jeanne.

Diptyque a été, avec l’AP de Jean Laporte, l’un des pionniers en matière de parfums de niche.Mais, de cette splendeur, il reste peu de choses.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 1er juin 2015 à 08:53

Bonjour Aryse, je vois que vous avez résolu vos soucis techniques !
J’ose espérer que la "splendeur" de Diptyque n’est pour autant pas révolue, c’est normal que l’esprit d’une marque évolue... Il y a des tentatives, des ajustements... et parfois des erreurs !
Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 1er juin 2015 à 09:58

Bonjour Jeanne et Aryse,

Je l’espère aussi, que Diptyque saura encore nous surprendre et nous ravir... c’est vrai que je n’ai pas encore senti Florabellio mais les notes annoncées sont assez surprenantes, pas forcément dans le bon sens, cette fois-ci... un pot-pourri d’odeuurs, c’est risqué si ce n’est pas bien construit et qu’il n’y a pas de fil conducteur...

Je profite de la critique de ce parfum pour demander, que dis-je, pour suppliiiiiier ! l’un des rédacteurs de ce site valeureux, de se pencher un jour sur la rédaction d’une bafouille sur l’un des parfums que je considère comme un chef d’oeuvre dans cette maison, j’ai nommé le somptueux Philosykos, le plus beau figuier jamais senti pour moi (et pourtant depuis un an,j’en ai senti des parfums figue/figuier !...). Merci par avance !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 1er juin 2015 à 11:33

Bonjour Jeanne et Solance,

Oui Jeanne : problème technique réparé et c’était plus simple que je ne le pensais.Mais, c’est souvent comme cela : les choses simples nous échappent longtemps.
Pour Diptyque, je vous rejoins sur l’évolution des marques, mais il y a évolutions et...évolutions.Je trouve que le changement de propriétaires de cette maison a débouché sur une vision et des créations inférieures à celles des créateurs d’origine.Tout comme je déplore ce que fait actuellement l’AP.

Mais, je m’efforce de positiver quand c’est possible.Et je suis entièrement de l’avis de Solance sur Philosykos.Ce parfum prend sa place (selon mon point de vue) parmi les meilleures notes de figues de la parfumerie.Après Premier figuier, Olivia Giacobetti a réussi un autre beau travail sur cette figue.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 1er juin 2015 à 11:42

Et, bien entendu, bonne journée (et semaine) à toutes les deux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

VanessaC

VanessaC

a porté Florabellio le 22 septembre 2019

Gamine, j’étais fascinée par Maroussia (le rouge) de Slava Zaïtsev. Récemment, j’ai mis la main sur une miniature que je garde précieusement. Mon parfum du quotidien, c’est l’eau de toilette Vol de Nuit (...)
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 10 avril 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 30 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 29 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 7 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 6 mars 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 12 janvier 2016

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 8 novembre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :
Alafolie

Alafolie

a porté Florabellio le 20 octobre 2015

Ma famille, mes parfums, ma vie....
Sa note :

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

Adina76 a commenté Cruel Gardenia

il y a 8 heures

Bonjour monique julie, Une fort jolie lavande que j’ai découverte il y a peu, c’est Calme et(…)

il y a 8 heures

Bonjour Merci encore pour vos suggestions.. Au fil de les recherches, je le suis rendue compte(…)

Co-Line a commenté Narciso

il y a 8 heures

Bonsoir En cherchant un parfum solaire et cocon, une odeur de madeleine de Proust pour ma(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires