Auparfum

Déclaration d’un Soir

Cartier

Flacon de Déclaration d'un Soir - Cartier
Coup de cœur
Note des visiteurs : (49 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Tout est dit...

par Thomas Dominguès (Opium), le 20 octobre 2012

Le coup de foudre a été immédiat.

Déclaration d’un Soir est le seul parfum masculin qui m’a semblé être une évidence en cette rentrée parfumée 2012.

En un coup de nez, j’ai su qu’il y aurait quelque chose entre ce Cartier et moi...

Il est la raison qui nous fait entrer dans les supermarchés de la parfumerie. Il est la surprise à laquelle on ne croit plus. C’est pour faire ce genre de rencontre(s) que l’on enchaîne les touches à sentir, tels des speed datings frénétiques et compulsifs d’after works, un peu désespérés, certains jeudis soir. [2]

A ceux qui ne pouvaient concevoir l’idée de porter Aromatics Elixir (mais, dans ce cas, il y a peu de chances que ces messieurs soient en train de lire ces lignes) et qui trouvaient que Gentleman de Givenchy, avec sa touche aromatique, son patchouli gris cendré poussiéreux et son géranium de savon de barbier, rappelle un poil trop à notre souvenir un "parfum de papa", beau, mais, un peu daté, Cartier vient d’offrir une fort jolie surprise.

Les épices explosent, comme tout droit sorties du marché au souk embaumant littéralement, presque puant, de L’Autre de Diptyque. De nombreux tours de moulin à poivre, une touche de cardamome et de la muscade enrobent en adoucissant du cumin et l’assagissent sans tout à fait parvenir à les soumettre, lui et son odeur de sueur typique. On croirait entendre une détonation poivrée, comme un "Bang !" assez "viril". (Pour peu que cela ait de la signification... Caron destinait bien son "Poivre" aussi bien aux femmes qu’aux hommes !).

Les pétales épais d’une rose s’ouvrent alors, pourpres comme le sang d’un morceau de viande crue, drapent et habillent les épices. Le parfum, charnel et carnassier, évoque les roses faites de muscles et de sang, "chairnassières" en somme, de Opôné et de Voleur de Roses. Un petit air de Une Rose des Éditions de parfums Frédéric Malle ; mais, la verdeur et le réalisme naturaliste initiaux des épines font place, entre les doigts de couturière de Mathilde Laurent, à une cotte de maille rétro-futuriste high-tech de métal par les épices froides argentées. Les pétales, eux, bien que d’une belle profondeur, rappelant un plissé de jupe fantasmé, se font rapidement lumineux, moins sanguins, plus chaleureux, doux, presque "féminins" en somme . La chair, ici apparente, bien que dénudée, reste pudique sous les draps défaits du lit qui vient de voir s’y dérouler d’intimes ébats. On entraperçoit, à peine, une boucle de ceinturon, à terre, et une lumière éclatante dans le métal de quelques bijoux épars.

Santal et bois denses, en même temps que translucides, forment la douce et harmonieuse charpente de ce lit aux roses épicées, dans cette union aux genres indéfinis. Et rappellent Portrait of a Lady et autres roses boisées profondes (surtout habituées du circuit de la parfumerie confidentielle) par la beauté et le velouté des pétales épais. Mais, dans cette dualité d’un corps à corps langoureux, des bois blonds et aériens nous rapprochent d’une Terre et de quelques autres créations de Jean-Claude Ellena, alors qu’il n’est pas responsable de cette création-ci (mais, bois transparents et épices, servies entre chaud et froid, sont une de ses "spécialités"). Enfin, par une sorte de note de thé fantomatique très épicé, un peu poussiéreux, c’est vers Gentleman et Déclaration que le regard se tourne, comme il le ferait vers le passé, un peu nostalgique, ce matin à peine, ou, il y a, déjà, vingt ou cinquante ans. Ainsi, la boucle est bouclée...

Epices, pétales et bois transparents nous habillent quelques heures, du matin au soir ; ou du soir au matin... Le sillage, d’intensité moyenne, ne risque pas de voir qui que ce soit se détourner de vous à votre passage face à cette déclaration impromptue.

Les femmes se feront un plaisir de "piquer" ce parfum, comme elles le font déjà avec Terre et Déclaration. Tant mieux.

Il est courageux, pour une marque, de proposer un parfum si typé au plus grand nombre. Et d’oser, dans un triple mouvement : jouer ainsi avec les codes de la parfumerie occidentale en proposant aux hommes la fleur symbole et ornement des femmes entre toutes ; revenir en arrière, entre les années 70 et 90, à une époque où les parfums étaient tout autres ; et, en permettant aux traits qui signent une certaine parfumerie dite "confidentielle" d’être un peu moins "secrets".

Déclaration était l’image d’un homme fantasmé en costume cravate, entraperçu et idéalisé, le jour ; au travail, dans la rue, sur son palier le matin ou, furtivement, dans le métro.

Déclaration d’un Soir est le même homme, en pull, assis face à soi, à la lumière d’une bougie, devant un dîner accompagné de viande saignante, un verre de vin rouge à la main et la rose offerte à l’instant (pourpre, comme il se doit) posée sur un coin de table. Cela, quelques heures avant de futurs ébats, avec cet homme qui n’est plus si immatériel, plus seulement un fantasme, mais, un corps, de chair et de sang.

[1Il est fait usage de cette image pour "coller à une certaine idée". Opium, lui, ne "speed date" pas, ni le jeudi ni d’autres soirs. La brièveté, il ne sait pas faire... ^^

[2Il est fait usage de cette image pour "coller à une certaine idée". Opium, lui, ne "speed date" pas, ni le jeudi ni d’autres soirs. La brièveté, il ne sait pas faire... ^^

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Cédric, le 17 mai 2018 à 11:00

Je suis tombé en amour pour cette eau de toilette Déclaration d’Un Soir de chez Cartier. J’apprécie beaucoup Déclaration créée par M. JC Ellena qui reste pour moi une merveille de réussite. UN MUST HAVE qui d’ailleurs fait partie des 101 parfums à sentir avant de mourir.
Déclaration d’Un Soir est à la fois selon moi un épicé frais et chaud . La note de coeur qui se compose de Rose est splendide et très bien travaillée par la talentueuse Mathilde Laurent surtout pour un homme me semble-t-il.
En fait cette eau de toilette est surprenante car elle est présente tout au long de la journée et sent différemment surtout en fin de journée. Ce côté baumé est addictif. C’est vraiment dommage qu’il soit supprimé en France. Je reviens de l’étranger et je l’ai vu là-bas. Pour information j’ai quelques vapos de 100ml neufs sous blister de disponibles donc n’hésitez pas à me contacter sur mon courriel [email protected] ou sur le 0610544956( J’espère que Jeanne Doré me permettra de rendre des personnes heureuses qui recherchent inlassablement cette eau de toilette supprimée en France. )
Soyez curieux et curieuses car cette eau de toilette se distingue singulièrement de tout ce qui se fait sur le marché présentement et surtout de tous ces flanckers de flanckers et de flancker.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dagal, le 9 avril 2018 à 20:08

Je suis une femme.Je trouve Déclaration d’un soir très féminin.Peu importe, là n’est pas mon propos...je me suis procuré Déclaration d’un soir après avoir lu cette critique excellente et tous ces avis dithyrembiques sur ce jus...
Maintenant je le sais : Ce n’est pas un parfum pour moi...il est beaucoup trop URBAIN pour moi, il me manque du sale, juste un peu de sale...
au premier abord, je l’ai même trouvé trop sucré, je suis loin d’être une spécialiste, mais je n’ai pas senti la rose, mais la mûre, la senteur de mûre chauffée par le soleil d’automne, douceâtre, presque écoeurante, mais pas la rose.
Ce n’est que quelques temps après le premier pschitt que j’ai saisi l’odeur de rose.
Je suis terriblement déçue, j’aurais tellement voulu être envoutée comme tant d’autres par cette Déclaration d’un soir !!! mais rien de spécial ne me vient, parfois je crois saisir cet engouement, mais ne me reste que cette sensation : trop urbain, trop citadin pour moi, quelque part trop propre, trop gentleman, trop correct....et ce bois de cèdre ? où est il ? pourquoi je ne le perçois pas ? et cette mûre qui continue de me coller au nez...En fait, ce parfum est plutôt agréable pour moi, mais rien de plus...c’est drôle quand même toutes ces histoires, NOS histoires de parfums...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

tamanoir malicieux

par tamanoir malicieux, le 4 janvier 2017 à 02:47

Je l’aime vraiment beaucoup. Il ressemble un peu à Daim Blond de Lutens, que je lui préfère.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tibo, le 28 mars 2016 à 15:17

Bonjour,
Mon premier message sera destiné à ce parfum dont j’attendais tellement (trop ?) au vu des commentaires...

Je sais pas si le message de Celeria m’a influencé et si le temps grisâtre joue un rôle dans mon ressenti mais ce parfum me dérange... Ca le démarque c’est vrai mais je vois comme Celeria, le sombre de la mort, le froid, le deuil...
Je vois une femme habillée de noir et de mauve tenant un bouquet de fleurs à un enterrement ! :(

Au dela de ce ressenti étrange je le trouve de toute façon plus approprié à une femme donc je ne le porterai pas. Trop étrange et triste pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tibo, le 30 mars 2016 à 10:01

Bon je vais lui mettre une troisième étoile quand même. Il m’intrigue et même si je ne compte pas le porter, chaque jours je sens son odeur à la bouteille comme si j’espérais qu’il me donne envie de le mettre enfin...
Un parfum qui fait cogiter comme ça peut être que bon donc...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Celeria

par Celeria, le 18 septembre 2015 à 03:53

Déclaration d’un soir m’évoque une profonde mélancolie , une austère mélancolie , austérité que je retrouve dans le très pur et minéral Terre d’Hermès mais qui dans ce parfum m’est carrément mortuaire , je ne peux m’empêcher de penser a la mort et a d’autres choses pas très joyeuses en le sentant ...
Si Déclaration est pour moi un parfum joyeux, un parfum qui me fait aussi penser à la cuisine ( très bizarre comme impression je vous l’accorde , surement la quantité d’épices et le cumin qui me rappelle l’odeur des marchés exotiques) et tout bêtement a la Vie , dans tout ce qu’elle contient d’heureux , Déclaration du soir ( Le soir dans une vision romantique et poétique justement peut faire penser à la mort , la tristesse ...) m’est inexplicablement mortuaire , froid et mélancolique.
La rose , surement, qui a mon sens est trop naturelle , trop froide , trop "piquante", trop minérale comme peut l’être l’Orange et le Cèdre dans Terre D’Hermès du même créateur ( ceci explique cela ). Je ne peux donc m’empêcher de faire de Déclaration et Déclaration d’un soir le Yin et le Yang , d’un coté Déclaration , gustatif , épicé , joyeux et exotique = Vie ; et de l’autre Déclaration d’un Soir , froid , austère , mélancolique = Mort. ( Non non je vous assure je ne suis pas suicidaire ^^)
2 étoiles pour cette sublime mais émouvante rose.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 18 septembre 2015 à 07:10

Euh je ne crois pas que Déclaration d’un soir et Terre d’Hermes aient le même créateur, ceci ne peut donc expliquer cela. Difficile de comparer la patte d’Ellena à celle de Laurent...
Je vous rejoins cependant sur le fait que cette rose est sublime bien que triste et mélancolique. Comme si on savait que cette belle déclaration ne durera qu’un temps. Une nuit ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Celeria, le 18 septembre 2015 à 15:28

Pas le même créateur, au temps pour moi... Cependant je ne peux m’empêcher de trouver dans Déclaration d’un soir la même facette minérale que dans Terre d’Hermès, et dans une moindre mesure , dans Déclaration , du même créateur cette fois ci.
Rose sublimement triste et magnifiquement mélancolique, en effet...
Bien à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

senseo

par senseo, le 17 juillet 2015 à 16:07

Déclaration d’un soir… Rien que le nom est déjà toute une histoire. Et pour moi c’en est une avec cette magnifique composition. Un nom qui m’évoquait déjà les Vertiges de l’amour du regretté Alain Bashung. Et un côté « Ce soir où jamais ! », ces merveilleux instants d’hésitation, entre fébrilité et intensité, qui précèdent une déclaration... Un peu comme dans la pub Lacoste "the big leap", que je trouve juste sublime de justesse et d’authenticité. Ce saut dans le vide, vers l’inconnu, sans filet...

Pour moi Déclaration d’un soir c’est un peu ça : se jeter à l’eau (de rose). Mais rien de mièvre dans cette rose-là, au contraire quelque chose de charnel, d’audacieux, de provocant. C’est sûr, ce n’est pas un parfum à recommander pour aller au travail, si l’on se trouve dans un espace confiné. A la longue, j’imagine que ce parfum peut vite être incommodant pour l’entourage. D’ailleurs pour l’instant je le garde pour moi, jalousement, comme au début d’une histoire d’amour, où l’on oublie un peu ses amis pour vivre pleinement une passion naissante à l’abri des regards indiscrets.

Et pourtant, cette belle rencontre a failli ne pas se faire… Je suis allé le sentir après avoir récupéré un flacon du grand frère Déclaration, qui ne m’a d’abord pas plu, mais que j’ai pris le temps de découvrir et d’apprivoiser. En lisant ensuite sur Au parfum les très belles critiques de Déclaration d’un soir, je me suis dit qu’il fallait que je l’essaie aussi !

Je ne sais pas pourquoi, mais au 1er pschit sur mon poignet en parfumerie, j’ai pensé à Cacharel pour l’homme, parfum de mon adolescence. Depuis, cette comparaison ne s’est plus jamais faite, je ne sais pas pourquoi j’ai eu cette sensation-là au départ mais bon. Puis la rose qui m’a éclaté les narines, l’impression de sentir une gentille mamie qui, malgré le poids des années, mettrait un point d’honneur à rester coquette. J’ai reposé le testeur et suis passé à autre chose.

Et puis, et puis… entre-temps je suis revenu à Déclaration, qui n’a cessé de me surprendre, et je me suis dit que j’avais peut-être raté quelque chose avec Déclaration d’un soir. Un malentendu, un quiproquo, comme il en arrive si souvent dans une histoire d’amour, surtout au début, quand on ne se connaît pas encore très bien, et qu’on n’ose pas se dire les choses par peur d’égratigner. Nous ne nous étions peut-être pas bien compris, tout simplement.

Et j’y suis revenu. Je pensais que cela se passerait en douceur. Eh bien non, une grande claque olfactive, comme un baiser fougueux reçu au moment où je m’y attendais le moins. Depuis nous ne nous sommes pas quittés, même si ce n’est pas le seul, loin de là...

Déclaration d’un soir est l’un de ces parfums qui ne peut pas laisser indifférent. Soit on aime soit on déteste, mais entre les deux je ne crois pas que ce soit possible.

Quant à son évolution, que dire… Une valse-hésitation entre omniprésence et discrétion, c’est une impression qu’aucun parfum ne m’avait fait avant. A un moment il est là, presque « gonflant » par sa seule présence parfois envahissante, et hop l’instant d’après il disparaît. Une partie de cache-cache olfactif. Nous avons ainsi joué ensemble pendant une soirée, et c’est là je crois que nous avons vraiment appris à nous aimer.

Ce soir-là, c’est en allant me coucher que Déclaration d’un soir me fit sa dernière surprise. J’allais m’endormir, et là bim ! Des notes discrètes mais bien présentes, qui me rappellent instantanément un parfum que je connais… Terre d’Hermès !
Même si je n’apprécie guère ce dernier (que j’ai testé un paquet de fois - en m’en voulant presque de ne pas l’aimer, même si je reconnais son bel équilibre), le sentir surgir d’une façon aussi inattendue m’a fait sourire. Intrigué, je rallume ma tablette et vole vers Auparfum, relire la critique de Déclaration d’un soir par Opium. Et y découvrir que JC Ellena n’est pas totalement étranger à cette création. Au moins dans son esprit.

Conforté sur l’évolution de mon odorat en plein apprentissage, je me suis endormi comme un bébé… sur un lit de roses. Et fait un rêve dont je ne vous parlerai pas :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Cédric, le 17 mai 2018 à 10:39

Bonjour pour information j’ai un Déclaration d’un soir de Cartier Neuf vapo 100ml sous blister. Contactez moi si vous êtes intéressé [email protected]

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Compte supprimé, le 10 mai 2015 à 13:22

La plus belle des Déclaration de Cartier : une rose charnue, poivrée et masculine.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

KeithRichards

par KeithRichards, le 5 avril 2015 à 18:42

Quelqu’un aurait une date pour Déclaration d’un Soir Intense ? Il me tarde d’aller le sentir..

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par senseo, le 27 octobre 2016 à 11:54

A priori il est sorti, mais pas (encore ?) en France.
En tout cas je ne l’ai pas trouvé jusqu’ici, ni dans les circuits grande distrib, ni sur les sites d’achat en ligne que j’utilise : Incenza (ex boutique du parfum), Origines Parfums, Tendance Parfums.
J’en ai vu un flacon à vendre sur ebay aujourd’hui.
J’ai trouvé cette fiche sur Fragrantica : http://www.fragrantica.fr/parfum/Cartier/Declaration-d-Un-Soir-Intense-28110.html
Le flacon est très chouette et la pyramide olfactive me plaît beaucoup sur le papier, mais pouvoir le sentir ce serait mieux ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Voyou, le 27 mars 2015 à 10:32

Vieil habitué d’Hermes et de ses "Ellenades" (l’Eau de Narcisse Bleu, une pure merveille, mais éphémère sur moi), je me suis risqué après lecture de tous vos commentaires dithyrambiques à un Pchsssiiiit de Déclaration d’un Soir.

Waouhhh ! Quelle révélation, certainement le même coup de coeur que j’ai eu il y a 25 ans pour un certain Bel Ami que je porte encore parfois (je sais, nous ne sommes pas dans le même registre olfactif).

Il se transforme rapidement, pour laisser un fond de rose poivrée très agréable qui n’est pas sans me rappeler un certain For Ever and Ever de Dior, mais en version beaucoup plus masculine.

Un très beau parfum assurément, certainement bientôt dans ma salle de bain :-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 24 décembre 2014 à 16:22

Beaucoup d’hommes ne peuvent imaginer l’effet réellement magique que peut produire Déclaration d’un Soir, que trop considèrent comme féminin, parce que la rose... Mais pourquoi mentionner la fleur ?! J’étais hier soir chez mes voisins qui avaient invité cinq ou six amis pour une petite fête de pré-Noël. Je m’étais parfumé juste avant de sortir de chez moi. Dès mon entrée dans leur salon, les compliments fusèrent de toutes parts, des hommes comme des femmes. " Quel beau parfum ! Mais qu’est-ce que c’est ? "
Je sais maintenant ce que je vais porter dans quelques jours à l’occasion du mariage de ma soeur. Cette question me turlupinait...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 24 décembre 2014 à 17:23

Ha Farnesiano, comme c’est bon de te lire sur ce beau parfum que tu m’avais incité à découvrir il y a quelques mois... Et oui il est juste magnifique ! Passé l’a priori de la rose je trouve cette rose poivrée bien masculine et elle s’apprivoise très facilement. je me souviens l’avoir essayé l’hiver et si je l’avais trouvé beau il ne m’avait pas provoqué le coup de foudre attendu, puis je m’en suis quand même offert un petit flacon, et la, plus tard j’ai compris... Il n’est pour moi (sur moi) pas le compagnon idéal de l’hiver mais des demi saisons et la c’est un régal, entre chaud et froid, doux mais piquant, inattendu mais tellement rassurant.... C’est une merveille ! Mais décidément pas pour l’hiver pour moi...
Joyeuses Fêtes parfumées et attention a ne pas faire détourner le regard sur la mariée avec une telle fragrance ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 5 janvier 2015 à 16:20

Hello, Guillaume83. Désolé de répondre si tardivement. J’accumule un retard énorme dans ma fréquentation d’Auparfum. Mauvaise période : beaucoup de boulot, fêtes de fin d’année et leur cortège d’obligations et le mariage en question - au cours duquel finalement j’ai renoncé à Déclaration d’un Soir : il faisait trop froid ! J’ai opté pour un petit chypre bien rond, bien chaleureux et très facile d’accès : le Classic Chypre d’Esteban.
Bonne année ! Avec plein de belles découvertes à la clé !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 5 janvier 2015 à 16:47

Je l’ai offert à un homme qui m’est cher. Je ne résiste pas à ce parfum, je succombe quand je le sens dans le creux de son cou. Il en est tombé amoureux et il le fait sien désormais. J’en suis heureuse et je suis toute fière qu’il lui plaise vraiment car il n’est quand même pas si facile à assumer pour les nez-ophytes. Pour preuve le Monsieur en question portait Bleu de Chanel...apprécié par ses conquêtes. Taratata, j’ai mis un peu d’ordre dans tout cela. Et que cette Déclaration d’un soir est belle, je me dis que cest celle d’une amoureuse...et si les sentiments ne durent pas, je suis convaincue qu’il continuera de la porter...et moi aussi ! Une arme de séduction à ne pas sous estimer messieurs...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 5 janvier 2015 à 19:17

J’ai fait la même chose avec une amie qui portait Angel par default (pour chaque fête elle en recevait) et admirait mes boisés. Comme il était hors de question qu’elle porte un de mes parfums, après quelques échantillons, son bonheur s’est déclaré. Il est terrible sur elle !
Plupart des hommes (à part des Messieurs ici), manquent cruellement d’imagination, de patience et d’éducation quand il s’agit de parfum. L’autre jour, j’ai découvert qu’un de mes amis proches (une âme artistique en plus) pensait que Axe était le sommet d’olfaction. Apres une demi journée de débat, il n’accepte toujours pas le parfum comme une oeuvre d’art, mais il a fait des progrès.
Si, en plus, votre pseudo est un hommage a Billie Holiday (vu votre gout olfactif irréprochable), nous sommes probablement cousines ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 6 janvier 2015 à 19:51

Bonjour Anna, ravie de me découvrir une cousine...oui mon pseudo est un hommage à la grande Billie Holiday que j’ai aimé passionnément à l’âge de 20 ans. J’ai toujours aimé les parfums et pour moi il s’agit d’un art (je ne dis pas cela à la légère je travaille dans un musée...) d’où l’importance de protéger les créations des nez, ne croyez vous pas ? Il y a encore du chemin mais je doute survivre à une prochaine reformulation douteuse d’un de mes chéris. Je rentre d’une virée parfum et j’ai quand même des doutes quant à Eau de Campagne de Sisley (ou plutôt d’Ellena pour Sisley).
Mes goûts ne sont pas si sûres, loin de là, en témoignent certains achats compulsifs douteux parfois mais j’assume et surtout je cisèle mes goûts. Ainsi, je passe facilement de Maroussia que j’adore à Bas de Soie volé par ma collègue d’ailleurs...j’ai même certains parfums de la honte..
Nous avons un autre point commun, les boisés...quels sont vos préférés ? J’ai du mal à sortir de Lutens pour les boisés ou alors certains masculins mainstrean que je trouve beaux.
Dans l’attente de vous lire, Anna

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 8 janvier 2015 à 19:58

Dans ce cas, j’aurais du être ninaS. Dans l’ordre de mes préférences, et c’est un peu cliché ; Féminité du Bois, Serge Noire, Fille en Aiguilles.
Il ne s’agit pas seulement du fait que j’aime des Lutens, mais c’est aussi une question de tenue. Je suis exigeante la dessous, un parfum et la pour être porté. J’aime Tam Dao et Philosykos, mais il ne se marient pas bien avec ma peau, alors je ne me suis pas attardé, ça sera trop dépriment. Des Goutals sont trop éphémères aussi. Et je me promets depuis pas mal de temps de me pencher le nez plus sérieusement sur des parfums Comme des Garçons, mais ce n’est pas une chose facile, j’habite à la campagne.

Selon moi, il n’y a jamais trop de cèdre et/au santal dans un parfum, des fleurs ne sont pas si inoffensifs que ça, on ne rigole pas avec la tubéreuse, la structure et le maintien des chyprés sont particulièrement élégants, usage des notes fruités doit être justifié, vanille, ambre et patchouli doivent être utilisés avec précaution et parcimonie, le cuir et notes animaliers (civette&co)doivent être enveloppés avec grâce...je ne suis pas trop difficile, en fin ;-)
J’ai perdu des amours dans les reformulations et j’aimerais les retrouver.
Mes amis doivent se trouver leurs parfums, acheter un des miens sans permission est une trahison et j’adore mes amis. J’achète jamais des leurs ! Un parfum n’est jamais vieux (au pour des vieilles) s’il n’a pas tourné. J’adore des classiques et bas des étagères. Les vendeuses me prennent pour la folle du village.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 12 janvier 2015 à 12:06

Bonjour Anna, je suis désolée de vous répondre si tardivement. Votre post m’a fait sourire tant j’aurais pu l’écrire. Votre trio de boisé me convient bien que Féminité du Bois tienne trop peu à mon goût sur ma peau. J’aime de plus en plus des Filles en Aiguilles, j’aime cette odeur de Pin (j’habite d’ailleurs dans les Vosges...) et de résine. Je viens de découvrir l’oliban de l’Orpheline de Lutens, l’avez-vous senti ? Je viens de me l’offrir...
D’accord avec vous aussi sur la tubéreuse et le patchouli ! Et oui, un parfum doit se sentir, laisser un sillage. En parlant de tubéreuse je préfère celle de l’Artisan Parfumeur à celle de Lutens, "trop" à mon goût. Il paraît que celle de Caron est sublime selon ma tante, mais je désespère de la sentir un jour.
J’aime aussi les classiques et l’une de mes envies du moment est de découvrir Vol de Nuit. Je porte souvent l’Heure Bleue et Après l’Ondée. D’ailleurs je remarque que je reviens toujours vers l’odeur de l’herbe coupée l’été...Plus un parfum est ancien, plus il m’émeut, je me dis que tant de femmes ont pu le porter...Je suis souvent surprise de la modernité de certaines fragrances anciennes. Et je déplore cette uniformisation des odeurs et des goûts. Ma grande déception du moment est Black Opium, je m’attendais à ce que cela envoie du "black" à la Serge Noire ! Quelle naïve que je suis...
J’habite aussi à la campagne, il est donc très difficile pour moi de sentir certains créateurs...ainsi je n’ai senti de Goutals que l’Eau d’Hadrien...Heureusement il y a un Artisan Parfumeur pas très loin. Et les vendeuses du Noc...é du coin me prennent pour une emmerdeuse un peu dingue voire un peu snob (ou folle vous avez raison).
Je trouve aussi que c’est un crime de lèse-majesté que de me piquer un parfum : pourtant j’ai cédé pour Bas de Soie, mais cela n’énerve quand même de le sentir sur ma collègue. Mais je l’aime beaucoup alors...Et je suis heureuse du plaisir que lui procure cette petite merveille. Au passage, j’en profite aussi au bureau. Merci beaucoup pour votre post.
Amicalement
BillieH.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 12 janvier 2015 à 19:46

Ah, des voleuses de parfum. Ça me désespéré et fait rager ! Je commençais même de mentir quand elles insistent pour savoir ce que je porte. Il y a des certains qui ne comprennent pas quand je explique que chaqu’un doit faire ses propre recherches, la peau, bla-bla ; piquer comme ça, c’est trop facile ! Mais personne pique des "vieux Guerlains", sortez cet terme et vous êtes à l’abris. J’appelle tout et n’importe quoi "grand classique" ! "Tu sentes vraiment bon, mais c’est trop classique pour moi...", elles veulent toutes porter des parfums "modernes", soit...
Quelqu’un ici a appelle Bas de Soie, salope frigide. Ça me fait rire chaque fois ! Je l’aime beaucoup moi aussi, tenue impeccable, mais aucun sillage. Comme avec n°19, que j’adore, mais il reste très intime sur moi. Peut être il vous aime plus ?
Féminité du Bois tienne impeccablement (elle m’aime), mais presque aucun sillage. S’est un plaisir solitaire. Quand elle était sous Shiseido, les fruits étaient encore plus juteux, et prune omniprésente, ce que je n’aime pas. Cette note est maintenant peu présente sur moi. Si elle avait un sillage, elle sera parfaite (et facile à piquer).
Je connais Orpheline. Testé plusieurs fois. Je l’aime beaucoup, mais j’adore Serge Noire, alors je suis parti pris(e). Comblée. Elle me parle infiniment plus, plus tranchante, tordue, tandis que Orpheline est plus musqué, mélancolique. Torturé, elle aussi, belle...bref, elle porte bien son nom.
Je mangerais le pin, sapin, cyprès à tout les sauces. Au presque ;-).
Je raffole du vert et une certaine acidité, je n’ai pas de meilleur terme. Et j’adore l’herbe verte fraîchement coupé. Et je vais commander (presque à l’aveugle) Vol de Nuit, moi aussi, tenue au pas. Ça fait des mois que j’hésite et plain d’autres parfums à tourner autour aussi.
On peut se tutoyer maintenant ?
Chère billieH, qu’est ce que Tu penses de Aromatics Elixir ? Tu peux me répondre sur sa page, si Tu veux bien, hein...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 12 janvier 2015 à 21:15

Chère Anna, tout à fait d’accord avec toi pour l’Orpheline, il est si mélancolique. Ma soeur de 13 ans le porte, bon elle a du goût la gamine. C’est sa petite rébellion d’enfant sage, elle a échangé Miss Dior reçu à Noël contre ce dernier opus de Lutens...
J’aime le 19 moins le poudré mais je l’ai quand même. Sinon j’attends ton retour pour Volde Nuit, moi je viens de craquer sur Royal Bain de Caron, je l’attends...De Caron, j’ai porté longtemps Aimez moi mais je ne le trouve plus
Pour Féminité du bois, il est cher à mon coeur car c’est mon premier Lutens, il y a cinq ans déjà, jamais senti chez Shiseido...Quant à Serge Noir, c’est Mon parfum de femme fatale...mais je n’en ai plus. Mais j’avoue que Jeau de Peau m’aide bien aussi de ce côté, je le trouve si sexy. Je l’ai eu sous le sapin d’ailleurs. Ma peau l’aime beaucoup. Mais j’y suis attachée pour une autre raison...Enfin, concernant Bas de Soie, il a plutôt pour moi l’élégance raffinée d’une séductrice qui assume, il m’a souvent aidé et je ne suis absolument pas frigide. Mais je lui trouve un côté très sexe à ce parfum, va savoir pourquoi. Enfin j’ai bien ma petite idée. Idem pour Clair de Musc que je viens de modestement commenter. Bon je file sur Aromatics Elixir

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 12 janvier 2015 à 23:55

1:0 pour la petite sœur de billieH, bravo ! Tu vois que des jeunes ne son pas bêtes...il y a qq mois on a déliré sur Bas de Soie, la salope frigide et je pensais directement à une Dominatrix qui étrangle ses clients avec son porte-jarretelles. Le feux sur la glace, il y a rien de plus sexy. En effet, dans cet sens-la, Serge Noire est super dangereuse aussi.. ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 13 janvier 2015 à 00:17

C’est ma petite soeur adorée et je veille à son éducation olfactive...ma manière de partager ma passion avec elle. Pour l’anecdote, elle a traîné mes parents du haut de ses 11 ans et demi chez Lutens à Paris et a demandé à sentir Iris Silver Mist...elles ont du halluciner les vendeuses ma mère lui a même offert un flacon de table...bon c’est la petite dernière et elle très gâtée. Par contre, je sais qu’elle est rentrée en râlant hier du collège car ses amies lui ont dit qu’elle sentait le tabac froid, elle portait l’Orpheline. Remarque cela fait sens, il évoque bien la cendre non ?
Pour Bas de Soie, comme souvent avec mes coups de coeur, je n’ai pas accroché tout de suite. Il m’a fallut du temps. Peut être son côté salope mais pas frigide hein je le répète. En tout cas bravo au nez de Lutens pour réussir à nous inspirer de telles images. Pour Serge Noire, bien d’accord, il me donnait une assurance folle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 13 janvier 2015 à 00:48

Oh, la pauvre. Ils sont cruelles des gamins. Elle a traînée avec toi et a un gout fort prononcé pour l’encens. Tiens, tu va rire, je porte Womanity parce que sur moi il ressorte fort bois fumé et salé, rien d’ecoeurent, mes amis raffolent, mais il les intimide autant que Serge Noire. Yes ! Elle devait peut-être essayer. Il faut aller mollo avec la gâchette au départ. ISM, sacré numéro, la petite...
L’encens c’est une des notes les plus difficiles à appréhender. La fille d’une de mes amis, 18 ans, raffole de Lutens, c’est aussi l’encens qui lui fait tortiller les orteils.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 13 janvier 2015 à 09:43

Oui c’est un sacré numéro la petite, elle se fiche pas mal de l’avis de ses amis. C’est assez nouveau l’encens pour elle l’Orpheline est son premier et il est assez délicat. Sinon elle ne jurait que par l’iris, 19 poudré, shalimar initial et infusion d’iris. Ses goûts évoluent. Pour Womanity, je vais aller le sentir à nouveau mais dans mon souvenir j’aimais bien l’accord sucré-salé mais une note me dérangeait beaucoup. Et je lui ai reproché un côté trop chimique. Mais sur ton conseil je vais lui donner une seconde chance. Je te redirai. Bonne journée, moi je suis en congé !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 13 janvier 2015 à 10:10

Un dernier truc Anna, toi qui cherche aussi des notes vertes, as tu senti l’Heure Vertueuse de Cartier ? Sa pyramide me fait rêver mais absolument pas dans mes moyens, dommage...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 13 janvier 2015 à 10:27

Non, il faut aller dans une boutique Cartier pour ça, et puis des exclusives ça fait encore plus de dégâts, j’essaye des gérer cette addiction autant que je peux, vivre loin des tentations sérieuses aide ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 13 janvier 2015 à 10:18

Je confirme, il est chimique, mais j’aime la feuille de figue et son bois brûlé, rien à faire. Mon conseil n’était pas si pertinent que ça...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nombre Noir, le 13 janvier 2015 à 13:27

Bonjour Anna, voyant que vous raffolez du sapin et du cyprès je me permets de m’immiscer dans la conversation pour vous suggérer d’essayer Sugi de Comme des Garçons, si vous ne le connaissez pas déjà. Il est très simple mais très singulier, aucun autre parfum que je connaisse ne m’a jamais donné une telle impression de marcher au milieu des cyprès, d’être au coeur d’une forêt extrêmement verte. Il contient aussi du pin, moins facilement perceptible, mais aussi du cèdre, du vétiver et de l’iris, le tout formant une sorte d’accord parfait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 13 janvier 2015 à 20:22

Merci Nombre Noir, ça fait un moment que je me promets de me pencher (le nez) sérieusement chez Comme des Garçons. Et Sugi à l’air prometteur...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 14 janvier 2015 à 19:05

Bonsoir à toi également Anna et aux autres... ;-)

Ah, ce "vieux coucou" de débat à propos du parfum.
Je pense que pour les gens qui se promènent ou œuvrent sur ce site, les choses sont entendues.
Merci, donc, d’œuvrer pour cela (une demi-journée quand même !)... ;-)

J’adore les "quelques" règles si simples à suivre que tu "proposes" te concernant. Quand même, ce n’est pas si difficile à comprendre... ^^

Si le monde pouvait être peuplé de ta douce folie, il serait plus doux et beau.
Merci pour tes commentaires.
Opium

PS : À propos de la tenue, il est toujours surprenant de "compiler" les échanges des uns et des autres. Ainsi, chez toi les Lutens sont satisfaisants en termes de tenue alors que pour certains autres ce n’est pas le cas. Tant mieux, tu peux en profiter pleinement alors que beaucoup se plaignent que cela ne tient pas sur eux. ;-)

NB : L’Orpheline rejoindra les parfums chroniqués dès qu’un certain rédacteur ne sera plus troublé par tant de beauté mélancolique qui le laisse sans voix / texte ("bibi" en l’occurrence)... ;-)

NB de PS : Je ne vais pas me mêler des histoires de cyprès et boisés sinon nous en aurons pour des semaines, mais Comme des Garçons est une marque totalement à découvrir... ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 14 janvier 2015 à 21:14

J’attends avec impatience votre critique sur l’Orpheline que ma soeur et moi portons depuis peu...une évidence pour elle d’ailleurs.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 17 janvier 2015 à 14:41

Re-bonjour BillieH.
Je vais tâcher de finaliser cela dès que la muse du parfum aura bien voulu se présenter à ma porte (cerveau)... (Qu’ISM, au panthéon polythéiste des parfums, me vienne en aide pour écrire à propos de sa sœur, L’Orpheline !) ^^
Bonne poursuite de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 14 janvier 2015 à 19:01

Bonsoir BillieH.
Je me glisse très rapidement dans cette conversation également.
Merci d’avoir œuvré pour ce "nez-ophyte" (J’adore ce "néosurréalogisme" ! ^^)
Basculer de Bleu (et non "bœuf" comme me l’a proposé mon clavier) vers Déclaration d’un Soir, comme quoi, tout est possible... ;-)
Bonne soirée à vous.
Opium

NB : L’Eau de Campagne semble bien avoir été modifiée et est plus transparente.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 14 janvier 2015 à 21:09

Glissez-vous cher Opium, d’accord avec vous, la folie d’Anna est un bonheur.
Passer de Bleu à Déclaration d’un Soir, il fallait la patte d’une femme amoureuse (des parfums) pour en arriver là. Bon le monsieur n’était pas un cas désespéré, il porte aussi Jaipur...je dois vous avouer Opium que j’ai d’abord aimé vos mots avant de sentir cette Déclaration d’un Soir. J’ai d’ailleurs repris quelques lignes de votre belle critique, en vous citant évidemment, sur le mot qui accompagnait mon cadeau...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 17 janvier 2015 à 14:39

Bonjour BillieH.
Vive la folie douce où qu’elle se trouve... ;-)
Quelqu’un qui porte/ait Jaïpur était facile à convaincre il est vrai.

Ouh la la, la pression, merci !
Si vous me citez, je ne sais plus ou me mettre... Merci pour ce compliment ! ;-) ;-)
Si j’ai pu participer un peu, sans le savoir, à un joli cadeau, j’en suis enchanté. (J’espère qu’il a plu...) ;-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 14 janvier 2015 à 18:59

Bonsoir Farnesiano.
J’espère, surtout, que ledit mariage s’est passé pour le mieux.
Il est possible que le Classic Chypre de Esteban intègre la sélection régulière des parfums chroniqués sur AuParfum ; pas dans les parfums à petits prix étant donné que le ratio prix/ml n’est pas très bas.
Le chroniqueur devrait être un habitué ici... ;-)
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 26 décembre 2014 à 19:28

Bonsoir Farnesiano et Guillaume83.
Déclaration d’un Soir est superbe, rose ou pas, c’est bien vrai. L’invité sentira peut-être effectivement meilleur que les mariés... ^^
Ah, qu’il est beau ce Déclaration d’un Soir !
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

basalte

a porté Déclaration d’un Soir le 5 novembre 2018

Melancholya

Melancholya

a porté Déclaration d’un Soir le 30 septembre 2018

Belle du seigneur

a porté Déclaration d’un Soir le 2 juillet 2018

Belle du seigneur

a porté Déclaration d’un Soir le 20 juin 2018

Belle du seigneur

a porté Déclaration d’un Soir le 23 mars 2018

Belle du seigneur

a porté Déclaration d’un Soir le 16 mars 2018

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Déclaration d’un Soir le 30 octobre 2017

Passionné en construction.
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Déclaration d’un Soir le 17 mai 2017

Passionné en construction.
Sa note :
tamanoir malicieux

tamanoir malicieux

a porté Déclaration d’un Soir le 7 février 2017

Sa note :

MayAdl3r

a porté Déclaration d’un Soir le 20 janvier 2017

Sa note :
Philippe C.

Philippe C.

a porté Déclaration d’un Soir le 16 décembre 2016

Sa note :
Philippe C.

Philippe C.

a porté Déclaration d’un Soir le 9 septembre 2016

Sa note :

Rafaelo

a porté Déclaration d’un Soir le 14 février 2016

Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 27 novembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

Belle du seigneur

a porté Déclaration d’un Soir le 22 novembre 2015

Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 29 septembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 8 septembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
jericoserilico

jericoserilico

a porté Déclaration d’un Soir le 6 septembre 2015

Enfance : de temps en temps l’Eau de Cologne familiale ( 1147 ) ,pour les grandes occasions. Ce flacon a duré des années. Adolescence : Parfois, je recevais un pack avec un mini-flacon de parfum (...)
Sa note :

a porté Déclaration d’un Soir le 31 août 2015

Sa note :
billieH

billieH

a porté Déclaration d’un Soir le 25 août 2015

Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 21 août 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
senseo

senseo

a porté Déclaration d’un Soir le 18 août 2015

Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Déclaration d’un Soir le 18 août 2015

Passionné en construction.
Sa note :

papillondessenteurs

a porté Déclaration d’un Soir le 14 août 2015

Passionnée de parfums depuis toujours, j’ai créé il y a environ 5 ans mon blog autour de cette addiction que je souhaite partager avec les internautes de tous horizons, amateurs comme (...)
Sa note :
senseo

senseo

a porté Déclaration d’un Soir le 17 juillet 2015

Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 10 juillet 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :

a porté Déclaration d’un Soir le 7 juillet 2015

Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 19 juin 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 11 juin 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 1er juin 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 24 mai 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 19 mai 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 23 avril 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Passacaille

Passacaille

a porté Déclaration d’un Soir le 22 avril 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
billieH

billieH

a porté Déclaration d’un Soir le 15 avril 2015

Sa note :

Voyou

a porté Déclaration d’un Soir le 30 mars 2015

Mes préférés : l’Eau de Narcisse Bleu, Bel Ami (classique et vétiver), l’Eau de Gentiane Blanche, Déclaration d’un Soir et Derby.
Sa note :

a porté Déclaration d’un Soir le 28 mars 2015

Sa note :

Voyou

a porté Déclaration d’un Soir le 28 mars 2015

Mes préférés : l’Eau de Narcisse Bleu, Bel Ami (classique et vétiver), l’Eau de Gentiane Blanche, Déclaration d’un Soir et Derby.
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Déclaration d’un Soir le 15 mars 2015

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Déclaration d’un Soir le 10 mars 2015

Passionné en construction.
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Déclaration d’un Soir le 4 mars 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Doblis

Doblis

a porté Déclaration d’un Soir le 26 février 2015

Passionné de parfumerie, collectionneur de flacons et tout ce qui touche à la parfumerie (miniatures, géants...), j’aime bien découvrir les nouveautés en espérant qu’elles sauront me surprendre voire me (...)
Sa note :
Doblis

Doblis

a porté Déclaration d’un Soir le 8 février 2015

Passionné de parfumerie, collectionneur de flacons et tout ce qui touche à la parfumerie (miniatures, géants...), j’aime bien découvrir les nouveautés en espérant qu’elles sauront me surprendre voire me (...)
Sa note :
Doblis

Doblis

a porté Déclaration d’un Soir le 20 janvier 2015

Passionné de parfumerie, collectionneur de flacons et tout ce qui touche à la parfumerie (miniatures, géants...), j’aime bien découvrir les nouveautés en espérant qu’elles sauront me surprendre voire me (...)
Sa note :
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Déclaration d’un Soir le 15 janvier 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
billieH

billieH

a porté Déclaration d’un Soir le 24 décembre 2014

Sa note :
Doblis

Doblis

a porté Déclaration d’un Soir le 10 décembre 2014

Passionné de parfumerie, collectionneur de flacons et tout ce qui touche à la parfumerie (miniatures, géants...), j’aime bien découvrir les nouveautés en espérant qu’elles sauront me surprendre voire me (...)
Sa note :
Hermeline

Hermeline

a porté Déclaration d’un Soir le 6 novembre 2014

Néophyte mais curieuse, un peu boulimique olfactivement parlant mais cela passera (mon compte en banque l’espère !), j’aime le monde de la parfumerie. Vivant cependant à Montréal, beaucoup de trésors (...)
KeithRichards

KeithRichards

a porté Déclaration d’un Soir le 20 octobre 2014

Sa note :

papillondessenteurs

a porté Déclaration d’un Soir le 11 octobre 2014

Passionnée de parfums depuis toujours, j’ai créé il y a environ 5 ans mon blog autour de cette addiction que je souhaite partager avec les internautes de tous horizons, amateurs comme (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Déclaration d’un Soir le 11 octobre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :

Fabrizio

a porté Déclaration d’un Soir le 22 septembre 2014

Jicky

Jicky

a porté Déclaration d’un Soir le 19 septembre 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Déclaration d’un Soir le 19 septembre 2014

Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :

a porté Déclaration d’un Soir le 11 septembre 2014

Sa note :
KeithRichards

KeithRichards

a porté Déclaration d’un Soir le 10 septembre 2014

Sa note :

barmassa

a porté Déclaration d’un Soir le 25 août 2014

ancien membre

a porté Déclaration d’un Soir le 23 août 2014

ancien membre

a porté Déclaration d’un Soir le 22 août 2014

Amédée

Amédée

a porté Déclaration d’un Soir le 12 août 2014

Sa note :

ancien membre

a porté Déclaration d’un Soir le 11 août 2014

Amédée

Amédée

a porté Déclaration d’un Soir le 10 août 2014

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Déclaration d’un Soir le 30 juillet 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :

john dasie

a porté Déclaration d’un Soir le 18 juillet 2014

Sa note :

Woody

a porté Déclaration d’un Soir le 4 juillet 2014

Sa note :
Jicky

Jicky

a porté Déclaration d’un Soir le 4 juillet 2014

Avait-elle des raisons de penser que vous viviez mal votre dualité ? Voyez-vous... si je vous dis oui alors vous allez tout de suite penser à un dédoublement. A Mr Hyde et au Dr Jekyll. Du coup je (...)
Sa note :
Arpège

Arpège

a porté Déclaration d’un Soir le 3 juillet 2014

Dans un grain de sable voir un monde Et dans chaque fleur des champs le Paradis, Faire tenir l’infini dans la plume de la main Et l’Éternité dans une heure. (Auguries of Innocence) William (...)
Sa note :

ancien membre

a porté Déclaration d’un Soir le 1er juillet 2014

à la une

Amour de merveilleuse

Amour de merveilleuse - Ladurée

Julien Rasquinet travaille la tubéreuse comme une meringue : à la fois aérienne et dense, poudrée, pulvérulente.

en ce moment

truite974 a commenté Alien

il y a 53 minutes

Desolee pour Les 2 points d interrogation ! Ils n ont rien à faire la !

truite974 a commenté Alien

il y a 1 heure

Même si le commentaire est ancien, je me permets de répondre. Mais’oui comme vous, mes goûts(…)

truite974 a commenté Alien

il y a 1 heure

?? je viens de le commander, j apprécié de plus en plus le oud. Bon j esaierai d avoir la main(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019