Auparfum

Vent de Folie

Goutal Paris

Flacon de Vent de Folie - Goutal Paris
Note des visiteurs : (12 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Folie douce, très douce

par Yohan Cervi, le 4 septembre 2014

Mieux vaut tard que jamais. Les commentaires ont déjà commencé à pleuvoir, mais je tenais à écrire sur cette jolie découverte, certes, peu surprenante, mais franchement plaisante. En effet, pour ce nouveau grand lancement, Isabelle Doyen et Camille Goutal nous offrent un joli floral fruité, tout en évitant l’écueil de ce genre tellement galvaudé, lassant et exaspérant. Il me semble nécessaire d’en souligner ici l’intérêt et la qualité.

Le contexte est à la fois champêtre et urbain, pétillant et indéniablement printanier. Une onde d’hédione et d’orange sanguine caracole en tête, dans un effet pétillant et aérien très réussi. Les fruits, cassis et framboises, certainement cueillis trop tôt par des gourmands impatients, se font à la fois verts et râpeux, légèrement juteux. Le géranium, pimpant, avec ses inflexions fruitées, colore sans mièvrerie le ciel en rose. Enfin, la fragrance se prolonge sur les notes sèches du cèdre, et celles, légèrement poudrées, des sempiternels muscs blancs, qui ont ici le mérite de ne pas être envahissants. Son sillage vaporeux tourbillonne et nous berce, dans un sourire immense, de sa tendresse virginale.

Avec son écriture limpide et fluide à l’aquarelle, Vent de Folie trace une ligne directe entre L’Ombre dans L’Eau et Un Jardin sur Le Nil/Le Toit (au choix), par cette alliance de cassis, de notes florales humides et cet effet vert et râpeux.

Certes, Vent de Folie ne brille pas par son originalité, et l’on pourra lui reprocher de prendre ses aises en terrain conquis, de ne pas sortir des sentiers battus. "Goutal fait du Goutal", oui, et je me garderai bien de m’en plaindre. Lassé depuis longtemps des parfums "qui cognent" en ayant délaissé au passage tout signe de beauté, je préfère découvrir de tendres créations comme celle-ci, dont la grâce et la délicatesse m’ont touché.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par lucasdries, le 6 septembre 2014 à 20:25

pas vilain , mais tellement dispensable que c’en est un peu décevant, il faut bien le dire. Il me fait penser à Jardin sur le Toit d’Hermès, qui lui aussi était dispensable

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Patrice

par Patrice, le 4 septembre 2014 à 23:57

Ouais... bah je suis d’accord avec le côté aqueux-râpeux-âpre-acidulé-astringent plutôt intéressant et pétillant qui ne le fait pas sombrer dans le fruité trop shampooineux (?) ou le sucre du fruit trop mûr, mais là j’ai pas de framboise. Et dieux sait si je suis exigeant sur ce fruit là !
J’ai un bon combo de fruits exotiques : papaye, melon vert, kiwi... et c’est pas sans raison que je dis ça, j’ai fait une saturation des salades de fruits exotiques de chez Monop’ ces 3 dernières semaines !
 
Et puis alors j’ai un problème avec le fond, comme je le disais dans l’actualité qui lui est consacrée et où les discussions avaient commencé. Loin de l’innocence et de la tendresse virginale je suis : j’ai une note de rose très miellée, sentant la sueur aigre et déroutante des replis de peau échauffés. Acide phényl acétique bonjour !
Pas tant de muscs pour l’instant pour moi.
 
Bref, pas un indispensable dans la gamme, à l’image de l’Eau de Monsieur, bien que ce Vent de Folie soit un peu plus marquant et avec plus de personnalité.
Même si oui, l’esprit est très Goutal ici, il y a un truc qui sonne faux, comme trop synthétique, dans le sens figé et creux du terme. Loin de la nature généreuse et foisonnante de Ninfeo Mio par exemple.
Et pour les filiations, je citerais aussi Vaara, de Penhaligon’s. Le même traitement des notes fruitées !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 5 septembre 2014 à 00:32

En même temps toi t’aimes les ambres qui tâchent. ^^
#reponselapidaireàlajicky
bisou bisou keur keur

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 5 septembre 2014 à 00:50

Dixit la grosse tabac blondasse. Ah ah.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 5 septembre 2014 à 00:57

Ahaha oui, oui, oui, j’assume ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 5 septembre 2014 à 01:00

Et tu es censé prendre ma défense, le gros Jacky !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chernabog

par Chernabog, le 4 septembre 2014 à 22:59

Je partage toujours un opinion très mitigé quant à ce parfum, j’essayerais de le porter un jour pour voir.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 4 septembre 2014 à 23:30

Mais Chernabog, j’étais pourtant sûr de te l’avoir fait tester sur peau y’a quelques temps déjà !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Chernabog, le 5 septembre 2014 à 00:17

oui sur mais j’aimerais essayer de le porter une fois vraiment pour voir comment je me sens dedans. j’avais juste essayé sur le poignet.
(Petite pensé pour toi —> Actuellement en pleine pesée Roudnitskienne, inspiration : Eau Sauvage/Diorella/Femme :D)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 5 septembre 2014 à 00:30

Oh mon Dieu, merveilleux ! :)
J’ai encore la mouillette de ton essai sur Femme. J’adore ! Tu es parvenu à recréer une sorte de base prunol 2.0 très intéressante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 4 septembre 2014 à 22:15

Bonsoir,

Merci cher Newyorker, voici la critique que nous attentions.

Je n’ai pas été emporté par ce Vent de Folie, il m’est désagréable au nez.
Éclairez moi de votre nez s’il vous plait, est-ce une rose que je sens ? Ou bien est-ce que le géranium qui pourrait m’y faire penser ?

Thelittlebox

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 4 septembre 2014 à 22:23

Bonsoir cher Thelittlebox !
Merci pour votre message. Vous sentez de la rose ? Et c’est tout à fait compréhensible, l’effet rosé est notamment dû au géranium, vous avez bien deviné :)
Qu’est ce qui vous dérange dans ce parfum ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 4 septembre 2014 à 23:14

Re-Bonsoir,

Et bien, je ne sais pas si je vais pouvoir vous l’expliquer, je trouve le parfum aussi confus que mon nez peut l’être. Je ne comprends ni la fragrance, ni le nom, ni l’évocation de New York.

Il y à la description qui ne colle pas à la fragrance : «  A l’image d’Annick Goutal, une jeune femme libre et audacieuse, dépassant les frontières du convenu » Le jus est bien trop lisse et gentil pour coller à cette image.
Il y à la déception, j’attends mieux de la maison Goutal que j’aime beaucoup. Où Camille et Isabelle voulaient-elle aller ? Quel est le public visé ? Je le trouve trop jeune fille pour une femme, trop femme pour une jeune fille.

La note de tête m’est très désagréable, ce géranium rosé qui m’évoque la rose, je n’ai jamais réussi à trouver une belle rose en parfumerie.
Il y à également une note qui me gène, mon jeune nez n’arrive pas à la décrire, peut être quelque chose de salé et amer ? C’est surement ce géranium, je ne sais pas le reconnaitre. J’ai l’impression qu’il ne s’accorde pas avec les fruits rouges sucrés, la « rose » est acide, ce mélange sonne faux et m’évoque un aspect médical et cosmétique.
Une impression qu’il n’est pas fini, il manque de profondeur, une note sombre qui lierait le tout.

L’évolution est assez limitée, néanmoins le fond rose-cèdre me gène moins, il est plus harmonieux.
C’est ça je crois ! Ce parfum est pour moi dissonant, il n’a pas d’harmonie.

Je ne sais pas si c’est très clair ^^’
Thelittlebox

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 4 septembre 2014 à 23:56

Merci pour votre retour :)
Je comprends qu’il puisse exister un décalage entre la communication et votre ressenti. C’est pour ça que je ne me fie jamais aux dossiers de presse et me forge mon propre univers, mon propre imaginaire. Mais pour le coup, je trouve le visuel très cohérent avec la fragrance. Le discours moins, vous avez raison. Vent de Folie, c’est pour moi l’idée d’un jardin urbain. Je le trouve assez citadin et certaines notes rapeuses m’évoquent curieusement...le bitume !
Au niveau du flou concernant la cible visée, l’ombre de Petite Chérie plane sur Vent de Folie. Les notes sont différentes, mais le registre olfactif est comparable à bien des égards. Mais il a davantage quelque chose de la femme enfant pour moi que de la "gamine".
Personnellement, je l’aime pour ses qualités intrinsèques, mais encore plus quand je le compare aux nullités qui sortent aujourd’hui. Voilà pour moi l’exemple d’un parfum facile à porter, abordable et bien construit, joliment (intelligemment) fruité (je suis un fervent défenseur des notes fruitées lorsqu’elles sont maitrisées, pas recouvertes de sucre en poudre ou de caramel, et qu’elles portent une création complexe, lorsqu’elles ne sont pas le sujet. Nombre des plus beaux parfums du siècle en contiennent, souvent les chypres : Diorella, Diorama, Que sais-je, Mitsouko, Femme...). Je ne lui en demande pas plus et je l’apprécie pour sa simplicité non simpliste et sa clarté. Je le trouve délicat, élégant et fin, ce que peu de floraux fruités peuvent se targuer d’être, à mon humble avis.
Vous n’avez jamais réussi à aimer une rose en parfumerie ? Que pensez vous de Nahéma de Guerlain et d’Une Rose de Malle ?
Bonne soirée et à bientôt ! :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 10 septembre 2014 à 12:22

Bonjour,

A la recherche d’une belle rose du coté des grands magasins du Boulevard Haussmann, je n’ai pas aimé Samsara et Rose Barbare de Guerlain, ni Trésor de Lancôme, pas plus que les deux roses de Goutal. Le pire fut la Rose Essentielle de Bvlgari.
Nahéma ne m’a pas vraiment conquis, mais je l’ai préféré aux précédentes roses car elle y est moins vieillotte.
Par contre, Eau de Cartier Goutte De Rose présente une rose fraiche et légère sans cette profondeur habituelle et ce coté mamie, je crois que celle ci pourrais bien être ma rose.
Je n’ai pas eu l’occasion de tester celle de Malle.

J’en ai profité pour me faire une idée du Géranium Orodata de chez Diptyque qui est sympathique, et m’a permis de mieux comprendre Vent de Folie : c’est un gros géranium ! Il faut que je retente le test :)

Thelittlebox

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 10 septembre 2014 à 21:25

Bonsoir Thelittlebox,

Si vous ne les connaissez pas allez peut-être voir chez les Parfums de Rosine au Palais Royal. Homme ou femme je ne sais pas. Je suis un homme et j’aime particulièrement Twill Rose ainsi que Rose d’Homme. Je dis ça car les parfums plus féminin sont vraiment très féminins. Mais il y a de belles choses également.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

missmuffin

missmuffin

a porté Vent de Folie le 16 octobre 2015

missmuffin

missmuffin

a porté Vent de Folie le 1er octobre 2015

missmuffin

missmuffin

a porté Vent de Folie le 20 septembre 2015

Lanou

Lanou

a porté Vent de Folie le 2 juillet 2015

Nouchka

a porté Vent de Folie le 10 avril 2015

Lanou

Lanou

a porté Vent de Folie le 9 avril 2015

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Vent de Folie le 6 mars 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Farnesiano

Farnesiano

a porté Vent de Folie le 16 octobre 2014

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Jeanne Doré

Jeanne Doré

a porté Vent de Folie le 13 septembre 2014

J’ai co-fondé auparfum.bynez.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Vent de Folie le 8 septembre 2014

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Jeanne Doré

Jeanne Doré

a porté Vent de Folie le 4 septembre 2014

J’ai co-fondé auparfum.bynez.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !

à la une

Agrumes fruités

Agrumes fruités

J'aime l'odeur de la pluie sur le macadam et sur les pierres. Je cherche un parfum androgyne, fruité, avec un soupçon d'agrumes, à moins de 100 euros.

en ce moment

hier

Je pense que vous n’avez hélas pas tester les meilleurs. .. Fabulous Me et Genious Me sont(…)

hier

Bonjour Samguillec, Je vous conseillerais bien l’Eau du Sud de Goutal, un cocktail(…)

il y a 2 jours

Avis aux Belges : Ici Paris XL solde à 50 % les gels douche de Mémoire d’une odeur... qui seront(…)

Dernières critiques

Duel - Goutal Paris

Fleurets mouchetés

L’Ombre des merveilles - Hermès

Palimpseste clair-obscur

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires