Auparfum

Vent de Folie chez Annick Goutal

par Cécile Clouet, le 24 août 2014

Après la réédition tant attendue de Mon Parfum Chéri au printemps dernier, la maison Annick Goutal nous annonce un heureux événement pour septembre, et on connaît déjà le prénom : Vent de Folie.

En lisant le faire-part, je découvre que la création d’Isabelle Doyen se veut aérienne, empreinte de vivacité et de légèreté. Vent de Folie serait un floral fruité (cassis et framboise en notes de tête) nimbé d’hédione, et laissant derrière lui un doux voile poudré. On se situe ici dans un registre déjà exploré avec joliesse par la maison Goutal dans des créations telles que Petite chérie, L’Eau de Charlotte ou Quel Amour ! : j’imagine une brise romantique et finement gourmande, un sourire sage mais sincère, une jeunesse spontanée mais non dénuée d’élégance...

Une bien douce et raisonnable folie ?
Wait, and smell !

Disponible en boutiques à partir du 1er septembre 2014

Lire la critique de Vent de Folie

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Christellou, le 1er septembre 2014 à 12:30

Bonjour !
Ouhhlaaaa ! Je l’ai essayé ce matin, pleine d’attentes (car je suis une fan inconditionnelle de Petite Chérie, aaaah Petite Chériiiiiie) et je suis... déçu déçu déçu ! Je le trouve plat, sans artifices, sans caractère. Quel dommage...
Vous ne trouvez pas que ce nouveau Goutal ressemble dangereusement au parfum In Love Again ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par BlueJasmine, le 1er septembre 2014 à 22:06

Au début j’ai eu l’impression qu’il ressemblait à Jardin Sur Le Nil , et puis plus du tout, après il devient selon moi un peu fade,je suis un peu déçue.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Yohan Cervi (Newyorker)

par Yohan Cervi (Newyorker), le 26 août 2014 à 21:56

Bonjour à tous, un article est en préparation sur cette nouveauté. Je me dépêche de le rédiger !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 26 août 2014 à 22:45

Oups ^^ trop d’enthousiame

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Frédéric

par Frédéric, le 26 août 2014 à 13:59

Encore un parfum qui sur moi ne correspond absolument pas à la description. Sur ma peau c’est un géranium-rosa très boisé, presque amer, sur un fond légèrement poudré. C’est plutôt masculin, sec, avec un effet un peu cartonné (légère odeur de carton humide) pas très heureux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Patrice

par Patrice, le 25 août 2014 à 22:44

Je ne suis pas conquis par cette nouveauté !
A la fois ça sonne très Goutal dans l’énoncé des notes et de l’inspiration, et à la fois dans le rendu je trouve ça trop impersonnel à la maison, trop piqué par-ci par-là : un floral fruité transparent (mais pas sucré !), acidulé, façon Ellena, avec un mix entre un Jardin sur le Toit et Un Jardin sur le Nil. Certes, il y a cet effet floral lissé et policé qui fait le charme de la maison, mais j’ai un truc qui sonne faux ! On dirait qu’ils ont fait ça parce qu’il fallait faire une nouveauté... bah franchement, c’est le genre de truc oubliable en 2 semaines !
Je trouve que ce n’est pas hyper utile dans la gamme, et puis sur la longueur, à l’évolution, j’avais un truc pas ouf.
Enfin, après Goutal n’est pas une marque qui me touche, mais là je suis un peu déçu quand même !
 
Mais bon... j’irai re-tester et approfondir tout ça demain, encore une fois, pour être sûr !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 26 août 2014 à 09:43

Sur moi, l’évolution est jolie, j’ai de la chance, dixit d’autres testeurs qui n’ont pas aimé sur eux, mais c’est pour moi un Goutal un peu générique qui emprunte aux autres parfums de la maison, se trouve entre X et Y mais aussi entre A et B, etc. Du coup, sans vraiment pouvoir le trouver moche, il est même plutôt joli, je le trouve franchement oubliable parce qu’il n’apporte rien à la marque. Quand on a déjà Grand Amour, l’Heure Exquise, etc, on n’a pas besoin de ce vent de folie. Ma pensée en le sentant, ça a vraiment été que je n’avais pas besoin de l’acheter.

En même temps, il a du potentiel commercial auprès d’une clientèle qui veut juste sentir bon sans s’impliquer. Comme l’Eau de Monsieur, jolie eau chyprée-hespéridée comme il y en a déjà trop chez Goutal, sans intérêt pour moi, mais qui plait à ceux qui aiment se parfumer sans y penser et qui a trouvé son public apparemment.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 26 août 2014 à 21:46

Re-testé aujourd’hui, donc, comme promis !
Testé sur peau et tout et tout...
Bon... je réitère : je ne trouve vraiment pas ça extraordinaire. Fade et inutile dans la gamme, à l"image de l’Eau de Monsieur, effectivement !
Dans les notes fruitées, c’est pas moche : une rose fraiche qui épouse une brassée de cassis, de groseilles, de pommes et de fruits d’eau (pastèque, melon ?). Une acidité qui permet de ne pas tomber dans le sucre, et garder une certaine pétillance, et un effet amer, râpeux, qui me rappelle l’astringence des pommes ou de certains fruits pas mûrs !
Mais il manque un petit truc dans tout ça, pour le rendre moins aseptisé et faux.
 
Et j’ai retrouvé ce qui m’avait choqué à l’évolution sur peau : à la fin, au bout d’une heure ou deux, on trouve une rose miellée et très "peau", avec ses notes sales d’entre-cuisses et de replis de peau !!! Le responsable ? L’acide phénylacétique sans doute !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 26 août 2014 à 22:04

Ah et je viens de retrouver à quel parfum me fait penser le coeur du parfum qui persiste sur les agrumes avec un effet orange sanguine : à l’Eau de Tarocco de Diptyque !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 26 août 2014 à 22:18

Mais attends l’article grosse nouille !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 26 août 2014 à 22:26

Bah écoute il y a l’actu, et je le teste en ce moment même !
Je vais quand même pas m’amuser à faire des brouillons pour mes commentaires !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 26 août 2014 à 22:31

Si si, merci de te censurer pour me faire plaisir !
Bisous bisous keur keur licorne paillettes mon Patrice !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 26 août 2014 à 22:52

Tu sais où je me les fous tes pailletes ? Au même endroit que ta censure !!!
#KeurKeur

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 26 août 2014 à 22:57

Ma vengeance sera terrible !!!!
En revanche, ne te censure surtout pas pour écrire sur les Ego Facto que tu aimes tant <3

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 26 août 2014 à 23:02

Je tiens à rassurer les nouveaux internautes qui ne nous connaitraient pas bien, qu’on s’adore en vrai Patrice et moi hein ! Ce n’est que joke.
En revanche, je reviendrai plus tard sur Vent de Folie, mais pour ma part, je suis un partisan.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Hermeline, le 26 août 2014 à 23:06

Même anciens, on se pose des questions, mais on vous aime quand même avec cette douce folie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 26 août 2014 à 23:10

Rectification : "avec ce vent de folie"...
Badoum tsééé...
#Olympia #OneManShow #Applaudissez

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 26 août 2014 à 23:07

Yaourt aux fruits, yaourt aux fruits, yaourt aux fruits fruits...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Newyorker, le 26 août 2014 à 23:15

Merci, Hermeline ! <3
Je vous fais un bisou !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 26 août 2014 à 23:20

Je crois que si tu ne l’avais pas faite, je me serai permis...

(pour rester dans le sujet, je propose un "vent de folie vent de folie vent de folie-lie")

Sinon, pour revenir VRAIMENT dans le sujet, sans pour autant trop en dire (au risque de me faire émasculer illico presto par un Newyorker éleveur d’aliens mangeur de perfumistas impatients), je comprends ce qui est reproché à ce Vent de Folie, mais je pense être plutôt partisan : il y a de jolis effets assez originaux pour une structure qui l’est moins, permettant de titiller un peu le nez.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par BlueJasmine, le 25 août 2014 à 19:40

Je ne l’ai pas encore senti mais je vois que vous parlez de l’Eau de Charlotte Doudou, avez-vous un avis sur ce parfum ? J’ai vraiment pas beaucoup de mots pour décrire les parfums mais je trouve qu’il sent le savon, mais un savon super mignon ! C’est peut-être un peu bizarre...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 26 août 2014 à 08:18

Bonjour Bluejasmine,
Il faudrait que je reteste l’Eau de Charlotte sur peau pour être précise. Je reviendrai vers vous d’ici quelques jours quand j’en aurai eu le temps.
Dans la même veine, ce serait plutôt Petite chérie qui me donnerait une impression cosmétique, avec sa poire juteuse et son nuage de muscs blancs. Dans l’Eau de Charlotte, peut-être est-ce le mimosa qui vous donne ce ressenti ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par BlueJasmine, le 26 août 2014 à 21:05

OK merci c’est très gentil à vous. Je ne savais pas qu’il y avait du Mimosa !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

pulsation

par pulsation, le 25 août 2014 à 15:16

Je l’ai senti aujourd’hui même, il est déroutant je trouve... Car au premier abord je perçois un aspect "bombe à chiotte" également présent dans Sa majesté la rose de Lutens, et ici la prétendu framboise s’apparente effectivement plus a un litchi pas frais qu’au fruit acidulé que l’on aime tant. Ensuite l’orange sanguine se fait plutôt métallique puis amer sur la fin, ou il se créé une dissonance entre le mentholé du géranium et le sucre des fruit... Passé un peu de temps la framboise devient plus authentique, allié à une rose certe belle mais déjà sur le déclin hélas...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 25 août 2014 à 10:22

senti rapidement, pas moche, mais je lui trouve une écriture plus "ellenesque" que goutal...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 24 août 2014 à 14:09

Idem, je n’ai pas du tout accroché, il y à quelque chose qui sonne faux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 26 août 2014 à 20:58

Bonsoir,

J’ai beau avoir vidé le troisième échantillon en me disant que Goutal ne peut pas se tromper, et que mon nez est encore bien passable, vraiment je n’accroche pas.

Vent de Folie est pour moi, un fruité frais sans sucre (on s’en doute chez Goutal) proposant un goubiboulga orange sanguine-cassis-framboise-géranium assez malheureux en note de tête qui donne un truc "médicoplasticosmétique" presque désagréable. Avec le temps ça s’arrange un peu... quoi que c’est même pas dit en fait.
Il manque de profondeur : trop lisse à l’évolution limitée, il manque de corps : une note sombre serait bienvenue.
C’est pâlichon, il me rappel un produit de consommation courante, je cherche ..
La note poudré c’est un argument commercial ? Très léger alors.

Je suis peut-être un peu dur, mais je ne comprends ni la fragrance, ni le nom, ni l’évocation de New York.

Thelittlebox, qui file se réconforter avec Ninfeo Mio

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 26 août 2014 à 21:03

Je crois qu’il me fait penser au sirop de Grenadine ;D

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 26 août 2014 à 23:28

Oui je me répond a moi même, pour votre plaisir Newyorker.
Mouawai ...le cœur cèdre-rose est mieux.. mais boff, mais les notes de têtes c’est pas ça.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Churrasqueira, le 24 août 2014 à 13:30

j’attendais beaucoup de la part de goutal pour cette nouvelle fragrance malheureusement le mélange framboise cassis ressemble plus...à du litchi ! je ne suis pas fan du tout du résultat final, rien de comparable avec le très beau "petite chérie"

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

il y a 3 heures

Bonne mémoire, alors ! ;-)

il y a 13 heures

Senti sur poignet cet après-midi dans un Nocibé où la vendeuse me l’a présenté comme une "fougère(…)

il y a 13 heures

Memoire d’une odeur m’a de suite fait penser à une odeur connue (un parfum que ma mere portait ?).(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires