Auparfum

Iunx, le retour

par Jeanne Doré, le 14 septembre 2008

Vous avez peut-être entendu parler de la marque de parfums Iunx, créée en 2003 par Olivia Giacobetti ? Ce parfumeur de talent, avec l’aide du groupe Shiseido, proposait une gamme exclusive de parfums, bougies, crèmes, etc. vendue dans une boutique magnifique dans le 7ème arrondissement, mais qui a fermé ses portes en 2006.
Et bien bonne nouvelle, c’est au sein de l’Hotel Costes, rue du Faubourg St Honoré qu’ouvre une nouvelle mini-boutique, qui distribuera 3 parfums parmi les 19 initiaux : Eau Blanche, Ether de Iunx et Splash Forte, et quelques bougies.

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Iunx) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

euskalpyth

par euskalpyth, le 17 juin 2015 à 15:08

Bon, ben...

Y’a donc une nouvelle boutique Iunx dans Paris ? (deux boutiques dans Paris et RIEN dans le reste du monde [:alien] [:ko] [:diable] [:gnark] [:langue])
J’y suis allé ce midi, je l’ai vue, j’y suis rentré : elle est située au 13 rue de Tournon, en face du Sénat dans le 5ème.

Et surtout, y’a effectivement 3 nouveaux parfums Iunx (3 rééditions, en fait) qui ne sont pas disponibles à la boutique de l’hôtel Costes : il s’agit de l’eau ivre, l’eau aztèque et l’eau qui pique.

Bon, déjà, l’ambiance de la boutique n’a rien à voir avec celle de l’hôtel Costes : plus de lumières (c’est vrai que "moins de lumière", à part chez Lutens, j’ai du mal à concevoir...), très design épuré en noir et blanc, grand espace, vendeuse douce et feutrée, découverte dans le calme, c’est un autre genre (même si j’adore la boutique Costes avec son vendeur haut en couleurs)

Dans la série "les bonnes nouvelles" : ils vont faire de la vente par internet "bientôt" (ça vient, même s’ils ne savent pas encore trop quand) et ils vont avoir des échantillons ("bientôt" aussi :-p)

Et du coup, les 3 nouveaux parfums ? Ben, chuis pas conquis, même si j’aurais bien aimé : ils sont beaux, mais je reste sur mon Eau Frappée en préférée...

Nous avons donc, dans le détail :

- l’Eau azteque : un départ de poire juteuse et désaltérante, ultra-réaliste et pas du tout sucrée - Bon, deux heures après, sur ma main, la poire a disparu (elle s’atténue progressivement durant la première 1/2 heure) et il reste un petit fond un poil musqué et doux...

- L’Eau ivre : un mélange de légumes (céleri, fenouil, anis...) qui est un peu dans l’esprit du "Fleur de Carotte" qu’Olivia avait fait pour l’AP il y a quelques années... Probablement plus costaud que le Fleur de Carotte, mais rigolo et végétal à souhait pour ceux qui aiment ces notes, même si ça ne me fait pas du tout envie, perso..

- L’Eau qui pique : une explosion d’épices (poivre, cardamome), presque alimentaire : j’ai dit à la vendeuse "on dirait un plat indien !" et c’est un peu ça... On va dire que ça se rapproche des eaux de Neela Vermeire, avec plein de senteurs qui se succèdent : je ne suis pas trop fan, car ça me fatigue au bout du compte, mais il y a de jolis passages [:sorciere]

Allez y faire un tour, si vous ne connaissez pas : c’est peut-être moins intimidant que de rentrer à la boutique de l’hôtel Costes, et surtout, vous avez ces 3 parfums de plus pour un sniffage en série de toute la gamme ;-))))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par AdRem, le 11 juin 2015 à 23:14

Oui, une nouvelle boutique rive gauche....près de plusieurs de mes adresses favorites (Cire Trudon, Comptoir de l’Homme, La Chambre Claire, Mora,...)...pas si loin du Le Labo :)
Espace plus grand que le "corner" chez Costes....mais minuscule au regard de l’ancien temple de la rue de l’Université...

Oui, 2 produits pour le corps reprennent place au milieu des bougies et des énormes Sprays montés sur leurs tubes de 150 ml...

Mais le plus satisfaisant est de voir le Retour de Iunx....avec une belle enseigne battant le pavé parisien loin des artifices de la Rive Droite....avec 3 Eaux réeditées comme une nouvelle étape de la renaissance du merveilleux Phénix : l’Eau qui pique (qui ne peut s’ appeller 05), l’Eau Aztèque et l’Eau Ivre.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Youggo, le 12 juin 2015 à 08:17

Ah ça y’est, les 3 eaux sont rééditées ? Ils devaient me prévenir quand ce serait fait, mais je n’ai pas eu de nouvelles.
On peut effectivement vraiment parler de renaissance, puisqu’avec ces 3 rééditions, presque toutes les eaux originales sont maintenant disponibles à l’exception de l’Eau Latine (le n°7).
Bon, je sais ce que je visite pour mon prochain passage à Paris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 12 juin 2015 à 09:36

Bonne nouvelle, merci pour toutes ces infos.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 14 juin 2015 à 12:12

AdRem, le retour !
Merci pour ces belles pistes de découvertes. Mais je rentre de Paris sans les avoir lues, et donc vues...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 9 juin 2015 à 16:42

La boutique est-elle fermée ? Je ne trouve plus le site internet de la marque.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sehnsucht nach dem Duft..., le 9 juin 2015 à 19:17

Non, justement, une nouvelle boutique vient d’ouvrir au 13, rue de Tournon 75006 Paris... Elle est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h je crois. Le cadre est très agréable et l’accueil charmant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 9 juin 2015 à 20:44

Merci pour l’info.
Vous n’avez pas l’adresse internet de leur site à tout harsard ? :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sehnsucht nach dem Duft..., le 9 juin 2015 à 21:31

http://iunx-parfums.com/
Mais ça ne serait pas IUNX si le site fonctionnait !!! Site en construction...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 9 juin 2015 à 22:10

Un gros merci, il ne reste plus qu’a attendre :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Youggo, le 9 juin 2015 à 22:30

Ah, ça y-est ? La nouvelle boutique est ouverte ? Alors ça ressemble à quoi ?
Et sais-tu si la boutique chez Costes va fermer ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sehnsucht nach dem Duft..., le 9 juin 2015 à 23:00

La décoration et l’agencement ont été faits par Olivia Giacobetti et son père aux dires de la vendeuse... Olivia aurait même dessiné le mobilier ! C’est sobre, chic, avec une dominante de noir. On retrouve les diffuseurs de parfum à froid comme à l’hôtel Costes pour sentir. Il y a un espace dédié aux bougies. Un beau et grand mandarinier décore la vitrine. La vendeuse porte un tablier en lin clair. A noter le grand retour de la crème de lait à la guimauve et du bain des simples que l’on ne trouve pas, il me semble, à l’hôtel Costes... Pour la fermeture de la boutique Costes, aucune idée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par euskalpyth, le 4 juin 2015 à 16:39

Pour tous les nostalgiques des anciens produits Iunx, il vient de ressortir la crème à la guimauve : une crème hydratante pour le corps qui sent le marschmallow, c’est une tuerie !
Je ne l’avais pas connue à l’époque, avant qu’elle ne soit discontinuée, mais je comprends quand la vendeuse m’a dit que plein de gens la réclamaient...

La texture est très proche du lait hydratant Fou d’absinthe de l’AP (pour ceux qui l’ont connu, puisqu’il a aussi été discontinué l’été dernier... y’a des coups de pied au c.l qui se perdent, hein, les responsables produits chez l’AP ?) et si le parfum est un poil trop sucré les premières minutes (la crème est fluide et vite absorbée par la peau, mais l’odeur est bien là), ensuite il s’adoucit, et au bout d’1/2h, j’avais envie de me lécher la main (bon, il faut bien dire que j’adore les sucreries)...

Je ne suis pas sûr que j’aurais envie de m’en tartiner tout le corps (il faudrait que j’essaye, pour voir si c’est costaud ou pas niveau parfum, avec une hydratation totale, parce que là, j’ai juste essayé une goutte sur la main), mais je préfère ne pas tenter l’expérience, car je crains que ça ne se révèle complètement addictif !!!

Passez donc chez Iunx pour sentir cette crème à la guimauve, qui va très bien, d’ailleurs, avec le Love de Kilian et son accord guimauve (que j’ai testé par hasard quelques minutes plus tard, les deux boutiques étant à 50 m l’une de l’autre)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Aaricia

par Aaricia, le 23 janvier 2014 à 10:40

Pour votre info, si ça vous intéresse, je prépare en ce moment un décantage des IUNX.
A voir sur beauté-test ou la bourse des parfums sur facebook !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 23 janvier 2014 à 14:34

Coucou Aaricia ! Merci, ça m’intéresse si vous offrez une livraison vers la Belgique ? Je ne connais absolument pas cette marque et je ne pense pas qu’elle soit distribuée dans notre plat pays (ou alors je ne sais pas où). Je me suis inscrite sur la page FB de la Bourse des Parfums, vous y laisserai un message pour les intéressés je présume ? Merci en tout cas ! ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 23 janvier 2014 à 14:35

"laisserez" avec "ez" c’"est mieux aussi, rholàlà...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aaricia, le 23 janvier 2014 à 15:45

Bonjour Sun Jae,
Oui je livre en Belgique, moyennant quelques centimes d’ajustement des frais de port ! IUNX n’est distribuée que dans une seule boutique, celle de l’hôtel Costes à Paris... A bientôt, donc ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sun Jae, le 23 janvier 2014 à 16:13

Super, 1.000 merci Aaricia ! Je paierai bien sûr les frais ^_^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

AdRem

par AdRem, le 2 août 2013 à 17:41

Trinité personnel : Olivia Giacobetti, Mathilde Laurent, Jean Claude Ellena ( dans l’ordre ou le désordre...parfois dans le chaos avec JC :).....cela dépend des jours ou des heures....mmm Mathilde )

Trinité chez IUNX (Merci Olivia ! ) : les saveurs de bois salé/flotté de l’Eau Santo, la vapeur de maté, de foin et de spacecake de l’Eau Argentine, la brise fraiche entre les draps de lin mouillés tendus sur une corde à sécher au soleil de l’Eau Blanche ne cessent de me hanter pour mon plus grand plaisir !

J’ai lu ici et là que ces eaux s’évaporent à peine nées !!!! Je n’en crois rien : mon cou, mes poignets, mes vêtements distillent à plaisir de merveilleuses odeurs au long de ma journée ! Merci Maman et Papa...sans doute... pour cette peau désormais mienne !

Enthousiaste ? Oui !!!! Le petit garçon en moi s’émerveille de son sabre en verre de 150 ml ! (cm ? Mmm..revenons à la vie réelle)
Et ce grand spray comme un splash généreux fait de certains matins des jours de fêtes :) Enjoy !

P.S : Trinité des conseillers vendeurs chez IUNX ? Un quattuor sans fausses notes : 3 femmes attentives et 1 écossais (?) sans cornemuse (Dieu merci !!!)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 2 août 2013 à 20:17

Bonjour AdRem ! Bienvenue sur auparfum !

Whoa ! Vos Trinités sont toutes sans fautes ! Hâte de vous lire sur auparfum :)

 

(Bon, en revanche sachez que Mathilde Laurent est mariée. Avec moi. Mais je suis très sympa et j’aime que les autres aiment ma femme, donc aimez la, c’est le plus des cadeaux :) )

À bientôt !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par sophie, le 11 juin 2010 à 10:39

Bonjour,

Je lis ce qui est arrivé à rouge avec le vendeur de la nouvelles boutique Iunx et je suis vraiment étonnée.

L’été dernier j’ai téléphoné à la boutique pour savoir si c’était possible d’acheter l’Eau Blanche par correspondance, ne pouvant pas me déplacer à Paris. Je suis tombée sur un monsieur adorable avec un accent anglais, très grâcieux, qui a accepté de me faire cette vente par correspondance alors que d’habitude ils refusent (bon, en même temps, je l’ai pas trop embêté, je voulais mon parfum point barre... et j’ai pas mal banqué pour les frais de port, étant donné la taille assez gigantesque de la bouteille).

Enfin je l’ai vraiment trouvé super sympa, prévenant, adorable. Je suis consternée et déçue par le comportement qu’il a eu avec vous, rouge.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 29 mai 2010 à 22:36

Bonsoir Rouge, j’imagine que les vendeurs doivent souvent tourner dans ce genre de boutique, j’y suis allée deux fois l’an dernier, et les deux vendeurs que j’avais croisés ne m’avaient pas particulièrement embêtée... ils étaient même plutôt sympathiques.

c’est vrai que l’endroit est très petit, et on peut difficilement éviter le dialogue, espérons donc qu’il y aura bientôt un prochain turn-over !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par incense, le 30 mai 2010 à 13:35

Bonjour !
Je pense qu’il s’agit toujours du même vendeur, à l’accent aussi prononcé que son humour...anglais ! Il est à mon avis très très très 10ème degré, et peut en effet passer pour détestable. Le truc, c’est de rentrer dans son jeu, et là, il devient charmant ! ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par aufilduparfum, le 28 mai 2010 à 18:28

J’ai vécu une expérience particulièrement détestable en visitant cette boutique récemment. Je le regrette car j’aimais beaucoup les produits Iunx. Le vendeur s’est montré arrogant, odieux et même menaçant. Je n’ai quasiment pas eu le droit de sentir les produits car il voulait le faire à sa façon, bien que je connaisse déjà la marque.

Je lui ai dit qu’Olivia Giacobetti ne serait sans doute pas très contente de savoir que ses créations étaient vendues de la sorte. Le vendeur m’a répondeur qu’il n’en avait rien à fo....de Mme Giacobetti, que c’était sa boutique, à lui.

Ces retrouvailles avec les parfums Iunx furent absolument abominables. L’ambiance était non seulement désagréable, mais je dirais également verbalement violente... Electrique, car le lieu est très petit. J’ai rapidement quitté les lieux, non sans une certaine peur au ventre. J’ai hésité à aller me plaindre au près de l’hôtel, mais comme le vendeur avait prétendu lors de la discussion que les 2 lieux étaient indépendants, je ne l’ai pas fait.

Comme je regrette la boutique de la rue de l’Université. Elle était probablement loin et mal placée, mais beaucoup d’attention étaient portée à l’accueil et l’aménagement des lieux. Au final, je suis d’accord avec Manouchkeva, le rattachement au Costes n’est pas un choix très réussi.

Un lieu à fuir donc, sauf si vous savez d’avance quel produit vous voulez acheter. Bon courage...

PS : Par chance, vous n’aurez peut-être pas le même vendeur que moi. Le mien avait un accent assez prononcé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par chakim, le 22 janvier 2014 à 16:54

bonjour Rouge
je suis vraiment surprise de ce que vous écrivez (que bien entendu je ne mets absolument pas en doute !) je suis une grande fan de m’zelle Giacobetti (pour mon odorat un des "nez" les plus merveilleux qui soient) et j’ai regretté la fermeture de la boutique de la Rue de l’Université, je me suis précipitée dès que j’ai pu dans la jolie boutique cosy dont vous parlez !
j’ai trouvé le lieu certes étroit mais les vendeurs charmants !
celui (à l’accent fort prononcé) dont vous parlez (je pense que c’est le même) est charmant et parle avec emphase des créations de Iunx sans se mettre en avant !
j’espère de tout coeur que votre expérience ne vous a pas détourné de ces magnifiques créations et que vous avez oublié cette mauvaise expérience
bien à vous
chakim

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Manouchkeva, le 15 septembre 2008 à 04:19

Iunx était une très bonne idée, mais mal préparée pour que cela fonctionne : située dans le fin fond du 7e, dans une rue quasi déserte de boutiques ou même de commerces lambda et donc très peu passante, une trop grande offre avec des créations souvent très (trop proches) les unes des autres.

Dommage car le packaging était magnifique, très sobre et très pratique (excepté toutefois les grandes bouteilles qui nécessitaient d’avoir une salle de bain de 20m2 et de 3m de hauteur au plafond. Je me souviens des diffuseurs de parfums d’intérieur, très novateurs.

Le tout était très cher... et je n’avais pas donné suite car les créations d’Olivia Giacobetti, si elles m’attirent toujours sur le descriptif pyramidal, me déçoivent souvent après... peu de tenue sur ma peau !

Mais c’est positif de voir cette marque revenir sur le devant de la scène, avec une offre bien plus ciblée (il me semble que les 3 heureuses élues étaient les eaux de toilette ayant le plus de personnalité parmi la vingtaine dispos à l’époque). Pas sûr que l’Hôtel Costes soit le meilleur choix (Colette, qui n’est pas loin, m’aurait semblé plus dans la "cible")... mais je ne peux que souhaiter à Iunx réussite et renouveau !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Versatile : la transparence est dans le flacon

Versatile : la transparence est dans le flacon

Jeune marque née du désir de renouveler le discours marketing et la création, Versatile lance cinq extraits sans alcool, au propos clair et à l’originalité affirmée.

en ce moment

il y a 36 minutes

Une des belles découvertes dans la maison le Galion, un de mes préférés avec sang bleu et l’âme(…)

il y a 10 heures

Bonjour, j’espère que vous allez tous bien. Petite question. Leau de toilette heure bleue tient(…)

héspéridés a commenté Cuir

hier

Fan de la famille cuir depuis des années, je les aime presque tous, du poétique Cuir d’Ange, à(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires