Auparfum

Geranium Odorata

Diptyque

Flacon de Geranium Odorata - Diptyque
Note des visiteurs : (10 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Voyage en Rugosité

par Thomas Dominguès (Opium), le 21 mai 2014

Geranium Odorata complète les nouvelles "Eaux Florales" de Diptyque en 2014 aux côtés de l’Eau de Lavande.

L’explosion verte épicée s’apparente à la sensation que l’on pourrait avoir si l’on mixait ensemble toutes les feuilles d’un géranium en pot. De la citronnelle à profusion, boostée par de la bergamote, rappelle les anti-moustiques et nourrit de sa sève ce géranium assez sec et boisé.

Malgré tout, on ne vogue que peu dans les contrées pivoines - rosées et presque pas dans les constellations ultra-menthées de Géranium pour Monsieur dont la puissance reste inégalée. Seul son spectre semble se dessiner au loin. Ici, le géranium conserve une rugosité râpeuse, un peu âpre, qui apporte un rendu assez naturel.

Miracle : la sensation d’utiliser un dentifrice ou des chewing-gums mentholés parvient à se maintenir à distance, ce qui relève presque de l’exploit !

Avec son envol zesté, ses baies roses, son vétiver et ses bois musqués contemporains, secs et transparents, ce géranium, plutôt que de trop ressembler à un accord savonneux de barbier vintage, prend de furieux faux-airs modernes étonnants de l’androgyne Voyage d’Hermès, sorti il y a quelques années, et se révèle moins être un simple solinote qu’au premier abord.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Demian

par Demian, le 26 mai 2017 à 16:32

Découvert lors d’une promenade parfumée dans le Marais à la boutique Diptyque. Ce n’est pas du tout ce que je recherchai au départ. J’étais plutôt attirée par Philosykos. Mais l’alchimie ne s’est pas réalisée. Puis mon regard s’est posé sur l’étagère qu’occupait ce Géranium Odorata, en compagnie de l’Eau Rose et de l’Eau Mohéli (visiblement La Lavande est discontinuée...) et j’ai été attirée par la bouteille, avec une étiquette qui évoque les produits d’apothicaire plus que le parfum, et par le fait qu’il s’agissait de géranium, ce qui n’est tout de même pas si courant en parfumerie. Et je l’ai trouvé très agréable, par temps chaud, lorsque l’on a envie de sentir autre chose que des agrumes ou des hespéridés... Sur moi, la rose aurait tendance à plus ressortir que le géranium lui-même, avec un départ vert épicé que je ne trouve pas du tout désagréable. Pour les jours où on a envie de sentir bon sans en faire des tonnes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ancien membre, le 17 août 2014 à 11:03

Qu’en pensez-vous par rapport à l’eau chic de Nicolaï ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

dau

par dau, le 26 mai 2014 à 14:40

Une toute bonne surprise ces deux Diptyque, alors que la marque nous habituait depuis peu à des choses un peu sans âmes et sans intérêt (eau rose et autres), on est tout content d’y retrouver une belle inspiration et une ambiance originale et poétique avec ces petits bouts de nature un peu hors du temps. Rien à redire, ce n’est pas prétentieux (d’ailleurs on pourrait passer à côté) et très joliment fait avec juste ce qu’il faut d’aspérités. Je suis quasiment certain que ceux qui craqueront prendront beaucoup de plaisir à les porter. Mais vais-je craquer ? (J’en ai bien envie !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 2 juin 2014 à 15:21

Bonjour Dau.
Alors, vas-tu craquer pour « ces petits bouts de nature hors du temps... pas prétentieux », et si oui, pour lequel des deux lancements ? (Pas les deux quand même, si ? ^^)
Comme toujours, tes mots, même brefs, sont d’une belle justesse.
Je profite de ce message pour te féliciter pour ton récent post à propos des « incultures » de chacun et, même, de certain(e)s parfumeurs. Je ne peux qu’inviter chaleureusement nos lectrices et lecteurs à te lire (le lien pour l’article est juste au-dessus)... Il révèle des idées que je partage complètement. Il est super ! ;-)
Bon début de semaine.
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 2 juin 2014 à 15:53

Oh je pourrais. Je me retiens, mais je me connais, je suis faible.
Sans hésitation, ce serait pour le géranium... La lavande a une facette barbier que je ne trouve pas moche, mais un peu plus banale et que je trouve plus jolie chez d’autres sans en être fan en général. Bon, je ne suis pas amateur de lavande et j’aime bien celle-là, c’est déjà énorme.

Merci. Oui, ces quelques anecdotes que je cite m’ont un peu glacé, je l’avoue.

(Donc la question subsidiaire du prochain concours sera "à quelle date Dau viendra t’il nous annoncer qu’il a craqué ?" Pour vous aider un peu, disons que ce sera probablement avant juillet.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 6 juin 2014 à 15:08

Salut Dau.
Merci pour té réponse.

Je suis, comme toi, plutôt séduit par Geranium Odorata.
Et, comme toi également, la méconnaissance de certains "experts" dans leur domaine, surtout quand on s’entend parfois dire que nous, en tant que blogueurs, n’avons pas les connaissances académiques souhaitées, me glace également d’effroi et me rappelle un peu durement que, comme dans beaucoup d’autres domaines, pour travailler dans un secteur, il n’est pas forcément utile d’y être ne serait-ce que vaguement compétent. (Surtout que, comme tu le sais sans doute, les anecdotes glaçantes de ce type pleuvent les unes après les autres...)

Bon week-end à toi malgré tout.
A bientôt.
Opium

Ps : Je suis d’accord également à propos de ton article suivant. Belle analyse. ;-)
(Mais, je n’en dis pas davantage (certain(e)s ici doi(ven)t encore découvrir ce dont il s’agit et se faire leur idée...), alors, je me tais... ^^)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 24 juin 2014 à 11:13

Voila, depuis hier, je possède un flacon de Géranium. J’ai tenu le coup longtemps, n’est-ce pas ?
Oh, je dois l’avouer, j’ai été bien aidé, il était en rupture de stock chez mon dealer habituel...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 juin 2014 à 20:43

Salut Dau.
A confesse !
Mouahahah !
Tu as tenu un mois à peu près... Bon, au moins ton dealer de parfums a reçu la marchandise à temps pour la saison estivale. L’attente, l’anticipation, parfois, c’est bien ; plus c’est long, toussa... ^^
J’espère que Geranium Odorata te plaira durant les vacances. ;-)
Profite bien de lui surtout.
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 12 août 2014 à 11:45

Pour reparler un peu de lui, ce Géranium est un pur bonheur à l’usage, vraiment, je l’adore. Ce qui m’étonne, c’est qu’il semble faire l’unanimité autour de moi, ceux qui le sentent sont conquis. Et ce n’est pas juste "tu sens bon !" C’est "Je peux en mettre un peu !"

Comme quoi, il faut vraiment lui donner sa chance et aller le sentir !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 15 août 2014 à 18:49

Salut Dau.
Eh bien, ce craquage est un bon choix dis-moi, c’est cool ! -)
Suivez son conseil et laissez sa chance à Geranium Odorata et allez sentir ce parfum qui fait l’unanimité autour de lui et qui offre tant de bonheur. Faîtes confiance à Dau, ses craquages sont rares et il est (assez) exigeant.
Cette bonne surprise en est presque étonnante ; et tant mieux, les bonnes surprises dans le monde du parfum ne sont pas si fréquentes ! :-)
À bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Frédéric

par Frédéric, le 23 mai 2014 à 14:42

J’ai été vraiment agréablement surpris par les deux nouveautés de Diptyque. Celle-ci me fait fort penser à Jardin du Nil de Maître Parfumeur et G. C’est original, le mélange final qui reste assez longtemps sur la peau entre le géranium très vif et la fève tonka est juste à tomber, et surtout c’est complétement dans l’esprit de la marque et de leurs premières créations. Pour moi Diptyque c’est un côté potion de grand-mère-sorcière qui a le secret d’un mélange de plantes médicinales hérité du fond des âges.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 2 juin 2014 à 15:05

Bonjour encore Frédéric.
Vous êtes l’une des rares personnes que je connais à apprécier les deux nouveautés en même temps de Diptyque ; souvent, c’est plutôt l’une ou plutôt l’autre. Quoique, à lire les derniers commentaires, cela a l’air d’arriver aussi à d’autres finalement, vous n’êtes pas seul dans ce cas.
Vous avez raison, que ce soit pour Geranium Odorata, ou pour Eau de Lavande d’ailleurs, ce qui fait la signature de Diptyque, c’est bien, cinquante ans avant la tendance très bobo Aesop, les potions d’apothicaires herboristes, les mixtures d’herbes médicinales touillées (aux teintes de brou de noix, comme si elles avaient été conçues par de vieilles harpies dans un paysage rocailleux) pour en faire des pots pourris ou... des parfums.
Je trouve que Volutes, également, respectait totalement cet esprit, même si pour partie il possédait également une structure qu’on pourrait qualifier de plus contemporaine.
Et, vous avez raison, il en est de même avec les nouveautés Diptyque. Ce qui est dingue c’est que cette marque, elle grossit, elle est de plus en plus connue et que, pour le moment, on ne lui connaît pas de daube infâme interplanétaire qui ressemble(rait) à du « hors niche ». Elle ne tente pas de justifier des produits totalement génériques et copiés sur tout ce qui se passe ailleurs. (Tiens, une marque sans son "oud"... ^^) Cette marque parvient à se construire une vraie identité olfactive et à la maintenir. Miraculeux ! Et rare. ;-)
Bonne journée.
Opium

Ps : Vous m’avez posé une colle, il va falloir que j’aille sentir Jardin du Nil de Maître Parfumeur et Gantier, j’connaissois pô ! ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par euskalpyth, le 2 juin 2014 à 21:24

Si je peux me permettre un conseil concernant Jardín du Nil de MPG, Opium : attention, risque de notes indolées indolées !!!

Je sais que certains l’adorent, mais sur mon poignet, ce parfum développe une pure note fécale :-(
Je me rappelle que, lorsque je l’ai essayé à la boutique, la vendeuse s’est levée précipitemment pour ouvrir la porte afin de tenter de dissiper, même au moyen de l’air parisien pollué, ces miasmes nauséabonds qui s’échappaient de mon poignet (elle était en train de prendre le thé avec une amie et j’ai dû leur pourrir leur collation... Je pense que Corto Maltese, qui était avec moi ce jour-là, en rit encore ;-p)

Te voilà prévenu, et pour ma part, c’est le parfum le plus désagréable qu’il m’ait été donné de sentir (sans vouloir t’influencer en aucune manière ;-)))

Je suis curieux de ton ressenti quand tu auras eu l’occasion de passer le découvrir (sur peau, bien sûr, sinon c’est pas drole ;-p)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 6 juin 2014 à 15:12

Bonjour Euskalpyth.

Notes indolées, qui a dit notes indolées ?
Si tu me prends par les sentiments, moi qui ne me suis toujours pas remis de feue La Reine Margot du même parfumeur, je ne peux qu’être interpellé. Promis, quand je passe par la boutique, je teste donc vraiment cela (sur peau, "Mode Warrior On") et ferai mon retour. ;-)
... En tentant de garder en mémoire que, comme pour les manèges à sensations, il me vaudra mieux ne pas trop avoir mangé auparavant. ^^

Bonne poursuite de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lucasdries, le 2 juin 2014 à 22:32

Comme Opium est on ne peut plus diplomate et qu’il sait que je l’aime bien, je vais le contester sans plus tarder :-)

Elle ne tente pas de justifier des produits totalement génériques et copiés sur tout ce qui se passe ailleurs.

What ? Et "Eau Rose" alors ? C’est innovant, type recette de grand-mère et digne des débuts polarisants de la maison ? Non mais ! C’est une rose absolument pas vilaine, loin de là, mais générique à souhait pour les jeunes filles qui, tiens, se tourneraient vers une eau florale, à la rose tiens, mais pas trop forte hein .... ^^

Bon, j’ai envie aussi de critiquer Vétyvério aussi, mais je crois que tu l’aimes bien Opium .. Je reste cependant convaincu qu’il est lui aussi assez générique. Bien sûr ce n’est pas une daube du tout, mais de là à le valoriser par rapport à "du hors niche ".. ? Je ne sais pas.

Et à ce titre Volutes, qui est joli, a quand même une certaine parenté avec des sorties hors niches de ces dernières années, on peut pas vraiment dire qu’il ait insufflé la tendance des tabacs-vanillés-irisés, si ?

L’identité olfactive a été un peu, quand même, malmenée, avant peut-être ces dernières sorties. J’ai envie de dire "Faute avouée, à demie-pardonnée" : Diptyque corrige le tir.

Bon voilà, c’était ma minute Saint-Pénible. Qu’iris Silver Mist me pardonne, et son apôtre Opium aussi !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 6 juin 2014 à 15:27

Salut Lucasdries.
Tu amènes tout cela avec beaucoup de diplomatie.

Disons que les Eaux Florales ne me paraissent pas vraiment intéressantes, aucune ne l’est franchement pour moi. Mon article à propos de Mohéli était, je crois, assez explicite.
Mais, si ce n’est pas un produit avec une prise de risque très osée, cela ne me paraît pas non plus honteux.
Un peu comme Vétyverio, qui, loin d’être fascinant, est un vétiver facile à appliquer. Disons que cela a pu être un vétiver des jours sans parfums. Mais, je te rassure, tu peux en dire ce que tu penses, quand bien même je l’adorerai ; ce qui n’est pas le cas. ;-)
Mais, ici également, il n’y a pas de trahison à l’esprit de la marque selon moi.

Même avec la vanille, que beaucoup apprécient et qui ne me touche en rien, il n’y a pas trahison.

Les senteurs ne paraissent pas trop synthétiques, pas mal de créations s’apparentent à des touilleries, ce qui leur donne du charme à défaut de profondeur de champ grandiose.
Et, Volutes, s’il n’était pas d’une originalité folle, et apparenté à Dior Homme, avec ses notes plus vertes et plus miellées, proposait un propos légèrement différent d’un parfum qui, s’il est sorti en parfumerie grand public à l’époque, à l’image d’un Terre, actuellement serait plutôt calibré dans des codes de ce que j’aime appeler de la "niche accessible de transition" comme on trouve certains Lutens ou L’Artisan Parfumeur (pour leurs créations les moins intransigeantes).

Si Diptyque avait lancé un gros DHM (lavande détergente cheeeeeeaaaaap) ou un gros bois ambré bien testostéroné, là, j’aurais crié à la trahison ; faire des produits plutôt insignifiants est, juste, le lot de toute marque commerciale aujourd’hui, pas une n’y résiste, pas une. Seules les marques détachées des contingences commerciales font du beau et du sublime, juste du beau et du sublime. Comme Iunx, LesNez ou Jar, toutes trois des marques qui ne lancent ni un parfum toutes les semaines ni ne semblent même très motivées pour, tout simplement, vendre leurs produits. En dehors de ces trois marques-là, j’en vois très peu qui n’ont pas commis d’impairs...
Donc, je pardonne assez facilement à Diptyque de faire des parfums pas toujours hyper excitants. Au moins, ils ne sont pas totalement honteux.

Et, à propos de leur signature, comme je l’ai déjà dit, je crois préférer qu’ils évoluent un peu. Les bouillons d’encens et de cumin de L’Eau Trois et de L’Autre, s’ils sont un vrai parti pris, me paraissent trop relever de la touille inachevée trop expérimentale que du parfum dont l’esthétique me séduit. ;-)

Bon week-end Lucasdries.
A bientôt.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par lucasdries, le 6 juin 2014 à 18:13

Ton appréciation de la marque semble donc très nuancée, pleine de retenue : ni admiration sans bornes, ni lynchage pour les sorties vraiment génériques, dans le fond on est plutôt d’accord ^^ !
C’est une marque beaucoup, même si elle me laisse de plus en plus sur ma faim, sauf, justement cette vanille dont tu parles qui m’avait vraiment déçu et à laquelle je suis revenu : finalement, elle est plutôt intéressante pour une vanille !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 10 juin 2014 à 16:03

Re-salut Lucasdries.
Disons que, comparativement à d’autres marques, j’ai plutôt tendance à être indulgent avec Diptyque car, bien qu’ils enchaînent les lancements dans cette marque (trop rapidement à mon goût), ils s’en sortent en moyenne honorablement. Et, leurs tarifs restent plus bas qu’une certaine part de la parfumerie grand public aujourd’hui (et sont parmi les plus bas de la parfumerie de niche).

Ces deux facteurs ont tendance à me rendre plutôt indulgent.
Pour découvrir quelques autres marques régulièrement, pour lesquelles les créateurs/trices (en toute bonne foi) présentent des parfums dont ils/elles sont super fiers/ères en présentant un équivalent entre Coco Mad’ et J’adore croyant, encore une fois en toute bonne foi, apporter vraiment quelque chose à la parfumerie alors qu’ils/elles sont juste en train de présenter un énième copycat d’un produit benchmark qui attendait dans le catalogue d’une société de composition d’être sorti de son tiroir, oui, avec Diptyque, sans que tout soit hyper créatif ni hyper transgressif, c’est mieux ficelé qu’à peu près partout ailleurs.
Par exemple, ces deux dernières nouveautés qui ne me parlent que moyennement semblent inspirer nombre de personnes, ici entre autres. ;-)

Un de ces jours, vraiment, il me faudra consacrer un peu de temps à cette "Duelle" moi aussi. ;-)
Bon début der semaine.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nobriga

a porté Geranium Odorata le 10 janvier 2017

Thelittlebox

Thelittlebox

a porté Geranium Odorata le 4 octobre 2015

Passionné en construction.
Passacaille

Passacaille

a porté Geranium Odorata le 1er septembre 2015

Enseignant-chercheur en chimie organique à l’Université de Versailles SQY
Sa note :
Grenouille

Grenouille

a porté Geranium Odorata le 17 juillet 2015

PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Geranium Odorata le 5 juillet 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
Clara Muller

Clara Muller

a porté Geranium Odorata le 3 juillet 2015

Historienne de l’art, critique et commissaire d’exposition, Clara Muller (*1993) mène des recherches sur les enjeux de la respiration comme modalité de perception dans l’art contemporain ainsi que sur (...)
PoisonFlower

PoisonFlower

a porté Geranium Odorata le 24 avril 2015

Pas comme tout le monde... pour le meilleur ou pour le pire, ça dépend des jours !
amand

amand

a porté Geranium Odorata le 17 août 2014

Sa note :
amand

amand

a porté Geranium Odorata le 15 août 2014

Sa note :
dau

dau

a porté Geranium Odorata le 12 août 2014

Une mise à jour du profil était nécessaire... Que dire, en fait ? Que j’aime les parfums qui me tiennent lieu de poésie et me racontent des romans. Et que je passe de l’un à l’autre comme un acteur (...)
Jeanne Doré

Jeanne Doré

a porté Geranium Odorata le 5 août 2014

J’ai co-fondé auparfum.bynez.com en 2007, et j’en suis aujourd’hui rédactrice en chef à temps partiel, et rédactrice... un peu de temps en temps !
dau

dau

a porté Geranium Odorata le 30 juillet 2014

Une mise à jour du profil était nécessaire... Que dire, en fait ? Que j’aime les parfums qui me tiennent lieu de poésie et me racontent des romans. Et que je passe de l’un à l’autre comme un acteur (...)
bois.lumiere

bois.lumiere

a porté Geranium Odorata le 24 juillet 2014

Amoureuse de bois, d’encens et d’iris...toujours à la recherche de nouvelles odeurs...veux tout connaître, tout apprendre...encore et encore
dau

dau

a porté Geranium Odorata le 24 juillet 2014

Une mise à jour du profil était nécessaire... Que dire, en fait ? Que j’aime les parfums qui me tiennent lieu de poésie et me racontent des romans. Et que je passe de l’un à l’autre comme un acteur (...)
Aaricia

Aaricia

a porté Geranium Odorata le 10 juillet 2014

Adolescente, je suis tombée dans les parfums comme on tombe amoureuse. Je voulais en faire mon métier, mais... rareté de l’offre, risque de finir par faire des yaourts... J’ai suivi un autre chemin. A (...)
Sa note :
laurenz

laurenz

a porté Geranium Odorata le 1er juillet 2014

Partiellement en charge de la rubrique "Actualité" sur Auparfum depuis septembre 2015, l’univers du parfum et des odeurs me passionne.
Sa note :

à la une

Anna et Eva, les Portraits de femmes de Lubin

Anna et Eva, les Portraits de femmes de Lubin

La maison parisienne lance une nouvelle collection qui rend hommage à des figures féminines marquantes.

en ce moment

il y a 10 minutes

Bonjour à tous, Je viens d’avoir l’agréable surprise de découvrir des échantillons de ces deux(…)

il y a 8 heures

C’est difficile de juger des parfums avec beaucoup de rose naturelle. Plus qu’ailleurs encore, ça(…)

il y a 19 heures

Si elle n’a pas été reformulée depuis 5 ans, Une Folie de Rose, créée il y a presque 20 ans par(…)

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Avec le soutien de nos grands partenaires