Auparfum

Ennui noir et Symphonie Passion, deux nouveautés bien inspirées chez LAVS

par Jeanne Doré, le 20 juin 2016

Filippo Sorcinelli, le fondateur italien de l’atelier LAVS, qui fabrique des robes religieuses, et de la marque de parfums Unum, ajoute deux nouveautés simultanées à sa gamme qui comprend déjà LAVS, Opus 1144 et Rosa Nigra :

Ennui noir s’inspire d’une citation d’Heidegger dans Qu’est-ce que la métaphysique : « L’ennui profond flotte comme un brouillard silencieux sur les abîmes du Dasein, confond toutes choses, les hommes et nous-mêmes avec eux, dans une étrange indifférence. »
Il est décrit comme « une essence magmatique qui n’évolue pas ». Il se compose de lavande, myrte, cèdre, héliotrope, patchouli, vanille et vétiver.

Symphonie Passion est défini comme une « zone de souffle parfumé et de musique suspendue qui sonde le silence pour construire la force boisée de larmes noires qui sculptent l’histoire et l’infini. »
Il se compose de pivoine, citron, cashmeran, vétiver, santal, musc et cèdre.

Extrait de parfum, 175 euros/100ml

Où acheter ?

La marque citée dans l'article (Filippo Sorcinelli) est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire des points de vente parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

euskalpyth

par euskalpyth, le 24 juin 2016 à 10:11

J’ai testé Symphonie passion à l’aveugle, dans le cadre du diagnostic parfums chez Nose (ben oui : faut bien rire de temps à autres !) et il est très beau, surtout au départ !
Ensuite il se musque et c’est moins mon truc, mais l’ouverture, avec un très joli vétiver mariée à des notes fleuries pas trop présentes, a été une bien belle surprise et j’ai vraiment aimé !

Ennui noir m’a moins marqué, mais je ne l’ai pas essayé dans de bonnes conditions (c’était lors de la soirée des 4 ans de Nose, avec plein de monde partout, la musique à ouec et pas moyen de se concentrer...) : il faudra que j’y retourne...
Et j’ai beaucoup aimé Opus 114 aussi, même s’il me rappelle furieusement un autre parfum dont le nom ne me revient pas...
Une marque à retenter dans le calme, donc, même si les flacons sont moches et anti-ergonomiques et ne jouent pas en faveur du contenu...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Je ne sais quoi

Je ne sais quoi - Teo Cabanel

Un parfum qui réussit le défi de retranscrire de façon délicate et sans lourdeur la saveur singulière du thé genmaicha.

en ce moment

Adina76 a commenté Close up

il y a 7 heures

Bonjour à tous, Les notes ne sont certes pas les mêmes mais Close up ressemble vraiment(…)

il y a 12 heures

Je me suis fait la même réflexion que vous... Amoureux de l’Ether, je me le suis directement(…)

germanomio a commenté Samsara

hier

J’ai voulu donner une seconde chance à ce Samsara en eau de toilette dans sa formulation actuelle(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires