Auparfum

Astres, enfer et voyages lointains : la revue de sorties parfums #9

par Anne-Sophie Hojlo, le 22 janvier 2021

Parce qu’il y a de plus en plus de lancements, y compris dans les marques de niche, et que l’équipe d’Auparfum tient à vous informer de façon la plus complète possible, voici la revue de sorties, tour d’horizon des flacons qui sont arrivés sur nos bureaux ces dernières semaines.

C’est une atmosphère céleste qui règne sur les nouveautés en ce début d’année. Avec Moonlight in Chiang Mai, la marque Dusita, créée par Pissara Umavijani, nous convie ainsi à un « moment de silence et de contemplation » dans la ville thaïlandaise, « éclairée par le clair de lune et les lanternes en papier flottant dans le ciel. » La composition, aux nuances résineuses, vertes et fruitées, associe yuzu, jasmin, muscade, vanille, benjoin, myrrhe, patchouli et vétiver. Eau de parfum 170 euros/ 50ml, 240 euros/100ml.

Iris Lumière, chez Shalini, capte quant à lui « l’énergie de la pleine lune », symbolisant « la paix et l’acceptation ». Maurice Roucel traduit l’aura argentée de l’astre (mais à prix d’or) grâce à des notes de beurre d’iris, jacinthe, muguet, galbanum et encens. Parfum 160 euros/7,5ml, 350 euros/15ml, 525 euros/30ml.

Une nouvelle marque de niche italienne, In Astra, combine art du parfum et science de l’astronomie, proposant « une interprétation olfactive unique de la magnificence de l’univers et des étoiles qui illuminent le ciel chaque nuit ». Betelgeuse prend des accents d’iris assombri de café, Antares révèle un bouquet de tubéreuse et de frangipanier sur un fond boisé ambré, et Mismar marie genièvre, gingembre, cyprès et encens. Eaux de parfum 180 euros/ 50ml.

Un peu plus loin dans la voûte céleste, l’Etoile filante de Louis Vuitton. Jacques Cavallier-Belletrud célèbre ce « symbole de joie et de gaieté (qui) diffuse un message universel d’espoir, comme une invitation à briller » grâce à l’osmanthus, qu’il accompagne de jasmin, magnolia et musc blanc pour un sillage très propre et fruité. Eau de parfum 225 euros/100 ml, 350 euros/200 ml.

C’est également la fleur chinoise qui est à l’honneur chez Maison Crivelli avec Osmanthe Kōdoshān, illustrant la « découverte inattendue de fleurs d’osmanthus sur une montagne tropicale enveloppée dans la brume ». Les facettes abricotées de la fleur qui s’épanouissent sur un fond chypré évoquent le souvenir de Rush de Gucci. Eau de parfum 80 euros/ 30ml, 180 euros/100 ml.

Inspiration matière toujours pour la marque brésilienne Granado. Couro propose une relecture « moderne, confortable et sophistiquée » de la note cuir, enveloppée de violette, framboise, safran et patchouli, qui n’est pas sans rappeler le Tuscan Leather de Tom Ford. Geranio & Grapefruit met quant à lui en valeur « l’effervescence du pamplemousse allié aux notes verte et rosées du géranium » dans un style hespéridé aromatique classique, tandis que Oud tente un grand écart plutôt périlleux entre cologne et notes boisées orientales. Eau de toilette 58 euros/100ml et eaux de cologne 100ml/53 euros.

Depuis le Brésil nous partons pour Londres grâce à Jovoy, qui a choisi l’adresse de sa boutique dans la capitale britannique pour baptiser sa nouvelle création. Né d’une formule de Oli Marlow, qui y est employé, 21 Conduit St a ensuite été retravaillé par Marie Schnirer. La lavande, présente sous forme d’essence et d’absolue, y revêt des facettes inhabituelles, liquoreuses grâce au fir balsam et résineuses au contact d’un accord haschisch. Eau de parfum 130 euros/100 ml.

Retour à Paris avec L’Artisan Parfumeur. Dès 1999, Passage d’Enfer faisait référence à la ruelle du 14e arrondissement où se situait le siège de la marque à ses débuts. 22 ans plus tard, sa créatrice Olivia Giacobetti en livre une version plus intense avec Passage d’Enfer extrême, promettant « un au-delà joyeux et prometteur, une sorte de paradis oublié ». On y retrouve la note d’encens aérienne de l’original accompagnée de jasmin, santal, benjoin et vanille qui lui apportent un peu plus de corps. Eau de parfum 145 euros/100 ml.

Le voyage se poursuit en Inde, mais avec une maison italienne : Meo Fusciuni, qui a créé sa marque en 2010, inaugure avec Varanasi une nouvelle « Trilogie Intemporelle ». Inspirée d’un voyage dans le sous-continent, la composition, qui marie safran, muscade, cardamome, encens, ambre gris, jasmin, rose, ambrette, cypriol, cuir, vétiver et oud, développe avec maîtrise des notes profondes, cuirées, épicées et animales, à l’aura très vintage. Extrait de parfum 210 euros/100 ml.

Toujours chez nos voisins transalpins, Filippo Sorcinelli, photographe et créateur de vêtements liturgiques à l’origine de la marque Unum, délaisse l’encens qu’il avait traité dans Lavs, Io_Non_Ho_Mani_Che_Mi_Accarezzino_Il_Volto ou _Quando_rapita_in_estasi. Accompagné d’un poème vantant la beauté des excuses, Scusami dévoile un bouquet solaire fruité et opulent, alliant bergamote, cassis, mirabelle, ylang ylang, freesia, héliotrope, santal, ambre et muscs. Extrait de parfum 180 euros/100 ml.

Forum italien de passionnés de parfum, Adjiumi a fêté ses 15 ans en lançant son propre parfum. Créé par son fondateur Cristian Cavagna, Dolce Q.B. est présenté comme « une vanille orientale unisexe, étudiée sous un angle complètement nouveau ». Trois qualités de la gousse (infusion, extrait CO2 et absolue de Madagascar) sont entourées de cassis, poivre rose, cannelle, fraise, iris, jasmin, goudron de bouleau, vétiver, cuir, nagarmotha, patchouli et éthyl-maltol. Extrait de parfum 138 euros/50ml.

De son côté, Amouage nous emmène à l’opéra avec Annick Menardo. Décrit comme « l’équivalent en parfum d’un aria à couper le souffle », Overture Woman est constitué de bergamote, safran, rose, cannelle, géranium, d’un accord brandy, d’encens, labdanum et cuir. Boisée ambrée et liquoreuse, la composition se situe dans la veine d’Ambre Narguilé d’Hermès ou de Close-up qu’Annick Menardo avait signé pour Olfactive Studio. Eau de parfum 326 euros/100 ml.

Enfin pour clore cette revue, passons à la caisse avec les Liquides imaginaires qui nous parlent d’argent. Si ce dernier n’a pas d’odeur, il a désormais un parfum à l’éclat métallique, nommé Liquide, et disponible en édition limitée à 925 exemplaires. Anne-Sophie Behaghel y a marié cardamome, bergamote, poivre noir, floralozone, safran, accord henné, ciste et cèdre, pour un résultat boisé ambré, épicé et résineux. Eau de parfum 250 euros/100 ml.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Youggo

par Youggo, le 3 mars 2021 à 17:32

J’ai enfin testé le Passage d’Enfer Extrême. J’ai comme l’impression que l’Artisan Parfumeur a profité de la disparition de la marque IUNX pour récupérer la formule de l’Ether...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Sehnsucht nach dem Duft..., le 4 mars 2021 à 12:39

Je me suis fait la même réflexion que vous... Amoureux de l’Ether, je me le suis directement acheté. J’ai les deux à la maison, je peux donc facilement comparer. Passage d’enfer extrême est comme une version allégée de l’Ether. Moins de puissance, moins de diffusion, et une durée très limitée sur la peau, ce qui est loin d’être le cas pour l’Ether... En quelque sorte, une Eau de l’Ether qui ne colle pas trop avec le mot extrême...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Petrichor

par Petrichor, le 27 janvier 2021 à 10:00

Chic, chic ! J’ai hâte de sentir le "Passage d’enfer extrême" de la main de Giacobetti, et le dernier Amouage par Ménardo.
Son Portrayal woman rappelait déjà un Hypnotic poison revivifié, grâce à une surdose de jasmin naturel, et une orientation feuille de tabac dans les notes de fond.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

par Demian, le 23 janvier 2021 à 10:09

Gros coup de coeur pour Le Passage d’enfer extrême que j’ai eu pour mon Noël. Beaucoup plus présent que son aîné, sans être non plus envahissant. Une très belle réussite.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Ces deux nouveautés, créées en hommage au parfum historique de la marque, viennent rejoindre la « Collection merveilleuse » de la maison parisienne.

en ce moment

il y a 12 minutes

Bonjour, portez vous l’eau de parfum ou l’eau de toilette

Cathb a commenté L’Heure Bleue

il y a 1 heure

Rencontré l’Heure Bleue en ... 1978. Comme l’amour d’une vie, je l’ai quitté parfois pour d’autres,(…)

il y a 22 heures

Bien sûr, beaucoup d’entre vous le saviez sûrement, mais je me suis dit, au cas où certains(…)

Trouver Nez

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Marie Jeanne

Marie Jeanne

Paris (75)

Avec le soutien de nos grands partenaires