Auparfum

Born to rebel, Rebel soul, Bubble gum, Stunned, Unrequited

Bel Rebel

Opération Découverte
Flacon de Born to rebel, Rebel soul, Bubble gum, Stunned, Unrequited - Bel Rebel
Note des visiteurs : {#NOTATION_MOYENNE{article,#ID_ARTICLE}} (2 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Barbe à papa, cannabis et bubble gum : la parfumerie décomplexée de Bel Rebel

par Anne-Sophie Hojlo, le 29 juin 2021

Créer des parfums qui apportent de la joie, du réconfort et, surtout, un sentiment de normalité. C’est ce que recherchait Natalia Mizejewska en lançant sa marque Bel Rebel en octobre dernier, en pleine pandémie mondiale de Covid-19. La jeune femme n’en était pas à ses début dans le milieu puisqu’elle avait déjà fondé sous le même nom, il y a quelques années, une parfumerie de niche multimarques dans le quartier de Mayfair à Londres.

Pour les créations de son propre label, elle défend une vision libre et décomplexée de la parfumerie. « La collection de parfums Bel Rebel crée des récits uniques et bouscule les codes de l’industrie. Point de départ des compositions, les belles matières sont détournées et mélangées à des éléments subversifs », affirme la marque. Bel Rebel se présente ainsi comme « instinctive », préférant suivre les intuitions de l’équipe plutôt que les tendances, « fun », en revendiquant un grand sens de l’humour, et « audacieuse », grâce à des associations surprenantes de matière premières.

La marque place par ailleurs l’inclusivité, la durabilité et la transparence au cœur de sa démarche. Ses parfums ne sont destinés ni à un genre ni à une classe d’âge en particulier, sont produits en petits lots, et ne se cachent de renfermer aussi bien des matières premières naturelles que synthétiques. Les flacons sont fabriqués sur mesure, rechargeables, sans aimant, donc entièrement recyclables, et les packagings, fabriqués à partir de champignon, sont 100% compostables.

Born to rebel
Teintée d’un optimisme joyeux, la composition dépeint un réveil idyllique sur la plage au lever du soleil. Destinée à ceux qui sont « nés pour être libres, pour échapper aux attentes au lieu de s’y conformer », elle marie bergamote, citron, notes poudrées, muguet, fleur d’amandier, iris, vanille et muscs pour créer un cocon solaire et confortable.

Bubble gum
« Une célébration de l’excentricité, de l’insouciance, de la recherche constante de l’amusement », à travers la joie simple et régressive des bulles de chewing gum de notre enfance, recréée grâce à des notes fruitées, de clou de girofle, un accord bubblegum, d’orange, de cashmeran, de patchouli et de vanille.

Rebel soul
Décrit comme une « invitation envoûtante à embrasser la puissante énergie lunaire », ce parfum boisé et méditatif combinant sauge, cèdre de l’Atlas, cèdre de Virginie, Palo Santo et santal promet à qui le sentira « la guérison spirituelle dans une bouteille ».

Unrequited
« Que sentirait une rose si elle poussait sur du plastique ? Si nous détruisons son environnement, méritons-nous son parfum ? » La réponse est un duo d’essence de rose bulgare et d’absolue de rose du Maroc malmené par l’irruption de touches d’oxyde de rose, d’aldéhydes, de poivre noir, de safran et de muscs.

Stunned
Inspirée d’une « barbe à papa infusée au cannabis  », cette création ambrée légèrement fumée associe géranium, rose, labdanum, cannabis, muscade, girofle, oliban, myrrhe, vanille, œillet, cèdre, vétiver, patchouli et musc. Elle offre « une combinaison irrésistible de fumée, d’épices et de sirop » à « ceux qui refusent de se laisser enfermer ».

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

missmuffin

par missmuffin, le 14 juillet 2021 à 16:12

Tout d’abord, merci à Auparfum et à Bel Rebel pour cette opération découverte.

Le premier parfum que j’ai découvert est Bubble gum, directement dans ma boîte aux lettres car mon petit échantillon est arrivé tout éclaté dans son enveloppe.
Il en restait tout de même quelques gouttes dans le vapo pour un essai sur peau. Et là, alors que je m’attendais à une sucrerie insupportable, la bonne surprise : oui, c’est sucré , mais joliment fruité et surtout l’ huile d’orange vient rafraichir le tout. Une jolie vanille en note de fond et une tenue correcte de surcroit pour ce parfum agréablement régressif.

Born to rebel : je cherche encore le côté rebelle et solaire... c’est un joli poudré, avec une évolution rapide agrumes/iris/musc et une tenue moyenne. C’est agréable, confortable

Unrequited : une belle decouverte pour moi qui aime les roses "pas classiques". Les notes très poivrées du début laissent place à une rose métallique que j’ai beaucoup appréciée. Pas beaucoup d’évolution ensuite, mais une bonne tenue.

Rebel Soul : sur ma peau, les notes de sauge ( que j’adore) laissent trop vite place à une impression de skaï en train de brûler...

Stunned : sans doute mon préféré, influencée peut être par le visionnage de la série Le serpent et son orient 70’s fantasmé avec son cortège de patchouli et l’oliban. Une très bonne tenue

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lalosh, le 14 juillet 2021 à 12:20

Merci à AuParfum et Rebel pour m’avoir donné onné la chance de tester les nouveaux parfums.
Ci-dessous mon avis personnel pour chaque essai :

Rebel Soul :
1ère impression sur touche : m’a fait pensé à la fraîcheur matinale dans la nature, la forêt. Il a un côté bois brûlé.
1ère impression sur la peau : fort côté cuiré qui fait penser à du cuir synthétique et/ou neuf. Un peu comme si on sent une veste en cuir ou des chaussures neuves tout juste sortie de leur boîte.
Retour à l’enfance aussi car une odeur de feuille Diddl.

Rebel bubble gum :
1ère impression sur touche : un vrai retour en enfance avec cette odeur de chewing-gum que l’on connaît presque tous. Odeur de fraise tagada, de framboise et de sirop pour enfant.
1ère impression sur peau : l’odeur d’huile d’orange est plus présente sur la peau.
Un parfum à croquer, doux et sucré.

Rebel Stunned :
1ère impression sur touche : un parfum frais qui picotte le nez.
1ère impression sur peau : odeur de tabac et légèrement de chewing-gum.

Rebel unrequited :
1ère impression sur touche : un côté très vert frais avec une odeur de rose moindre.
1ère impression sur peau : rose fraîche bien présente. Odeur verte de coriandre et odeur d’eau de rose classique. Légèrement citronnée.

Revel Born to Rebel :
1ère impression sur touche et sur peau car identique : difficile à décrire, parfum doux et fort à la fois, un va-et-vient. Porte bien son nom.

Pour ma part, je n’ai pas eu de coup de cœur particulier mais ils sont à découvrir car ils ont leur côté original. Je trouve qu’il ne dure pas très longtemps sur la peau, en fin de journée il ne reste plus beaucoup d’odeur voir pas du tout.

Bonne découverte !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

iago

par iago, le 4 juillet 2021 à 18:56

Je suis très en retard, je m’en excuse mais tester 5 parfums en même temps demande un peu d’organisation et, justement, un peu de temps et de calme.. merci déjà à Au parfum de m’avoir permis de le faire.

Donc, dans l’ordre ou je les ai testé :

UNREQUITED : Une rose assez jolie, pas trop cosmétique avec juste ce qu’il faut de poivre pour lui donner un coté rose fanée qui m’a fait un peu penser au Déclaration d’un soir de Cartier. Elle a le bon gout d’éviter de sentir le savon. Tout compte fait, une rose assez contemplative et mélancolique.

BORN TO REBEL : pas très rebelle d’ailleurs, C’est poudré mais pas trop, joli bouquet de fleurs vanillées avec une petite touche mordante de bergamote. Ça ne m’a pas évoqué grand chose pour être franc et surement pas une plage au lever du soleil…. Je reste dubitatif, c’est certainement aussi parce que je ne me vois pas porter ce parfum et donc que je n’y projette rien.

STUNNED : Immédiatement un plongée 50 ans en arrière, la senteur m’a ramenée au temps des hippies, des bâtonnets d’encens achetés chez Pier Import. Ce sent non pas le cannabis mais l’idée du cannabis, l’encens joue avec la vanille et la chanvre indien, c’est doucement régressif.. et un peu écoeurant .A porter avec une tunique indienne et des fleurs dans les cheveux.

BUBBLE GUM : L’impression de mordre dans un Malabar, immédiatement j’ai salivé. L’évolution est agréable quittant le Malabar pour l’orient, vanille, patchouli et une pointe d’épice qui le rend assez intéressant dans la durée .. en même temps, je ne sais pas si sentir le Malabar sur la durée est un but en soi.

REBEL SOUL : Mon préféré, un cèdre sec, profond, méditatif presque inspiré. En même temps j’aime le cèdre en parfumerie.. j’ai adoré Rocabar en son temps. Il ya pour moi un fond de mysticisme dans ce parfum.. Il m’a accompagné toute une journée avec délice même si l’évolution est assez monolithique.

Globalement, ces 5 parfums sont, pour moi, une belle surprise.. j’avais des a priori sur les parfums anglais que j’assimilais un peu vite a des odeurs fugaces de barbiers ou de muguet.. ici nous avons des senteurs inspirées, souvent originales et bien troussées et dont la tenue est plus qu’honorable.. les touches sur peau ont duré jusqu’à la fin de la journée sans aucun problème. J’adopterais REBEL SOUL sans aucun problème.

Merci à Au Parfum de m’avoir permis cette expérience…

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eloise2, le 2 juillet 2021 à 19:01

près avoir reçu le kit d’échantillons, j’ai pu tester chacune des fragrances, sur mouillette et sur peau. Je suis totalement novice, mais je me prête au jeu et vous livre ici mon ressenti sur chacun de ces parfum :

* bubble gum
Pas de grosse surprise vu le nom, on est dans le bubble gum, le vrai. Le malabar ou même le tube de chewing-gum qu’on avait étant enfant. L’odeur semble être une matière, palpable. Elle est épaisse et très sucré, une odeur de fraise chimique.

* stunned
Départ très fort (encens, patchouli). Sur ma peau l’odeur d’un thé noir, très concentré, qui aurait trop infusé. Je sent des notes de foin, d’herbes sèches, peut être le cannabis. Au bout de 2h, la vanille se révèle, le parfum s’adoucit. L’odeur d’herbe devient douce et se fond dans la peau.

* rebel soul :
Odeur boisée, de santal. Très doux, il m’évoque la taillure de crayon, l’automne. Je détecte également une odeur légèrement fumée et des accents de térébenthine, de peinture à l’huile. Je ne sais pas si c’est la peinture en elle-même ou un diluant, mais je pense à l’atelier de peinture de ma tante quand je sent ce parfum.

* born to rebel :
M’évoque le propre, le frais, le savon (aldéhydes ? Musc ?). L’odeur est un peu gourmande, sucrée mais pas écœurante, poudrée.

* unrequired :
Odeur fleurie de rose, de géranium avec une pointe de "piquant" qui m’évoque la carotte, la coriandre. Au "premier nez" j’y ai senti une odeur de pamplemousse, de zeste.
En conclusion : pas de coup de cœur pour moi mais de jolies découvertes qui valent le détour.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dioptase, le 1er juillet 2021 à 07:55

Merci Au Parfum et Bel Rebel de m’avoir permis de découvrir 5 des 6 parfums proposés par cette maison.

Bubble gum :
un nom qui annonce la couleur ! Ce bubblegum tout droit sorti du distributeur, fruité, légèrement épicé et acidulé, vous ramène dans la cour de récréation de votre enfance. Une douceur régressive sans overdose de sucre, avec une bonne tenue

Rebel Soul : la sauge en ouverture glisse rapidement vers des notes boisées, fumées, accompagnées d’effluves d’encens. Un parfum qui m’évoque les églises en bois typiques des pays baltes. Agréable à sentir, mais difficile à porter pour moi

Born to Rebel : je n’ai pas senti passer les notes de tête, une note amandée poudrée s’empressant de s’installer sur ma peau et formant un duo très agréable avec l’iris, que vient verdir discrètement le muguet. L’ensemble ronronne tranquillement avant de plonger dans une douceur vanillée. Très bonne tenue et mon préféré de la sélection.

Unrequited :
un départ vert, j’ai perçu une note d’ylang et ensuite s’installe une rose, très « british »...et...et...le parfum disparut au bout de 2h... Faible tenue ou anosmie aux muscs de ma part ? Je ne saurais le dire, mais du coup c’est un flop

Stunned : un départ très doux, presque gourmand avec la vanille et la muscade, l’encens s’installe ensuite et va et vient avec la facette gourmande. J’ai apprécié ce parfum les 2 premières heures, puis une note désagréable un peu « plastique » est apparue, et à mon grand regret ce parfum ne matche finalement pas avec ma peau

Un bilan contrasté pour ma part, mais des parfums à découvrir

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

petitefrog

par petitefrog, le 30 juin 2021 à 16:23

Note préalable : Tout ce qui suit a été écrit avant la publication de la critique de Auparfum….
J’ai reçu hier les échantillons de parfum REBEL. Merci à vous !
Immédiatement essayé le premier, Soul. Ah, que j’aime ! Emportée d’un coup à Woodstock, tunique à fleurs et pantalons patte d’eph, cheveux au vent, la musique partout, et partout cette odeur puissante. Patchouli, santal peut-être. Pas du stérilisé moderne, mais du vrai, un peu comme ceux qui étaient vendus dans de minuscules bouteilles carrées. Comme quand on entre dans les boutiques indiennes passage Brady, à Paris, du côté des saris. Qui vous colle aux poils du nez, qui vous monte jusqu’au cerveau. Et vous enveloppe d’une aura intense et cependant raffinée. Rebel Soul. Bon sang, la merveille ! J’ai d’un coup rajeuni de 50 ans et me suis senti chanter « no rain no rain »…. Puis la nuit est tombée, la musique continue, on a allumé des feux de bois et voilà qu’arrive le deuxième parfum, Stunned. La fumée monte à nos narines, s’enroule, nous entoure, nous berce, on est envahi, là, autour du feu qui s’éteint doucement ; on somnole et ça sent si bon, si bon, on voudrait que la nuit ne finisse jamais… Et tellement complexe, qu’on ne sait plus ce qui se cache derrière la fumée, on rêve d’épices, de fleurs ? Stunned, je t’aime !
Je ne sais pas ce que me réservent les autres échantillons, mais déjà, ces deux-là, je les aime, sans condition !
Je les veux, tout de suite….
A suivre…
Du troisième essayé, Unrequited, j’en dirai peu. Floral en diable. Je n’arrive pas à identifier cette odeur que je connais pourtant bien. J’y suis, rose, rose et encore rose. Bref, pas la peine d’insister, je n’aime pas et donc, je vais être désagréable. Ceux et celles qui aiment les roseraies au soleil seront sans doute satisfaits. Une parfaite rose. Excellente tenue, comme les autres !
Et me voilà au milieu de Born to rebel ! Et un de plus, merveilleux ! D’abord poudré, poudré comme j’aime. Amande, clairement amande, mais comme un soupçon citronnée … Des idées de pâtisserie, à peine sucrées, juste comme il faut, on ne va pas s’exploser la glycémie. Sans doute un peu de vanille, bien sûr, normal dans le gâteau. Une odeur parfaite pour se sentir bien. C’est doux, agréable, une tenue d’enfer qui laisse apparaître longtemps après, un poil de musc, me semble-t-il. J’ai toujours eu un rapport ambigu avec le musc, mais là, je fais plus que le supporter, je l’apprécie, il est à peine soutenu oscillant avec un soupçon d’iris, peut-être. Une réussite !
Mince, il ne m’en reste plus qu’un à tester, et que quelques gouttes de ceux dont je raffole déjà !
Me restait Bubble Gum. Testé en ce matin frais. Il explose, ce parfum ! Et en effet, comme son nom l’indique, on voit immédiatement la bulle de chewing gum rose, qui sort des lèvres pulpeuses d’une pom pom girl au repos. Donc première impression déplaisante. Surtout pas ça ! Puis le parfum évolue vers des notes un peu fruitées, plus vanillées et l’impression première s’atténue Il y a de la sophistication dans le chewing gum ! Il pourra plaire, ce parfum, c’est sûr, il est plus original qu’il n’en a l’air, mais il n’est pas pour moi !
Il y en a donc trois pour lesquels je me damnerais bien : Rebel, où vous trouver ????

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Elokitty

par Elokitty, le 30 juin 2021 à 16:19

Bonjour à tous,

je tenais à remercier AuParfum ainsi que la maison Bel Rebel qui m’ont permis de découvrir cinq de leurs six créations
Je précise que j’ai testé ces cinq compositions sur peau et que je me suis efforcée de ne rien lire sur ces parfums pour ne pas biaiser mes sens.
Je vais commencer par BubbleGum : Le visuel de la bouteille recouverte de gomme rose dégoulinante m’a tout de suite tapée dans l’oeil ! Quant au jus : première vaporisation, des fruits rouges, chimiques, et puis tout de suite : le Tubble Gum pour les vieux qui connaissent. Ensuite cette note s’adoucît, s’assagit en fraise, framboise. Vient alors une note florale, plutôt blanche et presque solaire. Il reste la persistance de la note de bubblegum de façon discrète et pas envahissante.
C’est un parfum que je décrirai comme fleuri-fruité, sans trop de sucre. Il est joyeux espiègle et fun. Premier coup de cœur : J’adore.

Unrequited :
Une très jolie rose, avec ses épines et le croquant vert de ses feuilles. Un peu métallique (oxyde de rose sûrement), pétillant et craquant.
Ce vert de la tige m’a même évoqué le persil.
Je sens de belles matières, une très belle rose.
La rose se fait légèrement confite, un peu flétrie même avec sa tige. Le fond est soutenu par un bois ou une épice que je n’identifie pas.
Je trouve cette rose plutôt moderne twistée avec ce vert.
Elle est totalement mixte à mon sens.
Le sillage est bien présent et la tenue est très bonne.
Deuxième coup de cœur.

Born to Rebel
Les notes poudrées façon talc à bébé précédent une fleur blanche assez discrète (du lys peut-être ?).
Le fond est vanillé et musqué.
Le tout donne une impression de propreté.

Rebel Soul
Une autre jolie découverte pour moi. Une réminiscence au premier spray : le crayon de bois. Le crayon gris pour les plus jeune. J’aime vraiment beaucoup. Cette note de cèdre et d’autres bois qui viennent accompagner est assez linéaire. Il est classe et chic sans faire trop masculin. Il est discret et sa diffusion est assez intime.
Troisième coup de cœur.

Stunned
Je terminerais par celui-ci car il ne m’a pas inspirée du tout.
Un ambré-oriental vanillé. C’est tout.

Ces découvertes me donnent fortement envie de découvrir leur sixième création Air avec du goudron de bouleau dont je raffole.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pierrodel, le 30 juin 2021 à 15:27

Merci à Auparfum et à Bel Rebel de m’avoir permis de découvrir ces 5 fragrances.

Rebel soul :
C’est celui qui m’attirait le plus et je l’ai testé en premier ; l’ouverture est très douce, onctueuse pendant la première minute, peut-être le santal qui est normalement en note de fond ; puis le cèdre s’installe, très présent, très réaliste, style mine de crayon, copeaux de cèdre, qui devient légèrement poussiéreux, puis avec une facette fumée qui émerge. A ce stade il n’évolue plus sur moi, il est agréable et facile à porter ; le bémol pour moi est que la projection est très faible et au bout de 30 minutes, c’est déjà un parfum de peau, et il faut vraiment avoir le nez dessus pour le détecter. La tenue est également trop faible également au bout de 2 heures il est devenu indétectable, c’est peut-être l’alchimie de ma peau qui est en cause…

Bubble gum :
La marque annonce du Bubble gum, et le pari est gagné : l’odeur est très réaliste, du chewing-gum malabar original, le rose, avec des notes de fuits, je retrouve surtout la pêche à l’ouverture. C’est sucré, mais pas trop quand même, c’est gourmand, alimentaire, sans être étouffant. Ensuite, c’est plutôt la framboise et la fraise tagada qui se distinguent ; puis une note légère de clou de girofle émerge, qui n’est pas très envahissante et se mêle au patchouli qui entre dans la danse ; je retrouve une parenté avec archive 69 de Etat Libre d’Orange pour le côté patchou-fruit, avec un côté propre assez cosmétique. La projection est satisfaisante, et la tenue est bonne, il est encore détectable au bout de 4-5 heures. L’ensemble est plutôt harmonieux et équilibré, pas trop bonbon, je le trouve plus féminin que masculin.

Unrequited :
En règle générale, je ne suis pas fan de rose ; celle-ci est une rose qui s’éloigne du concept habituel et ne cherche pas comme annoncé une rose réaliste ; je retrouve très nettement une parenté avec rose alcane de Aether, une rose de l’espace qui n’existe pas, qui n’a pas poussé dans la terre, mais dixit la marque sur du plastique, et qui laisse le parfum familier de la rose hors de portée ; ce parfum familier de rose je le retrouve pourtant en ouverture, puis il est rejoint très vite par des notes métalliques, vraisemblablement les aldéhydes, mais pas trop grinçants. Puis l’ensemble s’accompagne de notes épicées après 30 mn, et on obtient un combo rose-épices- métal plutôt équilibré, plutôt réussi, et pas écoeurant. A ce stade, il s’estompe vite, au bout d’une heure pour devenir parfum de peau de peau propre, légèrement savonneux ; la projection est faible, la tenue est bonne, encore détectable au bout de 4-5 heures. Il peut plaire à ceux qui n’aiment pas la rose, peut-être plus féminin que masculin.

Born to rebel :
A l’ouverture, j’ai senti des notes vertes, je pense de l’armoise, qui ont été très vite rattrapées par le talc, assez sec ; à cela s’est rajouté dans les 5 premières minutes une note d’amande, puis celle plus sucrée de la noix de coco, c’est peut-être la vanille qui donne cette impression : à ce stade, l’ensemble me rappelle l’odeur de la pâte à modeler Play Doh ; par la suite, environ 10 mn après, je retrouve un ensemble plus sucré, un peu baumé au miel, avec des connotations d’encaustique pour entretenir et nourrir les meubles ; au bout de 30mn, je crois détecter également de l’essence de sapin, et un peu d’anis ; pour autant, l’ensemble des notes peut se distinguer de manière distincte et ne forme pas un vrac indissociable ; de tous les échantillons, c’est celui qui évolue le plus. En fin d’évolution, je retrouve des notes de propre. La projection est bonne, et la tenue très bonne environ 7-8 heures.

Stunned :
Un peu de sucre à l’ouverture qui laisse sa place à un patchouli vert ; celui-ci est très vite rattrapé par les épices fumées, le benjoin, et me rappelle l’encens au patchouli qu’on peut sentir dans certaines boutiques ésotériques ; il y a une facette vintage 70’s, légèrement poussiéreuse, on imagine une pile de sacs et de vêtements fabriqués avec du chanvre dans une petite boutique tellement noyée dans la fumée qu’elle en imprègne les tissus. La projection est forte, la tenue est importante, environ 10h ; je pense qu’il peut-être assez clivant, il conviendra de réfléchir sérieusement dans quelles circonstances le porter, et également adapter sa tenue vestimentaire en circonstance pour éviter tout faux-pas. Il s’adoucit selon un mode linéaire, mais à aucun stade de l’évolution je n’ai senti les notes florales annoncées, qui auraient pu apporter davantage de légèreté et de polyvalence.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

A. Irones

par A. Irones , le 30 juin 2021 à 13:49

Bonjour, voici mes impressions en portant les échantillons :)

stunned : ⁃ Côté Papier d’Arménie / côté Ambre de Diptyque
⁃ Patchouli arrondi par la vanille, sensualisé par le musc
⁃ Encens qui encense les sens (girofle, vétiver, cèdre, muscade) mais
féminin avec la rose et l’œillet, addictif avec le cannabis
⁃ Rendu ambré avec le mélange labdanum myrrhe olibanum
⁃ Rond et tiède / osmose olfactive, les différentes notes enchevêtrées
ensembles sur le même plan
Je me suis endormie avec aux poignets, toujours là le lendemain matin. Je l’adore. Je le porte tout le jour d’après. Une étreinte. A la fois réconfortant, sensuel, envoûtant. Ni entêtant ni ensuqué.

Unrequited : ⁃ Rose et safran
⁃ Je préfère la rose ronde/insérée plutôt que la rose pure aldéhydée/
poivrée
⁃ Je préfère l’absolu de rose à l’huile essentielle de rose
J’associe plus cette senteur à une lotion ou une huile de soin qu’à un corps ou un sillage

Born to rebel : ⁃ Première note : cannelle
⁃ Ensuite : amande
⁃ Ensuite : poudré
⁃ Ensuite : vanille
⁃ Ensuite : muguet et musc
⁃ Enfin : bergamote
L’amande et la bergamote sont trop présentes à mon goût, le muguet que j’aime donne ici un aspect un peu écoeurant.

Bubble gum : ⁃ Première note : bubble gum
⁃ Ensuite : fruits
⁃ Ensuite : Patchouli
Odeur curieuse mais trop chimique/fruitée/sucrée à mon goût.

rebel soul : ⁃ Bois et cirage
⁃ Sauge
⁃ Cèdre
⁃ Santal
Cette senteur ne me déplaît pas, au contraire, bien que je la voie plus en ambiance d’intérieur (bougie, encens, vaporisateur) que sur la peau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Kouros, le 30 juin 2021 à 04:51

La marque se lance dans les commentaires sur Auparfum pour se faire connaitre ? :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 30 juin 2021 à 10:50

Bonjour Kouros,
Non, la marque ne se lance pas dans les commentaires, il s’agit simplement d’une "opération découverte", comme nous en proposons régulièrement, ici réalisée en partenariat avec Bel Rebel. Cela consiste à envoyer des échantillons à des lecteurs d’Auparfum qui écrivent ensuite sous l’article leurs impressions.
Mais le but est bien de se faire connaître, et de faire découvrir ses parfums, en effet, vous aviez en partie deviné !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par domik, le 1er juillet 2021 à 16:12

Et pour compléter ce qu’a dit Jeanne : si les lecteurs n’aiment pas le parfum, ils sont tout à fait libres de l’exprimer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Guerlain célèbre la joie de vivre avec Jasmin bonheur

Guerlain célèbre la joie de vivre avec Jasmin bonheur

Après trois ouds à la rentrée, la collection L’Art et la matière s’agrandit encore avec une nouvelle création consacrée à l’une des fleurs reines de la guerlinade.

en ce moment

il y a 2 jours

Donc à tester cette année : Vétiver Bourbon, l’Eau des immortels et les 3 d’Astier de Villate(…)

jovi a commenté Musc Tonkin

il y a 2 jours

J’en ai toujours beaucoup entendu parlé mais je ne l’ai jamais essayé je pense à la lecture de(…)

jovi a commenté 724

il y a 2 jours

un joli pain de savon ennuyeux et fade, le seul parfum de M. Kurkdjian qui avait vraiment de(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires