Auparfum

Bas de Soie

Serge Lutens

Flacon de Bas de Soie - Serge Lutens
Note des visiteurs : (33 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Verte caresse

par Jeanne Doré, le 5 août 2010

On avait bien remarqué depuis quelque temps que les parfums Serge Lutens abandonnaient parfois leur dark side pour s’octroyer des escapades du côté frais de la palette olfactive.

Il faut peut-être un peu de temps avant d’apprivoiser un nouvel univers, et après quelques essais peu concluants à mon sens (Nuit de Cellophane, L’Eau...) arrive enfin un nouveau genre qui semble s’affirmer : le Lutens “chic et léger”.

Bas de Soie est comme une première comédie légère signée par un réalisateur habitué aux séries noires : peut-être moins marquant que les films précédents, mais forcément de très bonne qualité par rapport à ses congénères du même genre.
Pour quelqu’un connu pour ne pas suivre les tendances, Serge Lutens est plutôt tombé en plein dans le mille avec cette jacinthe neo-seventies, verte et croquante comme un Timotei aux herbes de luxe.

Si le galbanum et son vert terreux et grave s’est imposé ces derniers temps (A Scent, Untitled), la fleur à bulbe printanière constitue une variation judicieuse à la nouvelle vague verte qui a déferlé depuis peu dans les parfumerie, s’inscrivant ainsi dans la lignée d’un Bel Respiro, mêlé au 28 la Pausa des Exclusifs de Chanel.
Si la verdure assez crue du départ peut surprendre, elle laisse place dans un délai raisonnable au fin duvet poudré de l’iris, blanc et doux comme une caresse sur la cuisse.

Cet aspect irisé, poudré, rosé et légèrement métallique lui confère immédiatement une identité très féminine, sexy, coquette et gaie.

Bas de Soie a par ailleurs un caractère indéniablement très vintage, la précédente vague s’étirant entre les années 40 avec Vent Vert et 70 avec Chanel N°19. Il nous plonge dans une époque où les femmes pouvaient encore se faire offrir des porte-jaretelles, et les porter.

Là ou A Scent a peut-être loupé sa sortie avec un fond froid, austère et peu féminin, Bas de Soie réussit à faire revivre le meilleur des floraux verts 7O’s.
En osant aller jusqu’au bout du revival, à grand renfort d’aldéhydes, d’iris et de muscs poudrés, il délivre une sensualité joliment insouciante et cependant résolument affirmée.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Duolog

par Duolog, le 6 mai 2019 à 13:59

Deux vaporisations sur une écharpe et le printemps est là. Son jus est devenu jaune pâle avec le temps (malgré une conservation à l’abri de la lumière et de l’humidité) mais l’effet n’a pas changé. L’ouverture est verte et crissante, presque incommodante, puis le bouquet s’épanouit et la jacinthe vient reposer sur un lit poudré et moelleux. Le côté aldéhydé et un brin "violette" fait voyager dans le temps des cosmétiques passés, ceux que l’on garde encore dans les maisons familiales, et l’iris un peu terreux ouvre la porte au grand air. Bas de soie c’est pour moi l’insouciance d’un dimanche à la campagne, dans un jardin à l’anglaise encore mouillé de rosée qui étire le temps à l’infini...
Je ne l’ai jamais senti sur personne et ne le porte que rarement, comme un accessoire d’évasion... Pourtant c’est une réussite.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dans un champ d’iris, le 11 août 2017 à 08:02

Ah ce parfum... sur le papier, il a tout pour me plaire. Pourtant, il me regarde immobile dans ma salle de bain depuis des mois et malgré tous mes efforts, impossible de m’y faire. Est-ce le côté terreux ? Métallique ? Sur moi, il me dérange.

Avide de découvrir d’autres parfums, je suis prête à l’échanger (flacon quasi plein, quelques pchitt timides seulement) contre un autre jus dont son possesseur voudrait se séparer.

Mes goûts sont il me semble plutôt variés, j’aime l’iris évidemment (Chanel n19, infusion d’iris de Prada), l’encens beaucoup (Cardinal de Heeley), la rose un peu lorsqu’elle est orientale (Portrait of a Lady de Éditions de Parfums FM), les orientaux (Shalimar, Chergui de Lutens)...

Au plaisir de vous lire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 6 janvier 2016 à 19:45

Presque une année sans le porter et puis j’en ai eu envie. Heureusement j’avais un flacon en réserve qui attendait sagement. Lors de sa sortie j’ai mis un bon flacon à l’apprécier. Aujourd’hui je suis conquise et je comprends que j’aime les floraux en fait.
Mais il faut assumer de le porter, il est presque vénéneux. Je ne reviens pas sur son côté sexy, j’ai eu l’occasion de l’écrire déjà ici. Je viens de retrouver un vieil ami...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nombre Noir, le 13 octobre 2015 à 18:43

A mon sens, Bas de soie fonctionne comme un piège épouvantable. Passées les premières bouffées enchanteresses se développe ensuite une odeur que j’aurais du mal à qualifier, un peu comme du persil sauf que petit à petit on se dit non, ce n’est pas ça, en fait je ne connais pas cette odeur étrange, qui se fait de plus en plus perçante et inquiétante, vaguement dégoûtante, au secours. Il y a un peu de ce côté rêve qui tourne mal dans Datura noir, mais ça reste dans des limites que je supporte beaucoup mieux. A l’arrivée, je classerais Bas de soie un peu dans la même catégorie que Laine de verre, les Lutens menaçants, limite installation d’Art contemporain destinée à mettre mal à l’aise. C’est amusant de voir comment certaines personnes ont un ressenti complètement différent du mien par rapport à ce parfum, le vivent comme une expérience entièrement agréable... (Maintenant, je ne l’ai testé que sur papier mais quand on sent déjà ça sur le papier on n’est pas pressé de se le vaporiser sur la peau)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 18 juin 2015 à 08:41

Je porte aujourd’hui ce parfum tout en délicatesse et nuances de Lutens, dans un contexte professionnel où je dois montrer une certaine distance et fermeté sans que cela ne vire à l’hostilité et au contraire, avec une certaine apparence avenante ;)... une main de fer dans un gant de velours et Bas de Soie me paraît parfait pour ce jeu de rôle....

Par la même occasion, j’étrenne avec délectation un flacon neuf moins quelques pschitts, payé 39€ port compris auprès d’une Btesteuse ...
Comme quoi on peut se faire plaisir dans la vie sans se ruiner :), il suffit de le vouloir et de faire ce qu’il faut pour ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zapakh

par zapakh, le 21 mars 2015 à 15:25

Oh, que ce parfum m’attire, que vos récits me donnent envie de le porter ! Combien de fois l’ai-je testé sur touche cartonnée sans oser le passer sur ma peau...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 11 mars 2015 à 10:19

Bonjour tout le monde,

Alors voilà, grace à l’envoi bien aimable de billieH, j’ai pu tester en prenant mon temps, c’est à dire sur 2 jours pleins, Bas de Soie... et il m’a vraiment plu meme si je n’irai pas jusqu’à parler de coup de foudre...

Dans le billet de Jeanne, il est évoqué à plusieurs reprises la joie et l’insouciance de cette fragrance. Malgré la présence de l’ iris, souvent associé à un univers froid et austere, tout autant qu’élégant, eh bien c’est exactement ca, ce jus, une élégance coquette, printaniere mais jamais completement froide comme peuvent l’évoquer les parfums dont l’iris constitue la colonne vertébrale (ISM, 28 la Pausa...).

Dans cette piece-ci, la jacinthe, jeune pousse ravissante, occupe la vedette et séduit par sa fraicheur.... le rose lui monte aux joues quand elle s’enflamme un peu... l’iris reste un invité discret, dont la présence mystérieuse réhausse la belle présence de la demoiselle, plutôt que de l’écraser... il veille dans l’ombre et n’intervient qu’à de rares occasions pour la tirer de l’embarras sur un sujet qu’elle ne maîtriserait pas ou pour nuancer un peu ses joutes verbales excessives ou ses railleries parfois un peu vertes ;)

Bas de soie n’est pas bleu dur, il est bleu tendre.... oui, le tendre de la cuisse, pourquoi pas... bleu doux.... la douceur de la soie.... bleu poudré ... la poudre du talc... un bleu caresse plus qu’un bleu gifflant quoi.... bleu, mais aussi vert, avec un brin de rose délicat...

Je suis toujours étonnée devant la capacité de Lutens de jouer avec les nuances chaud/froid, les associations de couleurs.... à certains moments, j’avais presque une impression de ’chaleur verte’ ( vous voyez le concept ? non, non, je fume pas la moquette ^^)...

J’associerais plus volontiers Bas de soie à un senteur printaniere, et dans l’esprit, il m’a fait penser par certains aspects à Iris Nobile d’Acqua Di Parma, meme si ce dernier est encore plus fleuri à mon nez.

Bon, pour l’aspect érotique que tu y percois, billieH, je n’ai pas encore creusé la question mais je m’y pencherai, promis !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 11 mars 2015 à 11:29

Bonjour Solance, je suis ravie de ton post ! Tu en parles très bien, c’est tout à fait cela pour moi, même si la couleur qui me vient est un vert tendre...c’est justement ce chaud/froid que je trouve si sexy.
Bonne journée, je dois filer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par MitsoukaDe, le 13 octobre 2015 à 22:22

Bonsoir ici Solance

Je viens de tomber sur votre commentaire (même s’il date de mars dernier !), et je trouve très intéressante la description de l’iris dans ce parfum comme une sorte de précepteur ou de maître à penser qui reste sagement dans l’ombre pour n’en sortir , ainsi que la jacinthe de son embarras que lorsque celle-ci ne maîtriserait pas assez un sujet, ou quand elle se révèle d’une spontanéité un peu cinglante ! Je suis sur "le cas I.S.M." qui m’intrigue et me séduit - mais que froid oui - dans un prime abord qui me dure un peu plus qu’au tout premier essai maintenant, mais fléchit mon enthousiasme, lorsqu’une fois vraiment stabilisé sur ma peau, ne reste plus qu’une empreinte certes douce mais qui tient plus du reflet pâli, décoloré après l’impression première : une magie qui s’étiole !

— Je n’ai pas su déceler la note carotte gelée, dans I.S.M., la poire fraîchement coupée oui et – mais - est-ce hors de propos – j’y ai trouvé à un moment comme quelque chose de l’ordre du concombre frais… ? Bon…je ne sais si c’est improbable pour d’autres.

Votre description de Bas de Soie donne envie de s’y pencher, et est bien amusante !

Iris(s) à suivre décidément...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par Tamango, le 21 février 2015 à 11:23

Un essai sur les conseils éclairés de quelques membres du site dont BillieH.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tamango, le 21 février 2015 à 13:17

À mi-journée, ce Bas de Soie tisse autour de moi une véritable toile dans laquelle, je me laisse agréablement devenir prisonnière de ses notes poudrées, presque talquées avec une petite pointe verte toujours persistante. Le côté floral est assez déroutant car j’ai l’impression d’y retrouver d’abord un doux iris,mais aussi par moments la violette et à d’autres la jacinthe. On dirait que chacune de ces fleurs laisse à tour de rôle la place à l’autre. À suivre...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 21 février 2015 à 13:24

Tout à fait cela pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 10 février 2015 à 16:41

Rapide mail bon plan : il semblerait que Bas de Soie soit soldé à moitié prix dans de nombreux Noc...en ce moment. Il en reste deux dans ma ville de province à 43e si cela intéresse quelqu’un. Je peux donner les infos aux Vosgiens. Promis je bosse pas pour eux mais c’est une bonne affaire, j’ai rarement vu de telles soldes sur des Lutens.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 31 janvier 2015 à 19:20

Mon flacon est vide mais je suis en no buy ce mois ci ! Grr

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Anna, le 31 janvier 2015 à 20:32

Je le veux aussi. Je le porte depuis le matin, sans retouches et je suis épaté par sa tenue. Comment ça se fait que je ne l’ai jamais acheté auparavant ?!?
PS : Il me faut ton adresse pour t’envoyer un petit truc...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 1er février 2015 à 05:38

Un petit truc ?? J’ai lu ton mail avant de partir en soirée !! Je te réponds demain quand j’aurai émergé !! Merci beaucoup. PS : j’attends toujours mes échantillons (ils se sont excusés devant le surcroît d’activité du site) ▪et je reçois Un parfum de charmes et feuilles lundi ! Bonne nuit...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Defender Shotgun

a porté Bas de Soie le 12 août 2020

It’s all fun and games until someone pisses me off.
Sa note :

Defender Shotgun

a porté Bas de Soie le 2 août 2020

It’s all fun and games until someone pisses me off.
Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 17 juin 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 9 juin 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 25 mai 2020

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Bas de Soie le 21 mai 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 16 mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 13 mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 10 mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 6 mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 4 mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 3 mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 1er mai 2020

Sa note :

Ewandé

a porté Bas de Soie le 26 avril 2020

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Bas de Soie le 20 mai 2019

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Duolog

Duolog

a porté Bas de Soie le 6 mai 2019

Sa note :
La terre et l'éther

La terre et l’éther

a porté Bas de Soie le 16 septembre 2018

Sa note :
zapakh

zapakh

a porté Bas de Soie le 13 février 2018

Sa note :

esilenna.tnolov

a porté Bas de Soie le 22 mai 2017

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Bas de Soie le 30 avril 2017

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Miranda

Miranda

a porté Bas de Soie le 1er janvier 2017

"Le souvenir est le parfum de l’âme." George Sand
Solance

Solance

a porté Bas de Soie le 19 décembre 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Masque rouge

Masque rouge

a porté Bas de Soie le 20 août 2016

Sa note :
VioletteNoire

VioletteNoire

a porté Bas de Soie le 30 mai 2016

Sa note :
VioletteNoire

VioletteNoire

a porté Bas de Soie le 27 mai 2016

Sa note :
Miranda

Miranda

a porté Bas de Soie le 16 mai 2016

"Le souvenir est le parfum de l’âme." George Sand
Farnesiano

Farnesiano

a porté Bas de Soie le 6 mai 2016

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Bas de Soie le 30 mars 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :

lorelei

a porté Bas de Soie le 18 mars 2016

Sa note :
Solance

Solance

a porté Bas de Soie le 17 février 2016

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :

Belle du seigneur

a porté Bas de Soie le 25 septembre 2015

.

a porté Bas de Soie le 2 août 2015

Sa note :
Solance

Solance

a porté Bas de Soie le 19 juin 2015

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :
Solance

Solance

a porté Bas de Soie le 18 juin 2015

A la recherche d’un remplacant pour mon disparu et regretté Fragile de JP Gaultier fin 2013, ma quete m’a fait tomber dans le chaudron magique du monde de la parfumerie... et j’ai découvert avec (...)
Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 2 juin 2015

Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 31 mai 2015

Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 5 mai 2015

Sa note :
ana

ana

a porté Bas de Soie le 3 mai 2015

Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 22 avril 2015

Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 25 mars 2015

Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 19 mars 2015

Sa note :
Vesper

Vesper

a porté Bas de Soie le 17 mars 2015

Je dois admettre que j’apprécie peu de choses. Mais ce que j’aime, je l’aime passionnément. Cette biographie tiendra donc en quelques noms... Michael Nyman, Stephen Fry, Andrée Putman, Neil Tennant (...)

.

a porté Bas de Soie le 27 février 2015

Sa note :
Tamango

Tamango

a porté Bas de Soie le 21 février 2015

.

a porté Bas de Soie le 20 février 2015

Sa note :

.

a porté Bas de Soie le 13 février 2015

Sa note :
billieH

billieH

a porté Bas de Soie le 12 février 2015

Sa note :
billieH

billieH

a porté Bas de Soie le 10 février 2015

Sa note :
ana

ana

a porté Bas de Soie le 31 janvier 2015

Sa note :
Marguerite

Marguerite

a porté Bas de Soie le 6 décembre 2014

ancien membre

ancien membre

a porté Bas de Soie le 7 novembre 2014

Sa note :
ancien membre

ancien membre

a porté Bas de Soie le 30 octobre 2014

Sa note :
macis

macis

a porté Bas de Soie le 18 septembre 2014

atlas

a porté Bas de Soie le 29 juillet 2014

ancien membre

ancien membre

a porté Bas de Soie le 24 juillet 2014

Sa note :

incense

a porté Bas de Soie le 18 juillet 2014

Sa note :

à la une

Versatile : la transparence est dans le flacon

Versatile : la transparence est dans le flacon

Jeune marque née du désir de renouveler le discours marketing et la création, Versatile lance cinq extraits sans alcool, au propos clair et à l’originalité affirmée.

en ce moment

il y a 7 heures

Bonjour, merci de vos conseils. Je possede lextrait que j’ai trouvé sur beaute test, je trouve(…)

il y a 8 heures

"L’heure bleue edt actuelle tient-elle bien ?" Dure question. Je vais faire une réponse de(…)

hier

Une des belles découvertes dans la maison le Galion, un de mes préférés avec sang bleu et l’âme(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires