Auparfum

Prada Candy

Prada

Flacon de Prada Candy - Prada
Note des visiteurs : (19 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Infusion de caramel

par Jeanne Doré, le 6 octobre 2011

L’avantage pour une marque d’avoir son parfumeur "attitré" (à défaut qu’il soit "maison") c’est que toutes ses créations ont une signature commune. C’est en l’occurrence le moins que l’on puisse dire de Prada, en sniffant les premières envolées de son dernier Candy, qui évoquent immanquablement l’accord poudré vintage de la désormais presque mythique Infusion d’Iris.

L’inconvénient pourrait être cette sensation lassante de toujours découvrir le même parfum, en boucle. Or si les premiers instants sont effectivement très marqués de la patte "Daniela Andrier", la suite nous téléporte bel et bien de l’univers tradi-poudré de la marque en territoire gourmand, comme suggéré par le nom complètement girly, voire enfantin.
Là où certaines marques ne lésinent pas sur le glucose pour délimiter ce territoire désormais ultra codifié, Prada nous rappelle que l’on peut être jeune, gourmande et cependant avoir bon goût.

En témoigne cet accord caramel non pas chimique et écœurant, mais plutôt amer, noir, avec une petite note brûlée, presque salée qui évoque les fameux caramels au beurre salé, foncés, qu’on nous ramène parfois de Bretagne en souvenir.

Enveloppé par l’accord floral poudré ambré, un peu savonnette, on se croirait dans un bain moussant, en train de picorer à même la boîte les petites sucreries artisanales. Au final, si la marque a du mal à se détacher de l’empreinte de son parfumeur fétiche, elle parvient en revanche à explorer de nouveaux territoires à haut risque glucogène, avec décalage et humour, tout en conservant son identité, son intégrité, autant dire, sans y perdre son âme.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Chanel_5

par Chanel_5, le 11 novembre 2017 à 19:27

Je me rappelle avoir testé ce parfum alors que j’étais encore collégienne, je l’avais apprécié, mais chose étonnante ( et pas désagréable d’ailleurs)...une note me faisait penser à la pâte à modeler Play Doh de mon enfance, erreur de néophyte ? ;-) .
Il faudrait que je le ressente prochainement.
J’apprécie généralement beaucoup les productions de Prada en terme de parfum, mon préféré de ce que je connais d’eux étant Infusions D’Iris.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

missounours

par missounours, le 14 avril 2015 à 20:59

Je n’ai ni le nez assez fin, ni le vocabulaire suffisant pour le décrire mais juste il m’évoque le caramel légèrement brûlé, juste ce qu’il faut. Il est sucré sans être écoeurant, on ne s’en lasse pas. À conseiller à tous les amateurs de parfums gourmands qui ne restent pas sûre l’estomac...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Alesya, le 26 janvier 2015 à 18:52

J’ai du mal à apprécier Candy. Sur moi il tourne trop caramel, il est trop "collant", trop sucré. Quand je le portais, il m’importunait. Il est doté d’une tenue à toute épreuve, il faut vraiment le doser avec parcimonie !
Je l’ai remisé au placard depuis. Le problème, c’est que je n’arrive pas à aimer Infusion d’Iris, quand je le vaporise sur mon poignet, il ressort trop comme Candy...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 26 janvier 2015 à 15:47

Bon, je sais, j’ai déjà eu l’occasion de soulever la question mais personne ne trouve que Candy ressemble beaucoup à Pink Sugar d’Aquolina ? Mon petit nez me joue-t-il des tours ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 26 janvier 2015 à 16:49

Bonjour BillieH, je dirais oui et non :
Oui si on considère qu’ils sont l’un comme l’autre à mettre dans la catégorie des parfums gourmands...
Mais à mon nez un grand non : je trouve Pink sugar bien plus grossier, bien plus " mono-note de sucre", là où Candy échappe à l’overdose diabétogene grâce à un joli benjoin et à un iris salvateur.
Si je résume, et cela n’engage que moi, l’un fait dans le premier degré là où l’autre joue la carte d’une distance élégante, second degré d’ailleurs évoqué par les campagnes publicitaires et la packaging girlie/rétro/rigolo...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par billieH, le 26 janvier 2015 à 17:15

Bonjour Doudou, c’est vrai que Candy est plus subtil mais la référence me semble super appuyée. J’ai porté il y a quelques années Pink Sugar et lorsque j’ai senti Candy le lien s’est fait tout de suite. LeCritiquedeParfum fait d’ailleurs la même remarque, on est au moins deux à avoir cette impression.
Quoi qu’il en soit, je ne porterais plus ce genre de parfum, j’ai eu une overdose de sucre avec Pink Sugar et depuis ma grossesse il m’est "hostile". Merci de votre retour, c’est toujours un plaisir de vous lire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par doudou, le 26 janvier 2015 à 20:56

Merci beaucoup, c’est gentil :)
Je vous comprends, d’une manière générale j’ai moi aussi du mal à revenir à un type de notes qui me semblent associées à une période de vie révolue...c’est là qu’on voit le lien profond que l’olfaction entretient avec notre mémoire, nos émotions, nos manières d’être...c’est touchant je trouve, et puis cela permet d’aller à la découverte de plein d’autres créations !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par JanMayson, le 6 novembre 2013 à 23:42

Depuis un moment je vien sur votre site, je pose aujourd’hui timidement mon premier avis, pour ce parfum que j’ai decouvert il y a quelques mois. Je ne peux plus m’en passer. un vrai parfum "doudou" pour moi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vol de Nuit

par Vol de Nuit, le 27 avril 2013 à 13:57

Je reviens de la parfumerie Sepho, dans laquelle je peux normalement sentir en paix les parfums inconnus et ceux, bien aimes. Bon, je n’ai pu eviter une "conseillere" armee de Lady Million (mon nez a mis 5 mn a s’en remettre...), j’ai senti Infusion d’Iris (excellent, reconfortant après Lady Million , mais point d’infidelite a mon Iris Silver Mist, sorry). Et j’ai déjà mon parfum pr l’ete : baiser vole cartier eau de toilette.

Je cherchais a decouvrir de nouveaux parfums de la famille floral poudre et la conseillere me dit : sentez Prada Candy !

Alors la, je ne pense pas que ce parfum (magistral) puisse faire partie des floraux poudres ? Malgre sa note d’iris magnifique. Je le classerais dans les orientaux gourmands floraux ou Floriental. J’ai ete heureusement surprise d’abord par la même note d’iris que Infusion d’iris de Prada et j’ai pense : mais c’est lui qui merite le titre de 1er Iris gourmand de la parfumerie et non La Vie est Belle !

Ma meilleure amie porte la Vie est belle, et y’a pas photo : Candy est un octave au dessus. Parce qu’on la sent divinement longtemps cette note de tete Iris. Ensuite la fleur est enrobee dans le caramel que vous avez tous super bien decrit. Un caramel legerement trop cuit. Resineux. Une merveille !

J’ai trouve mon parfum pr l’hiver 2013-2014. Parce que je sais pas ce que vous en pensez, mais c’est pas un parfum d’ete non ? Je n’oserais pas porter un Mugler en ete. Peut etre a tort ? Ou un Guerlain des années 20.

C’est alors que la conseillere m’a bluffee en me dirigeant sur NAHEMA. Grande surprise car sa collegue avait déjà degaine FLOWERBOMB !

Je porte Vol de Nuit, je connaissais tous les Chef d’oeuvres Guerlain et Nahema, je ne l’avais jamais senti. Le testeur m’a semble "limite" mais elle m’a certifie qu’il n’était pas "maderise". Cela dit j’ai senti le parfum Fourrure floral poudre. L’ancetre de Tresor et Paris (avant reformulation). La Serre de roses anciennes. J’en ai ferme les yeux.

Pour revenir a Prada Candy, je retournerai l’acheter sous peu. Sur ma peau l’iris a ete absorbe en 2 minutes (dommage) mais le caramel complexe est intact. Je pschitterai un peu sur les vetements pr garder la note Iris.

Après Angel, après Shalimar, voilà mon 3e parfum d’hiver.
4 etoiles bien meritees.
Je suis bluffee. Quant a Nahema, je prendrai l’eau de parfum parce qu’un Chef d’oeuvre comme ca, faut pas le laisser passer. Ca tombe bien, mon anniversaire approche !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par 980ttkbr, le 11 novembre 2011 à 23:42

Bon ben... Comme tout le monde, j’aime bien Candy ! Et je rejoins complètement insense : ce parfum fonctionne très bien sur un homme. Il faut dire que la note caramélisée, quoique présente, est tout de même tout sauf envahissante, et qu’à l’inverse, la "Pradade" (version Prada de la Guerlinade, pardon pour cet affreux néologisme ! ;) se sent comme le nez au milieu de la figure.

D’ailleurs c’est amusant comme spontanément, on associe les notes sucrées au genre féminin, alors qu’elles sont fréquentes dans les parfums masculins en quantités non négligeables (A*Men, Five o’clock au gingembre, Lolita Lempicka Pour Homme, voire même Habit Rouge ou Egoïste pour les vanilles...) : avez-vous une idée pourquoi ce rapprochement ?...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Bruno, le 18 décembre 2012 à 21:16

Je ne suis donc pas le seul homme aimer (à l’extrême dans mon cas) ce parfum ! :-)
La version Eau de Minuit de Lolita Lempicka pour homme vaut le coup d’oeil ( de nez) aussi !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Orangette Citronnelle, le 2 novembre 2011 à 13:41

Bonjour,
Merci pour vos avis.
Mon entourage adore cette odeur que personnellement je ne sens pas.
Que ce soit sur peau ou sur mouillette, c’est effarant.... une anosmie ? Dédiée uniquement à Dahlia noir ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Orangette Citronnelle, le 1er novembre 2011 à 13:08

Bonjour,
Changement de sujet, l’un de vous aurait il un avis sur DAHLIA NOIR ?
Merci d’avance pour vos avis éclairés !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 1er novembre 2011 à 15:24

Aussitôt senti, aussitôt oublié...
Il faut dire qu’il n’a rien pour attirer l’attention ce parfum !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par dau, le 1er novembre 2011 à 17:10

Totalement générique : il est dans cette mode du "sent bon, sent le parfum" mais sans odeur particulière ni parti pris. à oublier très vite !
(ça tombe bien, sa transparence exagérée le rend très oubliable !)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Patrice, le 1er novembre 2011 à 19:40

Oui Dau, tellement "dilué" que c’est très dur d’accrocher !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Co-Line

Co-Line

a porté Prada Candy le 2 décembre 2017

Sa note :
Tuskanny

Tuskanny

a porté Prada Candy le 20 novembre 2016

Sa note :

BlueJasmine

a porté Prada Candy le 16 octobre 2015

ArmelleZ

a porté Prada Candy le 5 septembre 2015

liliris

a porté Prada Candy le 4 février 2015

Sa note :
flo070385

flo070385

a porté Prada Candy le 2 février 2015

Aime Tous, Les Grands Parfums
Sa note :
Babouboba

Babouboba

a porté Prada Candy le 11 décembre 2014

Babouboba

Babouboba

a porté Prada Candy le 26 septembre 2014

ancien membre

a porté Prada Candy le 12 août 2014

minuit12

minuit12

a porté Prada Candy le 31 juillet 2014

à la une

H24, le nouveau masculin d'Hermès fait le tour du cadran

H24, le nouveau masculin d’Hermès fait le tour du cadran

Quinze ans après Terre, et cinq après la nomination de Christine Nagel comme parfumeur maison, le sellier du faubourg Saint-Honoré propose son nouveau « pilier » à destination des hommes.

en ce moment

il y a 7 heures

Senti sur poignet cet après-midi dans un Nocibé où la vendeuse me l’a présenté comme une "fougère(…)

il y a 7 heures

Memoire d’une odeur m’a de suite fait penser à une odeur connue (un parfum que ma mere portait ?).(…)

il y a 12 heures

Ah ce Gucci... Chef-d’œuvre absolu, inédit et totalement dépourvu de prétention "niche" et puis(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires