Auparfum

Parfums de niche

par Jeanne Doré, le 27 octobre 2008

Il y a quelque temps, nous ouvrions cette "rubrique discussion" sur le thème Choisir son parfum.... Aujourd’hui, nous vous proposons un tour du côté des parfums de niche.. qu’est-ce qu’un parfum de niche ? qui les représente le mieux actuellement ? quels sont vos favoris ? parfum de niche ou parfum de créateur ?? Faites-nous part de vos avis... et de vos découvertes !

(Voir notre annuaire des parfumeries de niche)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 16 mai 2009 à 16:06

Je connais The Dreamer, en effet il est peu courant en France. C’est un oriental riche et complexe, avec un départ aromatique épicé un peu spécial, qui devient poudré, ambré, très tabac. Assez unique dans son genre.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Corto

par Corto, le 16 mai 2009 à 15:52

Bonjour à tous,

Pourtant Versace n’étant pas particulièrement marque de "niche", avez-vous déjà senti The Dreamer ? Je ne l’ai même je crois jamais vu de mes yeux ...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par amandine, le 6 mars 2009 à 11:11

C’est du snobisme de choisir un parfum parce qu’il est défini comme parfum de niche. Un parfum est personnel et doit avant tout nous plaire et nous aller. Personnellement je suis méditerranéenne et ce n’est pas facile pour moi de trouver un parfum qui m’aille à la perfection. J’ai longtemps porté Le Bain de Joop et Mûre et Musc de l’artisan parfumeur.
J’ai reçu il y a quelques jours un parfum fabuleux, Nejma 6.
La bouteille est magnifique, c’est une sorte de pyramide inversée d’un rouge profond.
Et le jus.... fruits rouges, ni trop sucré ni pas assez... Une vraie bénédiction.
Enfin l’adresse internet est : www.nejma-parfums.com
Allez y faire un tour, c’est très sympa

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par Jeanne Doré, le 20 février 2009 à 21:40

Je ne peux qu’être d’accord avec vous Dilletante, personne ne peut dicter ce qui est bon ou pas. Les sites de critiques de parfums sont au contraire là pour éveiller la curiosité et cultiver l’esprit critique de l’internaute qui, en parcourant divers avis, parviendra à se forger le sien, au lieu de lire passivement les communiqués de presse répandus uniformément partout ailleurs.

Le guide de Lucas Turin, même s’il bénéficie d’une plus grande médiatisation et peut-être d’un plus grand respect que les sites ou les blogs, ne constitue qu’un avis parmi d’autres !

J’espère avoir fait découvrir quelques trésors cachés dans d’horribles flacons, et à l’inverse, avoir exprimé ma déception quand le contenu n’était pas à la hauteur de ce qu’une marque prétendait être.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par méthanie, le 6 février 2009 à 22:43

J’ai découvert les parfums de niche grâce à ce site et franchement, ça a été une révolution ! Moi qui suis un peu "intello bobo" je n’étais pas très emballée par les campagnes de pub affligeante que nous concoctent en permanence les grandes marques... J’ai adoré trainer dans les boutiques de parfums de niche à la recherche d’un parfum qui devienne LE mien. Et j’ai fini par le trouver : il se nichait chez FM et c’est Musc ravageur... Donc je ne suis evidemment pas d’accord avec la Dogaresse, ce parfum est un grand parfum et il tient merveilleusement bien sur ma peau, il même meilleur après quelques heures :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jerryb, le 3 novembre 2008 à 10:47

Bonjour, j’aimerai avoir quelques avis sur les parfums de Rosine et Nez à Nez. Les parfums de Rosine tournent toujours autour de la rose, il y en a pour tous les goût, avec des chyprés de qualité notamment. Je trouve ces parfums très "intimistes" ! Pour Nez à Nez, j’aime bien, quelques créations originales mais aucune ne m’a emballé plus que ça ! Manque de cohérence, matières premières "moyennes", trop conceptuel ? Je ne sais pas ce qui cloche. Quels sont vos avis sur ces deux marques ? Merci...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Styrax, le 7 février 2009 à 21:43

Effectivement je ne sais pas ce qui cloche chez nez a nez, mais a lire leurs descriptions, on salive ... et quand on respire, on reste sur sa faim ! Qualité, originalité, tout est ... moyen !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jerryb, le 21 octobre 2008 à 17:01

On espère toujours que quelque part se niche son parfum ; celui qui nous ressemble, mais il y en a tellement que l’on peut se perdre, alors même que certains parfums (anciens ou nouveaux) de marques classiques sont parfois très bons et plus "personnels" ! La description de l’état actuel du "marché" de la niche par Le Gnou me semble être un bon et court résumé. Ces marques existent pour apporter une certaine créativité, pour mettre en avant de belles matières ou pour dégager de la marge. Je me contenterai d’en citer quelques unes pas encore mentionnées, où se trouvent quelques créations (pas toutes), qui peuvent interpeler le curieux qui est en vous : By Kilian, Heeley, Nez à Nez, Tom ford, Comme des Garçons, Andrée Putman et Etro. Il y a de tout et pour tous, du bon et du moins bon. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne chasse au parfum à tous !!! Mais où se niche mon parfum nom de dieux ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Le Gnou, le 21 octobre 2008 à 14:50

Parfum de niche

L’odeur du chenil ?

Une boule puante ? (Niche n’est-il pas un synonyme désuet de farce ?)

Et bien non, il faut ressortir ses cours d’école de commerce pour comprendre l’expression, qui, convenons-en, n’est guère heureuse pour ceux qui n’ont pas pris marketing en première langue.

Le concept me semble un peu fourre-tout à l’heure actuelle :

Canal historique : Serge Lutens, Dyptique, Annick Goutal, l’Artisan Parfumeur…

Canal préhistorique : LT Piver, Creed, Piguet, E.Coudray, Penhaligon’s…

Canal habituel : L’art et la matière de Guerlain, Hermessence, les Exclusifs de Chanel, Armani privé…

Canal inhabituel : ELO, Le Labo, Les Nez, The Different Company …

Canal régional : Divine, Lostmarc’h, Lothentique…

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 octobre 2008 à 06:33

Canal filon commercial : By Kilian, Nez à Nez, Tom Ford, Le Labo, JAR, Christian Clive, Bond No. 9, Armani Privé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par toto40530, le 19 décembre 2010 à 14:08

Dogaresse, pourriez-vous arrêter de classer les marques avec autant de mépris !? Un parfum est une question de goût personnel, et une marque peut représenter des parfums complètement différents l’un de l’autre (même si souvent chaque marque à sa touche personnelle), donc je pense qu’il n’est pas possible de blâmer une marque aussi facilement...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Ikra, le 20 octobre 2008 à 14:54

Pour moi, les parfums de niche ont une lognue histoire, un véritable héritage de traditions et de recettes. Cela doit être une fabrique familiale, qui a su garder cet esprit d’artisanat, d’indépendance, d’exclusivité. C’est pourquoi quand Guerlain sort un "parfum de niche", pour moi ce n’est pas un. Par contre, une petite manufacture comme Jardin de France, qui reste une entreprise familiale et ne se ruine pas sur les budgets com - c’est un vrai parfum de niche, unique et inimitable.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par zazie33, le 20 octobre 2008 à 13:02

Bonjour !
Pour moi, les parfums de niche les plus surprenants et variés sortent des Editions de Parfums Fréderic Malle. « L’eau d’Hiver », « En passant » sont mes favoris de cette ligne, mais pourquoi faudrait-il choisir ? Toujours dans un esprit très « littérature », que dire de la marque « histoires de parfums » ? Colette, le Marquis de Sade, sont des fragrances tout à fait magnifiques. Et je ne veux pas oublier la plus répandue Annick Goutal, avec ses « Songes » et « l’eau d’Hadrien »… et l’Artisan parfumeur, avec le simplissime et sublime à porter « Thè pour une été ».
Si je continue, cette liste va devenir longue : le concept de niche est très exploité… parfois c’est synonyme de bizarre, parfois de couteux… j’ai l’impression que, la plupart de fois, niche soit synonyme de « faussement difficile à trouver ». J’ai lu quelque part l’association de certaines marques de niche avec le fameux conte « l’habit de l’empereur » (je ne connais pas le titre en français)… eh, bien, je trouve cette association géniale et souvent correcte. La marque Serge Lutens, que j’ai pu « apprécier » dans la ligne export seulement, portée très haut par bloggers et bloggeuses de toutes nations, pour moi est tout simplement un empereur (à poil, comme nous l’apprend la nouvelle éponime) qui pue. Mais de gustibus non est disputandum, n’est-ce pas ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 21 octobre 2008 à 01:20

Les éditions de Frederic Malle m ’ont beaucoup décu. Rien que de l ’ecouter avec ses airs pretentieux "MOI je travaille avec les plus grands parfumeurs de notre temps lesquels n ’ont pas de limite budget et carte blanche au niveau de la création", alors évidemment on est en droit de s ’attendre à ce qu ’il nous sorte une ligne de parfums exceptionnels, malheureusement on en est bien loin. A vrai dire ce ne sont pas de mauvais parfums mais des compositions moyennes qui oscillent entre 2 et 3 étoiles dans la bible de Luca Turin (Perfumes The Guide). Un parfumeur comme Maurice Roucel fait du meilleur travaille lorsqu ’il est soumis à des exigeances de maisons de parfum (Insolence, Envy) car son Musc Ravageur pour FM est décevant. Trop lourd, sur la peau MR tourne en moins de 20 min en une vanille ambrée ultra banale, rien à voir avec un chef d ’oeuvre comme les Muscs Koublai Khan de Serge Lutens, flamboyants, ondoyants et sacrés. En Passant est l ’exemple typique d ’un parfum moyen FM, 3 etoiles sur 5, palot, sans grand caractère, pas horrible du tout mais en revanche loin d ’etre un grand parfum.
J ’estime qu ’on peut encore trouver son bonheur en revisitant les plus grands parfums classiques de tous les temps ; même reformulés je préfere mille fois porter Joy, Mitsouko et No. 5 en extrait ainsi que Givenchy III et Diorella plutot que de me ruiner dans des créations de Frederic Malle qui sont loin de me faire vibrer autant.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par zazie33, le 21 octobre 2008 à 17:18

Je peux bien comprendre que certains parfums ne plaisent pas. Moi j’aime le concept qu’un nez « édite » une de ses créations comme s’il s’agissait d’un livre (ou une chanson). Le livre peut-être subtil, provoc’, drôle, ennuyeux, etc… Il reflet une inspiration et c’est tout, il peut plaire ou pas.
C’est pour ça que la collection est si variée, même si relativement jeune, Roudnitska n’est pas J-C Ellena, comme tout le monde le sait, et pourtant F Malle édite les deux. Je peux aussi très bien comprendre que parmi les fragrances d’une collection forcement limitée vous n’ayez pas trouvée la votre (moi, j’en ai trouvé deux, mais il y en a certaines qui me révoltent). Question de gout. Ce qui me fâche beaucoup, ma chère( ?) Dogaresse, c’est de voir citer le livre de Luca Turin, agréable à lire et évidemment subjectif, comme une bible. Comme si les trois étoiles de l’amant des maisons Chanel et Guerlain représentait le verbe. Comme si s’appuyer de son avis était preuve de bon gout. Ma per piacere ! Beaucoup de monde dans ce blog cite le « guide » d’une façon puérile, comme des enfants mal assurés. Alors bon, selon moi, LT il s’y connait assez (même beaucoup), il a ses gouts (very very « parfumey »), et il a ses préjugées comme tout le monde. Il n’a pas écrit un traité sur les droits de l’homme, à graver dans son cœur. Ceux qui aiment les parfums, d’habitude aiment beaucoup le coté très subjectif et personnel typique des expériences olfactives. Moi je garde jalousement mes parfums préférées, qu’ils sortent d’une niche ou du supermarché local, et je ne me pose aucun problème si je suis alignée avec LT ou pas. Tu peux, Mme la Dogaresse, exprimer tes opinions et tu n’a pas besoin d’ajouter : c’est comme ça parce que c’est écrit dans Le Livre. Cela me rappelle mes leçons de catéchisme en Italie. Ce serait plutôt : quelle coïncidence, LT partage mon opinion. (Le même LT qui affirme que la plus réussie de toutes les fragrances est celle des savons Dove). Je suis généreuse : je vous laisse à tout les deux le savon et les Chanel.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dilettante, le 20 février 2009 à 10:48

Je suis tout à fait de votre avis. La parfumerie est un domaine très subjectif et personne n’a de vérité définitive à asséner aux autres.
Il faut garder un esprit critique. Je me suis aperçu que certains parfums de niche ne valent guère mieux que des parfums produits avec le marketing le plus agressif. Et certaines compositions sans prétention ont quelquefois, sous un emballage pas toujours flatteur, beaucoup d’allure. Donc n’écoutons pas (trop) ce que disent les livres ou les critiques mais forgeons nous notre propre opinion.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par jerryb, le 20 février 2009 à 11:05

Une approche Diléttante, qui est juste, chacun devrait pouvoir oublier le contenant et se faire une opinion et ce que vous dites sur les "niches" de vérifie de jours en jours. Sinon, auriez vous quelques exemples de parfums peu mis en valeurs par leur packaging, pour illustrer et leur donner un coup de pousse ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 20 février 2009 à 11:10

bah même si les spécialistes de parfum le connaissent bien, dans le style peu mis en valeur par son emballage, peu connu et pourtant superbe : habanita !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Le Gnou, le 20 février 2009 à 13:22

Habanita, c’est tout de même un flacon à bas-relief créé par Lalique. Il est peut-être un peu désuet, mais je trouve qu’il a son charme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par tambourine, le 20 février 2009 à 13:29

moi aussi (en plus j’adore le rouge et le noir ça tombe bien), mais lorsqu’on lit les avis sur ce parfum, j’ai l’impression que beaucoup de gens lui reprochent son packaging, apparemment peu attractif si l’on en croit les critiques. (mais moi j’aime bien, je trouve qu’il va bien avec le parfum en plus).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Dilettante, le 16 septembre 2016 à 16:50

Brut de Fabergé par exemple, une superbe fougère (même si la formulation d’aujourd’hui semble bien "pauvre" par rapport à l’original).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par caperina, le 3 avril 2012 à 22:59

Bonnsoir

qui connait Francis kurdjian ? avec modestie et humilité , voici un parfumeur qui a développé peu de fragrances mais, toutes originales avec une signature atypique.
J’ai eu la chance de découvrir Aqua universalis forte, une onde de fraicheur qui laisse cependant un léger sillage, juste ce qu’il faut pour avoir envie de se lover...et je précise qu’il tient..
FK vient de sortir son " Oud " revisité à l’occidental, qui l’aurait essayé ?

Merci de vos réponses

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Corpus Equus, le cuir outrenoir de Naomi Goodsir

Corpus Equus, le cuir outrenoir de Naomi Goodsir

Pour sa sixième création, la créatrice australienne retrouve Bertrand Duchaufour pour un hommage olfactif au Pur-sang arabe qui l’accompagnait dans ses concours hippiques.

en ce moment

il y a 10 heures

Adorable parfum vraiment qui, comme le souligne Adina, nous met le sourire aux lèvres. Il(…)

dioptase a commenté 702

il y a 20 heures

Merci Au parfum et Bon Parfumeur pour l’envoi d’un petit flacon de cette nouveauté. L’envolée,(…)

Dilettante a commenté 702

hier

Après la jolie découverte de « 603 » en novembre 2020 j’ai eu le plaisir de recevoir un petit flacon(…)

Dernières critiques

Green Spell - Eris Parfums

Cinquante nuances de vert

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Passage 31 - Angers

Passage 31 - Angers

Angers (49)

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Smell Stories

Smell Stories

Bruxelles (01)

Avec le soutien de nos grands partenaires