Auparfum

Musc

Le musc était à l’origine une matière première animale, provenant de la sécrétion d’une glande du chevrotin porte-musc, vivant en Asie, Sibérie ou dans l’Himalaya.
La récolte du musc pouvant entraîner la mort de l’animal, sa chasse est aujourd’hui strictement interdite, et tous les muscs utilisés en parfumerie sont depuis longtemps d’origine synthétique (sauf si vous trouvez au marché noir du véritable musc Tonkin via un contrebandier sibérien, mais cela n’est franchement pas recommandé !)
L’odeur du musc Tonkin peut être reconstituée par les parfumeurs (notamment à l’aide d’une base appelée "animalys") et a une odeur extrêmement forte, animale, boisée, très extrême. On retrouve cette note dans Muscs Koublaï Khan, par exemple.

La synthèse des muscs synthétiques a commencé très tôt et se poursuit toujours dans les laboratoires des grands groupes de la parfumerie comme IFF, Givaudan, ou Firmenich, qui sont les inventeurs et les détenteurs de recettes complexes et tenues secrètes pour recréer des nouveaux muscs qui redoubleront de tenue, de chaleur, de sensualité, et d’unicité. Les molécules inventées se doivent également de ne pas avoir un impact négatif sur l’environnement ou la santé.

Il en existe plusieurs familles :

- Les nitro-muscs, dont fait partie le musc cétone, à l’odeur poudrée, animale et florale, ont été largement utilisée dans la parfumerie du vingtième siècle, et sont aujourd’hui interdits par la législation.

- Les muscs polycycliques, bien que de plus en plus incriminées pour leur impact sur l’environnement, sont tout de même encore utilisés, comme la galaxolide, à l’odeur propre, poudrée, florale violette, et légèrement mûre et framboise.

- Les muscs macrocycliques, les plus « inoffensifs » aux yeux de la législation, sont de plus en plus utilisés : l’habanolide, un musc à l’odeur cireuse, chaude, qui rappelle le beurre de cacao ou la cire d’une bougie. La muscenone a une odeur poudrée, boisée et complexe, qui évoque la peau d’un bébé (la peau contient naturellement des muscs, ce qui confère toujours à ces molécules une évocation très « sensuelle »).
L’exaltolide sent à la fois la peau de bébé, la mûre, et donne une impression poudrée et cotonneuse. Ce musc a la propriété d’exalter les parfums, d’où son nom. Même si c’est le fruit d’une synthèse chimique, on en retrouve à l’état naturel dans la mûre ou l’angélique.

Lire également notre dossier Matières animales : mythes & vérités.

Parfums

Fleurs de tabac - Cherigan

Blonde patine

Les marques d’antan disparues ressuscitent en nombre depuis quelques années : le passé est­-il l’avenir d’une « niche » en perte de sens ?

Note des visiteurs : (0 vote)
1 avis

Infusion de vanille - Prada

Gousse illuminée

Une vanille boisée et cuirée, sur une trame savonneuse et musquée qui conserve l’esprit de la ligne.

Note des visiteurs : (1 vote)

50’ - Onskad

Sillage couture

Un hommage enthousiaste aux grands chypres du passé, signé Léa Hiram, pour cette nouvelle marque qui célèbre la mode de trois décennies emblématiques.

Note des visiteurs : (1 vote)

Belle d’Arles - Fragonard

Fleur souriante

Fragonard décline à nouveau la fleur d’oranger avec un de ces parfums immédiatement aimables, qui suscitent le compliment.

Note des visiteurs : (4 votes)
1 avis

CORPUS EQUUS - Naomi Goodsir

Crin noir

Naomi Goodsir retrouve Bertrand Duchaufour pour un hommage olfactif au pur-sang arabe qui l’accompagnait dans ses concours hippiques.

Note des visiteurs : (3 votes)
3 avis

Aqua Allegoria Flora Salvaggia - Guerlain

Eau des prés

Un paysage idyllique en aquarelle, tendre et bucolique, comme une caresse de pétales qui murmure plutôt qu’elle ne hurle.

Note des visiteurs : (3 votes)
3 avis

Synthetic Jungle - Éditions de parfums Frédéric Malle

Multivert

Anne Flipo nous embarque dans une flore luxuriante dont l’ultime sophistication réside dans ce maniement virtuose de l’artifice, suscitant une sensation naturelle de (...)

Note des visiteurs : (7 votes)
4 avis

Chloé Eau de parfum naturelle - Chloé

Balade dans la roseraie

La maison de mode française a choisi de positionner la nouvelle déclinaison de son parfum signature sur le créneau très en vogue du naturel.

Note des visiteurs : (2 votes)

Poire & Santal Blanc - Carlotha Ray

Poire bien élevée

Une poire croquante et réaliste, comme une bulle de douceur et d’innocence, signée Jean-Michel Duriez.

Note des visiteurs : (1 vote)

Rose Griotte - Les Parfums de Rosine

Jardin zen

Une nouvelle variation sur la rose dans un esprit sakura, au sillage aérien et vaporeux.

Note des visiteurs : (2 votes)
1 avis

Dossiers

Sélection du printemps : 10 parfums linge propre

Pour l’arrivée du printemps, Auparfum vous propose de faire sécher votre linge au grand air en découvrant une sélection de parfums "linge propre".

16 avis

à la une

Histoire de parfumeurs : Ernest Daltroff, autodidacte cultivé

Histoire de parfumeurs : Ernest Daltroff, autodidacte cultivé

Ayant fondé sa société Caron sans formation particulière en parfumerie, Ernest Daltroff a pourtant marqué l’histoire de l’industrie par la beauté de ses créations et un regard ingénieux sur le marketing.

en ce moment

il y a 12 heures

Ce parfum a une attaque piquante laissant rapidement place à un aspect savon/propre et frais. Je(…)

il y a 12 heures

C’est un parfum que j’ai pu tester et que j’ai immédiatement adopté ! Il est pourtant assez opulent(…)

il y a 14 heures

Cette Eau de Narcisse Bleu... Vous me l’aviez recommandée il y plusieurs années lors de ma quête(…)

Dernières critiques

Paris-Paris - Chanel

La ville en rose

Avec le soutien de nos grands partenaires