Auparfum

Un santal épicé et intense

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi

Âge : 37 ans

Sexe : une femme

Budget : 200 euros

Villes : Reims, Paris ou Internet

par boutas, le 4 décembre 2020

Bonjour à toutes et à tous,

Après avoir lu vos critiques pertinentes et inspirées, je me décide à poster ici ma quête de parfum, qui dure depuis quelque temps, sans avoir trouvé jusque-là le Graal.
Je suis à la recherche d’un parfum avec une base de santal, j’en ai testé quelques-uns depuis que ma quête a commencé, j’espère ne pas poursuivre une chimère…
Je suis très fidèle à mon parfum, j’aime bien l’idée de pouvoir me l’approprier et d’avoir une « signature olfactive » avec un sillage reconnaissable. J’ai porté mes derniers parfums pendant des années (avec une saisonnalité malgré tout, un parfum pour l’automne-hiver et un pour les jours plus chauds de l’été). Celui que je recherche est pour l’automne-hiver, que je porte plus longtemps dans l’année.

Pour vous donner des pistes, voici les parfums que j’ai portés ou testés dernièrement et mon impression :

Tam Dao Eau de parfum de Diptyque : j’ai eu un vrai coup de foudre, je pensais que ma quête s’arrêterait avec lui, je le porte depuis quelques mois maintenant, mais malheureusement sur moi il a une tenue très faible tant sur ma peau que sur mes vêtements et cela me frustre beaucoup, au bout de quelques heures je ne le sens plus du tout.
Je sais que beaucoup d’entre vous lui préfèrent la version EDT, mais pour moi cette version est juste parfaite (le santal mêlé au cèdre, avec son attaque un peu « piquante » de gingembre et le côté épicé et juste ce qu’il faut de vanille pour le côté plus rond, tout cela sans sucre)

Sacred Wood de Kilian : sur moi le santal ne ressort pas du tout et je lui trouve un côté un peu trop « vert », je ne retrouve pas vraiment l’odeur de santal de Mysore pur que je porte en roll-on en huile parfumée.

Indian Study de Miller et Bertaux : j’ai beaucoup aimé ce parfum, le santal est bien là dans son côté un peu crémeux, les épices néanmoins sont un peu trop présentes et lui donnent un côté un peu trop « curry indien » pour moi.

Radio Bombay de D.S. & Durga : celui-ci paraissait alléchant sur le papier, cependant je n’ai eu que la noix de coco et … encore la noix de coco.

Cadjmere de Pierre Guillaume, ce parfum m’a rappelé Dior Addict que j’ai porté quelques années quand j’étais plus jeune (et qui m’a lassé depuis, trop sucré), j’en ai testé plusieurs de Pierre Guillaume (Myrrhiad et Indochine entre autres), et à chaque fois je leur ai trouvé un côté trop sucré qui ne marche pas.

Sound of a Ricochet de Floraïku, c’est un très beau parfum pour les amateurs de tonka, ce qui n’est pas forcément mon cas, je lui trouve un côté un peu trop gourmand.

Wonderwood de Comme des garçons : je n’ai pas eu le santal mais surtout le cyprès et le vétiver qui n’ont pas du tout fonctionné pour moi. J’aime beaucoup Incense Ouarzazate de la même marque, mais il marche mieux sur mon conjoint que sur moi.

Je m’arrête là dans mes tests et impressions.
Donc en résumé, je cherche un santal plutôt sec (donc pas sucré) et racé, avec une bonne tenue et un sillage, qui soit plutôt sur un côté crémeux et rond, réchauffé par des notes d’épices et un côté un peu poivré (baies roses, gingembre…), et éventuellement un léger fond vanillé (sans tomber dans le parfum gourmand).
Si je devais le décrire je dirais mystique et sensuel, chaud et envoûtant (donc pas Santal 33 !).

Merci d’avance pour vos propositions.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

boutas

par boutas, le 3 janvier 2021 à 17:43

Bonjour à tous, désolée pour le retour tardif, n’ayant pas pu me rendre dans les magasins spécifiques à Paris, j’ai dû me rabattre sur internet pour commander certains des échantillons que vous m’aviez conseillés (et d’autres), pour ceux que j’ai pu trouver.
Tout d’abord Santal Majuscule de Serge Lutens, en le sentant je me suis souvenue l’avoir en fait déjà senti il y a longtemps, et malheureusement ce n’est pas du tout un parfum pour moi, certainement la rose qui me dérange.
J’en ai profité pour re-tester Féminité du bois et ce n’est toujours pas le match pour moi, trop fruité et floral par rapport à ce que je recherche.
J’ai réussi également à commander un échantillon de Trayee de Neela Vermeire, je comprends les critiques élogieuses à son sujet, c’est réellement un très beau parfum, très complexe, peut-être trop pour moi il change beaucoup sur ma peau, il y avait peut-être un peu trop de rondeur en fond, ou alors c’est la cannelle en note de tête qui imprime trop ma peau (c’est une épice que je ne supporte pas trop...).
C’est dommage j’aurais bien aimé que ce soit celui-ci...
J’ai pu tester Santal Noble de Maître Parfumeur et Gantier, c’est un parfum un peu trop classique pour moi, je lui ai trouvé un côté un peu "old-fashioned", un peu eau de cologne...
J’ai également commandé plusieurs échantillons chez Jovoy, il y en a un qui tire son épingle du jeu jusque là, il s’agit de Bass Solo de the Vagabond Prince, que j’ai commandé à l’aveugle sur les notes indiquées par Jovoy. Je ne connaissais pas, j’ai vu après test que c’était une autre des créations de Bertrand Duchaufour. J’aime beaucoup l’attaque assez piquante avec le gingembre et le safran, et le fond très boisé. J’attends de le tester pendant quelques jours pour voir s’il me convient, il manque peut-être un "je ne sais quoi"...
Et j’attends un dernier échantillon que Solance m’avait conseillé, Santalum de Profumum Roma, je n’ai pas pu le commander chez Jovoy, je vous ferai un retour quand je le recevrai.
En conclusion je poursuis mes recherches pour le moment. Merci encore pour tous vos conseils.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Deodat, le 25 mars 2021 à 10:07

Bonjour, il ne vous reste qu’à essayer le seul des 3 santals de Lutens que vous n’avez pas cité : le Santal Blanc. Pour moi, le plus beau. Un santal qui sent le santal (eh oui !), mais un santal très lumineux, vibrant, pas sucré du tout, ni trop "taillure de crayon", avec une tenue exceptionnelle (du moins, à l’époque où je le portais, au début des années 2000).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Brooke Belldon, le 11 décembre 2020 à 12:21

My favourite sandalwood at the moment is Duo des Fleurs from Senyoko. It’s not exactly heavy on the spices, but the jasmine used in the perfume melds so beautifully with the sandalwood, which has a scent closer to Indian sandalwood with a very unique, slightly sour, yoghurty undertone to it.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Déborah

par Déborah, le 10 décembre 2020 à 17:58

Bonjour
Moi j’adore Santal 33 du Labo. C’est mon parfum doudou, il m’enveloppe et me réconforte. Que lui reprochez-vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 9 décembre 2020 à 16:21

Bonjour
J’ai oublié de vous suggérer un beau boisé - santal / encens mystique : Rêve d’Ossian, de la Maison Oriza LeGrand. Très beau, original, boisé oriental sans notes sucrées. Il est vraiment somptueux.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nezquick, le 8 décembre 2020 à 21:10

J’ai oublié de mentionner Paris-Bangalore de Carven que vous pouvez sentir dans les parfurmerie April. Dans la même ligné que feminité du bois le santal remplace le cèdre avec des clous de girofle de la vanille et des baumes . Le santal à l’air de tenir la route et il est d’après la compos sans allèrgène connus ( il n’y que la fragrance de mentionnée ... pas de linalol pas de géraniol ni coumarin etc ) donc est-ce parce que c’est synthétique je ne sais pas mais en tout cas il n’en donne pas l’impression la tenue et le sillage sont puissants.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

boutas

par boutas, le 7 décembre 2020 à 17:01

Merci à tous pour ces commentaires et tous vos conseils !
J’ai noté beaucoup de parfums sur ma liste à tester, je vais bientôt aller à Paris, je vais pouvoir me faire un périple "parfums", en espérant avoir le temps de faire le tour de vos suggestions. Je vous tiendrai au courant bien-sûr.
En attendant si vous avez des nouvelles suggestions ou adresses parisiennes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nezquick, le 6 décembre 2020 à 18:38

Et en matière de santal gingembre je n’ai pas trouvé d’autres parfum que féminité du bois et c’est un vrai coup de coeur

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par nezquick, le 6 décembre 2020 à 17:17

Bonjour, j’aurais pu écrire la même chose ! En effet j’ai longtemps été en quête d’un beau santal, j’ai testé la plupart des parfums cités . Mais j’étais souvent déçue de ne pas trouver de santal vraiment dominant ou qualitatif . Santal majuscule est ma grande trouvail enfin un santal qui sent le santal . Malgré sa description qui peut effrayer à cause de la mention du cacao car à l’evolution le santal domine donc c’est très satisfaisant . Si vous êtes sur Paris allez faire un tour à la Boutique Abdul Samad al qraychi et sentez mukhalat blend (un santal oud fleurs blanches d’une grande beauté) et leur flacon coloré à thème, il y en a un nommé sandalwood . C’est de la belle parfurmerie subtile et très élégante oubliez tous les clichés sur la parfumerie du moyen orient avec cette maison là .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Petrichor

par Petrichor, le 6 décembre 2020 à 05:14

Santal épicé ?
Vaste sujet. Le santal indien vieilli est en raréfaction. Et je le trouve plus diffusif que intense.
Les produits de remplacement sont parfois un peu pénibles. Des fois, il y a un accord santal, mais il n’est pas listé dans la description, dans la pyramide olfactive.
(Polysantol, odeur de pot en brique rouge cassé. Santal australien, pas laiteux rosé boisé comme le santal indien, plutôt noisette brûlé et oud dans les compositions où je le croise.)
Sur les critères "santal présent" "plus épicé que floral" et "naturel", vous ne pourrez souvent remplir que 2 critères. Ça et "trouvable facilement")

Apparemment vous n’avez pas accès à la niche là où vous habitez.
Donc je commence par les parfums faciles d’accès, même si ils ne répondent pas à votre cahier des charges.
- Santal blanc de Lutens, qui est passé en "eau fraîche"
(je ne sais plus lequel a été reformulé, et a récupéré un boisé-ambré strident)
Je crois qu’on trouve aussi en distribution élargie "Santal majuscule" (santal australien), "jeux de peau" (biscotte grillé), et y’en a aussi dans le fond de "Chergui" (c’est presque un jeu de voir les changements de santal dans chergui, d’année en année)
- Sables d’Annick Goutal (en galeries lafayettes, ou boutique)
Il a du être reformulé par Isabelle Ledoyen (et est plus cher), et personnellement je trouve les ingrédients plus "racés", absolu miel, santal, cannelle, et immortelle (note d’herboristerie qui attaque le nez au début, mais met du baume au coeur).
- Égoïste de Chanel
- Samsara de Guerlain
- N°5 de Chanel, EDT, certaines années (quand la rose, et le fond boisé laiteux (donc santal) l’emporte sur le reste (parfois les aldéhyde, le jasmin, la fève tonka rende le no5 plus âcre).
Hors sujet
- Jungle de kenzo (très puissant, épicé (et prune de parfumerie), sur fond boisé)
- Certains orientaux comme "Nu", "M7 absolue" (oud), procureront peut-être l’équilibre épicé boisé que vous cherchez.

Même s’ils sont floraux, les santals de références sont pour moi :
- Bois des îles de Chanel EDP ou extrait (exclusif)
- Samsara (testé l’extrait)
Et je mets la dose (je triple le nombre de spray). Le santal est une note de fond, on la sent que 1h après.
Elle conjure une odeur de forêt enchanté. (désolé d’être cucul)
Si je les cite, c’est parce qu’un jour vous pourrez les sentir dans une grande ville, gratuitement. Donc préparer une écharpe, et mettez le paquet dessus.

Autres accords floraux :
- Adjatay (tubéreuse, cuir, santal), Un jasmin la nuit (jasmin, épice léger anisé, santal) de The different company (excellent rapport qualité prix si on achète leur recharge en aluminium)
- Manoumalia (tubéreuse, ambre, vétiver encens, santal)

- cèdre sambac (jasmin, cèdre), même si je préfère agar ébène, chez Hermès
(demandez un échantillon : 4ml permettent de vraiment se faire son idée)
- Concrete de Comme des garçons, qui est un santal très épuré, souligné par l’odeur de béton qui sèche du cashmeran, entre autres.

Mes chouchou récents :
- Castaña de Cloon Keen Atelier (leur site irlandais remarche pour l’export)
C’est un parfum inspiré par l’odeur des châtaigne grillée.
Je sens du santal, mais la pyramide cite le vétiver haïtien.
On débute direct sur les notes complexes de noix de l’accord santal, grillées et délicieuse. Des extraits de fleur viennent épauler le parfum en second rôle : jasmin et mimosa (cassie). Ca reste un parfum compact, un peu roboratif comme la crème de marron, mais il y a juste ce qu’il faut de vanille.
Pour moi, c’est le "L’heure bleue" du XXIème siècle. Le santal officiel de Cloon Keen c’est Sybarite, mais je ne l’ai pas encore senti.

- Korrigan de Lubin (santal plutôt australien (?) )
Il commence par une odeur de whisky très caramel et vanille, que je trouve écœurante, mais c’est transitoire. Son fond semble être le santal que vous rechercher : puissant et soutenu, sec, épicé, raffiné. Akkad de Lubin, L’air du désert marocain ou Le coeur du désert marocain de Tauer, ont peut-être la tonalité d’oriental épicé que vous cherchez. (tous chez Jovoy, qui a une politique d’échantillon payant à distance)

Les vintages à chasser :
- Sublime de Jean Patou vintage, EDP, extrait
C’est une odeur un peu sourde de santal, d’ambregris, et de restes de fleur.
- Que sais-je de Jean Patou, vintage des années 90 et avant
Jasmin rose, accord oeillet, ici soudé au santal pour créer le fameux "accord noix".
- Certains caron ancien, comme "Nuit de Noël" (la version actuelle tient peut-être la route) La caronade se caractérisait par sa facette "marron glacé", et le santal y contribuait.

Huile essentielle ?
Vous me faites penser à explorer la piste de l’huile essentielle.
Un site comme aroma-zone propose les 5ml d’huille essentielle pour 30€.

Le but reste que vous preniez du plaisir à explorer.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par boutas, le 7 décembre 2020 à 17:09

Bonjour Petrichor,
Merci pour cette liste extrêmement fournie. Il y en a quelques uns que j’ai déjà pu tester, j’avoue être intriguée par Castaña de Cloon Keen Atelier, j’ai regardé sur leur site, cela s’annonce compliqué pour le tester...
J’avais senti chez Jovoy Akkad de Lubin (que j’avais testé sur la peau), c’est un beau parfum mais trop ambré par rapport à ce que je recherche, et je n’avais pas accroché avec l’odeur de Korrigan, trop whisky et cuir pour mes narines.
Je n’avais pas pensé à la piste de l’huile essentielle, je viens d’en commander un flacon, je m’en servirai pour parfumer mon huile pour le corps, merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chamade

par Chamade, le 5 décembre 2020 à 20:24

Bonjour,

Si cela n’a pas déjà été cité parmi les réponses, essayez santal cardamome de chez Fragonard, il est très bien !
N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous l’avez essayé.
Bonne soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Mumbai Noise, le périple d'un nez dans la capitale indienne, par Byredo

Mumbai Noise, le périple d’un nez dans la capitale indienne, par Byredo

La marque suédoise nous invite à poser un regard moderne sur Bombay, à travers une création olfactive tout en contrastes et une série photographique capturant sa jeune génération.

en ce moment

héspéridés a commenté H24

il y a 16 heures

Bonjour à tous, Je dois dire que ce nouvel opus masculin d’Hermès par Mme Nagel est plutôt une(…)

il y a 23 heures

Le nom de ce parfum est Mumbai Noise (et non Nose comme vous l’avez ecrit) ce qui se traduit par(…)

hier

Bonjour Je ne retrouve plus l’odeur de l’after shave de tabac de ma jeunesse !!! ( 2 achetés(…)

Dernières critiques

Compliment - Maison Violet

Cinquante nuances de blanc

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Avec le soutien de nos grands partenaires