Auparfum

Marcel

Marie Jeanne

Flacon de Marcel - Marie Jeanne
Note des visiteurs : (7 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Coton frais

par Jeanne Doré, le 4 septembre 2018

La marque Marie-Jeanne, déjà connue pour ses bougies, lance un premier duo de parfums, dont Marcel, une cologne bien coupée, avec de belles matières, semblable à un marcel blanc en coton de qualité.

Georges Maubert appartient à la cinquième génération de la famille à la tête de Robertet, maison de composition grassoise et producteur d’ingrédients naturels.

Les bougies de sa marque Marie-Jeanne, qui portent les prénoms joliment désuets de ses aïeules (Paulette, Pierrette, Simone...) retracent ses souvenirs olfactifs d’enfant.
Pour son premier duo de colognes, Marcel et Marcelle, pas de jeunes égéries sexys, mais un couple d’octogénaires qui respire la complicité de longue date. Marcel s’ouvre sur la panoplie classique de l’eau de Cologne : citron, romarin, petitgrain, qui fleure bon le frais et le propre. La fraîcheur survit aux agrumes et perdure grâce à une belle lavande entourée de sauge et d’un soupçon d’ylang-ylang introduisant une facette épicée, dans une atmosphère savonneuse. Un assortiment de bois moussus et résineux, cèdre, vétiver, patchouli et labdanum, assure une tenue confortable et élégante.

Sans chercher à tout prix l’originalité, cette cologne bien coupée, avec de belles matières, est semblable à un marcel blanc en coton de qualité. Quand il fait chaud, on n’a souvent pas envie ni besoin d’autre chose.

_
Eau de cologne, 75 euros/100ml
Marcel fait partie de la sélection de la Box#10 Auparfum de juillet-août 2018

Achat en boutique

La marque Marie Jeanne est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Marieflower, le 9 février 2020 à 15:29

Joli parfum, hespéridé et frais. J’aime le côté légèrement aromatique apporté par le romarin. Il se laisse aisément porté dès la mi-saison.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Donald Bovy, le 10 janvier 2019 à 12:08

Il y a une possibilité d’écœurement pour moi avec la famille des Fougères que je trouve très belle par ailleurs. Cela se passe dans la journée après plusieurs heures. J’ai cela avec Brut de Fabergé ou Douro de Penhaligon’s et même un peu avec Jicky de Guerlain. Marcel tombe malheureusement pour moi dans le panneau. Mais il m’a donné envie de reporter l’Eau de Cologne d’Helmut Lang qui, je ne sais pourquoi, peut-être la présence du musc, ne me gène pas du tout comme les autres de la famille. C’est une très belle interprétation contemporaine. J’en profite pour le conseiller si vous le croisez dans une boutique Helmut Lang. Dommage qu’il soit monté en prix après son relancement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Duolog

par Duolog, le 24 décembre 2018 à 16:03

"Barbershop" c’est ce que me crie ce parfum sitôt les premières gouttes versées... Cette fragrance si particulière, vraisemblablement inspirée de la traditionnelle cologne, que les artisans du savon à barbe s’échinent à reproduire pour évoquer les barbiers d’antan et les salles de bains de notre enfance après le passage de grand-père.
Marcel m’a rappelé un des plus réussis de ces savons, Seville, de Barrister & Mann, avec son romarin et sa lavande, qu’accompagne un petit côté doux et poudré, contemporain, pour se distinguer sans en rajouter. Idéal pour bien commencer une journée où on n’a pas envie de trop en faire - dans tous les sens du terme.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Iandosoa

par Iandosoa, le 18 octobre 2018 à 11:41

Au vu du nom, je m’attendais à une rencontre sympathique, guillerette, pas forcément foudroyante (Après tout le Marcel que j’avais en tête a 60 ans, fraichement retraité mais encore dynamique). Et ça c’est passé comme ça. L’entrée est fraiche et pimpante. Le citron et le romarin sont bien présents sans pour autant piquer le nez, ils réveillent sans brusquer.
Par contre, déception au bout d’une ou deux heures, je trouve le sillage beaucoup trop doux, sans tenu. Presque mou. Je ne sais pas si c’est l’ylang-l’ylang qui est trop... alangui ? Mais j’ai l’impression d’avoir affaire à l’odeur de quelqu’un et non plus une eau de Cologne. J’ai été un peu perturbée de ne pas retrouver mon odeur sous le parfum mais de sentir mon bras comme si c’était celui d’un autre.
Marcel reste une belle rencontre, mais que je renouvellerai pas sur ma peau. Peut-être sur un mouchoir, pour me tenir compagnie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par Adina76, le 12 septembre 2018 à 09:01

Marcel :
Par ce retour de chaleur, je le porte depuis ce matin avec beaucoup de plaisir.
La première vaporisation renvoie effectivement avec beaucoup de nostalgie à un passé qui commence à s’éloigner, cette douce époque des années 50, magnifiée par le temps . C’est tout un monde de simplicité qui me vient à l’esprit : congés payés, pique-nique, nappes à carreaux, bref la vie simple des classes plutôt moyennes et populaires qui a été le cadre de mon enfance (enfin plus de quinze ans plus tard) … et pourtant ! Dans son classicisme, le jus est remarquable de tenue et de couleurs estivales : lavande, romarin, citron qui doucement se fondent dans les notes boisées avec beaucoup de douceur et fraîcheur. En fait, à l’aveugle, je l’aurais pris pour un nouvel opus – fort réussi - d’Aqua Di Parma. Et si c’est l’image d’un petit papy en chemises à carreaux, bretelles et casquette que le nom m’évoque, la fragrance pourrait tout aussi bien être celle fièrement arborée sur la riviera par moults élégants et élégantes. Pour moi, Marcel c’est le parfum lumineux de la Dolce Vita, et aujourd’hui encore d’une certaine douceur de vivre, toutes classes sociales confondues !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Farnesiano, le 13 septembre 2018 à 07:36

Chère Adina, vous me donnez furieusement envie de découvrir ce Marcel que vous évoquez si poétiquement que j’ai l’impression de l’avoir sous mes narines. En attendant, je découvrais hier la nouvelle cologne concentrée d’Acqua di Parma, Sandalo. Un vrai santal en effet, à la fois poudré et soyeux, vivifié par de beaux agrumes et une élégante lavande, puis plongé dans un grand bain de tonka. Assez masculin en somme comme quasiment tous les opus de la collection "Ingredients" mais qu’une femme stylée porterait aisément. Une senteur pour se laisser glisser doucement dans l’automne.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Marcel le 25 mai 2020

* Passionné par le monde des odeurs, je sens mon amour du parfum grandir de jour en jour. Des grands classiques aux parfums de niche ou plus exactement parfums d’auteurs, sans négliger certains (...)
Sa note :
Adina76

Adina76

a porté Marcel le 12 septembre 2018

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)

à la une

Lecture et cigarette en terrasse, par Æther et LGN

Lecture et cigarette en terrasse, par Æther et LGN

Le designer Louis-Gabriel Nouchi et le fondateur de la maison de parfum, Nicolas Chabot, nous invitent en terrasse, entre effluves de papier, de tabac et de briquet.

en ce moment

il y a 4 heures

Bonjour astrée, Je connais 2 endroits où vous pouvez trouver des décants : lukyscent et beauté(…)

il y a 7 heures

Bien reçu, merci. À très bientôt et bon dimanche !

il y a 8 heures

Mail envoyé mais j’ai quelques soucis avec ma boîte, j’espère que vous l’avez reçu

Dernières critiques

Office for Men - Fragrance One

Bureau, fais ton office

Mon nom est rouge - Majda Bekkali

Le ballet de la rose

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires