Auparfum

Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme

Cerruti

Flacon de Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme - Cerruti
Coup de cœur
Note des visiteurs : (13 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Nuit Fétiche

par Thomas Dominguès (Opium), le 14 mai 2014

Si son partenaire féminin sorti en même temps est joli et fin sans être tapageur, Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme est, lui, une des très rares bonnes surprises de l’année qui accroche immédiatement le nez. Un peu à l’image de Spicebomb sorti il y a deux ans, c’est le parfum que l’on n’attend pas, celui que l’on va sentir un peu par automatisme, sans vraiment faire attention à ce que l’on fait. Puis... la surprise !

Quelque peu guidé par Jicky qui en avait rédigé une actualité plutôt assez élogieuse, j’ai découvert ce parfum en sa compagnie.

Ce qui est bien avec Jicky c’est que, quand il croit en quelque chose sans être totalement sûr (contrairement à ce en quoi il croit en étant sûr de lui), il vous laisse vous faire votre propre idée sans trop vous aiguiller. Pour être honnête, ne m’étant jamais penché sur la version originale, ce flanker avec nom à rallonge était plutôt fait pour m’exaspérer. Et pourtant... A la vaporisation, immédiatement, quelque chose se passe. Le cerveau pousse l’interrupteur pour passer en mode "ON".

Avec des épices à profusion, du poivre et bien d’autres encore (noix de muscade, cardamome, cannelle, genièvre et coriandre), qui dynamitent et soufflent les habituels agrumes bien dépoussiérés, voilà comment démarre ce parfum qui se révèle dès ses premiers instants vraiment pas banal.
De l’encens ou, peut-être, une sensation d’encens nourrie par les épices et par une impression de bel ambre résineux, presque gourmand par ses facettes de tabac vanillé, poursuit la course sans jamais sombrer dans la facilité.
Le tout évolue rapidement vers un ambre dense, fumé et cuiré nourri par une vanille épaisse proche d’Ambre Fétiche d’Annick Goutal, se différenciant uniquement grâce à une structure boisée plus marquée soutenue par du cèdre et du patchouli.

Cerruti 1881 Bella Notte renvoie d’ailleurs bien davantage à la parfumerie dite de niche d’aujourd’hui qu’à la parfumerie grand public. Le parfumeur Olivier Cresp a expliqué, lors de la présentation, vouloir s’éloigner de la fougère masculine caricaturale. Objectif atteint. On est dans tout sauf les codes masculins machos bêtifiants.
Par son traitement d’un boisé très épicé aux inflexions d’ambre et de cuir, Cerruti 1881 Bella Note présente des airs de cousinage avec les parfums Comme des Garçons, dont leur très très beau tout dernier Black.

Je l’ai porté un soir pour me faire un avis en grandeur réelle. C’est mieux que je l’espérais. C’est mieux que bien.

Plusieurs personnes m’ont demandé ce que je portais, l’une d’entre elles croyait à un parfum de niche ambré oudé par la facette cuir et l’a qualifié "d’envoûtant". Ce parfum séduit et interpelle. Sur auparfum, on sait qu’on peut porter un parfum surtout pour soi. Mais, parfois, se faire plaisir et en même temps recevoir des compliments est également gratifiant.

La présence de ce parfum est donc réelle et sa tenue tout à fait correcte ; tout cela pour à peine plus de 50 euros les 75 ml (et à peine plus de 75 euros les 125 ml !).
Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme est l’exception qui confirme la règle : on peut (encore) être (rarement) agréablement surpris par la parfumerie masculine grand public.
A découvrir et consommer sans absolument aucune modération (même par les femmes bien entendu...) !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Matthis1881, le 12 décembre 2019 à 21:37

Bonjour à chacun,

J’ai beaucoup apprécié votre article. Et je viens solliciter votre avis. Je ne suis pas du tout un grand connaisseur de parfum mais je porte cette eau de toilette depuis 4 ans et je n’ai pas envie d’en changer, je suis du genre fidèle en odeur !
Cependant, je vois que sur certains sites cette eau de toilette a disparu, Cerruti a t-il arrêté la production ? Et si tel est le cas, est-il possible à votre avis d’en conserver ? Et combien de temps peut se conserver un tel parfum s il n’est pas ouvert ?

Je vous remercie.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Aberystwyth

par Aberystwyth, le 19 juillet 2018 à 20:59

Cerruti... C’est une marque particulière pour moi. 1881 pour homme était le parfum de mon père, et 1881 pour femme est toujours celui de ma mère. Autant dire que j’ai certains a priori sur la marque : de qualité (mes parents n’ont certainement pas mauvais goût), mais pas forcément très originaux non plus.

J’avais donc cherché à faire découvrir de nouvelles choses à mes parents. Coup gagnant pour mon père, il a énormément apprécié Vétiver d’Hiver d’Armani Privé et Oolang Infini d’Atelier Cologne, mais devant la tenue dérisoire du premier, il a choisi le deuxième, ce qui lui fait porter un parfum un peu moins "papa" qu’auparavant. Pour ma mère... disons que le sujet est plus complexe. Elle a une relation love-hate avec Féminité du Bois (et sa version sourire, Dolce Vita - pas grave, je garde les échantillons pour moi :p), elle est déstabilisée par Le Cri de la Lumière de Parfum d’Empire, mais semble de marbre face à Dzonghka (oui oui, j’ai essayé de lui faire porter Dzonghka). Pire (ou mieux), je crois qu’elle a vraiment accroché avec Bandit de Robert Piguet (je ne comprends vraiment pas pourquoi le Parfum d’Empire ne passe pas et qu’elle soit aussi cool face à Bandit...).

Mais aujourd’hui, je passe à mon M*d le plus proche, et je me trouve face à un étalage de parfums soldés. Et là, je vois 1881 Bella Notte, per la donna. Ne sachant pas que ce parfum existe, je le tente. Et là, le bouleversement. Rien à voir avec le 1881 normal, je sens non pas des fleurs, mais ce qui me semble être un musc délicatement articulé par ce que je crois être du santal (je n’y mettrai pas ma main au feu. Et puis, finalement, ce n’est pas important.). Il me rappelle Lui de Guerlain, qui me hante depuis longtemps sans que je ne l’accepte (qu’est-ce que ce petit flacon peut être cher !), il me rappelle mes trop brèves rencontres avec la Première Heure de Cartier... Il me rappelle aussi Passage d’Enfer de l’Artisan Parfumeur, que je savoure régulièrement en ce moment. Peut-être qu’en réalité il n’a rien à voir avec ces parfums (hormis le santal que je crois sentir partout en ce moment, #HallucinationOlfactive), mais ce qu’il me rappelle, c’est leur odeur blanche, douce, lactée, à peine assombrie par une petite variation, un thème qu’ils ont chacun bien à eux (le gris de l’encens pour Passage d’Enfer, le brillant de l’iris de la Première Heure, un petit côté cacao chez Lui). Comme eux, c’est un parfum dans lequel il fait bon se lover, dans lequel on redevient un petit enfant, dans lequel on retrouve sa simplicité de juste aimer les belles choses.
Je l’ai bien évidemment fait essayer à ma mère, mais j’hésite... Je crois que je veux le garder pour moi. Ce n’est pas que je n’accepterai pas de lui abandonner, mais je veux qu’elle le traite correctement... (Je sais, je suis pathétique, n’est-ce pas ? Mais les coups de foudre...).
Je crois qu’il faut aussi que je me dépêche de l’acheter. M*d va l’arrêter, et il n’est pas affiché sur le site de Cerruti parfums au coté de 1881 original. C’est triste que, d’une part, toutes les meilleures choses aient une fin, et d’autre part que cette couverture en cachemire enflaconnée n’ait pas trouvé son public, noyé sous tant d’autres "nouveautés" bien plus tapageuses. Je ne le trouve qu’à la fin de sa course, mais il a certainement décoché sa flèche droit dans mon cœur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Tibo, le 9 avril 2016 à 15:50

Je viens de l’acheter apres l’avoir senti pour la deuxieme fois en parfumerie. Typiquement le genre de parfum que j’aime ! Sombre et frais en même temps !
J’avais testé en échantillon "Ginepro Di Sardegna" de Acqua di Parma... ils sont freres jumeaux ! L’Acqua di Parma m’avais deçu pour sa tenue j’espere donc que Bella Notte fera mieux à ce niveau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

billieH

par billieH, le 27 mars 2015 à 21:30

Et bien moi j’aime bien le 1881 pour femme, trop souvent mesestimé. Elegant, solaire, doux, avec un sillage parfait. Vert, joliment poudré, un peu rétro. Peut être trop marqué années 1990 et un côté monolithique mais que je pardonne très volontiers.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Samsara, le 27 mars 2015 à 22:18

1881 pour femmes gagnerait en effet à etre plus connu ! Il a un sillage unique très propre , années 90 je suis d accord aussi. Mais c est un boise poudre bien équilibré et qui a de surcroît une excellente tenue.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par maposapo, le 27 mars 2015 à 21:22

Autant 1881 est crémeux, masculin,- juste ce qu’il faut de poivre...et cette odeur de cassis, que de profanes tels que moi ne reconnaissent que parce qu’on leur a dit, est délicieuse -autant ce Bella Note rejoint les Opiums et compagnies, oui, gourmands, mais par trop féminins pour moi. Je passe.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Silver

par Silver, le 13 mars 2015 à 19:26

Bonjour,

Quelqu’un aurait-il senti le nouveau flanker "Edition Blanche" sorti récemment ? Si cette édition est aussi réussi que pour Allure de Chanel, je pourrais succomber !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

hangten

par hangten, le 6 juin 2014 à 22:51

Bravo pour ton article Opium ! Toujours excellemment écrit...
Ce Cerruti, je suis allé le sentir et l’ai même pulvérisé sur mon poignet.
Bon...
Cela s’est fait rapidement, je l’accorde. Mais pour ma part, si je l’ai trouvé très plaisant, il ne m’a pas semblé particulièrement innovant (Une impression de déjà senti, pas de choc olfactif comme je les aime) ; surtout, plus gênant, tout a disparu au bout d’une heure grand maximum... C’est dire si je ne l’ai pas vu beaucoup évoluer, ou alors, vers le néant, le rien, et donc le très décevant.
Voilà, hein, on ne peut pas être toujours d’accord... ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 6 juin 2014 à 23:20

Bonsoir,

Pas de pot il y a peau et peau. Mis à 16H00 je le sentais encore sur le poignet le lendemain midi. Mais bon sa rémanence si le terme est bon n’est pas son fort. Quand au jus il est agréable pas de fausse note, doux, chaud et de bon goût. Quand à l’acquérir j’en doute.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par hangten, le 6 juin 2014 à 23:34

Oui, j’imagine que pour disparaître à ce point, ma peau doit y être pour quelque chose. En même temps, je n’ai pas ce problème avec mes autres parfums. Et j’en possède... Sinon, chaud, doux, sans faute de goût, oui, mais limite ennuyeux quand même !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par effluves, le 6 juin 2014 à 23:50

Ennuyeux tout à fait d’accord. Et je dois reconnaître que pour le percevoir même après peu de temps il faut vraiment mettre le nez dessus et c’est frustrant. Etonnant que le ou les créateurs ne s’en inquiètent pas plus durant la conception. C’est tout de même un bon jus.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 10 juin 2014 à 16:27

Bonjour Hangten.
Re-bonjour Effluves.
Je vais réagir rapidement car j’en ai déjà dit pas mal. ^^

Hangten, merci pour tes compliments.
Je suis navré que tu fasses, toi aussi, partie des gens chez qui ce parfum se fait la malle bien trop vite.
Je rejoins Effluves quant au sillage qui, s’il reste à peu près 5h30 sur ma peau, est très bas, très parfum de peau, sans réel sillage. Là, je suis aussi frustré car, si envahir tout le monde autour de soi n’est pas toujours utile, devoir coller son nez aux zones vaporisées n’est pas d’une grande élégance. Il est plut agréable que le parfum se signifie à soi plutôt que de devoir lui courir après.

En revanche, je dois bien admettre qu’il y a un point où je ne vous rejoins pas ; c’est l’ennui. Pour moi, ce parfum est tout sauf ennuyeux.
Bien entendu, à côté d’un parfum comme Terre Eau Très Fraîche ou même Déclaration L’Eau (ce dernier n’étant pas un grand combattant de la tenue sur moi), il paraîtra plus banal. Mais, là, ce sont deux parfums d’une beauté qui se fait si rare en parfumerie grand public... On est loin de la médiocrité et du consensus mousse à raser + déodorant + notes fruitées et chocolatées que nous propose la parfumerie grand public à foison.
Malgré tout, j’apprécie beaucoup ce Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme qui ne ressemble pas non plus à ce que l’on fait en grand public aujourd’hui.

Merci pour vos commentaires.
Bonne poursuite de journée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

macis

par macis, le 6 juin 2014 à 21:25

Bonsoir,
Merci Opium pour ce bel article. Vous m’avez donné envie de rencontrer ce bella note.
Je l’ai donc humé la semaine passée, et.... ooh bonheur !! Quelle présence ! A vue de nez, il me plaît énormément. C’est un oriental, donc il pouvait difficilement me déplaire. Les épices me font trop souvent succomber.
Autre argument de choix : le parallèle que vous faîtes avec ambre fétiche.
Reste donc à le tester sur peau. Résistera-t’il sur la durée ? Comment se comportera t’il sur ma peau (de fille) ? Avec élégance cela va sans dire, il serait vraiment goujat de "virer".
Du coup, prétextant la fête des pères, j’ai aussi humé égoïste chez chanel , M7 et Opium pour homme , of course ! chez YSL. Quels doux moments !!
Je pense aussi les essayer sur peau ce w.e ! J’ai hâte !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 10 juin 2014 à 16:18

Bonjour Macis.
Merci beaucoup pour votre adorable commentaire. ;-)
J’espère que, sur votre peau à vous, cela ne s’effondrera pas en 30 minutes.
Mais, je préfère vous prévenir que, à côté de Egoïste, M7 ou Opium pour Homme (que je conseillerais plutôt en "Eau de Parfum" pour sa chaleureuse densité), Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme, après son envol assez tonitruant, fera plus pâle figure du fait de son sillage très "bas", rasant et sourd. Les trois parfums précédemment cités ont tous une réelle présence à côté de laquelle il peut être difficile de lutter : autre époque, autres mœurs.
Le prétexte de la Fête des Pères est un bon moment pour sentir de jolies choses, les trois parfums que vous avez cités sont canons ! ;-)
Testez-les tous, ne vous privez pas ! ;-)
J’espère que ce "Cerruti" ne se montrera pas goujat ! ^^
Bonne poursuite de semaine.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par macis, le 22 juin 2014 à 20:51

Bonsoir Opium,
Je n’ai finalement pu tester " bella note" que ce week-end, ainsi que M7, Opium edp, et Égoïste. Comment vous dire ? En fait, les quatre me plaisent, de différentes façons.
J’ai tout de suite retrouvé avec beaucoup de plaisir la force de M7 et de belle notte, j’ai ensuite été très surprise voire déçue d’opium version edp, trop peu épicé à mon goût, j’ai donc réessayé de suite Égoïste, qui fidèle à mes souvenirs s’est montré beau et rassurant.
Je pensais alors pouvoir mettre Opium hors jeu mais le bougre n’en avait pas encore fini de dévoiler son jeu. Coude à coude avec Égoïste, il alignait les bons points.
Il ne me restait plus qu’à espérer que Bella note s’évapore. Que nenni. Ses douces senteurs continuaient leur petit bonhomme de chemin sur mon avant bras. Moins fusantes certes, mais bien agréables.
M7 ne lâcherait pas l’affaire, inutile d’espérer de ce côté là. Petit snif de contrôle... Ben oui, toujours là, beau campé dans sa noirceur. Comment faire alors un choix entre M7 le ténébreux, bella note le discret, Opium le flamboyant et Égoïste l’intransigeant ? Les mélanger serait pure hérésie, j’en conviens !! Les planter là serait impoli. Les oublier ? Tout juste impossible ! A l’aide !!!!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 25 juin 2014 à 20:42

Bonsoir Macis.
Waouh ! Là, il va être très difficile de faire un choix : M7 (une tuerie totale, l’un des meilleurs ouds qui existent !), Opium pour Homme (que je préfère en "Eau de Parfum" également, très bon choix, car plus rond et épais, mais qu’il faut laisser s’imprimer dans le temps, vous avez raison), Egoïste (qu’on croirait issu d’une marque niche d’aujourd’hui tant il reste très contemporain et pointu avec ses notes fruitées confites, ambrées et épicées) et Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme (que j’ai déjà bien "défendu"... ^^) : rien à jeter ! ;-)
Je suis content que, sur vous, la nouveauté ne se fasse pas la malle en quelques minutes à peine... ;-)
A propos des mélanges, ce ne serait pas tant que cela une hérésie étant donné qu’avec vos quatre tests vous êtes, malgré tout, dans un univers orientalisant ambré épicé qui est assez cohérent. D’ailleurs, il n’est pas du tout étonnant que vous appréciiez ces quatre parfums. ;-)
Vos choix de qualificatifs pour chacun d’entre eux sont joliment trouvés, et fort à propos je trouve. ^^
Merci pour votre retour, suite au prochain épisode pour savoir si, peut-être, l’un des quatre pré-sélectionnés deviendra l’élu. (Ou plusieurs ?) [TOUS, qui a dit "Tous !" ?]
Bonne soirée. (Z’êtes dans la mouise pour faire un choix... ^^ #remuelecouteaudanslaplaie)
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

François

par François, le 28 mai 2014 à 16:09

Très joli parfum qui fait plaisir à sentir tout au long de la journée.
Il me rappelle assez le souvenir que j’ai de l’Instant pour homme de Guerlain avec un côté beaucoup plus résineux.
L’évolution sur ma peau est beaucoup plus douce et moelleuse que sur touche.
Je préfère néanmoins l’Instant pour homme (j’ai vraiment un problème avec les parfums boisés il faut croire) : 3 étoiles donc pour Cerruti 1881 Bella Notte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 6 juin 2014 à 15:01

Bonjour François.
La facette épicée, boisée et gourmande par la tonka dans L’Instant pour Homme doivent être les éléments qui jouent en la faveur des similitudes avec Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme.
Vous rappelez l’utilité qu’on ne répétera jamais assez du test sur peau dans certains cas. ^^
Je suis content que, malgré votre préférence tout à fait compréhensible pour le parfum trop méconnu de Guerlain, vous ayez apprécié cette nouveauté vous aussi. ;-)
Merci pour votre commentaire.
Bonne fin de semaine.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jicky

par Jicky, le 24 mai 2014 à 21:41

Bonsoir à tous,

J’ai lu au début - surpris - que certaines et certains le trouvaient aussi fugace que Brin de Réglisse (30min montre en main). Du coup je l’ai retesté encore aujourd’hui, bien que je le connaisse assez bien depuis le mois de février. Je reviendrai la semaine prochaine en parler plus longuement d’ailleurs.

Que ce ne soit pas une bile est verte ou un One million je vous l’accorde. Mais dire qu’il n’évolue pas, ne se développe pas ni n’interfère de manière intéressante avec le temps à cause d’une trop faible tenue, j’ai un peu du mal à comprendre. Il est 21h30, je l’ai appliqué à 17h30 il est toujours joliment là sur mon poignet droit, se rappelle avec subtilité. (Et sans rentrer dans le détail, c’est un très beau travail évolutif, texturé, travaillé d’une main de maître).

Je me pose surtout la question de savoir comment est ce qu’on en est arrivé au point de dire qu’un parfum de cette trempe soit boudé pour ça ? Honnêtement, je suis un mec qui travaille au market de Cerruti, je lis ça je me dis "oh bigre ! La prochaine fois on laissera moins de créativité au parfumeur et on demandera de la tenue !". Du coup on aura à le droit au choix à un gros bois ambré copié de One Million ou un vieux musc rouillé par des notes ozoniques interminables.
Après je comprends que la peau change beaucoup. J’ai vu disparaître des bijoux assez rapidement sur certaines peaux (coucou doudou !). Mais l’exercice de la mouillette montre quand même qu’il est assez performant de ce point de vue là. Et surtout, ce n’est pas parce que ça ne colle pas à la peau comme un carambar mutant pendant 5 millénaires que le parfum est mauvais. Je ne sais pas...

Bref, je dubite, je dubite.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 10 juin 2014 à 16:12

Salut Jicky.
Il semble bien que ce parfum divise, au vu des commentaires très contrastés, la population en deux : ceux qui n’ont pas trop de soucis et les autres. ;-)
Nous avons la chance de faire partie de la première catégorie... Ouf ! ^^
Merci pour ta participation.
A très vite.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

L'image

L’image

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 16 novembre 2019

Nez de la dernière pluie (autrement dit : béotien, mais qui veut se tenir au parfum)
Sa note :
L'image

L’image

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 17 août 2019

Nez de la dernière pluie (autrement dit : béotien, mais qui veut se tenir au parfum)
Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 11 mai 2016

Sa note :

Tibo

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 9 avril 2016

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 30 mars 2016

Sa note :

BlueJasmine

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 16 février 2016

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 18 janvier 2016

Sa note :
euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 1er décembre 2015

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 26 octobre 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 28 septembre 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 24 septembre 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 18 septembre 2015

Sa note :
euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 11 septembre 2015

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 8 septembre 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 2 septembre 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 31 août 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 4 août 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 29 juillet 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 22 juillet 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 13 juillet 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 29 juin 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 27 juin 2015

Sa note :

Farfadet

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 26 juin 2015

Sa note :
euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 26 février 2015

euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 18 février 2015

euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 29 janvier 2015

euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 26 décembre 2014

euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 18 décembre 2014

euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 26 novembre 2014

euskalpyth

euskalpyth

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 17 novembre 2014

Fabrizio

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 4 octobre 2014

sofiane

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 22 août 2014

Sa note :
lenasouslefiguier

lenasouslefiguier

a porté Cerruti 1881 Bella Notte pour Homme le 12 août 2014

Sa note :

à la une

Agrumes fruités

Agrumes fruités

J'aime l'odeur de la pluie sur le macadam et sur les pierres. Je cherche un parfum androgyne, fruité, avec un soupçon d'agrumes, à moins de 100 euros.

en ce moment

hier

Je pense que vous n’avez hélas pas tester les meilleurs. .. Fabulous Me et Genious Me sont(…)

hier

Bonjour Samguillec, Je vous conseillerais bien l’Eau du Sud de Goutal, un cocktail(…)

il y a 2 jours

Avis aux Belges : Ici Paris XL solde à 50 % les gels douche de Mémoire d’une odeur... qui seront(…)

Dernières critiques

Duel - Goutal Paris

Fleurets mouchetés

L’Ombre des merveilles - Hermès

Palimpseste clair-obscur

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires