Auparfum

La collection Cologne

Diptyque

Flacon de La collection Cologne - Diptyque
Note des visiteurs : (3 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Eaux d’anniversaire

par Jeanne Doré, le 26 mai 2008

En l’honneur des 40 ans de son mythique premier parfum, L’Eau, Diptyque lance simultanément trois Colognes tout à fait dans l’esprit de fraîcheur aromatique, traditionnelle et un brin désuète qui a fait le succès de la marque.
L’Eau de l’Eau
Une variation toute en fraîcheur de L’Eau, comme si on l’avait noyée dans un bain d’eau de Cologne. Le pamplemousse, le citron, la mandarine et le petit grain démarrent en trombe, pour laisser place tout doucement au délicat accord de savonnette et de pot pourri composé de rose, de géranium, de lavande, de fleur d’oranger, piqué de cannelle et de clous de girofle. Le fond, balsamique et boisé, délicieusement médicinal et propre, se prolonge sur les notes suaves du benjoin, de la fève tonka et du patchouli. On aime ou on aime pas. Personnellement, je suis sous le charme. Ce mélange de lavande, d’épices chaudes et d’agrumes pétillants me fait balancer entre un savon à barbe, un speculoos et une bouteille de Coca !

L’Eau de Neroli
Difficile d’être critique quand il s’agit de Néroli... mais tâchons tout de même d’en donner une idée précise. Le départ est extrêmement vert comme de l’herbe coupée, renforcé par le petit grain et sa note croquante de petit pois, la verveine acidulée et une pointe anisée d’estragon. Puis la facette florale du néroli se dévoile, peu à peu suave, presque gourmande, comme accompagnée d’une note miellée, poudrée, et surtout soutenue par un accord cotonneux de muscs veloutés. Pas follement original, pas non plus d’une tenue extraordinaire, mais d’une beauté simple et naturelle très bien exécutée.

L’Eau des Hespérides
De loin celle qui sera le plus difficile à apprivoiser. Connaissez-vous le wintergreen ? Cet arôme très américain, aux notes menthées et médicinales qui évoquent le Synthol, est aussi apprécié dans les chewing-gums ou les dentifrices chez les anglo-saxons. On le découvre ici dans toute sa splendeur, ce qui est a priori cohérent avec le côté "recettes d’apothicaire" de la marque, mais, selon moi, il touche ici ses limites. Le citron, l’orange, et le petitgrain ne parviennent pas à me faire oublier cette odeur âcre et envahissante, qui se combine avec les notes pas vraiment plus faciles de thym, de romarin, de menthe avec un effet aldéhydé métallique et froid. A essayer uniquement pour les conquérants intrépides de Colognes musclées !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ROBERTO

par ROBERTO, le 1er octobre 2010 à 14:59

When i wear L’EAU DES HESPERIDES everyone compliments me. Beautiful. Olivier Polge has done a very good work with the DIPTYQUE COLOGNES. Bravo !!!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ROBERTO, le 8 mars 2011 à 21:24

Five stars for Diptyque colognes

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par etiennesuper, le 22 février 2010 à 17:24

Déçu par l’Eau de Serge Lutens, j’ai eu envie de me replonger le nez dans cette jolie collection d’eaux de cologne. Ici pas de "concept" fumeux, pas de "prise de tête" ; juste de jolies odeurs simples, rafraîchissantes et naturelles qui évoquent la toilette, le propre avec un petit côté rétro. L’Eau de l’Eau me rappelle vraiment les eaux de cologne traditionnelles, le savon à barbe ou les jolis savons Roger & Gallet de mon enfance (sans doute le côté sec et légèrement poudré une fois les agrumes envolés...) L’Eau des Hespérides est plus déroutante, plus originale. Personnellement elle m’évoque l’herbe coupée ; les agrumes et la cuisine avec un côté persil haché !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Sehnsucht nach dem Duft...

Sehnsucht nach dem Duft...

a porté La collection Cologne le 29 mars 2015

Sa note :
Hermeline

Hermeline

a porté La collection Cologne le 2 septembre 2014

Néophyte mais curieuse, un peu boulimique olfactivement parlant mais cela passera (mon compte en banque l’espère !), j’aime le monde de la parfumerie. Vivant cependant à Montréal, beaucoup de trésors (...)

à la une

Myths Woman

Myths Woman - Amouage

Une création poétique, abstraite et foisonnante d'idées autour d'une chimère florale et des facettes végétales.

en ce moment

Farnesiano a commenté Myths Woman

il y a 18 minutes

Merci, Alexis, pour cet article plutôt bref mais qui fait le tour de la question. Inutile de(…)

il y a 2 heures

Hello DOMfromBE et everybody ...Pétrichor si vous passez par ici et d’autres experts ... je(…)

il y a 17 heures

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires