Auparfum

Totem, la tribu de Kenzo

par Jeanne Doré, le 3 juin 2015

Kenzo, malgré sa forte personnalité, a toujours été une marque qui a semblé chercher son identité en parfums.

D’un côté la poésie innocente de Ça Sent Beau, de l’autre l’excentricité bruyante des Jungle, le zen minimaliste de Flower, le raffinement cosmétique de la série Kenzoki, la sobriété masculine de Kenzo pour Homme, la douceur intimiste d’Amour, et plus récemment, une tendance exponentielle aux flankers et lancements au positionnement incertain, comme la gamme Couleur Kenzo ou Jeu d’Amour...

Quelle est la vraie signature olfactive et l’identité parfum de la marque Kenzo aujourd’hui ?

2015 semble encore marquer un nouveau tournant (si on considère une route en perpétuels virages...) avec l’arrivée de Totem, un trio de parfums unisexes à l’identité visuelle haute en couleurs et en rythme, avec une impression très "United Colors of Benetton" (ah mais non, zut, c’est Kenzo !)

Totem nous parle d’une tribu qui « redessine le monde, dans une atmosphère chaude et électrique » et se présente sous la forme de trois parfums unisexes :

Totem Orange  : « une nouvelle énergie florale boisée, aussi lumineuse qu’enivrante. »
Avec des notes d’orange amère, fleur de citronnier et de vétiver. Composé par Nathalie Gracia-Cetto et Olivier Pescheux.

Totem Yellow  : « une nouvelle fraîcheur pétillante et ultra joyeuse, aux notes hespéridées. »
Du pamplemousse rose, des feuilles de thé et des notes boisées et cuirées. Signé Christophe Raynaud.

Totem Blue  : « une nouvelle sensualité fruitée, addictive mais décontractée ».
Ananas gourmand, cardamome et cèdre. Créé parAntoine Lie et Jean Jacques.

Au milieu du désert californien, la tribu Totem danse et fait de la musique au son de Slippery Slope du groupe The Dø (ce qui est plutôt un bon point) dans un déploiement démonstratif d’individualité, d’expression du soi, sans règle établie, et tout en formant une unité.

Il y a quelque chose de très 90’s dans ce concept, qui me rappelle un peu le discours de CK One, et des premiers unisexes, comme Paco Energy, avec une volonté manifeste pour séduire la "génération Y".

Par ailleurs, et probablement peu s’en souviennent-ils, mais la maison Dana avait réédité en 2003 une eau de toilette pour homme assortie de son déodorant, reprenant le nom de Totem, une création de 1939 discontinuée entre temps, avec quelques petites similarités dans la typo, non ?....

Alors, Totem : ringardise totale, ou au contraire, revival parfaitement en ligne avec le gros retour actuel des années 90 ?...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Babouboba

par Babouboba, le 17 juin 2015 à 13:33

Je teste là tout de suite le jaune... Et loin de moi l’idée de donner une description aussi qualitative que d’autre ici mais ma première impression n’est pas mauvaise, ça s’ouvre sur une joli pamplemousse vibrant et un peu sucré, mélé à des notes de thé assez rondes. Ca se boise douvement ensuite, et le pamplemousse se calme fortement, à voir sur la longueur. C’est frais et ça a un caractère assez joyeux sur le départ, même si ça se tasse assez vite. Pour le coup, je trouve que le packaging ne correspond pas à la fragance, mais bon, le marketing d’abord !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

sigisbée

par sigisbée, le 9 juin 2015 à 15:39

Bonjour,
Je suis dubitatif quant à la démarche...
Je suis tellement déçu par le massacre ingligé à "Jungle",
Mais bon pourquoi pas, mais ils n’aurons plus ma confiance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par sigisbée, le 9 juin 2015 à 15:40

ils n’auronT bien sur ! pardon

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lady of Shalott

par Lady of Shalott, le 4 juin 2015 à 13:22

Je n’ai pas de mots pour exprimer le dégoût esthétique que m’inspire ce marketing-là... Espérons que ce sera meilleur olfactivement. Séduire la génération Y... peut-être que je fais totalement fausse route mais je suis prête à parier que ce ne sera pas un tabac... à une époque où la com compte plus que les senteurs, qui pourra vouloir d’un parfum vendu avec ces images ? Je me croirais dans le sketch des Inconnus "united colors of bande de c..s".

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par waladou, le 3 juillet 2015 à 14:54

Je suis tellement d’accord.
Les flacons sont affreux et cette esthetique tres 90’s est trop premier degres et pas du tout revisitée.
Et puis on a une image un peu plus zen et delicate des parfum Kenzo il me semble ....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 4 juin 2015 à 10:37

Et pourquoi pas ? Je me méfie cependant de ces lancements (par trois forcément) pour la jeune génération, teenagers ou considérés comme tels... Jeunisme, régression, infantilisation de notre société occidentale, dictature de l’apparence, etc. Mais je demeure quand même curieux de sentir ce trio totémisé. De Kenzo, je garde un merveilleux et fort différencié trio : Jungle, complètement décoiffant, Kenzo Air (un nuage mis en flacon, si si) et l’étrange Power, cette tulipe abstraite qui porte si mal son nom créée par Olivier Polge en 2008 et au superbe flacon, celui de Air restant aussi un exemple d’esthétisme poétique. Je porte encore Power de temps en temps, et cet énigmatique floral épicé-boisé-poudré que masculinisent la cardamome et une fine note de tabac, sans surprise plaît beaucoup aux dames ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 4 juin 2015 à 10:54

Ah Farnesiano, ce Kenzo Air...L’orientation qu’il donnait du vetiver ne pouvait qu’intéresser le passionné de cette note que je suis.Et, je l’ai encore porté il y a quelques jours seulement.C’est, pour moi, la plus belle création de la marque.

Comme vous, je suis sceptique sur les lancements simultanés multiples.Mais, on ne sait jamais.A première vue, celui que je testerai en priorité devrait être le Yellow (note cuirée oblige).

Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par euskalpyth, le 4 juin 2015 à 15:53

Farnesiano et Aryse, je ne peux qu’être d’accord avec vous pour Kenzo air !
Je n’en ai qu’une miniature que je sniffe religieusement de temps à autre...

Et je suis en train de tomber subrepticement et insensiblement mais inexorablement amoureux du Kenzo jungle homme, un boisé épicé discret mais plein de nuances et magnifique, même s’il n’est pas mis en avant dans les rayons (comme souvent, hélas) -

Je vais tester cette nouvelle série "Totem" sans a priori (si si : promis !) et surtout en espérant que ce sera mieux que les dernières sorties en dates que j’ai découvertes (YSL Kouros Silver, Guerlain l’homme idéal cologne, Dior Eau Sauvage cologne : à oublier d’urgence...)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

ghost7sam

par ghost7sam, le 4 juin 2015 à 10:03

Je trouve que c’est méritant de ne pas faire un énième parfum autour de la séductrice fatale, et du beau gosse au regard sombre. Cela ne joue pas faussement sur une idée du luxe qui se prend au sérieux.
Pendant la pub et avant de voir les flacons, on ne peut pas deviner qu’il s’agit d’une pub parfum.
pourquoi pas ?


peace

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par ghost7sam, le 5 août 2015 à 23:57

Senti le Totem Orange aujourd’hui. Je l’ai sniffé sans aucun à priori, je m’attendais même à quelque chose de joli.
C’est repoussant. Ultra fruité, ultra synthétique. Des notes de tête évoquant une noix de coco à l’ananas ; pas méchant.
Le problème c’est que plus les minutes passent, plus ça devient sucré et collant, et puissant.
Ce parfum sent le sapin parfumé qu’on met dans les vieilles bagnoles. Voilà c’est un totem de vieille bagnole pourrie.
Je suis toujours indulgent ; la plupart des parfums sucrés que je sens dans la rue ne me rebutent pas, je les trouve souvent agréables bien que niais, stériles et dénués d’imagination.
Mais alors là, trop c’est trop. C’est chiant.


war

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par invité, le 4 juin 2015 à 09:50

On sent bien que c’est du recyclé, mais pourquoi pas ? L’Orange et le Jaune sur papier pourraient me plaire.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Thelittlebox

par Thelittlebox, le 4 juin 2015 à 09:26

J’attends le jaune avec impatience ^^

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Thelittlebox, le 4 juin 2015 à 09:26

On connait la date de sortie ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Fiorentina, le 4 juin 2015 à 01:39

Une campagne qui plaira aux Y, je ne sais pas, mais pour moi qui suis une X, ça ressemble quand même fortement à du recyclage de Goude ou/et Benetton très estampillé années 80 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Youggo

par Youggo, le 3 juin 2015 à 22:50

On peu jouer au Jungle Speed avec leurs flacons en plus. Génial !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 4 juin 2015 à 00:40

PTIT CHEVIIIIINL !!!!!!

(* fin de la private joke *)

J’ai assez hâte de découvrir le Totem Orange, pas seulement parce que c’est une de mes couleurs favorites, mais aussi parce que Nathalie GC nous a habitués à de jolis parfums (Love Chloé, Burberry Brit Rythm For her : c’est elle).

Je pense qu’il est aussi intéressant qu’hormis le bleu, le choix des couleurs est assez original (il y a extremement peu de parfums revendiquant le jaune !).

Donc, sans avoir hâte de savoir ce qu’il va en résulter, je suis curieux =)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par eckbo, le 4 juin 2015 à 09:54

Effectivement Jicky il y a peu de parfums revendiquant le jaune. Il me semble que Lacoste en a sorti un dernièrement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 4 juin 2015 à 10:57

Ostara, le nouveau parfum ’printemps’ de Penhaligon’s est aussi construit sur le thème du jaune (jonquille) :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jicky, le 4 juin 2015 à 14:21

Effectivement, le Lacoste fait parti des trois quatre parfums que j’avais recensé en jaune ! (Bon, c’est un L1212 Lacoste donc noyé dans un fond boisé franchement pas beau, mais c’est un des rares parfums alcooliques à traiter la coriandre de manière si astucieuse au départ ce L1212 jaune. Et prise de risque énorme avec la couleur)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Enhanced pepper

Enhanced pepper - Corps volatils

Une composition 100 % naturelle qui place l’essence de Piper nigrum malgache au centre de sa formule.

en ce moment

gladys39 a commenté Shalimar

il y a 3 heures

Bonjour, Marre de papillonner de parfum en parfum J’essaie de me fixer à un seul parfum Je(…)

il y a 3 heures

Les Vingt-quatre Ans du jeune homme vert * Vif, vert, électrique, métallique, lumineux, aux(…)

il y a 6 heures

bonjour, j’ai eu l’occasion de récupérer un échantillon pour enfin le tester. A la vaporisation,(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Avec le soutien de nos grands partenaires