Auparfum

Super Cedar, le cèdre absolu par Byredo

par , le 4 mars 2016

Après la Rose of No Man’s Land, la marque suédoise Byredo lance une nouvelle création, Super Cedar, un parfum qui s’articule autour du cèdre de Virginie.

D’après la marque, le cèdre est « évocateur de maisons en madriers de bois
et de mobilier scandinave »
et « diffuse une modernité sans faille. » A cela s’ajoutent des notes de pétales de roses, de muscs de soie et de vétiver de Haïti.

Ben Gorham, le créateur de la marque, souhaite ainsi, avec Super Cedar, rendre hommage au cèdre.

— 
Disponible à partir de mars 2016
Eau de parfum 50ml/98€ et 100ml/150€

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Lady of Shalott

par Lady of Shalott, le 20 mars 2016 à 14:42

Je vous trouve un peu durs, messieurs. Pour avoir utilisé beaucoup d’ô cedar chez mes parents pour faire la poussière, j’avoue qu’avant que vous n’en parliez, je ne l’avais même pas envisagé. Votre remarque est néanmoins pertinente : ce "super" accolé à "cedar" est de bien mauvais goût.
Personnellement, je n’ai retenu que cedar et j’ai immédiatement pensé Liban, poutres du temple de Salomon, orient, etc.

Après test sur moi-même et sur deux hommes de styles et de peaux différentes, je peux affirmé que c’est un boisé bien sympathique et plaisant. J’avoue que j’aurais aimé un peu plus de diversité dans la symphonie olfactive peut être un peu trop monolithique mais je pense que Super Cedar saura trouver ses adeptes. Peut-être d’ailleurs plus parce que la renommée de Byredo s’accroît que pour la qualité de ce parfum car tout bon boisé qu’il soit, il n’a pas la noblesse d’un Palissandre d’or.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

iago

par iago, le 4 mars 2016 à 20:53

Testé ce soir sur mouillette dans une boutique lyonnaise que j’ai découverte grâce à Auparfum ( la mûre favorite) Bel effet de matière , de part le cèdre, tempéré par un soupçon de rose qui dés le départ, pour moi, vient nuancer le bois et apporter une subtilité et une profondeur qui tempère la sécheresse du cedre et son effet résineux . Je teste demain sur peau pour voir si la tenue et l’évolution me séduisent complètement . Je testerai aussi Baudelaire de la meme marque grâce à la vendeuse , propriétaire ?, de la boutique qui n’est avare ni en conseil ni en échantillons .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par euskalpyth, le 8 janvier 2016 à 16:02

Il est franchement joli !
Je ne sais pas s’il détrônera, dans mon coeur, Tumulte homme de Lacroix, qui est mon boisé épicé favori, mais il est très agréable.

Sur mouillette, il est quasiment solinote, avec un effet "planche en bois in your face" bluffant : on a vraiment l’impression d’avoir le nez collé à un morceau de bois sec et odorant... (j’adore !)
En revanche, sur peau, il est plus nuancé, avec d’entrée, quelques notes de poivre doux qui rafraichissent un peu le côté très aride (mais loin d’être désagréable) du cèdre,
et au bout de 2 heures, je décèle quelques traces de rose (mais c’est discret).

J’attends de voir quelle sera sa tenue, mais c’est une bien jolie découverte quoi qu’il arrive, avec beaucoup d’atouts dans sa manche, à part peut-être ce nom un peu croquignolet ;-p

Il ne sort que dans deux mois, mais (ne le répétez pas...) si vous demandez gentiment au stand Byredo des Galeries Lafayette Haussmann, vous pourrez le sentir même s’il n’est pas encore disponible... ;-))))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Santo Baumo

par Santo Baumo, le 5 janvier 2016 à 13:32

J’ai un peu de mal avec le nom, cela me renvoie sans cesse à un célèbre encaustique dont on aurait revisité la formule pour en faire un "Super Cedar" ! Je sais c’est nul.
Merci quand même pour le post.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Doblis, le 5 mars 2016 à 00:05

Mouais... j’ai pensé exactement la même chose ! :-))

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nymphomaniac, le 5 mars 2016 à 22:41

s’agit-il du dépoussiérant Ô cedar ? si oui, peut-être la marque a-t-elle souhaité rendre hommage à ce produit disparu – tout comme, à sa manière, l’eau de rhubarbe écarlate semble vouloir célébrer le détachant quasi-éponyme

j’ai trop hâte d’un nom de parfum qui puisse rendre hommage à l’éponge microfibre spontex, car j’adore cette publicité : https://www.youtube.com/watch?v=To_VgktyFis

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 6 mars 2016 à 10:33

Je dirais qu’avec Laine de verre de Lutens, on l’a déjà... le côté facétieux en moins car Lutens se prend souvent pour un mystique, même quand il n’y a pas de quoi ! En l’occurence avec LDV, il n’y a pas de quoi lol

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Chapitre 7 - Le nez dans la formule : un cuir verdoyant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Entrons maintenant dans la facette cuirée du parfum.

en ce moment

Aberystwyth a commenté Ubar

il y a 4 heures

<3 Je dois avouer que je suis pareil, je ne rate pas un article, pas un commentaire(…)

martoo62 a commenté Ubar

il y a 5 heures

Merci beaucoup Farnesiano pour votre réponse hyper rapide ! Je prends note pour le site(…)

Farnesiano a commenté Ubar

il y a 6 heures

Oups ! Correction : Anna.

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019