Auparfum

Parfums pour jeunes filles : Catégorie n°1, les Colognes régressives

par - - , le 29 septembre 2015

Catégorie n°1 : les Colognes régressives, pour celles qui veulent se sentir encore un peu comme des bébés... :

Ce n’est pas parce qu’on est une jeune fille qu’on a envie de sentir la barbapapa... Pour commencer, des Colognes régressives pour celles qui veulent se sentir encore un peu comme des bébés...

  • Ptisenbon, Tartine et Chocolat

    Pour ne jamais quitter l’odeur légère du berceau et ses notes de menthe, de citron, de muguet et de chèvrefeuille. Régressif.
    40 euros/100 ml


  • Petit Guerlain

    Dans cette nouvelle mouture relancée l’an dernier en version fille (ruban rose) ou garçon (ruban bleu), fleur d’oranger, mimosa et miel croisent une pistache musquée, signée Thierry Wasser. Pour les plus petites.
    98 euros/100 ml


  • Eau de Bonpoint

    Le grand classique créé par Annick Goutal, indémodable, parfait de 7 à 77 ans, fleur d’oranger, bergamote et basilic perpétuent le chic intemporel parisien.
    59 euros/100 ml, 37 euros/50 ml


  • Bonton Eau de toilette

    La fleur d’oranger musquée parfaite, fraîche et cotonneuse comme une peau de bébé, et composée par Isabelle Doyen et Camille Goutal, on ne peut pas se tromper.
    35 euros/50 ml


  • Baby Touch, Burberry

    Une mandarine et une verveine aux notes vert gazon se baladent sur un chemin de muscs et de vanille, assez familial.
    40 euros/100 ml


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 1er octobre 2015 à 08:35

Ah ils sont forts les as du marketing. Comment créer un segment juste à l’aide d’un emballage (packaging + nom du parfum). Mettre un jus un peu frais et léger dans un joli flacon rose ou bleu clair, bien genré, et hop ! Le segment "bébé - enfant" est créé. Si si ! Ça sent la peau de bébé puisque on vous le dit !

Et ça marche ! (Une fois de plus : on sent ce qu’on compte sentir. Dans ce cas-ci, on sent toute la bébéisation du packaging. Et notre perception est flouée. Mettez par exemple Eau de Rochas dans le flacon en catimini, ça marche très bien aussi : parfum de bébé !). Ils sont forts, oui. Le marketing vous fait sentir ce qu’il veut.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 30 septembre 2015 à 09:51

Bonjour,
Afin de lever vos doutes, je vous confirme que sous l’appelation "jeunes filles", nous avons vu large, à savoir l’âge à partir duquel on peut avoir envie de porter un parfum ! Mais on a quand même le droit de jouer encore à la barbie, hein :)
Personnellement, je dirais 10 ans environ, mais libre à vous de choisir le début de l’âge de la "jeune fille" !...
Nous avons voulu commencer par cette selection, certes, très enfantine, mais car elle constitue tout un univers olfactif fort et rattaché à l’enfance, et même si parfois rejeté lors de l’adolescence, on y revient souvent, plus tard, comme l’a signalé Garance...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Vesper

par , le 29 septembre 2015 à 21:49

ôtez moi d’un doute.
On dit jeune fille vers quel âge maintenant ? 8, 9 ans ou avant ?

Cela dit, c’est génial d’un point de vue féminin, parce que "jeune fille" est l’état dans lequel on peut se trouver pour la plus grande part de sa vie.

Parce que pour imposer des packagings (et des noms) pareils à tout ce qui a plus de 12 ans (je le sais, j’ai essayé), il faut être un peu psychorigide.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2015 à 21:56

Je connais à peu près tous les parfums cités, et je les apprécie beaucoup, même si je ne les porterais pas... mais ils me semblent effectivement plus appropriés pour des enfants, voire des tout petits. En fait, il me semble qu’on goûte plus le côté régressif à l’âge adulte, qu’à l’âge où on est une jeune fille, et où l’on rejette généralement tout ce qui peut renvoyer à l’enfance.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 29 septembre 2015 à 23:37

Je suis d’accord avec ces 2 commentaires.
Je ne pense pas qu’une ado voudrait porter du Tartine et Chocolat !
Dire qu’on porte ça au collège est à coup sûr passer pour la cruche "chouchou/serre tête/bagues dans la bouche/jupe plissée/col Claudine/souliers vernis".
En ce qui concerne Petit Guerlain, je préférais de loin la version d’origine où l’on voyait un très jeune garçon sur le visuel.
Bonpoint, je suis fan. Superbe parfum.
A cette liste de Colognes régressives, je rajouterais Petits et Mamans de Bulgari pour ses notes fleuries poudrées musquées qui peut être porté à tout âge.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Ce chapitre dissèque toutes les facettes qui ont permis de sculpter le cœur floral blanc.

en ce moment

il y a 1 heure

Je me suis régalée de les entendre parler. Ca aurait pu durer encore et encore(…)

il y a 13 heures

Merci Merci Merci pour cette échange rarissime ! Monsieur Bourdon : il faut absolument écrire(…)

il y a 2 jours

J’ai eu envie de re-sentir Nuit de bakélite grâce au dossier en cours et j’ai maintenant envie de(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019