Auparfum

25 parfums pour jeunes filles, sans se tromper

par Jeanne Doré - Cécile Clouet - Clara Muller, le 29 septembre 2015

Vous cherchez désespérément une idée de parfum pour l’anniversaire de votre nièce ou le Noël de votre filleule ?

Vous tapez "parfum + jeune fille" dans Google, et vous découvrez avec effroi les conseils pourtant pleins de bonne volonté de forumeuses actives, qui suggèrent leur propre parfum quand elles avaient 14 ans (il y a 30 ans donc) ou « pour ne pas se tromper », Justin Bieber, ou le dernier Eau Jeune.

Et il est tout de même désarmant de dénombrer les recommandations pour Anaïs Anaïs, qui a manifestement imprimé les esprist de son étiquette "jeune fille" depuis sa sortie en 1978... (Bon sans vouloir le décrier, il faut avouer qu’il y a mieux aujourd’hui pour ne pas dégoûter une ado des "classiques" de la parfumerie !)

Bref, vous voilà bien avancé... Pas de panique, nous sommes là pour vous aider à faire le bon choix.
Contrairement à l’idée reçue chez tous ceux qui n’y connaissent rien, une jeune fille n’a pas forcément envie de sentir le sucre et le fruit au sirop, car l’adolescence est aussi une période où l’on forge et l’on affine son goût et sa personnalité.
Même si le phénomène de "clan" incite bien souvent à copier ses copines pour ne pas se sentir la cruche du collège, c’est aussi un âge où l’on vit de grandes émotions, qui resteront à jamais associées aux odeurs du moment !

Alors pour ne pas leur faire kiffer toute leur vie le patchouli à la praline sous prétexte qu’il leur rappellera leur premier émoi amoureux, mieux vaut commencer tôt l’éducation olfactive des jeunes générations...
Il convient donc de ne pas propager le sillage "mini-pute" à base d’overdose d’éthyl-maltol et de vanilline, et de privilégier la qualité, la subtilité et la finesse de rigueur, sans pour autant tomber dans la niaiserie.

Pour vous aider à éviter la catastrophe olfactive, nous avons sélectionné 25 parfums, présentés à travers 5 catégories.

Crédit image : www.thefeathered.com

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par 980ttkbr, le 4 octobre 2015 à 10:55

"Interloquant" ? Bigre ! Interloquant est la forme du participe passé du verbe interloquer et non un adjectif (contrairement à "choquant", par exemple, qui peut être les deux et auquel on a voulu le préférer ici) ; il ne peut donc, en aucun cas, se rencontrer en position d’attribut du sujet comme dans la phrase "il est tout de même interloquant" qu’on trouve dans cet article.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par domik, le 4 octobre 2015 à 12:18

C’est corrigé, c’est corrigé ! Mais j’ai préféré finalement désarmant à choquant. Merci !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Vesper, le 4 octobre 2015 à 14:17

Bientôt,le mot néologisme sortira du dictionnaire...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par domik, le 4 octobre 2015 à 19:55

Et "interloquant" est un participe présent.. pas passé :) A plusieurs, on va y arriver...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jean-David, le 9 septembre 2016 à 15:48

Je voudrais défendre "interloquant" comme adjectif, et non seulement comme participé présent. Il me paraît approprié à l’idée qu’il exprime, et presque nécessaire. Les lecteurs de Huysmans, entre autres, auront déjà rencontré de plus hardis néologismes.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par invité, le 2 octobre 2015 à 08:39

Bonjour,

Je confirme que "jeunes filles" est bien le terme le plus approprié pour cette rubrique. Et personnellement, il m’arrive de porter une cologne dite régressive telle que Petit Guerlain par exemple... cela fait tellement de bien !

Belle journée à toutes et à tous !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

L'Ouïe

L’Ouïe - Pentalogies

Une mélodie gracieuse et délicate à la blancheur lactée qui ravira ceux qui savent l’écouter.

en ce moment

il y a 1 heure

Mon avis sur Eau du soir et Soir de lune : pas de note de fond désagréable, que du bonheur. A(…)

Farnesiano a commenté 603

il y a 16 heures

J’oublie mon préféré auquel je reviens à chaque automne : Carbone de Balmain ! Une drogue addictive,(…)

Farnesiano a commenté 603

il y a 16 heures

Bonjour à tous ! Les retards accumulés par les postes française et belge ne m’ont permis de(…)

Dernières critiques

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Divine Lyon

Divine Lyon

Lyon (69)

Jovoy Paris

Jovoy Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires