Auparfum

Dolce & Gabbana pour Homme

Dolce & Gabbana

Flacon de Dolce & Gabbana pour Homme - Dolce & Gabbana
Les Classiques
Note des visiteurs : (16 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Sexy boy

par , le 19 mai 2007

Ce parfum n’est pas dénué d’évocations personnelles, mais après avoir pensé que je le trouvais troublant uniquement parce qu’il était lié à un souvenir bien précis, j’ai pu me rendre à l’évidence, en recueillant divers témoignages et avis, qu’il provoquait chez la plupart de filles le même effet : ultra sexy, sur-excitant.

Etonnant tout de même qu’un aromatique somme toute assez banal provoque cette sensation quasi-instantanée. Une fougère lavandée un peu ringarde, avec une tête citronnée, un effet thym, sauge, vert et boisé, le tout sur un fond très tabac. Difficile d’en tirer des conclusions transcendantes, disons que c’est une sorte d’alchimie, peut-être une surdose d’un quelconque ingrédient, qui donne cet effet si sensuel, si reconnaissable, si charnel, et même si je le sens plus souvent sur des mecs du style racaille en jogging blanc que bel hidalgo élégant et soigné, je ressens toujours cette même sensation, cette même idée fixe, ce truc est une tuerie.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par , le 15 avril 2009 à 09:29

Curieux Jeanne, n’est-ce pas ? Vous avez fait le rapprochement avec l’Homme. Cependant, vous trouvez ce dernier quelconque, et Dolce & Gabbana vous fait vibrer. Comme quoi cela peut se jouer à pas grand chose, une seule note, une miette, un atome d’odeur. Je l’ai trouvé très agréable, semblable à l’Homme, peut-être un peu plus herbacé, avec un côté cannelle ou musc, je ne sais pas, que j’ai retrouvé chez Le Mâle ou chez Minotaure. Cette note me dérange un peu, mais peut-être m’y habituerai-je. Bizarre, car il semble que ce soit cela qui lui donne son côté sexy :).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 6 juillet 2009 à 13:37

Je ne me rappelais plus de cette critique, mais comme quoi je ne suis pas le seul à avoir fait un certain rapprochement....

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 janvier 2009 à 21:00

Coup de coeur ! je l’ai essayer aujourd’hui et commander aussitôt . Après déclaration de Cartier , c’est la deuxième fois que je craque suite à l’avis de Jeanne Doré ... ravi ! je suis une racaille comblé ... merci ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 10 janvier 2009 à 17:55

Je suis à mon tour une “conseillère” ravie de savoir que mes articles permettent de vous combler ! Merci pour le retour.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Jeanne Doré

par , le 22 décembre 2008 à 22:54

Certains ont du trouver mes propos exagérés à propos de ce D&G avec ses allures quasi vulgaires , mais je persiste à croire qu’il détient un charme unique ! En le ressentant, j’ai remarqué qu’il était également très néroli, petit-grain, ce qui lui donne cette note verte assez typique au départ, et c’est sûrement ce qui m’attire. Le fond est en effet très coumarine, ce qui lui donne une certaine virilité, comme dans Le Mâle, avec cependant un effet feuilles de tabac plus prononcé, et moins poudré musqué. Un Le Mâle rafraîchi et transalpin, c’est exactement ça !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 22 décembre 2008 à 20:30

Le fait que Jeanne Doré présente ce Dolce&Gabbana comme une "tuerie" qui sur-excite toutes les filles m’a poussé à aller le re-sentir ; on ne sait jamais, ça peut servir ;-)

Le parfum a une structure de fougère aromatique classique, un accord hespéridé en guise de départ, puis un complexe d’herbes aromatiques sur un lit de coumarine, de tonka et de bois, agrémenté d’épices et de muscs. Le tout reste cependant assez frais et élégant en évitant le coté "rentre-dedans" de certaines fougères viriles.

Alors quel est l’ingrédient secret ? j’y ai trouvé (à tort ou à raison ?) une pointe de canelle (ou un effet canelle ?) un peu à la manière du Mâle de JP Gautier. D’ailleurs, je vois dans ce D&G comme un cousin transalpin du Mâle de JPG. Un cousin plus discret et soigné, moins savonneux et douceureux ; le milanais chic et décontracté face au parisien au charme gouailleur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 16 décembre 2008 à 20:28

Une fougère très réussie. Puissante, pimentée à souhait et une excellente tenue font de ce parfum une fragrance parfaite.
Son odeur est envrante et embaume les narines toute la journée.
Malgré sa composition "basique", il s’avère effectivement être un parfum exceptionnelle.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 9 septembre 2007 à 11:58

Cher Nicolleau, ce n’est pas parceque je n’ai pas encore parlé des parfums Caron (que j’estime hautement) que je n’en parlerai jamais ! Il n’y a que 149 critiques publiées à ce jour, et beaucoup d’autres attendent leur tour, dans l’ombre... Le but est de parler de toutes les marques, sans être elitiste ou trop pointu, mais si vous lisez attentivement tous les articles, vous saurez deviner quel "type" de parfumerie a mes préférences.... J’espère que vous me pardonnerez pour cette lacune, elle sera corrigée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par , le 7 septembre 2007 à 20:10

Bonjour,
l’univers du parfum m"intéresse, car je le vis au quotidien comme simple utilisateur, mais aussi parceque certaines marques méritent à mon sens d’être considérées comme des "étendards", de par leur démarche et de par leurs produits...Je ne vois pas les parfums CARON dans votre présentation, et c’est à mon sens un problème de crédibilité même de votre site, dans sa représentation qualitative des parfums...Rien à voir avec ce que j’appelerai des "créations marketing", comme Dolce et Gabbana, loins de la philosophie des "vraies maisons".....Bon, voilà, belle mise en oeuvre de votre site, mais une tâche à mon sens..!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Rokabarr

Rokabarr

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 4 septembre 2020

Sa note :

fico

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 10 octobre 2016

Sa note :

fico

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 10 octobre 2016

Sa note :

Rafaelo

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 14 janvier 2016

Marco

Marco

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 13 janvier 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 12 janvier 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 11 janvier 2016

Sa note :
Marco

Marco

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 1er janvier 2016

Sa note :

Farfadet

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 11 septembre 2015

heyyouemily

heyyouemily

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 24 août 2015

Farfadet

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 18 juillet 2015

john dasie

a porté Dolce & Gabbana pour Homme le 1er août 2014

Sa note :

à la une

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Chapitre 6 - Le nez dans la formule : sculpter le cœur floral

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Ce chapitre dissèque toutes les facettes qui ont permis de sculpter le cœur floral blanc.

en ce moment

il y a 14 heures

« Bois charnel » est assez joli, vraiment. Dans mon esprit le mot charnel mêle charme, chair et(…)

il y a 15 heures

Je n’ai encore jamais senti les parfums d’Olfactive Studio mais je préfères effectivement les noms(…)

il y a 19 heures

Cela fait un moment que je souhaite découvrir Les parfums de Rosine et ces deux dernières(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019