Auparfum

Cologne à la Russe

Institut Très Bien

Flacon de Cologne à la Russe - Institut Très Bien
Coup de cœur - Réédition
Note des visiteurs : (17 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Eau chaude

par Jeanne Doré, le 12 août 2015

Cologne à la Russe transmet cette atmosphère un peu désuète et mystérieuse qu’ont les parfums à histoire, en marquant l’air de sa présence discrète mais chaleureuse.

Institut Très Bien fait partie de ces marques qui ont eu plusieurs vies.
Il y a tout d’abord cet institut lyonnais dans les années 30, que fréquentait une dame chic qui raffolait entre autre d’une certaine Cologne à la Russe qu’elle se faisait préparer à la boutique. Il se trouve que le petit-fils de la dame en question, Frédéric Burtin, chimiste, ancien de LVMH et passionné de parfum, retrouve la trace de cette Cologne en farfouillant dans l’abondante correspondance de son aïeule, et finit même par retrouver la formule du parfum dans un vieux manuel datant de 1906.

Et hop, en 2003 renaissait la nouvelle Cologne à la Russe, ressuscitée par Pierre Bourdon, et accompagnée de deux petites nouvelles : à la Française, cologne florale qui joue autour de fleurs blanches joliment poudrées, et à l’Italienne, plus verte, végétale et aromatique.
Sans doute pas lancée au meilleur moment, la marque se met en pause en 2009, pour renaître à nouveau en 2013 avec des parfums et bougies pour la maison.

Dès le départ, la Cologne à la Russe est une histoire de contraste. Une belle envolée d’agrumes citriques et acidulés, bergamote, citron vert et cédrat, est emmenée par l’amertume de la verveine et ses facettes de citronnelle vers des herbes plus aromatiques, lavande, romarin, adoucies par la rondeur d’un néroli.
Mais très vite, une douce chaleur poudrée et ambrée fait surface, envahissant petit à petit l’espace de ses notes irisées et baumées, tout en laissant la fraîcheur initiale se répandre et se dissiper à son rythme.

Cologne à la Russe possède une esthétique résolument classique, pas loin d’évoquer une Guerlinade, tout en profitant d’une architecture suffisamment technique et structurée pour avoir la tenue d’une vraie eau de parfum, qui se maintient et diffuse de longues heures durant, contrairement à la plupart des Colognes, hélas souvent éphémères.
Elle transmet cette atmosphère un peu désuète et mystérieuse qu’ont les parfums à histoire, en marquant l’air de sa présence discrète mais chaleureuse.

Elle est devenue le temps d’un été un de mes compagnons fidèles des journées chaudes, cette Cologne à la fois passe-partout mais suffisamment complexe que je cherchais depuis longtemps, un nouveau classique dont j’aurais dorénavant sans doute du mal à me passer.

A 90€ les 100ml on peut a priori se dire « c’est plus cher que Roger&Gallet ». Oui, mais c’est moins cher que n’importe quel « best-seller » féminin vendu chez Séphora pour le même volume, et on aimerait bien que Roger&Gallet en prenne de la graine pour ses futurs lancements !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Adina76

par Adina76, le 3 septembre 2023 à 20:29

Adieu Cologne à la russe, Violette de Parme et autre Cologne à la française. L’Institut Très Bien n’est plus. Que de disparitions de maisons de parfums on peut déplorer !!! On ne les compte hélas plus. C’est d’autant plus attristant que les maisons les plus "grandes" font envoler leurs prix sans vergogne ... quand d’autres sont contraintes à mettre la clef sous la porte.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 5 septembre 2023 à 11:35

Oh, non... J’avais adoré en particulier Cologne à la Russe, et la version Très Russe, que je trouvais magnifique, moelleuse, élégante, et avec en prime une excellente tenue. Grosse déception...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

par Farnesiano, le 7 novembre 2022 à 08:48

Réel chef-d’œuvre que cette Cologne à la Russe. Deux pschitts hier soir pour me réconforter dans ma lecture d’un livre un peu sombre, et ce matin, l’iris contenu dans les notes de fond ressort étrangement, comme par magie, et pour mon plus grand plaisir.
Il y aurait beaucoup à dire sur l’évolution de certains parfums qui, sans cependant les dénaturer, nous emmène parfois dans d’étonnants et inattendus voyages...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 9 novembre 2022 à 15:17

Cologne à la russe et Très russe sont deux magnifiques parfums. Une petite préférence toutefois pour le moelleux tendre et soyeux du deuxième. Je comprends en tout cas l’aspect réconfortant que les deux peuvent posséder. (Même si je trouve que ces deux parfums ont aussi un aspect un peu mélancolique... Peut-être ne serait-ce par le parfum que je choisirais pour adoucir une lecture sombre.)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Maman Chêne

par Maman Chêne, le 30 août 2015 à 18:53

Bonjour Jeannne,
J’ai eu l’occasion de sentir cette Cologne à la Russe, et vous avez eu les mots justes pour la décrire. Elle m’évoque comme pour vous une Guerlinade ; elle est d’une senteur surannée mais dans le bon sens du terme (loin de tous ces lancements d’été qui me laissent de marbre pour la plupart).
Il serait le parfum porté par une belle dame des années folles un jour d’été, dans sa résidence secondaire Art Déco.
Le seul souci c’est que l’automne arrive prochainement. A 90 Euros le précieux élixir d’été, faut-il investir maintenant ou attendre l’année prochaine ? Telle est la (grande) question... ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 30 août 2015 à 19:54

Bonjour Maman Chêne,
Pour l’avoir porté pendant mes vacances, je confirme que le plaisir ne s’estompe pas au fil du temps, et même si cette Cologne à la Russe est très agréable en été, je ne verrais aucune contre-indication à la porter par temps plus frais, en automne, et même en hiver... et puis avec le dérèglement climatique...
Franchement, quand on aime un parfum, peu importe la météo !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Aryse, le 31 août 2015 à 11:52

Bonjour Jeanne,

Effectivement, cette Cologne à la Russe est vraiment un petit bijou, portable en toutes saisons.Je ne connais que la version originale mais, ce qui m’avait attiré en elle, c’était son incontestable similitude avec la guerlinade et aussi sa tenue, remarquable pour une cologne : sur moi, elle tenait presque la journée.

Elle me semblait la meilleure des 3 créations de l’Institut Très Bien.

Je ne connais pas (encore) la version ressortie, mais vos commentaires sur sa conservation par rapport à l’ancienne me permettent de penser qu’elle est d’aussi bonne facture.Ce style de parfum est un vrai plaisir.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Maman Chêne, le 11 septembre 2015 à 22:39

Bonsoir Jeanne,
Et bien finalement je me suis décidée, je suis l’heureuse propriétaire d’un flacon de cette merveilleuse Cologne. Merci d’en avoir écrit un article, la parfumerie de niche possède bien des trésors, et Au Parfum des découvreurs de talent.
Cordialement.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Babette, le 21 septembre 2016 à 18:58

Bonjour Jeanne Doré, tout à fait d’accord avec vos dires ! une bonne odeur reste une bonne odeur !! en toutes saisons ! évidemment pour moi il faut un parfum qui reste la journée ! je voulais l’acheter et il était en rupture de stock ! mince, il tient bien ?? une question qui me trotte dans la tête

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

_pascale

par _pascale, le 22 août 2015 à 11:20

C’est bien 4 étoiles (et non 2) pour cette superbe Cologne !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Farnesiano

Farnesiano

a porté Cologne à la Russe le 7 novembre 2022

Le parfum, à l’instar du rêve, n’est rien d’autre que l’imagination de la mémoire, ici mise en flacon.
Sa note :
Loblue

Loblue

a porté Cologne à la Russe le 26 février 2021

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 7 août 2020

Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cologne à la Russe le 29 juillet 2020

Le parfum, à l’instar du rêve, n’est rien d’autre que l’imagination de la mémoire, ici mise en flacon.
Sa note :
Farnesiano

Farnesiano

a porté Cologne à la Russe le 1er juin 2020

Le parfum, à l’instar du rêve, n’est rien d’autre que l’imagination de la mémoire, ici mise en flacon.
Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 11 mars 2020

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 25 décembre 2019

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 12 mai 2019

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 17 décembre 2018

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 1er juillet 2018

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 16 juin 2018

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 9 juin 2018

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 27 mai 2018

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 1er mai 2018

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 28 décembre 2017

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 22 décembre 2017

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 14 août 2017

Sa note :
Hermeline

Hermeline

a porté Cologne à la Russe le 11 janvier 2017

Néophyte mais curieuse, un peu boulimique olfactivement parlant mais cela passera (mon compte en banque l’espère !), j’aime le monde de la parfumerie. Vivant cependant à Montréal, beaucoup de trésors (...)
Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 30 décembre 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 20 juillet 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 5 juillet 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 22 juin 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 6 juin 2016

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 1er juin 2016

Sa note :
Laetiscent

Laetiscent

a porté Cologne à la Russe le 14 décembre 2015

Amoureuse des matières premières et de l’histoire du parfum, je suis enchantée de participer aux forums d’auparfum.bynez.com, toujours subtils et intelligents. (...)
Sa note :
Maman Chêne

Maman Chêne

a porté Cologne à la Russe le 11 septembre 2015

Sa note :
_pascale

_pascale

a porté Cologne à la Russe le 22 août 2015

Sa note :

à la une

Promenons-nous dans les bois avec L'Artisan parfumeur

Promenons-nous dans les bois avec L’Artisan parfumeur

Après le joli chypré À la fleur de pêche et un Cuir grenat boisé ambré lancés l’année dernière, le nouveau parfum de la marque nous emmène au cœur des arbres.

en ce moment

Petrichor a commenté Une Rose

hier

Ces Frédéric Malle, ce sont de fausses annonces. Il faut passer son chemin. Sur Vinted, c’est(…)

hier

Au début, on s’interroge : on pense à la noisette, à une semoule de riz aromatisée à l’anis... Mon(…)

Adina76 a commenté Une Rose

hier

Bonjour Don Salluste, bonjour à tous, vous avez raison de vous méfier. Il n’y a aucune raison de(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires