Auparfum

Byredo, diversification et nouvelle Toile

par Jeanne Doré, le 25 avril 2016

Pour survivre dans la jungle de la parfumerie indépendante, il faut trouver la bonne stratégie.
Si certains se font racheter, d’autres choisissent de se diversifier en devenant non plus une simple marque de parfums, mais une véritable enseigne transversale de produits en tout genre, unis par une signature esthétique et olfactive.

C’est la direction que semble avoir prise Byredo, qui a multiplié ces derniers temps les lancements de produits cosmétiques dérivés de ses eaux de parfums (24 références à ce jour), mais aussi une ligne de bougies, parfums pour la maison, une ligne pour les mains avec des parfums différents, des lunettes (en collaboration avec Oliver peoples) et même des accessoires de maroquinerie.

En ce printemps, Byredo déclinera Mojave Ghost, Flowerhead et Tulipe sous forme de parfums pour cheveux, tandis que la gamme de crèmes pour les mains s’enrichit de Flowerhead et Gypsy Water.

Un coffret proposera les six floraux de la maison en mini flacons de 12 ml, avec Blanche, La Tulipe, Bal d’Afrique, Infloressence, Flowerhead et Rose of no man’s land.

Enfin en juin sera lancé Toile, un parfum pour textile, mais aussi pour la peau, qui diffuse des effluves musqués et aldéhydés de linge propre, dans un esprit très proche de la gamme Cotton Care chez & other stories. Intéressant hybride entre Fébrèze de luxe et parfum "T-shirt blanc", pour les jours où on n’a pas envie d’être parfumé.

Tandis que chez marques classiques, les "extensions de ligne" sont toujours restées des "sous-produits" parfumés, rarement revalorisées et utilisés seules, l’enseigne suédoise parvient à positionner ces produits dérivés en leur donnant une place bien à eux. Ils incarnent une nouvelle génération de produits d’hygiène haut de gamme, aux effluves (et aux prix) éloignés de ce qu’on trouve en grande surface, et qui constituent une nouvelle tendance d’objets parfumants, entre produit de luxe branché et objet fonctionnel raffiné, pour le corps et la maison, dans le sillage du succès d’Aesop.

— -
La sélection florale, 95 euros / 6x12ml
Crème pour les mains, 25 euros/30ml
Parfum pour cheveu, 40 euros/75ml
Toile 45 euros/75 ml

Thème

Byredo
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

rose de nuit

par rose de nuit , le 4 mai 2016 à 19:55

C est du n importe quoi. A des prix.... pour les bobos sans doute

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Nymphomaniac

par Nymphomaniac, le 26 avril 2016 à 22:18

je pense que ce sont des produits destinés à combler l’attente de nombreuses femmes dans le cadre de la fête des mères à venir

crème pour les mains :
lorsqu’elles font, au sein des foyers, le ménage, la cuisine, puis la vaisselle, elles ont besoin d’une crème réparatrice ; toutes n’utilisent pas des gants sophistiqués pour ces travaux, et le liquide vaisselle et autres détergents abîment leurs mains fragiles

parfum pour textile Toile :
pour le repassage, il n’y a rien de mieux qu’un parfum pour les tissus ; cela les encourage : plus joyeuses, elles peuvent penser à autre chose et elles repassent mieux et plus vite

parfum désodorisant pour les cheveux :
à la fin, si elles sont un peu sales ou n’ont pas le temps d’aller prendre un bain, ou bien encore si elles ont sué à grosses gouttes à cause de tous ces travaux tout en n’ayant pas terminé leurs tâches, elles se parfument juste les cheveux à la va-vite avant le vrai nettoyage du soir ou du matin

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Doblis, le 30 avril 2016 à 11:48

Bonjour Nymphomaniac !

C’est très rigolo ces commentaires. Une vraie promo pour la marque ! :-)
Pourquoi pas en effet.

Enfin au prix des produits je suppose, elles ont plus vite fait d’embaucher une femme de ménage : ça leur coûtera moins cher, elles économiseront leurs mains, leur énergie, leurs cheveux (je ne sais pas si c’est très bon ces produits parfumant pour cheveux...) et surtout leur argent pour se parfumer avec un vrai parfum digne de se non.

Parce qu’au vu de l’utilisation que vous voulez leur donner, ça fait un peu "cache misère" ou comme l’adage dans la marine à l’époque ou mon grand père y était : "peinture sur merde = propreté" :-)

Mais je ne doute pas que ces produits trouveront leur clientèle qui sera à coup sure très "bobo" ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lady of Shalott, le 5 mai 2016 à 03:03

Assez d’accord avec Doblis ! Créneau bobo !

Mais bravo pour l’humour, Nymphomaniac ^_-

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Lady of Shalott

par Lady of Shalott, le 26 avril 2016 à 17:25

En tant que fan inconditionnelle de Byredo (Seven Veils et surtout 1996), j’ai été en effet étonnée d’apprendre à Paris, il y a quelques semaines, que Seven Veils serait discontinué.....

Je ne parle pas de la fantastique bougie 1996 : l’ayant finie, j’ai voulu en racheter une... "c’était une édition limitée" me dit-on. Heureusement, j’en ai trouvé deux sur un site et les ai stockées en espérant les utiliser avec parcimonie jusqu’à la fin de ma vie T-T

Bref... Je commence à être déçue... il y a à boire et à manger chez Byredo. Des parfums qui me charment sincèrement et d’autres que je trouve ... insignifiants, disons-le !

Je suis assez déçue. Je crois que je vais devoir faire un stock de Seven Veils.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lady of Shalott, le 26 avril 2016 à 17:51

J’oubliais : les ingrédients des produits cosmétiques dérivés des fragrances sont... médiocres ^^ sincèrement. On a l’impression de se faire entuber (petit jeu de mot ^^) autant que chez Chanel et ce n’est pas un compliment.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

euskalpyth

par euskalpyth, le 25 avril 2016 à 15:00

Diversification ? Faut voir...
Jeanne, est-ce que vous avez des détails sur tous les parfums que la marque va discontinuer ? (on peut en parler, de la "diversification"... J’appellerais plutôt ça "on rentre dans le rang en supprimant tout ce qui dépasse et en éliminant les produits un peu créatifs et originaux", pour ne pas être désagréable en disant "on nivelle par le bas"...)

J’ai entendu parler de M/Mink, Bullion, Pulp, Palermo et quelques autres, mais je sais pas précisément lesquels sont vraiment appelés à disparaître...

Même si je ne le portais pas et si je n’arrivais pas à l’aimer, je trouverais vraiment dommage, pour la parfumerie, qu’un parfum tel que M/Mink disparaisse :-((((

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 25 avril 2016 à 17:54

C’est clair... C’est plutôt dispersion le mot approprié !

Perso, nul besoin de lignes dérivées de mes parfums préférés. Une crème hydratante neutre, qqs gouttes de parfum dedans et le tour est joué ! Et pour les cheveux, le parfum de base fait l’affaire... L’intérêt d’un parfum textile/corps pour quand on a pas envie d’avoir l’air parfumé ? C’est snob et inutile.

Pour moi, tout ça est de la poudre aux yeux pour se détourner de l’essentiel et se vautrer dans une zone de confort au lieu de poursuivre dans l’audace. Dommage... Et next ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Doblis, le 30 avril 2016 à 11:50

Salut Pyth !

Pour info, du moins pour M/Mink, seul le 50ml disparaît. Il se peut que ce soit la même chose pour les autres.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par euskalpyth, le 7 mai 2016 à 23:57

Merci, Doblis ! J’espère que tu as raison, mais les vendeurs au stand des Galeries Lafayette m’ont laissé moins d’espoir car ils parlaient bien de discontinuation, même s’ils ne savaient pas encore avec précision quels parfums allaient être concernés :-(((
Attendons de voir ce qui se passera réellement, dès que ça sera plus clair au sein de la marque...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Passacaille, le 9 mai 2016 à 08:42

Bonjour Doblis et Euskalpyth,

c’est la même chose avec les deux vendeuses du stand au Bon Marché, discontinuation pure et simple.... jusqu’à épuisement des stocks, donc sans date fixée.

 :-(

(j’ai fait une réserve de 100 mL de mon cher M/Mink)
Amitiés

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par iago, le 9 mai 2016 à 11:47

je n’ai senti ce parfum que sur une mouillette venant d’un vieux testeur.

la 1ere impression était curieuse mais pas désagréable, j’ai retrouvé la mouillette le surlendemain dans une poche de veste et j’ai adoré ce que j’ai senti une fois évaporées les notes de tétes.. dommage, encore un parfum que je ne porterais jamais faute de le trouver dans ma province...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Lady of Shalott, le 9 mai 2016 à 15:17

On m’a affirmé au Bon Marché (adorable vendeuse <3) que mon Seven Veils serait discontinuééééé !!! C’est le parfum que je porte chaque années à Pâques T - T Idem... je vais devoir stocker !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Ces deux nouveautés, créées en hommage au parfum historique de la marque, viennent rejoindre la « Collection merveilleuse » de la maison parisienne.

en ce moment

gladys39 a commenté Chanel N°19

il y a 6 heures

Merci à vous pour vos précieux conseils. C’est un plaisir de vous lire. Très belle(…)

il y a 7 heures

Cet été je me suis laissée tentee par Belle de Grasse et Sea Mimosa. J’ai préféré le premier car(…)

Petrichor a commenté Chanel N°19

il y a 10 heures

Je vous en prie :) Application : Chacun son rituel. C’est un geste d’appropriation. C’est(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires