Auparfum
Flacon de 1873 - Histoires de parfums
Note des visiteurs : (1 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Orangette littéraire

par Jeanne Doré, le 19 juillet 2009

Colette était un écrivain qui aimait les parfums, Gérald Ghislain rend hommage à la littérature à travers ses Histoires de Parfums, tels des volumes élégants et précieux constituant une bibliothèque parfumée.

Si l’auteur de ces histoires a appris la parfumerie sur le tard, réalisant un vieux rêve d’enfant, il n’était pour autant pas novice en matière d’assemblage de saveurs puisqu’il exerçait déjà son nez et son palais comme restaurateur.
Ses 12 histoires olfactives s’inspirent de personnages mythiques de la littérature et d’ingrédients précieux, dans un style néoclassique riche, complexe, luxueux, empreint de caractère et de lyrisme.

Pour faire revivre Colette (1873 est son année de naissance), Ghislain semble l’avoir imaginée dans sa demeure méditerranéenne, La Treille Muscate, occupée à préparer des confitures d’oranges de son jardin et des crèmes brûlées sur la grande table de sa cuisine provençale.

Les agrumes démarrent avec une agréable sensation d’effervescence et d’amertume, l’orange, prépondérante, s’entourant de quelques écorces de citron vert, mandarine, pamplemousse et bergamote. Même si la toute première impression peut évoquer une Cologne classique, elle est vite détournée par cette petite note gourmande qui s’immisce assez rapidement et l’éloigne nettement des traditionnelles colognes chyprées. Chez Colette, en bonne épicurienne, les zestes d’agrumes ne sont jamais bien loin des pâtisseries maison, qui bien heureusement, échappent ici au piège de l’artificiel et du trop habituel duo infernal praline-patchouli. La vanille, la fleur d’oranger et le caramel évoquent tour à tour l’odeur des Merveilles, des crèmes renversées, du caramel au beurre salé.

Une bonne alternative aux gourmands plombants pour l’été, ou aux colognes trop austères pour l’hiver.

Achat en boutique

La marque Histoires de parfums est disponible dans les boutiques partenaires de notre annuaire de points de vente de parfums de niche listées ci-dessous :

Jovoy Paris

Paris (75)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Frédéric

par Frédéric, le 12 octobre 2012 à 16:22

Ca n’a rien à voir avec ce parfum en particulier mais comme j’ai senti toute la gamme de cette marque je tenais à signaler qu’elle est terriblement bonne. A part leurs 2 soliflores (qui n’en sont pas) ils valent tous le détour en soulignant que les meilleurs sont tous des parfums pour homme (revanche !), leur Tubéreuse 3 pour homme qui est pour moi un summum, le 1740 Sade (cuir fumé prune) et 1828 J Verne délicieusement rafiné.
Dernièrement ils ont sorti une variation oud qui enfin !! est une véritable experimentation de cette nouvelle matière : Petroleum (oud minéral) très osé, inspiré du pétrole et des profondeurs de la terre et Ambrarem (oud cuir ambre) plus facile surtout si on a déjà connu MKK et son jus d’écurie.
Donc voila c’est très original, innovant mais ça reste élégant et superbemment composé.
Je pousse je pousse
 
PS : attention, j’ai remarqué qu’en magasin le grand flacon pouvait être 20€ moins cher que sur leur site, donc mieux vaut vérifier avant d’acheter.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Satymé, le 21 octobre 2013 à 10:09

Bonjour Frédéric et bonjour à tous !

J’aimerais commander des échantillons de cette marque, alors comme vous les avez sentis, puis-je vous demander ce que vous me conseilleriez ? On les commande par 6 mais je veux bien aller jusqu’à 12, quand on aime, on ne compte pas :p

En vrac, j’aime ce qui est poudré, vert, froid, gourmand, solaire, boisé, fumé, cuiré, lumineux (pas forcément tout en même temps, hein :p) mais ce n’est pas exhaustif. Il n’y a pas grand chose que je n’aime pas, à part les floraux riches et lourds (et le mal de crâne qui suit souvent). Je n’ai pas peur des parfum de caractère (j’adore parfums d’empire) ni de sentir le mâle, d’ailleurs avec du bol je trouverais aussi à satisfaire mon cher et tendre ;) (qui n’aime pas Eau de Gloire, pauvre de moi)

Merci d’avance !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par carmencanada, le 19 juillet 2009 à 10:42

Je n’ai pas encore essayé 1873 (le jeu d’échantillons d’Histoires de Parfums est très fourni !), mais la littéraire en moi tique légèrement quant au choix de ces notes pour évoquer Colette... Évidemment, c’était une grande gourmande, mais ce dont je me rappelle le plus parmi ses recettes est celle d’une tartine au chocolat légèrement carbonisé...
Mais cependant, le parfum qu’elle portait, elle, était un jasmin et elle a écrit dans "Pour un herbier" des page extraordinaires sur diverses fleurs, dont la tubéreuse et la pivoine. Il m’aurait semblé plus juste d’appeler "Colette" une création autour des fleurs blanches qu’elle aimait.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 19 juillet 2009 à 12:46

Bonjour Carmencanada, en effet j’ai mis moi aussi du temps à tout sentir ! Il y a des bonnes surprises, et cet hommage à Colette n’est pas forcément celui que je préfèrerais porter, mais j’avais envie de commencer par celui-là car je l’ai trouvé orignal et justement inattendu pour illustrer l’écivain, avec qui, comme vous dites, on associerait plus spontanément un bouquet floral.

Malgré sa fraîcheur, c’est tout de même un vrai gourmand sucré, il ne faut pas avoir peur de sentir la confiserie !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Marion CHOTTEAU, le 19 juillet 2009 à 08:36

votre critique me laisse penser que j’aimerais ce parfum si seulement je savais où le trouver ???Dîtes-moi jeanne savez-vous où cette marque est vendue à Lyon ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jeanne Doré, le 19 juillet 2009 à 12:39

Bonjour Marion, à priori pas de point de vente pour l’instant à Lyon, mais vous pouvez commander le set des 12 échantillons pour 5 euros + frais de port sur leur site.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

L'Ouïe

L’Ouïe - Pentalogies

Une mélodie gracieuse et délicate à la blancheur lactée qui ravira ceux qui savent l’écouter.

en ce moment

il y a 2 heures

Mon avis sur Eau du soir et Soir de lune : pas de note de fond désagréable, que du bonheur. A(…)

Farnesiano a commenté 603

il y a 17 heures

J’oublie mon préféré auquel je reviens à chaque automne : Carbone de Balmain ! Une drogue addictive,(…)

Farnesiano a commenté 603

il y a 17 heures

Bonjour à tous ! Les retards accumulés par les postes française et belge ne m’ont permis de(…)

Dernières critiques

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires