Auparfum

Puisse l’imaginaire devenir odeur

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi

Âge : 40 ans

Sexe : un homme

Budget : 100 euros

Ville : Bordeaux, ou par correspondance

par woodelfboy, le 12 octobre 2018

Bonjour,

Tout d’abord, quelle merveille que ce site et les gens qu’on peut y croiser, tout du moins par leurs écrits et leurs connaissances sur ce domaine si mystérieux qu’est le parfum. Je m’avoue novice et tout petit dans ce monde qui me semble n’avoir que peu de mots pour être décrit, celui des odeurs…

C’est en faisant ce constat de méconnaissance que je fais appel à vous.

Je commencerai par deux parfums que j’aime beaucoup : Dune pour homme de chez Dior, pour son côté poudré qui crée un écrin pour ses notes sensuelles et sa douceur ; et son alter ego Dune, pour son côté plus miellé, plus orangé (?), plus comestible…
J’aime aussi le côté suave, sucré et un brin sophistiqué de Rochas man, qui me fait aussi penser au Mâle de chez Jean Paul Gaultier. A*men de Mugler aussi.
Enfin, le côté floral et assez doux, tout en étant très vert, du Jardin de Monsieur Li chez Hermès me plaît.

J’ai sans aucun doute un côté « talons aiguilles » audacieux et naïf à la fois, inattendu, mais jamais vulgaire (comme chez Pedro Almodóvar). Les effluves dansent et capturent l’élu du cœur de leurs invisibles tentacules, pour le faire chavirer et l’emmener dans un univers dont il ne connaît rien. Sirènes en quelque sorte…

Je recherche une fragrance qui soit sensuelle, avec une touche de nature qui rassure (de l’herbe ou des fleurs), et quelque chose qui surprenne, une note impertinente, non identifiée, mystérieuse et qui donne envie d’en savoir plus, un brin provocatrice.
Je n’aime pas les parfums trop connotés musc, cuir ou tabac, qui me donnent une sensation de cheminée froide, de pièce où s’entassent des meubles en bois et qui manquent d’air.
J’aime l’odeur de "propre" et un côté "doux", comme des draps où s’étirent les rayons du soleil du matin, et par la fenêtre l’odeur sucrée des fruits et des fleurs d’un jardin chaud et humide, balayé par quelques bourrasques d’un vent marin...

Tout ceci est un pêle-mêle un peu fouillis, puissiez-vous y poser des notes olfactives et me guider pour passer du monde des images au monde des odeurs !

Merci.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par Walkyrie, le 15 octobre 2018 à 08:35

Bonjour Woodelfboy,
Vos retours m’amènent à une autre proposition ... un parfum qui serait un croisement de Teint de neige et de Brulure de rose, matiné de ce petit quelque chose en plus que vous recherchez. Là, le cumin. J’ai nommé Lumière noire de la Maison Francis Kurkdjian ! Une merveille, un accord rose-patchouli - cumin, sur un fond musqué doux comme tous les parfums de sa maison. On peut les tester en commandant un kit de 4 échantillons. Je vous conseillerais aussi Cologne pour le matin, pour le soir, et aqua univesalis intense.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 15 octobre 2018 à 08:57

Bonjour Walkyrie,

merci pour ces nouvelles suggestions, mais en allant sur le site, côté échantillons je n’ai pas trouvé Cologne pour le matin, ni pour le soir.
Quant à Lumière noire, est-ce la version homme ou femme à laquelle vous pensez ?
Et enfin, je suppose que Aqua universalis forte correspond à l’intense dont vous parlez.
Merci encore pour vos pistes !!!

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 15 octobre 2018 à 12:40

Effectivement, ça fait un moment que je n’ai plus commandé !
Pour Lumière noire, je parle du Féminin, je ne connais pas le masculin, mais c’est pour vous l’occasion de le découvrir aussi

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 15 octobre 2018 à 12:44

Et la moitié de mon message a encore sauté !
Je précisais qu’effectivement, j’ai pu tester les Colognes en envoyant un mail en parallèle de la commande du kit. La charmante vendeuse les a rajouté.
il s’agit bien d’aqua universalis forte : un départ vivifiant d’agrumes qui s’alanguit sur un lit de muscs propres cotonneux à souhait

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 16 octobre 2018 à 10:52

Walkyrie,

Étonnant ces fins de message qui sautent, vous ne semblez pas être la seule à qui ça arrive…
Néanmoins, j’ai bien noté vos suggestions et je vais commander des échantillons en essayant un petit mail ou coup de fil pour voir si les Colognes peuvent être ajoutées…

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 1er novembre 2018 à 10:41

Bonjour Wonderboy. Je suis curieuse de savoir si vous avez pu vous procurer les échantillons MFK ? Et si oui ce que vous en avez pensé ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 5 novembre 2018 à 14:17

Bonjour Walkyrie,

J’ai en effet commandé les échantillons Lumière Noire, homme et femme ainsi que Aqua Universalis forte et Aqua celestia.
Je ne les ai pas encore portés (car j’avais beaucoup d’essais à faire suite aux nombreuses suggestions de ce merveilleux site), mais dès que c’est fait, je reviens vers vous et vous tiens au courant de mes impressions !
Concernant les colognes, j’avais fait un mail pour les demander, mais n’ai eu ni réponse, ni surprise au déballage !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 8 novembre 2018 à 08:18

Bonjour Wonderboy.
C’est curieux que vous n’ayez pas eu de réponse. Ecoutez, il me reste un échantillon, je vous propose de vous l’envoyer. Indiquez-moi votre mail.
Bonne journée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 11 novembre 2018 à 13:13

Bonjour Walkyrie,

Merci beaucoup pour votre proposition, voici un lien vers mon mail (j’espère ainsi m’éviter quelques spams).

Entre temps, j’ai eu l’occasion de tester Aqua Universalis forte, mais je trouve son attaque trop fleurie et fraîche et je lui reprocherais un manque de sensualité. J’oserais presque le qualifier d’un peu poussiéreux. Mais c’est aussi mon imaginaire qu’il réveille, et il m’évoque un autre temps, dans lequel je ne me retrouve pas. En revanche, sans être une révélation j’aime beaucoup la fraîcheur d’Aqua Celestia qui me rappelle un peu Eau de Rochas que j’ai porté plus jeune. Les deux sont hélas assez éphémères sur ma peau, mais le mimosa d’Aqua Celestia me plaît beaucoup, c’est vert, frais et un brin enrobant ! Je pense que je vais tester Aqua Celestia forte pour voir si son sillage est plus marqué que son petit frère !
Merci encore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Adina76

par Adina76, le 15 octobre 2018 à 07:06

Bonjour Woodelfboy,
Dans la catégorie "odeur de propre", de draps fraîchement repassés, de douceur, le très raffiné White linen d’Estée Lauder me paraît tout indiqué. Pour ce qui est de l’évocation du sable, de la plage, Cornaline d’Anatole Lebreton, dont vous pouvez facilement acheter les échantillons sur son site. Et dans un style plus "helvète", très civilisé, empreint de douceur lacustre tout en étant éclatant, l’extraordinaire Belles rives de la Parfumerie moderne qui vous a déjà été recommandé. Belles découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 15 octobre 2018 à 09:17

Bonjour Adina76,

Merci pour vos propositions.
Auriez-vous des suggestions de chez Anatole Lebreton qui puisse compléter le set de trois échantillons que le site propose ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Adina76, le 15 octobre 2018 à 15:55

Je vous proposerais Bois lumière et son paysage de garrigue, brûlé par le soleil, mais aussi Incarnata pour son côté talons aiguilles provocant mais avec chic !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 5 novembre 2018 à 14:27

Bonjour Adina76,

J’ai eu l’occasion de commander et d’essayer des échantillons de chez Anatole Lebreton.
Cornaline pour commencer m’a plu mais ne m’a pas enchanté, je trouve qu’il a petit côté poudré agréable, mais il lui manque un petit quelque chose, une originalité qu’il n’a pas su saisir.
J’avais aussi été tenté par L’eau de Merzhin pour la promesse d’"ode végétale sur lit de foin sec", et finalement, l’attaque — due sans doute au côté foin — est presque gênante, comme un effet de tabac froid, avec cette âcreté que j’associe volontiers aux sous-bois humides mais tenaces. Toutefois, il a le mérite d’être très original. Peut-être que Bois Lumière m’aurait correspondu davantage... Ce sera pour un prochain essai !
J’ai aussi commandé Incarnata et je lui trouve un manque d’audace. Même s’il a un côté provocant, il a une rondeur trop enveloppante pour ce que j’attendais, des talons aiguilles pas assez hauts pour moi sûrement !!!
En tous cas, merci pour ces découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Volute

par Volute, le 14 octobre 2018 à 09:09

Bonjour, Je vous invite à découvrir ou redécouvrir les infusions de Prada pour leurs côtés ’’propres’’. Bonne quête olfactive.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 14 octobre 2018 à 20:13

Bonjour Volute,

Je crois que je suis en train de devenir fou à vouloir essayer tout ce qu’on me suggère sur ce site, mais je suis comme ça, quand j’aime, je fonce et là, je crois que j’ai cédé à la folie des parfums...
Merci pour votre conseil, je vous tiendrai au courant de mes découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 14 octobre 2018 à 07:24

Bonjour Woodelfboy,
Autant dire que votre recherche m’a inspiré sachant que j’ai porté tous les parfums que vous avez cité a l’exception de Dune (pour femme).
Dune (au masculin comme au féminin) pour moi c’est la plage en bouteille et j’ai failli recraquer en début d’été a la recherche d’un parfum qui avait l’odeur de la plage justement. J’aime toujours Dune pour homme mais je lui trouve un côté dérangeant par forte chaleur car s’il est doux et enveloppant il est aussi très chaud et me mets mal a l’aise comme si j’avais déjà transpiré en sortant de la douche alors Il est davantage de circonstance pour les demi saisons voir pour l’hiver.
En quête de nouveauté moi aussi je me suis rendu à la parfumerie avec en tête cet esprit de plage et de sable chaud. Une super conseillère (miracle !) A bien ciblé mes attentes et la j’ai trouvé l’élu de l’été , il s’agit de Virgin Island Water de Creed ; bergamote citron et monoï tout simplement mais bien dosé.C’est frais, propre, enveloppant avec une note de monoï non écoeurante telle une ballade dans un jardin exotique en bord de mer. Il a ce côté frais gourmand que vous semblez rechercher. De la même marque il y a également Aventus, il est plus soutenu légèrement boisé avec des notes d’agrumes dominées par l’ananas. Original tout en étant très masculin mais plutôt frais et gourmand également.
En vous lisant, j’ai pensé également à Angel Muse de Mugler que je trouve assez intéressant sur un homme (bien davantage que Amen d’ailleurs). Ici c’est une gourmandise plus ronde avec ce final vert de vetyver qui est très joli et très cocon, vous devriez y jeter un coup de nez

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 14 octobre 2018 à 19:57

Bonjour Guillaume83,

Quelle belle surprise que de découvrir qu’il existe un alter ego qui aime les mêmes fragrances que moi ! En l’occurence, je n’ai jamais testé sur moi-même Dune femme – un manque d’audace sûrement – mais je reste accroc à sa douceur et à sa fraîcheur mélangées... Et il est si proche de son cousin pour homme.
Je suis d’accord avec vous concernant son côté parfois trop enveloppant, et qui peut gêner, je me souviens l’avoir mis quand j’étais encore étudiant (sans commentaires sur la datation de la période en question...), et je me rappelle avoir eu un mal de tête dans le car qui me conduisait à la fac tellement ce côté entêtant m’avait enivré. Pour autant, je n’ai jamais pu ne pas succomber à son charme et sa sensualité. Jusqu’à aujourd’hui, et ma nouvelle envie de découvrir d’autres horizons. Mais comme je comprends bien et me retrouve dans les descriptions que vous en faites.
Les notes que vous évoquez en parlant de Virgin Island Water ne peuvent que me donner l’eau à la bouche, surtout avec cette allusion à une plage exotique qui n’est pas déplaisante avec la pluie qui s’est installée depuis peu (même si je n’ai rien contre les larmes du ciel, un peu de soleil et de rêve est toujours bon à prendre). Je vais donc dès que possible m’aventurer pour découvrir cette invitation à la fraîcheur et au dépaysement.
Quant à son cousin Aventus, vous m’intriguez !!!
J’ai tout noté dans mon petit calepin des découvertes olfactives qui ne cesse de s’enrichir. Je deviens un vrai drogué...
À propos d’enveloppant, sans le côté marin mais qui enveloppe tel un coton touffu et soyeux, je ne peux que vous suggérer fortement une découverte récente mais qui a provoqué une déferlante de sensations apaisantes chez moi : c’est Teint de Neige, de Lorenzo Villoresi... Plongez dans un nid de plumes et de douceur !!! Magique !!!

Merci pour tous vos conseils ! J’aurais aimé pouvoir vous rencontrer pour échanger encore davantage sur ce chemin de découvertes.
Je compte bien vous tenir au courant de mes expérimentations suite à vos suggestions...
Au plaisir de vous lire, jumeau de nez !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 15 octobre 2018 à 12:23

Merci pour ce retour adorable. Et là je me rends compte que la moitié de mon texte a été mangé, j’ai du trop en écrire lol. Je vous conseillais aussi l’instant de Guerlain pour homme (agrumes et chocolat) ainsi que l’eau du séducteur de Fragonard qui ressemble beaucoup à A*men la note étouffante (et pour moi de trop ) en moins. Je pensais aussi a l’eau d’agrumes d’Armani qui n’est pas ma tasse de thé mais pourrait vous plaire. Je ne vais pas manquer de faire des découvertes grâce a vous également et vais profiter des divers conseils pour aller renifler par ci par là

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Guillaume83, le 15 octobre 2018 à 12:37

Fin de texte encore mangée, je vous proposais l’envoi de quelques échantillons si vous n’aviez pas Creed près de chez vous, mon adresse mail étant sur mon profil. Au plaisir de suivre cette quête bienfaitrice

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 19 octobre 2018 à 20:55

Bonjour Guillaume83,

Petit retour finalement après avoir porté Teint de Neige que je trouve finalement trop « fleurs blanches » avec un quelque chose qui manque pour lui donner le caractère que je recherche. Si vous avez l’occasion de le tester, votre avis m’intéresserait…
Angel Muse m’a conquis et je pense que j’y reviendrai, même s’il lui manque une évolution, il conserve une rondeur intéressante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Duolog

par Duolog, le 13 octobre 2018 à 12:11

Je note votre description en conclusion : "J’aime l’odeur de "propre" et un côté "doux", comme des draps où s’étirent les rayons du soleil du matin, et par la fenêtre l’odeur sucrée des fruits et des fleurs d’un jardin chaud et humide, balayé par quelques bourrasques d’un vent marin". Quelques parfums me viennent à l’esprit en lisant cela : Shalimar souffle intense, que j’ai un peu porté suite à la chronique sur ce site, qui reprend la vanille un peu sucrée de Shalimar pour la plonger dans les embruns ; Belles Rives de la parfumerie moderne, qui sent le propre, les fleurs, et a un petit côté acidulé et poudré qui peut faire chavirer ; l’Eau de narcisse bleu chez Hermès, plus sèche mais aussi propre et florale ; Hermann à mes côtés chez Etat libre d’Orange est plus tempétueux mais évoque aussi une nature humide où l’air a remplacé la tourbe, on n’y retrouve pas les notes "sales" d’autres parfums ; et pourquoi pas Un matin d’orage de Goutal, à la fois végétal et enveloppant ou Brin de Réglisse, hermessence qui a son prix mais qui propose une très belle lavande séchée dans le foin et les agrumes, rayonnante.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 13 octobre 2018 à 22:12

Merci Duolog pour ces suggestions. Autant d’odeurs à découvrir !!!
Je vous en dirai plus prochainement, dès que j’aurais fait quelques essais.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 14 octobre 2018 à 10:16

Bonne découverte alors, je suis curieux d’avoir votre retour !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 19 octobre 2018 à 20:59

Je reviens pour vous donner mes impressions après avoir porté un matin d’orage qui est plaisant en étant enrobant et frais tout à la fois, mais quel dommage qu’il ne tienne vraiment pas du tout sur moi… Il lui manque vraiment du corps !
Bientôt mes impressions sur eau de narcisse bleu.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 20 octobre 2018 à 12:02

Il est vrai que les parfums que j’ai mentionné ont plutôt des durée de vie assez courtes... C’est souvent le prix de la fraîcheur... Même si L’eau de narcisse bleu et Belles rives se défendent ! Ceci dit, face à Angel Muse (que j’aime bien), il n’y a rien à faire... S’il vous a intéressé, pour moi le "gourmand with a twist", c’est Habit Rouge Dress Code et son cuir tonka, rosé et praliné.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 5 novembre 2018 à 14:30

Bonjour Duolog,

... la suite de mes aventures olfactives...
J’ai eu l’occasion de tester L’eau de narcisse bleu et vraiment il n’y a rien à faire, c’est en effet très propre et frais, mais trop passe-partout...
Belles rives et Habit Rouge Dress Code à tester rapidement... Je vous tiendrai au courant !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Duolog, le 5 novembre 2018 à 15:16

Merci pour toutes ces réponses ! A l’occasion, Woody Perfecto et Milky Musk de Parle moi de parfum sont à essayer, ils ne manquent pas de gourmandise (moins que Angel Muse mais tout de même) et sont très classes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par paul henri franzone la parfumerie autrement, le 13 octobre 2018 à 08:42

pensez tant qu il y en a a hyperbole de courreges poivre noir bergamote feuilles de tabac feve tonka cacao vanille patchouli un oriental epice tel spiritueusse double vanille de guerlain ou fougere royale de houbigant etc

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

StellaDiverFlynn

par StellaDiverFlynn, le 12 octobre 2018 à 21:27

Bonjour,

La contraste entre miellé fleuri et boisé dans Dune me fait penser à Hermès Eau des Merveilles (légèrement gourmand et salé et boisé) et Santa Maria Novella Ginestra (miellé fleur et vert, je pense disponible chez Parfumerie Opéra).

Pour les parfums frais et un peu excentrique, je pense à Annick Goutal Nuit Etoilée (menthe, boisé, suave et légèrement poudré) et Ninféo Mio (feuille de figue, herbe et citron).

Le Jardin de Monsieur Li me fait aussi penser à Annick Goutal L’Ile au Thé (thé et osmanthue) et Duel (aussi du thé mais moins fleuri).

Si vous voulez tenter un parfum suave et sucré mais un peu plus sombre, je conseillerai vivement Sammarco Bond-T (chocolat noir et suave, je pense disponible chez Les Nez Insurgé) et Pierre Guillaume Cozé (chocolat noir aussi mais plus sec).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 13 octobre 2018 à 08:11

Bonjour StellaDiverFlynn,

Merci pour toutes ces pistes, j’ajoute ça à ma liste de prospection...
Pas sûr de tout trouver à Bordeaux, mais je pense que je devrais avoir de quoi m’embrumer un peu les narines vu le nombre de suggestions.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par StellaDiverFlynn, le 14 octobre 2018 à 07:19

Santa Maria Novella et Annick Goutal sont apparemment disponibles chez Parfumerie de l’Opéra, Sammarco chez Le Nez Insurgé. Ces deux boutiques me semblent situées à Bordeaux. Mais Pierre Guillaume je ne l’ai pas encore trouvé dans les boutiques bordelaises. Bonne découverte parfumée en tout cas !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 14 octobre 2018 à 20:07

J’ai trouvé Pierre Guillaume à La parfumerie bordelaise (dont le site internet refuse de fonctionner), et je suis tombé sous le charme... Brûlure de rose notamment...
Mais étant tout novice dans ce domaine des parfums, je crois que je suis en train de sombrer gravement dans une addiction sans retour possible !!!
J’ai même soigné un "flash de radar" sur la route de deux pshits de brûlure de rose... Mon cerveau a lâché aussitôt la contrariété pour laisser le cœur flotter sur les effluves de rose...
Je suis en train de devenir fou... Mais quel régal !

Merci StellaDiverFlynn pour vos recommandations d’adresses.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Aberystwyth

par Aberystwyth, le 12 octobre 2018 à 20:38

Bonjour !

Belle quête que la vôtre... Immédiatement, un parfum, une légende même me saute à l’esprit. Elle ne rappelle pas vraiment les parfums que vous citez, mais vu l’écart entre A*men et Le Jardin De Monsieur Li, je me permets de sortir un peu des sentiers battus...

C’est une tubéreuse, chérie, aimée, qui pour certains est narcotique... Sur moi, elle est verte et croquante, elle rappelle l’odeur de l’herbe, elle se fait toute ronronnante, mais néanmoins sensuelle. Mais c’est une tubéreuse, et elle restera un parfum à assumer ! Je parle évidemment du (ou plutôt d’un des) chef-d’œuvre de Dominique Ropion : Carnal Flower, des Éditions de Parfum Frédéric Malle.

Alors, gros caveat, par contre, on est laaaargement au-dessus du prix. En contenance normale. En flacon de voyage (30 ml), par contre... Et pas besoin d’en mettre beaucoup !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 13 octobre 2018 à 08:17

Bonjour Aberystwyth,

Il est sûr qu’entre A*men et Le Jardin de Monsieur Li, l’écart est là, mais j’aime sortir des sentiers battus, alors je vous suis avec curiosité dans cette découverte de tubéreuse.
Cela m’intrigue, même si je ne suis pas sûr d’assumer comme vous dites, mais je ne vais pas me priver de la humer !
Verdict ici même dès que j’aurai testé.
Merci à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 12 octobre 2018 à 14:23

Bonjour

À vous lire, je pense tout de suite à Indochine de Pierre Guillaume pour Parfumerie Générale.
C’est un parfum très contrasté mais néanmoins bien équilibré où, sur une base de benjoin, se croisent des notes de miel et de poivre. Le fond est à la fois vanillé, poudré, épicé... Avec un sillage volumineux en plus.
Belles découvertes !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 12 octobre 2018 à 15:07

Bonjour Walkyrie,

Merci pour votre réponse... Premiers pas de mon jeu de piste dans ma quête odorante !
Vanille, poudre, épices, à la lecture, ceci m’évoque un beau voyage qui pourrait correspondre à ce que je recherche.
Je viens de repérer une parfumerie près de ma province bordelaise qui vend justement Indochine. J’y fais un saut dès que possible et vous tiens au courant de ce qu’il éveillera chez moi.
Bonne soirée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 12 octobre 2018 à 15:54

Contente que ma suggestion vous intrigue

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Walkyrie, le 12 octobre 2018 à 15:58

Curieux, ma réponse est tronquée !
Je vous suggérais aussi de tester Fougère Bengale chez Parfum d’empire : un accord lavande - foin - tabac très chaleureux et poétique.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 12 octobre 2018 à 15:59

Je prends note...
Merci encore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 12 octobre 2018 à 16:13

Je suis intrigué par cette association avec le tabac. Habituellement, je n’aurais pas été attiré par cette note, mais j’ai hâte de découvrir comment il résonne couplé au foin et à la lavande...
Je me rends bien compte que j’ai tout à découvrir de cet univers ! Et tant mieux, je crois que je suis bien tombé !!!
Plus qu’à tester.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par woodelfboy, le 13 octobre 2018 à 22:10

Voilà. C’est fait ! Premier pas dans le monde de la parfumerie confidentielle ! En suivant vos conseils , c’est par Pierre Guillaume que j’ai commencé mon voyage en arrivant avec quelques noms suggérés par les réponses à ma quête, dont Indochine qui m’a bien plu, avec un côté très miel, presque caramel.
J’ai testé aussi Cozé mais beaucoup trop tabac et fumé pour moi, il lui manquait la rondeur rassurante et réchauffante.
J’ai aussi essayé le musc et la peau, et je crois que le lait de romarin qui est la première note m’a donné une impression un peu trop chimique… J’y reviendrai sans doute plus tard car j’ai été intrigué par le côté évolutif des parfums Pierre Guillaume si bien présentés par la vendeuse.
L’osmenthus de l’eau de Circé était trop présent et trop fruité pour moi. Je crois que je préfère le côté sucré et floral au fruit…
Enfin, chez Pierre Guillaume, j’ai fini par emporter un échantillon de brûlure de rose… rien que le nom m’a fait rêver ! Et l’odeur… J’ai hâte de savoir ce qu’il donnera en évoluant sur ma peau…
Pour le côté poudré, la vendeuse m’a fait découvrir – elle me l’avait gardé pour la fin, histoire de me faire craquer, et elle a eu raison – teint de neige, de Lorenzo Villoresi… extraordinaire !!! Un cocon de douceur enveloppant, j’adore !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Zeste de gingembre

Zeste de gingembre - Heeley

Un gingembre distingué au look minimaliste qui sirote un verre au bar d’un hôtel chic, dans sa chemise blanche bien repassée.

en ce moment

il y a 2 heures

Bonjour Petrichor, bonjour everybody Je recherche frénétiquement Magie Noire en vintage(…)

Aberystwyth a commenté Serge Noire

il y a 13 heures

Bonjour ! Je n’ai pas reçu la box ni ne connais L’Âme perdue ou Attaquer le Soleil, mais je peux(…)

héspéridés a commenté Joy

il y a 19 heures

bonsoir Pétrichor, Dans ce cas, j’irai refaire la comparaison Twilly original vs Twilly(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires