Auparfum
Flacon de Porter sa peau - Roberto Greco L'Objet parfumant
Note des visiteurs : (1 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Narcisse épidermique

par Jeanne Doré, le 6 février 2021

Un bouquet de narcisses flouté, reflétant dans le miroir sa beauté vaporeuse et éthérée.

Trois ans après son premier « objet parfumant » baptisé Œillères, le photographe Roberto Greco réitère l’expérience d’une création olfactive doublée d’une exposition, qui a eu lieu en octobre 2020 à la Galerie NEC à Paris. Cet Italien né en Suisse y dévoilait une exploration personnelle et intime des questions liées à son identité.
Cette fois en duo avec le parfumeur Rodrigo Flores-Roux, il sonde l’idée du miroir à travers une interprétation du narcisse, fleur trouble et ambivalente traitée ici à la manière des grands féminins des années 1970.
Les aldéhydes vaporeux soufflent d’abord une brume verte et scintillante, qui devient peu à peu plus poudreuse, entre aubépine, pollen et évocation d’une peau sous un bas de soie. Puis l’épiderme évolue vers le daim, plus duveteux mais pas animal, s’étirant longuement sur un voile d’ambre gris musqué et de patchouli sec, plus contemporain.
Évoquant le tracé en accéléré d’une vie, la fleur floutée change d’époque et de visage sans jamais perdre de sa grâce éthérée.

Photo : Refléter son narcisse, Roberto Greco @Galerie NEC

Acheter Porter sa peau

à lire également

Œillères
critique

Œillères

Cuir pleine fleur

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Peau d'Espagne 1872, l'hommage d'Oriza L. Legrand aux gantiers-parfumeurs

Peau d’Espagne 1872, l’hommage d’Oriza L. Legrand aux gantiers-parfumeurs

Après le diamant du Régent et l’inspiration victorienne d’Empire des Indes, la maison parisienne se penche sur l’histoire de la parfumerie pour sa dernière création.

en ce moment

Léa a commenté L’Eau d’hiver

il y a 17 minutes

Si la douceur avait une odeur, ce serait cette Eau d’hiver. Alpaga ? Non, cachemire ! Un parfum(…)

Petrichor a commenté Coco Noir

il y a 2 heures

Bonjour, (suite du message sur le "N°19", et les rumeurs d’arrêts de son extrait et de celui de(…)

Petrichor a commenté Chanel N°19

il y a 2 heures

Bonjour, C’est vrai, DOMfromBE, Chanel aurait du proposé un 30ml d’extrait, en spray ou pas. (ou(…)

Dernières critiques

Paris-Paris - Chanel

La ville en rose

Trouver Nez

Santa Rosa

Santa Rosa

Toulouse (31)

Divine Dinard

Divine Dinard

Dinard (35)

Avec le soutien de nos grands partenaires