Auparfum

La Proie pour l’ombre

Serge Lutens

Flacon de La Proie pour l'ombre - Serge Lutens
Note des visiteurs : (1 vote)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Chacun porte sa proie

par Clément Paradis, le 19 avril 2022

Après un Périlleusement vôtre en demi-teinte et une Dompteuse encagée étonnamment solaire, Serge Lutens regagne avec La Proie pour l’ombre les routes de toutes les soies et épices de la « parfumerie arabe » qui a fait sa légende.
Au cœur du sanctuaire lutensien, Christopher Sheldrake place de nouveau l’immortelle en offrande, au milieu de résines en combustion, de pétales de fleur, de fruits secs et de pots-pourris ambrés.
Après l’immortelle brûlée de Participe passé, son incarnation herbacée dans L’Innommable, voici l’immortelle réglissée, comme un clin d’œil à l’Eau noire de Dior, qui se découvre des accents de café liégeois jusqu’à toucher le cuir, une peau fine et chaude baumée de vanille. Avec une espièglerie enfantine, la fragrance s’accroche finalement à nous grâce à une note d’héliotrope amandée.
Telle est peut-être la philosophie de Serge Lutens : il n’y a pas de meilleur voyage autour du monde que celui qui s’achève au salon de thé.

Eau de parfum, 290 euros/100 ml

Cette critique est initialement parue dans Nez, la revue olfactive, numéro 12 - Design & Parfum - novembre 2021.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

par fifi, le 4 mai 2022 à 15:05

Sublime,Surprenant à chaque pschit, enivrant, une réussite incontestable

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Le réveil des belles endormies : Le Jardin retrouvé, les prémices de la niche

Le réveil des belles endormies : Le Jardin retrouvé, les prémices de la niche

Notre tour d’horizon des maisons historiques réveillées se termine avec Le Jardin retrouvé, qui fait figure de précurseur de la parfumerie indépendante.

en ce moment

hier

J’ai beaucoup aimé Cèdre secret, dont le départ m’a fait penser à Bois farine, de l’Artisan(…)

héspéridés a commenté Chêne

il y a 4 jours

Bonjour, est ce que vous avez un avis sur l’actuelle version de Chêne dans la collection gratte(…)

héspéridés a commenté Chêne

il y a 4 jours

Je l’essaye ce soir sur peau avec MKK à gauche pour comparer. MKK m’a bousculé, j’ai aimé puis(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires