Auparfum

Mugler croque la pomme avec Angel

par Anne-Sophie Hojlo, le 2 septembre 2019

Habituée des flankers divers et variés, la marque propose une nouvelle mouture de l’eau de toilette de sa création la plus célèbre.

Depuis 2011, Angel eau de toilette consistait en une version propre et musquée de l’eau de parfum originelle, lancée en 1992 autour d’un accord construit sur l’ethyl-maltol et le patchouli. En 2019, Mugler réinterprète Angel grâce à une création « empreint(e) de lumière et de fraîcheur, pour révéler une facette éblouissante de votre féminité ».

Louise Turner (qui avait déjà signé Angel Fruity Fair et Angel Aqua Chic) a imaginé un parfum s’articulant autour de trois axes. Une « facette lumineuse » associe l’essence de mandarine et la pivoine, pétillantes et douces « comme les caresses des premiers rayons du soleil ». La « facette ultra-délice » marie la praline emblématique d’Angel à une essence naturelle de pomme, matière exclusive Givaudan obtenue à partir de la purée du fruit. Utilisée ici pour la première fois en parfumerie, elle apporte à la composition une fraîcheur végétale, telle une « invitation à croquer la vie ».

Enfin la « facette veloutée » mêle un patchouli débarrassé de ses notes terreuses grâce à une double distillation et un accord de bois blonds aux notes cédrées, recréant une « sensualité à fleur de peau ».

La fameuse étoile bleue du flacon devient rose tendre, et a été retravaillée pour tenir en équilibre à la verticale.

— 
Eau de toilette, 51 euros/30 ml, 73 euros/50 ml.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Aberystwyth

par Aberystwyth, le 30 septembre 2020 à 22:53

Ce qui explique pourquoi je sens régulièrement un arôme de pomme lorsque je passe à côté de l’usine Givaudan, sur l’autoroute à Genève...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 6 septembre 2019 à 17:41

Du sucre, du sucre et encore du sucre... Je ne sens pas la pomme, et le patchouli surnage à peine dans cet océan de sirop. Seul point positif : le magnifique flacon. Quel dommage...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 6 septembre 2019 à 18:50

Le flacon arrive pour le 100ml EDP... déjà disponible en Belgique...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Garance, le 6 septembre 2019 à 20:46

DOMfromBE : Avez-vous testé l’eau de parfum, a-t-elle été reformulée ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Smell Talks : Table ronde Musique & parfum

Smell Talks : Table ronde Musique & parfum

À la croisée des mondes sonores et olfactifs, quatre expertes débattent en écho au dossier publié dans le quatorzième numéro de Nez, la revue olfactive.

en ce moment

Farnesiano a commenté Cabotine

il y a 7 heures

Bonsoir Absinthe. Touchant, votre témoignage filial. Oui, Grès propose - ou a proposé - de bien(…)

Absinthe a commenté Cabotine

il y a 10 heures

Ma mère et moi nous le sommes partagé à sa sortie, il était tellement à part, si original et si(…)

hier

Je viens de recevoir un decant et même si ce parfum reste très classique c’est joliment réalisé et(…)

Dernières critiques

Abîme - Violet

Volutes des profondeurs

Trouver Nez

Le Parfum en herbe

Le Parfum en herbe

St Germain en Laye (78)

Avec le soutien de nos grands partenaires