Auparfum

Métamorphoses

Vous cherchez désespérément votre parfum idéal, pour vous ou pour un être cher ? Vous ne vous retrouvez pas dans les conseils donnés en magasins ou les articles dans la presse ?

Pour qui : pour moi

Âge : 55 ans

Sexe : une femme

Budget : 200-300 euros

Ville : Paris

par kristin, le 10 mai 2018

Bonjour,

Je vis à Rambouillet, à proximité de sa forêt. J’aime la rareté et l’originalité. J’aime les odeurs de sous-bois, de terre humide, d’herbe coupée, de feuille de tomate, de violette, de campagne... qui me rappellent les vacances de mon enfance.

Ce qui explique que j’aime le patchouli (celui de Lorenzo Villoresi) très proche de Tellus des Liquides imaginaires, âcre, puissant et animal. C’est aussi pour son patchouli boisé que j’ai porté Tanoké (07) d’Odin. Je porte Smoke for the Soul de By Kilian (dommage qu’il ne tienne pas) pour son originalité. J’ai aussi porté Incense Avignon de Comme des Garçons pour son encens. Et le magnifique Bois d’encens chez Armani Privé.

Mon parfum idéal : je ne sais pas très bien... Franc, brillant, unique - je n’achète que des parfums de niche. A priori boisé épicé ou boisé aromatique, pour homme ou mixte. Avec du poivre, de la muscade, du cèdre, du vétiver (terreux)... Je ne porte aucun parfum féminin. Je n’aime pas les orientaux, ni les odeurs d’embruns, les parfums fleuris, sucrés, poudrés.
Mon budget n’est pas limité si je trouve LE parfum idéal.

Merci pour votre aide.

Bien à vous,
Christine

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Val68

par Val68, le 20 mai 2018 à 09:20

Bonjour Kristin, je n’ai malheureusement pas de nouvelle proposition à vous faire, mais je voulais vous remercier. En effet, il m’arrive très souvent de relire d’anciens articles du site et je suis souvent déçue par les personnes qui ont demandé l’aide des membres du site pour la recherche d’un parfum et qui n’ont pas la politesse de remercier ou de partager leurs experiences. Ce n’est pas votre cas et je vous en remercie. Bon week end à tous les membres d’au parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 27 mai 2018 à 18:28

Bonjour Val, j’aime découvrir les parfums, et j’aime surtout leurs histoires entre rêve et réalité, entre le flacon et le sillage qui sera, par exemple, celui d’un moment de sa vie, ou encore celui d’un être cher disparu. Le parfum est une émotion personnelle qui se partage, et donc je remercie toutes les personnes qui ont répondu à ma recherche. J’en suis au tout début, mais déjà un coup de coeur pour Phatom V de BeauFort London. Bien à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

xenia

par xenia, le 13 mai 2018 à 14:03

Bonjour Krinstin,
Pour l’odeur de feuille de tomate c’est l’Eau de Campagne de Sisley. Ensuite, j’ai découvert tout récemment "Trèfle et Vétiver" de chez Berdoues, une eau de toilette mixte, fumée et boisée , ainsi que "Lierre et Bois", une eau de toilette herbacée (Berdoues qui fait d’ailleurs de la violette de Toulouse sa fragrance de référence). Je pense aussi à Coriandre de Jean Couturier mais je crois qu’il a été reformulé et mes souvenirs font référence à l’ancien Coriandre (super intéressant). J’ai porté, il y a longtemps "Eau folle" de Guy Larroche qui avait un accord boisé de vétiver, santal, patchouli et surtout de mousse de chêne et qui aurait pu correspondre à votre recherche mais je pense qu’on ne le trouve plus ....c’est très dommage.... Bonne quête.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par xenia, le 13 mai 2018 à 14:29

Connaissez-vous également la marque ESTEBAN ? Cette maison propose vraiment de très jolis parfums boisés.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par margirouta, le 14 mai 2018 à 00:55

Je connais bien cette marque et je peux confirmer vos dires

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 13 mai 2018 à 16:26

Merci Xenia, je connais très bien l’Eau de Campagne en effet, mais aucune des autres références citées, excepté Esteban dont les parfums d’intérieur sont renommés. Coriandre et son coeur très floral ne pourra pas me convenir. Bien à vous.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Tamango

par Tamango, le 12 mai 2018 à 17:58

Bonsoir Kristin,
Votre quête m’évoque Palissandre d’Or d’Aedes de Venustas, un boisé-épicé qui pourrait vous correspondre ( poivre, muscade, patchouli et cèdre) .

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 13 mai 2018 à 09:05

Merci beaucoup, Tamango. Je connais cette marque en effet, mais pas pour autant Palissandre d’Or. J’irais volontiers la découvrir chez Sens Unique, un dimanche après-midi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Solance

par Solance, le 12 mai 2018 à 17:55

Je vous propose car ne l’ai pas encore vu parmi l’ensemble des suggestions qui vous ont été faites ce parfum bucolique que j’aime beaucoup, composé par Céline Ellena pour The Different Company : Un parfum de Charmes et Feuilles
https://europe.thedifferentcompany.com/un-parfum-de-charmes-feuilles-flacon-rechargeable-90ml,fr,4,CHAR821.cfm

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 13 mai 2018 à 08:51

Bon dimanche, Solance. En effet, je ne sais plus si je l’ai déjà testé ou bien si c’est ’Sens & Bois’ dans la même collection.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Loblue

par Loblue, le 12 mai 2018 à 16:28

Bonjour Kristin,

Je rajoute quelques idées sur les odeurs de sous- bois :

Connaissez vous Figment Man d’Amouage ? Il s’ouvre sur une bouffée d’humus humide et une odeur de terre gorgée d’eau...on ne sait pas trop si on est dans une foret sombre et humide ou dans les hauteurs d’une montagne noyée dans les nuages...Il y a certes dans la composition quelques fleurs et du santal, mais ne vous y fiez pas, tout est lié autour des notes boisées... Il est clivant !

Je pensais également à Black Hashish de Arte Olfatto qui a un départ léger et vert avant de nous plonger dans un encens mêlé à du cèdre, du labdanum avec un soupçon de violette (mais je ne la sens pas !) et un santal qui vient ensuite adoucir l’ensemble. Il est moins humus que Figment. En revanche, je ne sais pas si cette maison est distribuée en France. Au besoin je peux vous faire un petit échantillon.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 12 mai 2018 à 17:28

Chère Loblue, Clivant ? Vous avez dit clivant ? Ca commence très bien ! Je ne connais ni l’un ni l’autre. Comme je suis fan de ’Smoke for the Soul’ by Kilian (qui ne tient pas du tout sur moi, à mon très grand regret), j’ai également testé ’Black Afgano’ de Nasomatto, mais trop oriental pour moi. Concernant ’Black Hashish’, qu’en est-il du café en accord de fond ? J’ai porté ’Eau du Navigateur’ de L’Artisan Parfumeur il y a longtemps, et je cherche autre chose. Qu’en pensez-vous ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Loblue, le 12 mai 2018 à 18:40

Chère Kristin, sur ma peau, la note café ne ressort pas à la différence du ciste, de l’encens et cette pointe de oud qui assombrit un peu le jus. L’ensemble lui donne une note terreuse, boisée que le santal tente de contrebalancer. Je ne connais pas Smoke for the Soul et Black Afgano ! Concernant l’Eau du Navigateur, de mes souvenirs, ce dernier évoque beaucoup plus les épices que ne le fait Black Hashish. Pour Figment Man, et pour être complète, dans les notes de fond une petite pointe animale un peu sale apparaît comme un fauve sortant des bois ^^...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Demian

par Demian, le 12 mai 2018 à 13:59

Sous-bois, humus, violette : c’est Dans tes bras des éditions de Frédéric Malle qu’il vous faut ! Dans la catégorie non plus sous-bois mais arbre symbolique, il y a aussi le magnifique Chêne de Serge Lutens avec ses accords de rhum et d’Immortelle, parfum réputé masculin mais que je vois bien porté par une héroïne d’Historic fantaisy, comme les femmes de la Maison Stark de Game of thrones.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 12 mai 2018 à 15:18

Merci Demian, j’ai - en effet - déjà porté ’Chêne’ il y a quelques années, et aujourd’hui je cherche un boisé atypique, exceptionnel, sauvage, animal. 15 ans après, j’ai besoin d’un ’Chêne’ aux racines odorantes et puissantes. Au passage, j’aime beaucoup l’icône du ’Faune’, cette créature légendaire, esprit des bois et de la Nature. Bon WE.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 12 mai 2018 à 17:46

Bonjour Kristin,

En rapport avec ce que vous citez ci-dessus, connaissez-vous " The Afternoon of a faun" des parfums État Libre d’Orange ?
Sinon, je vous copie-colle ce que l’on trouve à son propos sur Osmoz :

Description :

Parfum complexe et difficile à classer, The Afternoon of a Faun débute sur des notes vives et épicées de bergamote, poivre, cannelle et encens. Le cœur floral révèle un bouquet de rose, immortelle, iris et jasmin. Le fond plus boisé mêle myrrhe, mousse, cuir et benjoin. Parfumeur : Ralf Schwieger, Mane.

Aperçu

Mythologie moderne

Histoire

The Afternoon of a Faun (‘l’après-midi d’un faune’, en anglais) évoque la relation entre l’univers fantastique de la mythologie et la séductrice réalité. Le parfum est inspiré par les faunes, des êtres mythologiques mi-dieux mi-animaux. L’artiste transgenre Justin Vivian Bond a collaboré à la fragrance. Dans certains pays, il existe une édition collector ‘Mx Justin Vivian Bond’, avec la même fragrance

Bonnes découvertes

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Demian, le 13 mai 2018 à 10:30

Bonjour Solance !
Quelle joie de vous revoir ici après tout ce temps !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Solance, le 13 mai 2018 à 12:14

Bonjour Demian,

Ravie de vous lire aussi :) je n’ai pas oublié les belles découvertes olfactives que vous m’avez offertes et votre délicatesse ;)

Je me fais effectivement rare ici car d’une part un beau voyage vécu il y a quelques mois à l’occasion de mes 20 ans de mariage a ruiné mes capacités financières pour plusieurs moi et du coup, j’évite les tentations et vis sur les réserves de parfums (confortables tout de même, je ne me plains pas ;)) et d’autre part, depuis que Nez existe, je déplore un site un peu endormi et plus aussi actif que quand je l’ai découvert....

J’espère que vous allez bien... j’essaierai de venir tout de même plus souvent...

Amicalement

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Demian, le 13 mai 2018 à 10:33

Bonjour Kristin,
C’est une aquarelle représentant Ninjiski dansant le Prélude à l’Après-midi d’un faune de Debussy. C’est aussi la représentation choisie par ELO pour son parfum Afternoon of a Faun dont Solance vous a très judicieusement parlé.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Belle du seigneur, le 12 mai 2018 à 12:45

Et (excusez-moi de ne pas avoir regroupé tout ça en un seul message) je pense aussi à Dans tes bras, quand vous irez sentir les EDPFM. Il a un effet sous-bois-violette, et est vraiment original. Mais parfois difficile à apprivoiser ! En tout cas il vaut le détour.
Il a sa critique sur auparfum. N’hésitez pas à l’essayer sur peau et à y revenir plusieurs fois.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Belle du seigneur, le 12 mai 2018 à 12:35

Oh ! Mais j’y pense, je crois que personne ne les a cités, avez-vous senti la récente série des Verts de Tom Ford, notamment Vert des bois et Vert d’encens ?

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 12 mai 2018 à 13:39

Merci pour vos nouvelles suggestions, dont la collection des ’Verts’ de Tom Ford : personnellement, je ne leur trouve aucune originalité, confus, convenus, communs... comme s’il avait uniquement voulu surfer sur une vague ’verte’... Pas assez exigeants et exceptionnels pour moi. Je n’ai pas accroché.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jochris, le 11 mai 2018 à 16:21

Bonjour,

Je pensais à Poivre de Caron et aussi à Histoire d’Eau de Mauboussin, mais ils sont difficiles à trouver ( discontinués ?).
Il y aurait aussi peut-être, chez Molinard : Cuir ; et chez Fragonard : Santal Cardamome.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Nez inexpert, le 11 mai 2018 à 16:56

Poivre semble être encore en vente chez Ronca, d’après leur site : 1,1 k€ pour 7,5 ml, ce n’est pas pour la caillera.
Santal cardamome, même s’il ne correspond pas forcément à vos exigences, Kristin, est un parfum que j’aime tellement que je recommande à toute l’humanité, sauf les hipsters et les cuistres, de le découvrir. Toutefois, Fragonard est-elle une marque de niche ? Incontestablement, puisqu’ils ont une boutique dans le Marais.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jochris, le 11 mai 2018 à 17:56

Effectivement, ce prix est dément.
De la même maison, Yatagan  ?

Il y a un parfum de Montblanc qui m’est venu à l’esprit ; c’est un féminin mais qui a fait un flop, paraît-il parce qu’il fait plutôt masculin. C’est Présence d’Une Femme.
Pas un parfum de niche non plus, mais très très rarement porté ( on le trouve facilement sur le net).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 12 mai 2018 à 11:43

Bonjour Jochris, Merci pour ces nouvelles propositions et commentaires : en effet, Poivre de Caron fait partie des parfums les plus chers au monde, et une édition limitée est en vente sur le site officiel. Outre sa valeur, son caractère oriental et son coeur floral intense ne me tentent pas. Peut-être Yatagan ? A voir. Bon WE.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Chanel de Lanvin

par Chanel de Lanvin, le 11 mai 2018 à 12:34

Bonjour kristin,si vous aimez l’odeur d’encens tel que Bois d’encens chez Armani Privé ( que je possède ),pourriez-vous découvrir le superbe Lavs de Unum,c’est le parfum qui représente au plus haut point le coté mystique de son créateur.
Je le considère bien supérieur à Armani et de Passage d’enfer de chez L’artisan Parfumeur.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par kristin, le 11 mai 2018 à 13:29

Merci Luc/Beer Luc ;-), Comme indiqué, j’ai aussi porté ’Lavs’ d’Unum, et pour ma part, je préfère de loin Armani, plus piquant. Très belle journée !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Myths Woman

Myths Woman - Amouage

Une création poétique, abstraite et foisonnante d'idées autour d'une chimère florale et des facettes végétales.

en ce moment

Farnesiano a commenté Myths Woman

il y a 3 heures

Merci, Alexis, pour cet article plutôt bref mais qui fait le tour de la question. Inutile de(…)

il y a 5 heures

Hello DOMfromBE et everybody ...Pétrichor si vous passez par ici et d’autres experts ... je(…)

il y a 20 heures

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

La Parfumerie bordelaise

La Parfumerie bordelaise

Bordeaux (33)

Divine Toulouse

Divine Toulouse

Toulouse (31)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires