Auparfum

Poudre Désir

Elisire

Opération Découverte
Flacon de Poudre Désir - Elisire
Note des visiteurs : (8 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Brume de lumière

par Jeanne Doré, le 20 juin 2017

Après une première vie à Paris au sein des équipes marketing d’Armani et de Viktor & Rolf, Frank Salzwedel part à New York pour devenir artiste peintre et consultant. Il lancera finalement sa propre marque en 2015, Elisire, qu’il voit comme une connexion entre ses tableaux, des monochromes en dégradés - que l’on retrouve d’ailleurs sur ses flacons - et sa passion, la parfumerie.

Elisire incarne parfaitement cette nouvelle génération de parfumerie de niche imaginée par des anciens de l’industrie, habitués à travailler des jus plutôt calibrés avec les grands noms des maisons de composition. Une fois devenu indépendants, ils proposent des créations à la fois extrêmement peaufinées, ciselées, très bien exécutées, parfois un peu déjà vues, mais à la structure impeccable et à la beauté universelle, évidente et accessible. L’inverse de ce qu’on appelle parfois la « niche qui tache », qui offre des créations certes plus originales, souvent déroutantes, provocantes, mais aussi très artisanales, et parfois importables. Il en faut pour tous le goûts...
Mais venons-en à Poudre Désir, signé par Alberto Morillas, qui avec sa marque Mizensir a déjà fait la démonstration de ce souffle créatif mis au profit d’une parfumerie indépendante hautement maîtrisée, toujours tirée au cordeau.
Pourdre Désir est ce qu’on pourrait appeler une “Morillade”, tant on y retrouve les éléments qui constituent la patte du maître parfumeur genevois : légèreté des agrumes, harmonie des fleurs insaisissables et muscs boisés enveloppants.
En tête, la transparence et luminosité du néroli, de la mandarine et de la bergamote, qui se déploient dans une brume d’eau de Cologne, étincelant de notes vertes, zestées et amères. Une légère touche épicée accompagne l’entrée en scène d’un iris poudré, tout en légèreté, comme un nuage cosmétique vaporeux, où les notes amandées de l’héliotropine se fondent dans l’élégance crémeuse du gardénia. Un tapis de muscs boisés prolonge l’expérience avec tendresse, dans une sensation blanche, propre, presque savonneuse, sans aucune lourdeur ni fausse note.
Cette création semble combiner une propreté puritaine à l’américaine, un équilibre mesuré à la française et une douce volupté andalouse sous-jacente.
Dans son flacon surmonté d’un imposant bouchon de verre facetté, inspiré d’anciennes fioles à parfum, dans un style rétro, voire un brin kitsch, Poudre Désir propose un instant de délicatesse et de légèreté dont il serait dommage de se priver.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Solstyce

par Solstyce, le 20 juin 2017 à 14:12

Je suis ravie d’avoir pu faire partie de cette action découverte.
Voici mes impressions :
Les notes de têtes, pétillantes et épicées m’ont beaucoup plu. Sur ma peau, Poudre Désir se révèle chaud et crémeux, il me fait penser à des douces vacances. Je trouve le fond moelleux et boisé.
Les premières impressions données par le nom du parfum, la couleur du flacon et la description sur l’échantillon ("The essence of pure feminity") me faisaient craindre un parfum un peu mièvre mais c’est tout le contraire.
Encore merci de m’avoir permis de découvrir ce parfum.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

rose de nuit

par rose de nuit , le 20 juin 2017 à 12:41

Je découvre ce jour ce bel opus tout en retenue.
Porté d’abord sur le poignet car j’avais peur qu’il vire vu les chaleurs de ces jours derniers.
Il m’a immédiatement fait penser à infusion d iris absolue de PRADA. J’ai eu du mal à dissocier toutes les composantes présentes comme le jasmin par exemple,mon nez n’etant pas très éduqué ! Néanmoins ce sont le musc et l’iris que je ressens le plus dans Poudre désir. J’ai cru y sentir un côté fruité mais nul fruit dans sa composition. ..
Ce parfum sur ma peau se fait assez discret et ne risque pas d importuner mon entourage. C’est un peu un parfum pour soi, un parfum doudou, cocon d’une assez grande classe. A consommer sans modération.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

zab63

par zab63, le 20 juin 2017 à 12:18

Une jolie petite chose poudrée-musquée qui n’est pas sans rappeler L’Instant Magic ou Osez-moi, mais en beaucoup plus aérien et discret.
L’envolée d’agrumes met de bonne humeur et très vite arrivent l’iris et le côté amandé, enveloppés par les muscs, rassurants.
J’aurais aimé que le "déroulé" se fasse moins rapidement et que les muscs "prennent le pouvoir" plus lentement, mais l’ensemble est agréable à porter et donne l’impression d’avoir la peau talquée .
Anosmique à certains muscs, je crains ne pas être en mesure d’apprécier le fond de ce parfum à sa juste valeur ...j’attends donc l’avis d’autres personnes et remercie l’équipe d’Auparfum de m’avoir permis de tester ce petit cocon de douceur. :)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Elokitty

par Elokitty, le 20 juin 2017 à 12:11

Poudre désir
Bonjour et merci de m’avoir permis de découvrir cette marque que je ne connaissais pas.
Au premier sniff, de loin je pense à l’iris de Prada. Il est accompagné d’un agrume. Le départ est pétillant et plein de joie.
Le coeur devient doux, rêveur, sans éclats de voix.
Le fond a perdu son iris, il ne ressemble plus à l’idée que j’avais au départ. Il est doux, câlin, léger. Une douceur amandée en sourdine, à fleur de peau. Il n’envahira pas votre entourage.
En fait, il m’évoque les photos de Sarah Moon : un univers feutré et vaporeux.
Je craignais que ce parfum soit trop femme fatale en raison de son nom (note à moi-même : ne rien déduire des noms des parfums...) mais il n’en est rien. C’est un délicat.
Il est discret à mon nez. Facilement portable et à offrir sans prendre de risques.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

leido

a porté Poudre Désir le 25 juin 2017

Adina76

Adina76

a porté Poudre Désir le 22 juin 2017

Nectars favoris : Ysatis, Calèche, Chamade, Miss Dior (l’originale), Misia, Arpège, Cabochard, Paloma Picasso, Mon Parfum chéri, Fidji, l’Air du Temps Mes regrets : Nina (1986), Fleurs de fleurs, l’Or (...)
Sa note :
Solstyce

Solstyce

a porté Poudre Désir le 22 juin 2017

pierrelune

pierrelune

a porté Poudre Désir le 22 juin 2017

Sa note :

alizarine

a porté Poudre Désir le 21 juin 2017

Sa note :
Lady Siegfried

Lady Siegfried

a porté Poudre Désir le 21 juin 2017

Ma première rencontre avec le parfum n’a pas été très heureuse, paraît-il. Heureusement je me suis bien rattrapée après, jouant même les apprenties alchimistes avec mon petit orgue à parfums, déjà déçue (...)
Sa note :
Solstyce

Solstyce

a porté Poudre Désir le 20 juin 2017

pierrelune

pierrelune

a porté Poudre Désir le 20 juin 2017

Sa note :
Elokitty

Elokitty

a porté Poudre Désir le 20 juin 2017

Sa note :

à la une

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Pionniers de la parfumerie de niche : The Different Company

Il y a vingt ans, trois parfums imaginés par Thierry de Baschmakoff et Jean-Claude Ellena voyaient le jour au sein d'une nouvelle marque, qui sera reprise en 2004 par Sophie et Luc Gabriel.

en ce moment

il y a 3 heures

C’était pour moi, touriste belge à Paris (mais régulier, 2 à 3 fois par an), la découverte d’un(…)

il y a 3 heures

Heureux de l’apprendre. Ah, ces cocottes parfumées au patchouli ! Ma cocotte préférée demeure(…)

il y a 4 heures

J’ai plusieurs parfums de cette maison : Oriental Lounge, Une Nuit Magnétique et After Midnight.(…)

Dernières critiques

L’Ouïe - Pentalogies

Tendre l’oreille

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le boudoir de Jeanne

Le boudoir de Jeanne

Liège (04)

Passage 31 - Angers

Passage 31 - Angers

Angers (49)

Paris Parfums

Paris Parfums

Toulon (83)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019

Avec le soutien de nos grands partenaires