Auparfum

Désert suave, le sable épicé des Liquides imaginaires

par Anne-Sophie Hojlo, le 18 octobre 2018

La série des Eaux imaginaires s’enrichit d’une troisième création inspirée cette fois d’une oasis.

« Un souffle chaud », « un doux mirage des sens » : c’est ainsi que le designer et fondateur de la marque Liquides imaginaires, Philippe di Méo, décrit Désert suave. Après la figue mystérieuse pour Île pourpre en 2016 et la carte du Tendre de Madeleine de Scudéry pour Fleuve tendre en 2017, c’est l’idée d’une oasis qu’il a cherché à évoquer.

Les parfumeurs Quentin Bisch (auteur entre autres de Nomade pour Chloé, Angel Muse pour Thierry Mugler, Mandarina Corsica pour l’Artisan parfumeur) et Nisrine Grillie ont puisé l’inspiration dans « un panier de saveurs et d’épices empruntées aux caravanes des voyageurs et pèlerins », dont le sillage trouble les sens «  tel un mirage délicieux se mêlant au vent chaud  ». Ces effluves sont figurés par des notes évoquant presque autant le dessert que le désert : cardamome, mandarine, accord datte, fleur d’oranger, sésame grillé. Ces facettes gustatives s’accompagnent également de girofle, de rose, de ciste, et de cèdre Atlas.

Pour accompagner cette nouvelle création, l’écrivain Mathias Enard, prix Goncourt 2015, a écrit une histoire courte, « Le parfum du désert ».

Désert suave, 175 euros/100 ml

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

à la une

Belle de Niassa

Belle de Niassa - Caron

Poursuivant son exploration de nouveaux territoires olfactifs, Jean Jacques a souhaité ici retranscrire l’odeur de la fleur d’acajou, découverte lors d’un voyage dans les plaines du Mozambique.

en ce moment

Adina76 a commenté Click Song

il y a 1 heure

Bonjour à tous, je rejoins Marieflower qui résume très bien Click Song. C’est en effet un parfum(…)

Petrichor a commenté Ambre Sultan

hier

Non, le confit de parfum ne retrouve pas les facettes du "Ambre sultan" EDP d’avant. Mais il(…)

Petrichor a commenté Arpège

hier

Le début "d’Arpège" en extrait est une illusion. On dirait un jasmin à l’intensité modérée, au(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires