Auparfum

Cuir Cannage

Dior - Maison Christian Dior

Flacon de Cuir Cannage - Dior
Note des visiteurs : (7 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Tabac Mauresque

par Thomas Dominguès (Opium), le 11 septembre 2014

Cuir Cannage succède en 2014 à Gris Montaigne. Si celui-ci se voulait très inspiré d’une certaine parfumerie classique et ratait un peu de son effet, c’est l’hommage au cuir tressé sorti ensuite qui se révélera une réelle révérence, pour ne pas dire davantage, à certains modèles de la parfumerie classique.

Moins empâté que Tabac Blond (dans sa version actuelle) et moins radical et extrémiste des tours de moulin à épices maures que Cuir Mauresque, Cuir Cannage révèle une très belle personnalité. Son sillage poudré est généreux et chatoyant. Son effluve est rayonnant. Mais, ce qu’il gagne en harmonie lui ôte ce je-ne-sais-quoi d’originalité plus assumée que possédaient ses deux illustres prédécesseurs.

Comme tous ceux qui reprennent une idée à la suite de précurseurs plus innovants, Cuir Cannage évite certains tics créatifs qui en feraient trop, atteignant ainsi malgré tout une sorte de quintessence drapée de l’aura d’un cuir vintage élégant. Comme si un artisan avait appris dans plusieurs ateliers différentes méthodes de traitement du cuir pour n’en conserver que les meilleures idées.

Mais, affichant d’autres tics, ceux de la parfumerie contemporaine en "fast speed" où un choix de parfum s’effectue en 30 secondes, ce que Cuir Cannage gagne en scintillement est perdu sur la longueur. Plutôt sprinteur que marathonien, alors qu’il se fait plus transparent, ses deux "concurrents" sont des prédécesseurs qui relèvent la tête fièrement ensuite, prolongeant le plaisir plus longuement. A l’image de la parfumerie plus ancienne qui met davantage de temps pour se mettre en place, Tabac Blond et Cuir Mauresque affichent tous deux une personnalité plus stable qui résiste mieux aux affres de l’évaporation.

Bien qu’il soit un peu énervant de voir des marques légitimes quelque peu dépossédées de certains de leurs parfums mythiques au profit de cette nouveauté très similaire en de nombreux points, je ne boude pas mon plaisir. En effet, même s’il est toujours facile de jouer les inspecteurs des travaux finis et de rejouer un match ou d’expliquer telle catastrophe météorologique après coup, le résultat ici est agréable. (Il est vrai que la copie, en parfumerie, a toujours existé ; elle est surtout reprochable, après tout, quand elle est ratée !) Cuir Cannage est à l’image d’un autre lancement sorti presque au même moment chez Acqua di Parma, Colonia Leather, autour du cuir également (décidément, l’obsession du moment !) et qui rappelle lui aussi un autre parfum célèbre, Tuscan Leather de Tom Ford cette fois, rendu juste un peu moins framboisé bien que plus rayonnant et respirable semble-t-il. Un vague sentiment que le parfumeur ayant exécuté ces deux cuirs, l’un très classique et l’autre bien plus contemporain, aurait eu plaisir à jouer les petites mains dans la confection de ce qui se révèlent être de nobles matériaux ne cesse de taquiner l’esprit. Tant mieux, il était navrant de constater l’inéluctable érosion de la qualité des parfums Dior au fur et à mesure qu’ils se globalisaient.

On remarquera malgré tout, en plus d’un manque de fair-play certain à passer son temps à piquer les idées du bac à sable voisin, la difficulté pour la marque d’être force de proposition et d’innovation ; aux concepts novateurs des années 40 à 90 ont fait place la répétition d’idées déjà existantes, que ce soit au sein même de la marque ou issue d’autres mètres étalons à imiter.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

DOMfromBE

par DOMfromBE, le 14 septembre 2014 à 08:52

Cuir Cannage...
Dior Carnage...
A quand un vrai travail tel que celui qui est mené chez Guerlain, afin de réveiller un patrimoine attendu. Et tant pis s’il faut des lancements commerciaux pour contenter les actionnaires...
Hier, j’ai presque rêvé trente minutes en sniffant Dior Homme parfum sur mon poignet, mais au bout d’une heure, j’avais juste un gros oriental sucré collant sur la peau...

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 15 septembre 2014 à 20:34

Bonsoir DOMFromBe.
Ah, ce Dior Homme Parfum qui vire chocolats beurre et ganache après quelques minutes. Plutôt sympa... pour un gourmand ! Mais, il a de moins en moins à voir avec l’original. ;-)
Quant à Dior et Guerlain, je suppose que l’intérêt pour leur patrimoine n’est pas le même de la part de certains décideurs de ces deux maisons. Il y a ceux qui disent et font et ceux qui disent et... disent ! Espérons qu’un jour un peu moins de cynisme régnera chez Dior... On peut toujours rêver... ^^
A bientôt.
Bonne soirée.
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pasimon, le 29 juin 2015 à 20:51

Bonjour DOMfromBE !
Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous...
Je vous accorde que la Collection Privée de Dior est bien plus accessible aux novices (comme moi j’ai envie de dire) que d’autres comme les Exclusifs de Chanel ou comme certaines maisons moins connues du grand public. Je trouve néanmoins Cuir Cannage très élégant. Et je ne trouve pas que ce soit une exception. Bois d’Argent, Ambre Nuit, Gris Montaigne me plaisent par exemple beaucoup... Et je suis satisfait qu’une maison commercialise des parfums qui certes sont assez faciles à porter et pas vraiment originaux mais restent, à mon humble avis, des produits de qualité.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 29 juin 2015 à 21:14

Bonsoir,
Je ne m’élevais pas en juge, car un avis est par essence partial.
Chacun a le droit d’avoir un avis différent du mien, et heureusement ! Sinon, nous serions une armée uniforme sortie d’une boîte de Playmobils.
Toutefois, je persiste et m’entête : à ce prix là, Cuir Cannage est juste un foutage de gueule quand on connait Tabac blond et Cuir mauresque.
Et je ne suis pas le seul déçu par les reformulations incessantes et la manipulation de l’histoire et du patrimoine de Dior.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Hermeline, le 29 juin 2015 à 21:19

Peuvent-ils faire pire qu’ils ont déjà fait avec Miss Dior ? (désolée, le moment "mauvaise humeur" de celle qui ne digère toujours pas le massacre du patrimoine)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 29 juin 2015 à 21:30

C’est ça aussi, un forum, Hermeline.
Miss Dior (le vrai) était souvent porté par ma mère, et j’adorais Dune (et Dioressence, Diorella, Dolce Vita...) version 1991, pas la soupe actuelle...
Alors, si certains aiment Dior et leurs parfums, tant mieux.
Personnellement, c’est comme de faire pipi au lit quand on est gosse : après un beau rêve, la sensation est étrange et le réveil brutal.
 ;-)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par pasimon, le 29 juin 2015 à 21:55

Ahaha charmante comparaison ! Du haut de mes 23 printemps, je ne peux malheureusement pas comparer avec ce qui se faisait avant :)
Je n’ai pas essayé Cuir Mauresque (que je ne sais pas trop où tester d’ailleurs, pourtant je vis à Paris... ) ni Tabac blond. Je vous dirais ce que j’en pense dès que j’en ai l’occasion.
Concernant les tarifs, je n’ai pas du tout les moyens de dépenser aussi cher pour un parfum, mais je pense que le juste prix est celui que les clients sont prêts à payer.
Et quoi qu’on en pense, chez Dior ils se débrouillent plutôt bien (et ces dernières années, les actionnaires sont vachement contents).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par DOMfromBE, le 30 juin 2015 à 09:22

Et bien Pasimon, c’est tout simple quand on est parisien : Cuir mauresque se sniffe Galerie de Valois, au Palais royal, dans la boutique Lutens et Tabac blond (très affaibli) dans les boutiques Caron, place Beauvau et avenue Montaigne...
Bonne promenade parfumée.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Doblis

par Doblis, le 14 septembre 2014 à 00:05

Bonsoir,

Et oui, Cuir Cannage, que j’attendais comme tout parfum "Cuir" qui se respecte, m’a aussi énormément fait penser à Tabac Blond de Caron et, bien entendu, Cuir Mauresque de Shiseido.
Sauf que ces deux derniers ont une vraie tenue, chose que Cuir Cannage a beaucoup moins.
C’est un peu la mode des marques actuelles que de vouloir faire de la "Haute Parfumerie" qui n’a souvent d’Haute que le prix exagéré...
Il en va de Dior et de Chanel.
Hermès s’en sort beaucoup mieux, merci Monsieur Eléna, grâce à des "Hermessence" qui font tout de suite penser à un parfum Hermès ? Il y a un esprit, il y a une patte.
J’ai testé leur petit dernier cet après midi.
J’espérait que Cuir d’Ange soit tout simplement le nouveau nom de Doblis pour fêter ses 60 ans en 2015. Il n’en est rien.
Très beau cuir doux mais pas sirupeux. Très bel équilibre et, par certains aspects, me fait penser à Peau d’Espagne de Santa Maria Novella (qui arrive bientôt au Bon Marché pour l’info. Ouéééééééééééé) mais en plus léger.
A tester donc, mais attendre peut-être qu’il fasse un peu moins chaud, même si je l’imagine très bien porté en toute saison vu sa légèreté au sens noble du terme.
Une très belle création encore une fois de la Maison Hermès.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 15 septembre 2014 à 20:27

Bonsoir Doblis.
Bienvenue sur AuParfum.

Il est vrai que, et c’est là effectivement son (seul) défaut, Cuir Cannage reste fièrement dressé moins longtemps que ses deux prédécesseurs. Il paie sa tête magnifique, plus rapidement chatoyante et scintillante par l’iris. Malgré ce défaut, je ne crois pas qu’on puisse considérer Cuir Cannage comme un échec. Il est simplement marqué du sceau de son époque, les parfums actuels durent moins que par le passé. Mais, c’est vrai qu’en les comparant tous trois sur des touches, on "observe" bien la moindre tenue de la nouveauté par rapport aux deux autres qui, s’ils sont un peu plus compacts au début, se dénouent plus lentement.

A propos de la "Haute Parfumerie", je ne peux que vous rejoindre, c’est surtout souvent "Hauts Tarifs" et "Haute Prétention"... ^^

Quant à Cuir d’Ange, bien loin de Doblis, je pense qu’il devrait un jour ou l’autre accéder aux portes d’AuParfum, dans un article, en plus de l’actualité qui lui est déjà consacrée. Il le mérite largement et crée déjà une belle et forte adhésion ! ;-)
Hermès est probablement, effectivement, aujourd’hui, l’une des plus belles maisons de parfums au monde, elle déçoit très rarement. Et, même ce qui est un peu en deçà chez Hermès court toujours dans le peloton de tête devant les 90 % d’autres lancements (qui sont moins bons). ^^

Merci pour vos premiers commentaires.
Encore bienvenue !
Opium

Ps : Et merci pour l’info à propos des Santa Maria Novella au Bon Marché !

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Poupoune1607

par Poupoune1607, le 11 septembre 2014 à 22:27

Mais c’est très bien que les parfumeurs soient obsédés par le cuir hihi ^^

Dans ma quête du cuir (je ne cherche pas de Graal, j’explore les différentes facettes du cuir, avec plus ou moins de bonheur) je l’ai essayé, et sur moi assez rapidement j’ai un clone de l’Heure bleue... or je ne supporte pas l’HB...
A réessayer quand il fera plus froid, en ce moment ma peau sature tout ce que je porte de sucre et de liqueur...

Des bises Opium ;)

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Opium, le 15 septembre 2014 à 20:16

Salut Poupoune.

Mais, pourquoi ne suis-je absolument pas étonné de ton intérêt, mais pourquoi ?

Eh bien, comme je vais éviter de jouer le vendeur ou la vendeuse castrateur/trice qui intervient sans queue ni tête, je vais tâcher d’être clair : Cuir Cannage fait fortement penser à Cuir Mauresque et Tabac Blond qui, tous deux, évoquent souvent à certain(e)s L’Heure Bleue, sans la facette cuirée que l’on trouve toutefois dans les trois autres parfums. Or, comme c’est celle que tu recherches, c’est raté même s’il y a bien quelque chose en commun. On avait eu l’occasion d’en discuter d’ailleurs je crois la première fois que nous nous sommes croisés. :-)
Moi, dans L’Heure Bleue, ce que je n’apprécie malheureusement plus, c’est qu’il "pâtisse" sur moi en fin d’évolution avec ses notes d’amande heliotropée et de vanille. Je voudrais davantage d’obscurité dans cette clarté de jour finissant. Et, comme je m’accomode moins bien des notes gourmandes que par le passé, il ne passe plus. Mân dieu, me fais vieux... ^^
Mais, redonne-lui sa chance à L’Heure Bleue peut-être, au début, alors qu’il joue le rythme de la soirée à l’envers, du plus sombre au plus clair, de l’heure "bleue" jusqu’au coucher de soleil, au début donc (selon moi car d’autres l’apprécient du début à la fin), ce parfum est somptueux... et presque cuir par ses notes aromatiques puissantes et sèches sombres d’estragon. :-)

Bon test de Cuir Cannage quand il fera plus froid, en espérant qu’il ne se braque pas et reste bien dans son chemin sans virer à la liqueur. ;-)
À très viiiiiite !
Opium

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Jules Dior, le 9 janvier 2015 à 17:51

Bonjour Poupoune et Opium,
Pardonnez-moi de m’Incruster dans votre conversation.
Ma propre quête du cuir parfait ne m’a apporté jusqu’ici que déception. Ayant passé une partie de mon enfance dans un atelier de peaux et fourrures, j’ai une idée bien précise de ce qu’un parfum cuir devrait sentir. Or, je ne retrouve pas cette enivrante odeur de peausserie neuve dans l’offre actuelle. Il faut dire que je vis au Québec et que je n’ai pas accès à tous les parfums du marché. Autrefois, Expression de Jacques Fath était ce qui s’en rapprochait le plus. Je ne peux rien dire à propos de Cuir mauresque, de Tabac blond et autres Cuir de russie, n’ayant jamais pu m’en procurer (introuvables ou trop chers)...
Auriez-vous des noms à me conseiller svp ? Merci d’avance ! xxx

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

tu pues le style

tu pues le style

a porté Cuir Cannage le 23 février 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Cuir Cannage le 27 janvier 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :
tu pues le style

tu pues le style

a porté Cuir Cannage le 9 janvier 2015

Marketing & Fragrances lover.
Sa note :

à la une

Chapitre 8 - Le nez dans la formule : cuir ajusté comme un gant

Chapitre 8 - Le nez dans la formule : cuir ajusté comme un gant

Auparfum vous propose un dossier qui présente la genèse, le développement et les rouages d’une création olfactive hors normes, Nuit de bakélite d’Isabelle Doyen pour Naomi Goodsir. Nous terminons aujourd'hui sur l'assouplissement de l'accord cuiré.

en ce moment

il y a 6 heures

Un peu étrange comme marque... et comme stratégie marketing. Vendre 70€ une recharge de 50ml, sans(…)

il y a 10 heures

Herpès ... de Praxitèle, bien entendu ;-)

il y a 11 heures

Bonjour à toutes et à tous, Qui pourrait me parler de la version actuelle d’Y ( pour femme)(…)

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Divine Lyon

Divine Lyon

Lyon (69)

Jovoy - Le Mans

Jovoy - Le Mans

Le Mans (72)

Divine Paris

Divine Paris

Paris (75)

lectures

Odeurs

Odeurs

le 29 juillet 2019