Auparfum

Chance Eau Vive

Chanel

Flacon de Chance Eau Vive - Chanel
Note des visiteurs : (10 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Qu’importe l’ivresse...

par Cécile Clouet, le 14 juillet 2015

Qu’importe l’ivresse, pourvu qu’on ait le flacon...
Ce sont les mots qui me viennent alors que l’ Eau vive de Chanel, à peine déposée sur mon poignet, déjà s’assoupit.

Un nom plein de poésie, une campagne publicitaire joyeuse et entraînante, un flacon au design impeccable et un jus à la délicate nuance rose-orangée : l’histoire était belle et on avait envie d’y croire.

Sur la peau, les premières secondes donnent le sourire : les fruits frais, pomélo et orange sanguine, ont le bon goût de ne pas tremper dans le sirop. C’est rafraîchissant, cristallin, transparent.
Cette envolée laisse malheureusement la place à un interminable matelas de muscs au milieu desquels un jasmin vague et filiforme peine à se faire entendre. Le rendu est blanc, propre, soyeux, comme la peau d’une jeune femme soignée qui vient de se badigeonner d’un lait hydratant au sortir de la douche. A ce stade, l’eau n’est plus vive que de nom. A peine soutenu par quelques bois, le fond continue de fusionner avec les autres produits d’hygiène de la porteuse, déodorant, crème, lessive, dans un art du camouflage consommé.

Certains nommeront discrétion et sobriété ce que d’aucuns qualifieront de fadeur. Reste que le flacon fait une bien jolie décoration de salle de bain, et qu’à n’en point douter, laisser dépasser l’adorable petite bouteille de 35 millilitres de notre cabas cet été sera du meilleur effet. Ainsi, Chanel fait la joie d’une partie de son public.

Pour les autres, ceux qui se demandent où la marque a bien pu cacher ses merveilleuses matières (ah le jasmin Chanel), ou encore pour ceux qui attendent d’un parfum, même créé récemment, qu’il leur parle, les porte, les touche, il reste une chose à faire : monter un étage aux Galeries Lafayette Hausmann, passer le pas d’une boutique ou se rapprocher d’un corner, et se consoler auprès des flacons rectilignes de la collection exclusive... à chacun sa part de rêve.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Jicky

par Jicky, le 29 juillet 2015 à 02:59

Je vois que le parfum a déchainé les débats ^^
Tant mieux, car disons qu’il ne mérite pas de déchirer les foules. Y’a un petit départ distinctif (un peu orange sanguine, pamplemousse) et le reste c’est du balisé, de l’automatique (c’est à peine si à un moment on voit un petit jasmin surgir). Personnellement, ce n’est pas une déception, ça roule très bien dans la collection Chance (rouler, flacon rond, pub en bowling... je file la métaphore) et je n’en espérais pas plus. Simplement que pour Chanel et surtout pour l’arrivée de Polge fils en grand public, un peu plus d’éclat aurait été chouette. Mais faisons passer ça pour de la discrétion... en attendant la grande nouveauté !! (mais que Chanel prenne son temps, ça fait plaisir de voir des maisons qui ne sortent pas 35 000 parfums par an).

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

par Calygo, le 29 juillet 2015 à 03:45

Et l’une des seules qui nous sort pas un oud foireux aussi.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

à la une

Phantom, de Paco Rabanne : les robots rêvent-ils de parfums ?

Phantom, de Paco Rabanne : les robots rêvent-ils de parfums ?

Paco Rabanne présente son grand lancement masculin souhaitant incarner l’esprit de la nouvelle génération, entre vision rétro-futuriste, inclusivité et intelligence artificielle. Mais le résultat olfactif est-il à la hauteur ?

en ce moment

parbar a commenté L’Heure Bleue

il y a 6 heures

L’Heure Bleue marqua pour la première fois ma rencontre coup de foudre avec Guerlain . Depuis sa(…)

Kouros a commenté Cuir Ottoman

il y a 12 heures

C’est que ça en fait ce parfum ? Une ouverture forte avec un cuir sublime... et tout s’écroule au(…)

hier

Je cherchais une alternative à ce parfum que j’adore avec plus de sillage/présence. Je voulais(…)

Dernières critiques

LGN x Æther - Æther

Instantané de sérénité

Cavatina - Dusita

Muguet voyageur

Tyger Tyger - Francesca Bianchi

Tubéreuse qui feule

en quête de parfum

Vous recherchez un parfum pour vous ou pour un proche... Les Auparfumistas vous conseillent pour que vous trouviez la perle rare.

Je cherche un parfum

Trouver Nez

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Bordeaux (33)

Fragrances & cie

Fragrances & cie

Lagny-sur-Marne (77)

Theodora - Genève

Theodora - Genève

Genève (01)

Avec le soutien de nos grands partenaires