Auparfum

Black Incense Malaki

Chopard

Flacon de Black Incense Malaki - Chopard
Note des visiteurs : (2 votes)
Connectez-vous pour noter ce parfum
Connectez-vous pour indiquer si vous portez ce parfum

Palme d’oud

par Alexis Toublanc, le 17 février 2021

Cuir, encens, épices... s’il n’invente rien, ce lancement ne s’en sort finalement pas si mal dans son registre.

Difficile de ne pas vouloir jouer au bingo parfum-pour-le-Moyen-Orient. De la revendication des plus belles matières premières du monde comme l’encens et l’oud jusqu’au packaging noir et doré, toutes les cases sont ici cochées.

Olfactivement, pas de surprise : Black Incense Malaki semble être le rejeton de Spicebomb de Viktor&Rolf et du Tuscan Leather de Tom Ford, boosté à un accord boisé et fumé surpuissant. On retrouve les facettes épicées, tabacées et liquoreuses de l’un et le daim onctueux de l’autre. L’ensemble a cependant l’élégance de ne pas se doper aux bois trop secs, préférant jouer la carte résineuse et fumée dans son évolution.

Chopard arrive avec dix ans de retard ; tous ces codes digérés et ce manque de créativité peuvent donc faire sourire, mais ce lancement ne s’en sort finalement pas si mal dans son registre.

Eau de parfum, 113 euros / 80 ml

Cette critique est initialement parue dans Nez, la revue olfactive, numéro 10 - Du nez à la bouche - novembre 2020.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Topaze1789

par Topaze1789, le 2 mai 2021 à 10:34

Un encens certes peu surprenant mais assez beau, l’odeur des cyprès me rappelle l’arrière pays de Narbonne en été. Tenue et sillage satisfaisants sur ma peau.

Répondre à ce commentaire | Signaler un abus

Topaze1789

Topaze1789

a porté Black Incense Malaki le 2 mai 2021

Une envie folle d’aiguiser mon nez et de découvrir un monde de nouvelles odeurs. La pandémie a été une alerte pour mes sens et maintenant je ne veux plus me priver de ce plaisir intense : fermer les (...)
Sa note :

à la une

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Poivre impérial et Poivre sacré, la traînée de poudre de Caron

Ces deux nouveautés, créées en hommage au parfum historique de la marque, viennent rejoindre la « Collection merveilleuse » de la maison parisienne.

en ce moment

Cathb a commenté L’Heure Bleue

il y a 55 minutes

Rencontré l’Heure Bleue en ... 1978. Comme l’amour d’une vie, je l’ai quitté parfois pour d’autres,(…)

il y a 21 heures

Bien sûr, beaucoup d’entre vous le saviez sûrement, mais je me suis dit, au cas où certains(…)

il y a 22 heures

Bonjour à tous, À moins d’une intox, il semblerait que l’AP ait déjà décidé de discontinuer Nuit de(…)

Avec le soutien de nos grands partenaires